MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 12 avril 2018
« Soyez dans la joie et l’allégresse » … Le Seigneur demande tout ; et ce qu’il offre est la vraie vie, le bonheur pour lequel nous avons été créés. Il veut que nous soyons saints et il n’attend... Czytaj więcej
Le 32ème Chapitre Général
Le 32ème Chapitre Général a commencé ses délibérations à Las Termas de Rio Hondo - Argentine. Le 32ème Chapitre Général a Las Termas de Rio Hondo - Argentine. Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 5 avril 2018
 « Allons en avant avec la joie de la résurrection de Jésus: Il est toujours à nos côtés ! » (Tweet du pape François - 5 avril 2018) Seigneur, merci d’être toujours avec moi ; ouvre... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 29 mars 2018
« Acclamé puis rejeté par le peuple, Jésus donne sa vie par amour pour son Père et pour le monde ». Mystère du calvaire, scandale de la croix, le Maitre de la Terre, esclave sur ce bois ! Victime... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 23 mars 2018
« Pour fleurir, et porter des fruits de charité, la vie chrétienne a besoin d’avoir ses racines en Jésus Christ, et d’être arrosée par la prière et les sacrements » (pape François) Si... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

News

Personne, sinon lui, Jésus
(Fête de la Transfiguration : Daniel 7,9-14 ; 2 Pierre 1,16-19 ; Mathieu 17,1-9)
En haut de l'entrée principale de la basilique sur la Montagne Sainte de La Salette se trouve un vitrail de la Transfiguration de Jésus. Juste devant la sortie, le site de l'Apparition de notre Notre-Dame est se présente devant vous.
La comparaison visuelle est évidente. Sur une ‘montagne sainte’, le visage de Jésus brillait comme le soleil et ses vêtements devinrent blancs comme de la lumière. La Sainte Vierge de La Salette est tout d'abord apparue dans un globe de lumière aveuglante, et elle-même était toute de lumière. Dans les deux cas, nous semblons avoir affaire à ce que saint Paul appelle le corps glorieux et spirituel (1 Corinthiens 15,43-44).

Jésus a choisi trois témoins. Mary en a choisi deux. Saint-Pierre souligne que lui et ses compagnons ont été témoins oculaires de la «majesté» de Jésus. Maximin et Mélanie ont été témoins oculaires d'une «Belle Dame».
Ensuite, il y a les mots. Dans l'Evangile, ils viennent de la nuée: « Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je trouve ma joie : écoutez-le ! » Cela a rempli Pierre, Jacques et Jean ‘d'une grande crainte’. Jésus leur dit alors de ne pas avoir peur. De même, les deux enfants étaient terrifiés de voir le globe de lumière, Marie leur dit d'abord de s’avancer sans peur.

Le point commun essentiel entre les deux hautes montagnes, bien entendu, est le Fils bien-aimé. Il est l'accomplissement de la vision de Daniel : « Je voyais venir comme un Fils d’homme ; il parvint jusqu’au Vieillard, et on le fit avancer devant lui. Et il lui fut donné domination, gloire et royauté ; tous les peuples, toutes les nations et les gens de toutes langues le servirent. »
La Vierge mentionne plusieurs fois son Fils et reproche deux fois à son peuple de l'abus de son nom. En d'autres termes, ils ne le servent pas ; Ils ne respectent pas sa domination, sa gloire et sa royauté.

C'est après la Transfiguration que Jésus a commencé son dernier voyage à Jérusalem. Alors qu'il s'approchait de cette ville bien-aimée, il pleura sur elle en disant: « Si tu avais reconnu en ce jour ce qui donne la paix ! » Il prédit ensuite les calamités qui lui arriveraient, « parce que tu n’as pas reconnu le moment où Dieu te visitait. » (Luc 19,41-44).
Si ceux qui se disent chrétiens ne reconnaissent pas et n'acceptent pas le Christ, les conséquences sont dévastatrices. Mais la conversion est toujours possible.
Et ainsi, Marie nous dirige vers son Fils et, comme la voix du nuage, nous invite à l'écouter.

Publié dans MISSION (FR)

La question sur la prière
(Dix-neuvième dimanche du Temps ordinaire : 1 Rois 3,5-12 ; Romains 8,28-30 ; Matthieu 13,44-52)
Il est assez fréquent pour les personnes consacrées à Notre-Dame de La Salette de prier un Notre Père et un Ave Maria, puisque c’est ce que la Vierge a demandé à Mélanie et à Maximin de faire. Cependant, ses mots exacts étaient ceux-ci : « Ah! mes en¬fants, il faut bien faire votre prière, soir et matin, ne diriez-vous qu'un Pater et un Ave Maria quand vous ne pourrez pas mieux faire. Quand vous pourrez mieux faire, dites-en davantage. »
C'est une distinction importante. Ce n'est pas un encouragement à se conformer au minimum, ce qui, dans les circonstances ordinaires, ne pourrait être qualifié comme ‘bien prier’.
Il ne s'agit pas seulement du temps. La prière de Salomon nous fournit un excellent exemple. Après avoir reconnu (dans le verset 6, omis) la bonté de Dieu octroyée à son père David et à lui-même, ne demande pas ce qu’un autre dans sa position pourrait vouloir, mais ce dont il aura besoin, pour bien gouverner son peuple, qui est le peuple de Dieu. Il a bien fait sa prière, et le Seigneur répondit en conséquence.

Le discernement est essentiel lorsque nous nous présentons devant Dieu pour demander quelque chose. Il n'y a rien de mal à vouloir quelque chose pour nous-mêmes, mais la prière ne doit jamais être égoïste. Saint Paul écrit: « Nous le savons, quand les hommes aiment Dieu, lui-même fait tout contribuer à leur bien ». Nous pouvons donc lui faire confiance pour répondre à nos besoins, même alors que nous prions pour les besoins des autres. L'important est de prier pour ce qui est... important!
Pensez au trésor caché dans le champ, ou à la perle de grande valeur. ‘Vendre tout ce que nous avons pour l'acheter’ démontre la volonté de placer tout ce que nous avons et tout ce que nous sommes entre les mains de Dieu, au service de Dieu.

Considérez la magnifique prière de saint Ignace:
Prends Seigneur et reçois toute ma liberté, ma mémoire, mon intelligence et toute ma volonté.
Tout ce que j’ai et tout ce que je possède, c’est Toi qui me l’as donné. Tout cela, Seigneur, je te le rends. Tout est à toi, disposes-en selon ton entière volonté.
Donne-moi seulement de t’aimer, donne-moi cette grâce, elle seule me suffit.
Pensez à cela la prochaine fois que vous réfléchissez à la question de la belle Dame: Faites-vous bien votre prière, mes enfants?
Traduction: Paul Dion

Publié dans MISSION (FR)

Des possibilités intéressantes
(Seizième dimanche du temps ordinaire : Sagesse 12,13-19 ; Romains 8,26-27 ; Matthieu 13,24-43)
Les lectures d'aujourd'hui sont un véritable trésor de connexions à la Salette.
Dans la première : Dieu prend soin de toute chose ; ses jugements ne sont pas injustes ; il dispose de la force mais juge avec indulgence ; après la faute il accorde la conversion.
Marie demanda aux enfants : « Dites-vous bien vos prières ? » Ils répondirent que non. Mais ils n'avaient jamais fait leur catéchisme et n'avaient pas appris à prier correctement. Paul écrit aux Romains : « Nous ne savons pas prier comme il faut ». L'Esprit, par conséquent, prend le relais, et Dieu lit ce qui est dans nos cœurs.

L'Évangile parle non seulement de grains—image récurrente dans les paraboles que nous trouvons aussi dans le Message de La Salette—mais aussi de la patience de Dieu a notre égard. Il y a toutefois un temps de récolte, la patience prend fin. Notre Dame parle non seulement de récoltes gâtées passées et futures, mais du bras de son Fils. Jésus utilise, lui aussi, une image effrayante : les mauvaises herbes seront jetées dans le feu. Mais ceci est suivi d'une image merveilleuse : « Alors les justes resplendiront comme le soleil dans le Royaume de leur Père », tandis que la Belle Dame évoque une vision de monceaux de blé et de pommes de terre ensemencées par les terres.

Les paraboles de la graine de moutarde et du levain n'ont rien de redoutable à leur sujet. La semence et le levain suivent leur cours naturel pour croître et se répandre. C'est comme cela le Royaume des Cieux.
Jésus est venu conduire son peuple vers ce Royaume, « un règne sans limite et sans fin : règne de vie et de vérité, règne grâce et de sainteté, règne de justice, d'amour et de paix » (Préface pour la solennité de notre Seigneur Jésus-Christ, Roi de l'univers).
La Sainte Vierge est venue à La Salette pour ramener son peuple vers ce Royaume. Ils n'avaient pas suivi le cours naturel de la foi ; cette semence, au lieu de croître, avait flétri ; ce levain avait en quelque sorte perdu son pouvoir dans leur vie.
Mais tout n'est pas perdu. "L'Esprit vient en aide à notre faiblesse". Les injustes peuvent être restaurés à la droiture. C'est presque comme si l’ivraie pouvait être transformée en blé, chose impossible dans la nature, mais éminemment possible par la grâce.

Publié dans MISSION (FR)
dimanche, 16 juillet 2017 07:54

PPP 2017, deuxième semaine

Nous venons de terminer la deuxième semaine de notre formation. Les jeunes religieux missionnaire et Sœurs de Notre Dame de La Salette sont heureux de vous partager ce que nous vivons et recevons durant ce temps fort. Nous goûtons la beauté de l’internationalité de nos congrégations. Comme les Apôtres le jour de la Pentecôte, nous arrivons à nous comprendre par des gestes et avec l’aide des dictionnaires. Les langues différentes, finalement  ne sont pas des obstacles pour communiquer. 

Nourris par le sacrement de l’Eucharistie du dimanche 09 juillet au matin, nous avons eu la force de faire notre première sortie-PPP vers Gap. Dans le cadre de la formation, il est évident de nous tourner vers l’évènement de La Salette ! Nous sommes donc allés d’abord découvrir et visiter « la Terre du Coin », près du village de Corps, dont la Belle Dame a parlé lors de son apparition aux deux bergers. Nous avons visité aussi les maisons natales de Maximin et de Mélanie. La pluie nous a bénis et accompagnés durant  nos différents déplacements à pieds et en car !

Le local des jeunes, la « K’to Sphère » à Gap, nous a ouvert ses portes pour nous permettre de partager le pique-nique. La visite ensuite se poursuit au sanctuaire de Notre Dame du Laus. Nous recevons l’explication de son message de  « RECONCILIATION », avec l’huile Sainte qui adouci et qui guérit le cœur des convertis!

Sœur Elisabeth GUIBOUX, supérieure générale des SNDS, le lundi 10 et mardi 11 juillet, nous a donné un enseignement sur « Les trois vœux de Chasteté, Pauvreté et Obéissance et le témoignage de la vie consacrée ». Cette session de deux jours nous a fait rentrer dans le goût du silence par des réflexions personnelles et en groupe !

Le pratique de ces vœux se vit d’abord en communauté.  Le mercredi 12 et jeudi 13 , Sr Estelle RAZAFINJATOVO, assistante générale des SNDS , nous a fait réfléchir sur « la communauté comme lieu de formation et de la communion »  La lumière de Marie illumine les deux enfants. La lumière du Christ, en chacun des membres, englobe toute la communauté. On ne choisit pas les membres de nos communautés. C’est en elles que nous trouvons la joie et le bonheur, mais aussi parfois de la souffrance ! Elle nous a fait expérimenter la « Lectio divina » (méditation de la Parole de Dieu ensemble).

Père Louis de PONTBRIAND, MS est de retour parmi nous pour partager la « Vie sacramentelle et l’accueil du don qui vient de Dieu » Nous avons entendu que nous pouvons vivre la prière comme des Salettins avec les trois mots de notre spiritualité : Prière, Pénitence et Zèle ; Prière, Sacrifice, Apostolat.

La semaine se termine par un temps convivial et fraternel. Le 14 juillet, en communion avec tous les citoyens français, nous avons fêté leur fête nationale et terminé par une grande danse brésilienne « Festa Junina ». La détente, l’ambiance internationale et le temps de repos nous conservent et nous aident à continuer, la semaine prochaine, dans la joie et en pleine forme !

Ce week-end, (16 juillet), nous sommes de sortie à Grénoble pour visiter les communautés MS.

Soazandry Louisette, snds

Publié dans INFO (FR)
samedi, 08 juillet 2017 16:10

PPP 2017, première semaine

PPP 2017, première semaine

Le vendredi 30 juin 2017, les jeunes de nos deux congrégations, Missionnaires de la Salette « MS » et Sœurs de Notre Dame de la Salette « SNDS » sont arrivés au Sanctuaire de Notre Dame de la Salette pour un moi de formation « PPP ».  La PPP est un temps de formation organisé par  les conseillères généraux de nos deux congrégations pour les jeunes qui se Préparent à la Profession Perpétuels. 

Nous avons été accueilli par le Père Adilson ms, organisateurs général de cette formation, dès notre arrivé à la réception de l’Hôtellerie, jusqu’à l’arrivés de dernier groupe à 1h30 du matin.

Nous sommes 70 avec nos accompagnateurs, nous avons découvert la diversité des membres de nos congrégations car nous venons de huit pays de huit pays : Brésil, Etas-Unis, Philippine, Myanmar, Madagascar, Angola, Italie et  France. Les messes et les temps de prières sont animés en différentes langues avec des rythmes différents selon la culture de chaque pays.

Nous avons la joie de participer aux prières du Sanctuaire : veillée aux flambeaux, les offices et eucharistie,…

Nous remercions par avance l’accompagnement de nos deux conseillères tout au long de ce mois de formation par la présence de nos supérieurs généraux Père Silvano MS et Sœurs Elisabeth SNDS !

Dès cette première semaine nous avons déjà reçu plusieurs enseignements de différents intervenants

Les langues trop différentes ne nous font pad des obstacles pour partager en petit ou en grand groupe. Nos traducteurs ont assuré les traductions pour que chacun puisse comprendre ce qui est dit.

Après la présentation générale de ce que c’est la PPP, nous avons commencé par le partage en petit groupe le cheminement de notre vocation.

  • « Notre trésor, en tant que consacré (e) c’est  notre histoire de vie, histoire de notre vocation » animé par le Père Adilson MS
  • Le Père Luis de Pontbriand,  MS, supérieur provinciale de France nous a expliqué que la source de notre identité Salettine, notre charisme vient de l’apparition de la Salette.
  • Nous avons fait l’expérience de la prière à la montagne car notre spiritualité aussi est née de cette montagne Sainte, avec le Père Joseph MS, supérieur de la communauté internationale du Sanctuaire.
  • Père Céleste MS, de la province d’Italie traite avec nous le lien entre la parole de Dieu et le message de Marie à la Salette , fondement de notre vocation Salettine : Ce que nous proclamons doit correspondre à ce que nous vivons. Etre saletin(e), c’est se mettre à l’écoute et être accueillant(e).
  • L’équipe du sanctuaire: Sr Marie France, directrice, Père Antony, recteur, et le président de l’Association des Pèlerins de la Salette  nous a partagé le fonctionnement de l’Hôtellerie et de la pastorale du sanctuaire. « Le cœur du sanctuaire ce n’est pas la basilique mais l’accueil des pèlerins » !

La semaine se termine ainsi dans la joie et bon humeur car nous commençons à nous connaître les uns les autres. Et nous continuons notre formation par des méditations personnelle et des temps de prières avec les pèlerins. Ce dimanche 09 juillet, nos organisateurs nous proposent une sortie pour prendre l’air et visiter Corps, terre du Coin et la communauté des SNDS de Gap !

Sr. Louisette Soazandry SNDS

Publié dans INFO (FR)
Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut