Décisions du Chapitre Général 2018

Rome, 20 mai 2018

Solennité de la Pentecôte

Chers confrères,

C’est avec grand plaisir que je vous présente le texte des décisions élaborées et approuvées par le Chapitre Général 2018, qui a été tenu dans la petite ville de Las Termas de Rio Hondo (Santiago del Estero, Argentine) du 10 avril au 4 mai de la présente année, avec la participation de 39 capitulants (le P. Joe Bachand était absent pour cause de maladie), 3 traducteurs et 2 secrétaires.

Ces décisions sont le fruit d’une écoute attentive des divers rapports présentés à l’assemblé (Général, Économe et Provinces/Régions) comme aussi d’un regard jeté sur l’avenir de notre Congrégation à la lumière du thème « Dans la grâce de La Salette, pour un monde réconcilié », qui a servi à l’assemblée capitulaire de leitmotiv.

Dans le but d’aider le nouveau Conseil Général dans l’animation de la Congrégation au cours des prochaines six années, le Chapitre a voulu mettre en évidence quelques lignes directrices :

  1. L’inculturation vécue et à vivre au cours du proche avenir de notre Congrégation, avant tout en tant que bénédiction mais également en tant que gageure au service de l’Église et du monde d’aujourd’hui
  2. La formation initiale et permanente, cœur de notre cheminement humain, religieux/charismatique et missionnaire
  3. La célébration du 175ème anniversaire de l’Apparition, en tant que moment d’union pour nous tous, source de renouvellement spirituel, personnel et communautaire, et occasion propice pour faire connaître l’événement et la grâce de La Salette au-delà de nos ministères habituels
  4. Le regard tourné vers l’animation des jeunes vocations et le développement de nos nouvelles Missions
  5. L’engagement à accueillir notre vie religieuse salettine comme un témoignage de vie et comme « prophétie » à offrir et à annoncer

J’espère que ces documents ne demeureront pas lettre morte, mais aideront tous et chacun à « repenser » et à « relire » sa propre vie religieuse, avant tout à la lumière du Christ « Règle de notre vie » (RdV 7) et donc du charisme de la Réconciliation, dont les racines baignent dans le message de la Belle Dame.

Je prie les Supérieurs Provinciaux et Régionaux de faire parvenir sans retard à chaque religieux les textes des décisions en question et, selon les possibilités, d’organiser, des rencontres de communauté pour aider la compréhension de leur contenu et favoriser leur assimilation.

Je m’adresse à moi-même et à chacun de vous les paroles de vœux, adressées par le pape François au cours de l’homélie du février 2018 aux religieux/religieuses réunis dans la basilique Saint Pierre : « vous, personnes consacrées, vous êtes l’aube sans fin de l’Église ! Je vous souhaite de raviver aujourd’hui même la rencontre avec Jésus, en marchant ensemble vers lui : et cela donnera de la lumière à vos yeux et de la vigueur à vos pas ». Que ces paroles nous stimulent à vivre notre vie religieuse en marchant avec une joyeuse fidélité à la suite du Christ, dans un esprit de généreux service envers le peuple de Dieu confié à nos responsabilités pastorales !

Fraternellement vôtre,                                                                                      

                                                                                         

           P. Silvano Marisa MS                                                                                                                                                                                          

             Supérieur Général

Décision n. 1

PRÉPARATION DU 175ème ANNIVERSAIRE DE L’APPARITION

Vu l’importance de 175ème Anniversaire de l’Apparition pour toute la Congrégation et pour mieux faire connaitre le fait et le message de Notre Dame de La Salette,

Le Chapitre Général demande au Conseil Général que le 175ème Anniversaire de l’Apparition de Notre Dame de La Salette soit bien préparé à tout niveau (personnel, communautaire et de Congrégation) pour que cela devienne une vraie source de grâce pour le renouveau spirituel, charismatique, pastoral et vocationnel pour tous les MS et le peuple desservi par eux.

Moyens :

  1. Proposition de la part de la Commission Théologique de la Congrégation (avant la fin de cette année 2018) des programmes de formation mariale à vivre tous ensemble.
  2. Célébration d’un CdC au sanctuaire de La Salette (France) en 2019 centré sur la préparation de la célébration du 175ème Anniversaire de l’Apparition avec la bénédiction et la remise à chaque Provincial/Régional d’une statue de Notre Dame de La Salette à emporter dans sa propre Province/Région pour la ‘’Peregrinatio Mariae’’ à réaliser en respectant les traditions et les coutumes de chaque pays.
  3. Préparation par chaque Province/Région d’un programme des célébrations à partager et communiquer au Conseil Général lors du CdC 2019.
  4. Célébration du 175ème Anniversaire au sanctuaire de La Salette (France) en 2021 avec la participation de tous les Provinciaux et Régionaux ou leurs délégués et, si possible, accompagnés d’une délégation de 2 personnes du pays.
  5. Proclamation pour toute la Congrégation d’une année mariale (19/09/2020-19/09/2021) à vivre dans nos communautés et dans nos lieux de ministère.
  6. Célébration de cet Anniversaire en esprit synodale avec la famille salettine (MS, SNDS, MSF, Laïcs Salettins…) et les Evêques des diocèses où nous travaillons.
  7. Nouvelle invitation officielle au Pape à visiter le sanctuaire de La Salette (France), et demande pour qu’il adresse une lettre à la Congrégation à l’occasion du 175ème Anniversaire.
  8. Renouveau spirituel personnel et communautaire qui devrait aboutir à des actions concrètes vis-à-vis des situations problématiques, telles que la marginalisation que nous pourrions trouver dans notre apostolat.

Décision n. 2

«MÉMOIRE FACULTATIVE» DE N. D. DE LA SALETTE

Vu que la célébration d’une «Mémoire Facultative» de Notre Dame de La salette :

  1. Aidera à mieux répondre à l’appel de Marie, la Belle Dame de La Salette, de faire passer à tout son peuple son message réconciliateur ,
  2. Donnera, dans nos pays respectifs, une meilleure connaissance de l’événement et de la ‘’Grande Nouvelle’’ de La Salette d’où découle notre mission et notre spiritualité,

Le Chapitre Général décide qu’avant la fin de l’année 2019 – s’elles ne l’avaient pas encore fait – toutes les Provinces et Régions travaillent à contacter les Conférences Episcopales (ou les Provinces Ecclésiastiques ou diocèses locaux) de leurs pays demandant que :

  1. 1.La «Mémoire Facultative» de Notre Dame de La Salette (19 septembre) soit insérée dans le calendrier liturgique local ;
  2. 2.A l’occasion de la célébration du 175ème Anniversaire de l’Apparition de Notre Dame de La Salette ( 19 septembre 2021) la «Mémoire Facultative» soit insérée dans le calendrier de Eglise Universelle.

Décision n. 3

COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE DE LA SALETTE (FRANCE)

Tous les Missionnaires de La Salette se rendent compte du service bénéfique offert par la Communauté Internationale au sanctuaire de La Salette en France.

EN CONSEQUENCE,

Le Chapitre Général décide que :

  1. 1.Le Conseil Général continue à animer chaque Province/Région à participer dans la mission de la Communauté Internationale du sanctuaire de N.D. de La Salette en France ;
  2. 2.En accord avec les Provinciaux et Régionaux, un programme de tuilage soit mise en place pour la continuité de la communauté Internationale ;
  3. 3.Les Provinces et Régions fassent connaître à leurs membres le ministère de cette communauté internationale dès la formation initiale ;
  4. 4.Les membres envoyés à cette mission soient prêts à apprendre la langue française et à se familiariser avec la culture française ;
  5. 5.Ces membres soient prêts à servir dans cette communauté Internationale pour une durée d’au moins cinq (5) ans, à fin de lui donner une stabilité ;
  6. 6.Les membres soient disponibles à travailler ensemble avec les SNDS, les Laïcs Salettins, le staff du sanctuaire, l’APS, et les bénévoles du sanctuaire ;
  7. 7.Pendant la saison d’hiver, excepté l’ouverture du sanctuaire pendant les fêtes de Noël, un temps soit réservé pour les vacances, l’approfondissement de la langue et de la culture française et pour un travail missionnaire dans le diocèse de Grenoble y compris les paroisses et communautés de la Province de France ou ailleurs, selon les invitations des évêques.

Décision n. 4

L’ANNÉE DES VOCATIONS DANS LA CONGRÉGATION

L’accompagnement des jeunes est un signe de la vitalité que l’Esprit envoie dans l’Eglise et dans notre Congrégation. Notre Règle de vie (I, 39 et II, 61) et les récentes décisions du Conseil de Congrégation de Luanda en 2015 rappellent qu’un authentique témoignage baptismal est un appel à suivre le Christ dans la communauté de ses disciples. L’Eglise elle-même, guidée par le magistère du Pape François, expérimente une nouvelle forme synodale précisément pour faire des jeunes eux-mêmes des protagonistes actifs de la foi et du discernement vocationnel.

La ‘’culture de la vocation’’ est très importante. Elle suppose plutôt la synodalité ecclésiale, car l’appel à la vie consacrée est avant tout un don fait à l’Eglise et toute l’Eglise y est impliquée par la variété de ses institutions et de ses charismes. Dans cette perspective, les Laïcs Salettins qui collaborent à notre mission jouent un rôle tout à fait particulier, non seulement en donnant une main pratique à nos œuvres, mais aussi en éduquant le peuple de Dieu à répondre avec joie à ce que Dieu demande à travers le fait de La Salette et la présence de la Congrégation. Pour ces raisons :

Pour faire de la pastorale des jeunes et des vocations une priorité à tous les niveaux de la Congrégation et pour répondre activement, dans chacun d’entre eux, aux suggestions qui viendront du prochain synode, le Chapitre Général demande au Conseil Général de proclamer l’année des vocations à partir du 19 septembre 2019 jusqu’au 19 septembre 2020 et de dessiner des initiatives concrètes.

Décision n. 5

PROMOTION DES VOCATIONS DANS LES PAYS DE NOUVELLES MISSIONS

Le Chapitre Général demande au Conseil Général d’explorer, avec les communautés locales en concert avec les Provinces concernées, d’Haïti, Tanzanie et Mozambique, la possibilité de commencer un programme de promotion vocationnelle dans ces missions nouvellement établies en vue d’une éventuelle ouverture de maisons et des programmes de formation au cours de son mandat.

POURQUOI

-         L’avenir de la Congrégation dépend essentiellement des vocations.

-         La crise et la baisse du nombre des vocations se font sentir dans plusieurs Provinces de la Congrégation. Ces réalités affectent la vie de nos communautés et les missions actuelles de la Congrégation.

-         Notre Règle de Vie stipule clairement que ‘’chaque membre de la Congrégation est responsable de l’éveil et du cheminement des vocations’’ (RV 39).

-         Par conséquent, la promotion des vocations fait partie de notre mission primordiale en tant que missionnaires de N. D. de La Salette.

-         Les remontrées de la part de nos membres dans ces nouvelles missions nous laissent comprendre qu’il y de possibilités d’éveiller des vocations dans ces pays.

-         Tout en considérant le caractère internationale et missionnaire de notre Congrégation, former les jeunes du pays pour devenir missionnaires dans leurs propre pays est une des taches primordiales de nos missionnaires.

-         Un programme de formation efficace dépend en grande partie des formateurs, de leur aptitude, et de mettre en place l’infrastructure adéquate.

COMMENT :

-         LE Conseil Général va explorer avec les communautés de ces nouvelles missions la possibilité de procéder à des recrutements des vocations et à l’ouverture des maisons de formation ;

-         Le Conseil Général fera une évaluation de ce cheminement en tenant compte particulièrement des éléments suivants :

  • La disponibilité des formateurs (qui auront la formation comme leur mission propre)
  • Le financement de ces programmes respectifs de formation et l’existence d’une infrastructure adéquate.
  • La capacité des membres de nos communautés, et surtout des formateurs, à assimiler la culture et le contexte socio-ecclésial du pays pour un discernement plus approprié.

Décision n. 6

RATIO FORMATIONIS GENERALIS

CONSIDERANT :

-         Les diverses expériences positives, ainsi que les lacunes dans nos processus de formation au niveau des Provinces et des Régions ;

-         Les nouvelles exigences de l’Eglise pour le processus de formation en vue de la Consécration Religieuse et pour le ministère presbytérale (cfr. Le don de la vocation presbytérale – Ratio Fundamentalis Institutionis Sacerdotalis – Congrégation pour le Clergé, Vatican, décembre 2016) ;

-         Le texte présenté par la Commission Internationale de formation en tant que un texte de base,

Le Chapitre Général, accepte ‘’ad experimentum’’, jusqu’au prochain Chapitre Général (2024) la Ratio Formationis Generalis – Préparons-nous pour servir la Réconciliation ; et propose au Conseil Général, en collaboration avec la Commission internationale de formation, de demander aux Provinces/Régions à revoir leurs programmes de formation, en suivant les directives présentées au point IV, numéro 3 mentionné dans la Ratio.

Décision n. 7

FORMATION DES FORMATEURS

MOTIVATION :

Cette proposition incite chaque Province et chaque Région à travailler pour la formation des formateurs et à les aider avec des préparations spéciales (RV 54 cp), pour accompagner les candidats dans leur discernement avec efficacité.

EXPLICATION :

  • Au niveau de la Congrégation, un membre du Conseil et un formateur de chaque Province et Région seront invités à participer à cet atelier. Ils exploreront des possibilités pour le programme de formation des formateurs.
  • Les participants à cet atelier vont établir les éléments fondamentaux qui doivent être présents dans les différentes étapes de la formation.
  • Cet atelier donnera des directives au Conseil Général sur les particularités qui peuvent être réalisées dans les Provinces et Régions.
  • Les deux représentants de chaque Province et de chaque Région auront comme tache d’établir un programme de formation des formateurs dans leur Province ou Région d’origine en suivant les directives de l’atelier tout en tenant compte des réalités socio-culturelles de chaque Province et Région.

Le Chapitre demande au Conseil Général d’organiser, pendant son mandat, un atelier international pour les formateurs qui aura comme thème ‘’la formation des formateurs’’.

Décision n. 8

PROPHÉTIE

Afin de vivre notre identité salettine (vie religieuse et communautaire) de façon prophétique dont parle le thème de ce chapitre dans l’esprit du n. 1 de notre RdV :

Le Chapitre Général demande au Conseil Général de solliciter tous les Provinciaux/Régionaux de la Congrégation, dans leur ministère d’animation, à aider leurs religieux et séminaristes :

  1. a)à reconnaitre et à vivre la vie de communauté comme témoignage et signe prophétique dans le monde d’aujourd’hui ;
  2. b)à témoigner toujours et partout par une vie personnelle et communautaire de l’amour profond, passionné et total du Christ (RdV 10 cp), vécu dans une sincère fidélité dans leurs engagements religieux et pastoraux ;
  3. c)à poser leur regard et se lancer vers les nouveaux horizons, comme le ministère auprès des marginalisés dans le monde d’aujourd’hui.

Décision n. 9

VIE COMMUNAUTAIRE ET MISSION

Pour être un signe prophétique pour le monde moderne, nous devons vivre et travailler en communauté, marchant ensemble avec des relations marquées par la vérité, la confiance et la cordialité. Donc,

Le Chapitre Général demande au Conseil Général de :

  1. 1.rappeler aux Supérieurs à tous les niveaux que, dans le respect du principe de subsidiarité, c’est la tache première du Supérieur de promouvoir et de maintenir le respect et l’unité dans la vie et le ministère de chaque communauté ;
  2. 2.se soucier d’inclure dans la formation initiale et permanente des programmes qui renforcent la vie spirituelle, la communication interpersonnelle et l’intégration psychosociale au niveau individuel et communautaire.

Décision n. 10

INTERCULTURALITÉ VECUE COMME BÉNÉDICTION

INTRODUCTION

  1. Les mutations actuelles du monde entrainent des conséquences importantes sur le rapport entre les cultures. Que faire pour continuer à vivre en Eglise et à annoncer l’Evangile dans un contexte multiculturel de mieux en mieux accepté et vécu dans la société actuelle ? Comment déployer une action en écho à l’impératif de Jésus à ses disciples : ‘’Allez, de toutes les nations, faites des disciples’’ (Mt 28,19) ? La diversité culturelle doit être vécu dans un esprit de communion.
  2. L’Eglise, ‘’sacrement’’ du vivre ensemble dans la diversité de la famille humaine, est appelée à sortir d’elle-même et aller dans les périphéries (pape François), les périphéries géographiques mais également existentielles : là où résident le mystère du péché, la douleur, l’injustice, l’ignorance, là où la religion est méprisée, là où sont toutes les misères.
  3. Ce trait spécifique de l’Eglise doit être, plus que jamais, mis en évidence dans notre façon de vivre, de faire communauté, et de témoigner de la Bonne Nouvelle, en étant Missionnaires de Notre Dame de La Salette, appartenant à une Congrégation internationale, bénie de Dieu.

Le Chapitre reconnait que les communautés interculturelles sont une bénédiction et que Dieu est notre Père à nous tous. Pour cela, le Chapitre Général :

  1. 1.Invite tous les membres de la Congrégation à embrasser l’interculturalité comme un appel urgent dans toutes les missions de la Congrégation ;
  2. 2.Encourage toutes les Provinces et Régions à faire l’expérience de vivre ensemble avec la richesse des diverses cultures ;
  3. 3.Propose l’anglais et le français comme langues les plus pratiques pour la communication dans la Congrégation, et invite les Provinces et Régions à donner à leurs membres la possibilité d’apprendre l’une ou l’autre de ces langues.

Décision n. 11

COMMUNICATION

ETANT DONNÉ :

  • Qu’il est nécessaire de coordonner au niveau international la rédaction, la publication et la diffusion, en différentes langues, du matériel ‘’salettin’’ (ancien et nouveau), en collaboration avec l’Administration Générale ;
  • Qu’il existe d’abondantes œuvres artistiques (peintures, statues, médailles, etc.), anciennes et nouvelles, qui ont un rapport avec La Salette,

Le Chapitre Général recommande :

  1. 1.que le Conseil Général établisse une Commission Internationale pour la communication ;
  2. 2.que chaque Conseil Provincial ou Régional établisse sa propre commission pour la communication ;
  3. 3.que ces commissions provinciales ou régionales partagent avec la Commission Internationale tout le matériel approprié, y compris ce qui est publié à l’intérieur de la Province ou Région, comme aussi les œuvres d’art, multimédia et musique ayant un rapport avec La Salette, pour les répandre, autant que possible et conformément à la loi, en forme numérique ;
  4. 4.que ces commissions reconnaissent et encouragent le talent artistique dans notre Congrégation et dans les mouvements des laïcs salettins ;
  5. 5.que la Commission Internationale réunisse une équipe de traducteurs et de réviseurs pour tout le matériel à publier à toute la Congrégation ;
  6. 6.que des SNDS ou des laïcs qualifiés soient invités à faire partie de ces commissions.

Décision n. 12

COLLABORATION DES MS PAR CONTINENT

RAISONS :

CONSIDÉRANT QUE :

  1. dans les dernières années il y a eu des expériences de collaboration proposées et coordonnées par le Supérieur Général et son Conseil, par exemple les nouvelles missions de TANZANIE et MOZAMBIQUE, lesquelles ont eu du succès ;
  2. dernièrement dans les Provinces et Régions il y a eu des collaborations directes définies par des contrats interprovinciaux, approuvés par le Conseil Général, pour l’entraide mutuelle pour la mission ou pour la formation, etc., avec du personnel de Continents, de cultures et de langues différentes,

Le Chapitre Général décide que :

  1. 1.Le Conseil Général accompagnera et stimulera tous les efforts pour la collaboration des Provinces et Régions soit au niveau continental qu’au niveau interprovincial au-delà du Continent.
  2. 2.En chaque Conseil de Congrégation sera réservée une journée pour des rencontres des Supérieurs Provinciaux ou Régionaux, par continent, sous la coordination du Supérieur Général ou des Conseillers Généraux, pour évaluer les actions déjà réalisées, pour planifier d’autres initiatives à être développées selon les besoins et les possibilités.
  3. 3.Les Supérieurs Provinciaux pourront avoir des réunions et/ou des dialogues, par des initiatives dans le domaine de la formation ou de la mission, tout en profitant des moyens modernes pour la communication.
  4. 4.A la suite de ces rencontres, si les Provinciaux ou Régionaux ou le Supérieur Général le jugent nécessaire, ils pourront faire la convocation d’une rencontre continentale des Provinciaux/Régionaux concernés avec leurs Conseils respectifs en établissant clairement le lieu, la date et le programme de cette rencontre.

Décision n. 13

COLLABORATION AVEC LES SNDS

Avec respect et joie, le Chapitre se félicite de la déclaration conjointe des Conseils Généraux des Missionnaires et des Sœurs de La Salette pour les relations mutuelles et la collaboration et en particulier au sanctuaire de La Salette. Conscient de l’indépendance des deux Congrégations,

Le Chapitre Général recommande au Conseil Général :

  1. 1.de poursuivre le dialogue et renforcer la coopération dans certains domaines qui pourraient alimenter notre unité :
    1. a)le travail commun au sanctuaire de La Salette,
    2. b)la célébration commune de l’anniversaire de l’Apparition de N.D. à La Salette et d’autres événements.
    3. c)La promotion des vocations et la formation, en particulier la PPP,
    4. d)La communication entre les Conseils Généraux,
    5. e)La formation des formateurs/formatrices et la croissance dans la compréhension du charisme.
  2. 2.D’affirmer que la clarté des termes, des conditions et des accords devrait conduire à mieux comprendre la direction pour réaliser notre mission ;
  3. 3.D’explorer la possibilité d’avoir une présence qualifié des SNDS dans notre Commission Théologique.

Décision n. 14

LES ‘’LAÏCS SALETTINS’’ ET LES AUTRES GROUPES DE LAÏCS QUI S’INSPIRENT DE LA SALETTE

Le Chapitre Général se réjouit avec les ‘’Laïcs Salettins’’ qui ont manifesté un réel désir de partager et de vivre avec nous le même charisme de réconciliation, et se réjouit également avec tous les autres groupes de laïcs qui s’inspirent du charisme de La Salette.

En vue d’un développement approprié de notre Congrégation et des mouvements laïcs partageant le charisme de La Salette, le Chapitre Général recommande au Conseil Général :

  1. 1.De charger notre Commission Théologique de la préparation des textes pouvant servir de matériel de formation pour aider à la fois les ‘’Laïcs Salettins’’ et les autres groupes de laïcs qui s’inspirent au charisme de La Salette ;
  2. 2.De nommer un missionnaire de La Salette pour accompagner la Coordination Internationale des ‘’Laïcs Salettins’’, de préférence un membre du Conseil Général ;
  3. 3.D’organiser la rencontre internationale des ‘’Laïcs Salettins’’ au sanctuaire de La Salette, en France, tous les six ans.

Décision n. 15

JUSTICE ET PAIX

  • Inspiré par l’Apparition de Notre Dame de La Salette qui porte un regard sur la souffrance de l’humanité,
  • Prenant en compte la situation réelle et intolérable des migrants et des réfugiés et de ceux qui vivent dans les différentes situations de pauvreté, et qui viennent frapper à nos portes, d’abord celles de nos consciences, puis celles de nos communautés,
  • A la lumière de l’Apparition de Notre Dame de La Salette, qui a rappelé à Maximin les paroles de son père : ‘’Tiens, mon enfant, mange encore du pain cette année, car je ne sais pas qui va en manger l’an qui vient si le blé continue comme ça’’.

Le Chapitre Général, désirant ‘’dans la grâce de La Salette’’ être de manière concrète ‘’prophètes pour un monde réconcilié’’, encourage la nouvelle Administration Générale, en collaboration avec les Provinces et Régions, à :

  1. 1.Créer des opportunités dans nos communautés et dans les lieux où nous travaillons, pour discuter, partager et évaluer les activités pastorales à la lumière de la Justice, la Paix et l’Intégrité de la Création.
  2. 2.Répondre à cette urgence en prenant des mesures appropriées.
  3. 3.Demander à la Commission Internationale de Justice et Paix d’élaborer un plan pour créer un nouveau fonds de solidarité qui soutiendra des projets sociaux (MS) approuvés par la Commission JPIC (Justice, Paix et Intégrité de la Création) selon des critères spécifiques.

Décision n. 16

FINANCES 1

En référence au rapport du Supérieur Général au chapitre général 2018, au nº 8 (Finances et administration des biens) et à l'orientation du Saint-Siège concernant les biens ecclésiastiques, et pour le bien de la Congrégation ;

Le Chapitre Général oblige le Conseil Général, avec l'aide de la Commission des Finances :

  • à dresser un programme général administratif et économique, qui sera accompagné d'un manuel avec des critères clairs proposés et partagés par les Provinces et les Régions.
  • à créer un manuel qui aidera les économes provinciaux, régionaux et locaux à mieux administrer les biens de la Congrégation.

Décision n. 17

FINANCES 2

• pour être prophète dans l’administration des biens temporels dans l'esprit de notre règle de vie concernant les finances,

• pour mieux connaître la situation financière des Provinces et des Régions, par des rencontres avec la commission économique et les économes locaux,

• pour faire des suggestions et des recommandations sur diverses questions financières des Provinces et des Régions,

• pour renseigner la Commission Financière de la Congrégation sur la situation des Provinces et Régions,

• pour accompagner les Provinces et les Régions dans la prise de conscience de la gestion des biens temporels,

•pour aider les Provinces et les Régions à utiliser le système de comptabilité de la Congrégation,

Le Chapitre Général recommande que le Conseil Général, une fois dans son mandat, envoie l’Econome Général visiter les Provinces et les Régions.

Aller au haut