Année Mariale
Année Mariale L’Année Mariale débutera le 19 septembre 2020. Les Missionnaires de Notre Dame de la Salette ainsi que les fidèles laïcs qui sont familiers avec le message de la Belle Dame se préparent pour le 175ème... Czytaj więcej
Visite du Père Général au Portugal
Le Père Silvano Marisa, notre Supérieur Général s’est rendu en Portugal pour une visite fraternelle aux confrères de la Province d’Angola qui sont en mission dans ce pays. Il a été accompagné du... Czytaj więcej
Méditation pour l’Année des Vocations: Un...
Un missionnaire de La Salette - Prophète  Avons-nous le courage aujourd'hui de nous appeler prophètes ? Marie vient à La Salette précisément dans l'esprit prophétique. Marie, comme les prophètes, aime son peuple... Czytaj więcej
Année des vocations - Missionnaires de La Salette
Le 19 septembre 2019, à l'occasion du 173e anniversaire de l'apparition de Notre-Dame à La Salette, la Congrégation des Missionnaires de Notre-Dame de La Salette a inauguré  la célébration de l'Année... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

Anxiété… et confiance

(27e dimanche ordinaire : Isaïe 5, 1-7 ; Philippiens 4, 6-9 ; Matthieu 21, 33-43)

Saint Paul écrit : « Ne soyez inquiets de rien ». Certainement cela n’est pas vraisemblable. En effet, le même Apôtre a écrit aux Corinthiens : « C’est dans la faiblesse, craintif et tout tremblant, que je me suis présenté à vous » (1 Co 2, 3).

Le monde dans lequel nous vivons a toujours fourni, à chaque époque, raison de s'inquiéter. Désastres naturels, maladies, agitation sociale, incertitude économique, tout cela nous entoure. En plus, nous avons à faire face aux pertes personnelles, aux conflits, au doute de nous-mêmes, etc. Comment serait-il possible de ne pas avoir d’inquiétude ?

Certains ne peuvent même pas trouver du temps pour prier, ou avoir l’état d'esprit propice à la prière, afin de vivre dans la paix du Christ.

Etrangement, la chanson d'Isaïe sur la vigne de son ami avait en fait l’intention d’augmenter l’anxiété de son peuple. Les choses que le Seigneur fera de sa vigne sont énumérées afin d'attirer l'attention de son peuple. Il préfèrerait ne pas les punir, mais comment autrement les persuader de corriger leur conduite ?

À la Salette, Marie approprie le même moyen qu'Isaïe, en vue du même but. Si son peuple refuse de se soumettre, les causes de leur inquiétude ne feront qu'empirer, et ce sera de leur faute car, à leur façon, comme les chefs des prêtres et les anciens dans l'Evangile, ils auront rejeté son Fils.

Nous avons certainement raison d'appliquer le message d'Isaïe, et celui de Marie, à nous-mêmes. La vigne, plantée soigneusement en chacun de nous par Dieu lors de notre baptême, a besoin d'être arrosée et émondée, afin de produire des raisins sucrés pour faire un vin exquis. La Belle Dame nous fournit un examen de conscience, en vue de notre conversion permanente.

St Paul dit encore : « En toute circonstance, priez et suppliez, tout en rendant grâce, pour faire connaître à Dieu vos demandes ». Quand l'action de grâces se trouve au cœur de notre prière, la confiance augmente. Cela fait partie de la prière bien faite.

Dans ce contexte, je recommande vivement le Livre de Tobie comme un exemple merveilleux. Deux personnes malheureuses, dans des scènes différentes, prient pour la mort. Dans chaque cas, la prière commence par la louange de Dieu ! 

Est-ce que l’inquiétude et la confiance sont incompatibles ? Non, mais l'amour et les larmes de Marie inspireront la confiance et soulageront l’inquiétude.

Traduction : P. Paul Belhumeur, M.S.

Dernière modification le mercredi, 16 septembre 2020 07:30
Page 1 sur 10
Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut