Lettre Mensuelle juillet 2018
juillet 2018 Chers frères ! Pour la première fois, j’écris des nouvelles de la maison générale et ainsi que certaines informations recueillies dans la Congrégation entière au nom du Supérieur... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 13 juillet 2018
 Toute occasion est bonne pour porter le message du Christ ! » (pape François) Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés, Note : La semaine prochaine nous... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 5 juillet 2018
« Que Dieu soit toujours béni pour tout ce qu’il a fait, fait et fera en chacun de nous ! »  (pape François) Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 21 juin 2018
 « La dignité de la personne ne dépend pas de son statut de citoyen, de migrant ou de réfugié. Sauver la vie de qui s'échappe de la guerre et de la misère est un acte d'humanité » (pape... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 15 juin 2018
Le développement ne se réduit pas à la simple croissance économique. Pour être authentique, il doit être intégral, c'est-à-dire promouvoir tout homme et tout l'homme. Ce qui compte pour nous, c'est l'homme, chaque... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

P. Rene Butler MS - Fête de l’Epiphanie - Les épiphanies

Les épiphanies
(Fête de l’Epiphanie : Isaïe 60,1-6 ; Ephésiens 3,2-6 ; Matthieu 2,1-12)
Pour le chrétien, le mot Epiphanie porte un sens restreint, spécifique. Mais, si on le cherche dans un dictionnaire de la langue grecque ancienne, on risque d’être surpris. On trouvera que ce mot signifie : l’apparence d’une chose ; le moment où un objet ou une personne se présente à notre vue ; ce qu’on voit sur une surface ; ce qui fait sensation. En peu de mots, une chose ou une personne vue, remarquée.
Les mages firent sensation à Jérusalem. Avant cela ils virent une étoile. Ayant reçu une épiphanie, ils devinrent eux aussi épiphanie.
Une autre traduction du mot grec est : apparence, ou bien, apparition.
A la Salette, le globe de feu remarqué par les enfants s’ouvrit pour révéler une femme assise, le visage dans les mains, en pleurs. Ainsi commence l’histoire de son épiphanie, de son Apparition. En décrivant ce qu’ils avaient vu, Mélanie et Maximin firent sensation. Nous pouvons adapter à ce contexte les paroles de l’évangile : le maire fut bouleversé, et toute la région de la Salette avec lui. Comme Hérode, l’autorité locale a tout fait pour étouffer tout cela.
Les épiphanies ne se limitent pas aux phénomènes visuels. Tout à fait comme nous disons, ‘Je vois’ pour dire, ‘Je comprends’, une épiphanie est beaucoup plus complexe qu’elle n’en a l’air à première vue.
Voilà pourquoi nous prêtons plus d’attention au message de la Belle Dame qu’à son apparence ; pourquoi nous étudions l’histoire de l’événement, avant et après le 19 septembre 1846 ; pourquoi la vie des deux enfants nous importe ; et pourquoi l’Apparition porte encore aujourd’hui le caractère d’une épiphanie.
En tant que prophète, Isaïe eut plusieurs épiphanies. St Paul en eut une, sur la route de Damas. En conséquence, tous les deux proclamèrent l’inclusion des nations dans le plan de salut de Dieu : « Les nations marcheront vers ta lumière », « Toutes les nations sont associées au même héritage…, au même partage de la même promesse, dans le Christ Jésus ».
Les mages représentent les nations. Ils suivirent la lumière d’une étoile, grâce à laquelle leur vie a changé.
Tant que l’événement de la Salette reste une épiphanie, il aura le pouvoir de changer des vies.

Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut