Les vœux pour de saintes fêtes de Noël.

Noël 2017
Nouvel An 2018

« Elle enfanta son fils premier-né, l'enveloppa de langes
et le coucha dans une crèche, parce qu'il n’y avait pas de place à l’hôtellerie. » (Lc 2,7)

Très chers confrères,

De nouveau la célébration de la fête de Noël offre l’occasion, à moi ainsi qu’aux membres du Conseil Général, de présenter à vous tous, où que vous vous trouvez, jeunes en formation, religieux en activité, anciens, malades et ceux en difficulté, les vœux les meilleurs et les plus chrétiens pour de saintes fêtes de Noël. Soyez assurés que moi et nous, nous vous sommes proches et que nous vous sommes reconnaissants pour ce que vous êtes et faites dans les diverses réalités communautaires et apostoliques à travers le monde. Que l’Emmanuel, Dieu avec nous, vous remplisse tous de sa présence et de sa grâce !

Ce fait de la présence de Dieu parmi les hommes –centre du message chrétien – nous dit que le Dieu de la Bible est fidèle à ses promesses et ne trompe jamais, car il aime la créature sortie de ses mains d’un amour tout particulier. C’est là également l’expérience vécue par le peuple d’Israël en son cheminement long et laborieux vers la Terre promise. L’annonce faite à Moïse sur le mont Horeb « je serai avec toi » (Ex 3, 12) marquera l’histoire du peuple de l’Alliance à travers félicités et maux. Puis la même annonce marque par la suite notre histoire à nous. Cette promesse se réalisera avec la naissance du Sauveur dans l’étable de Bethléem, comblant ainsi le besoin d’infini présent dans le cœur de chaque homme.

Sa venue parmi nous sera marquée par le refus d’un logement confortable et adapté au moment que Marie et Joseph étaient en train de vivre, ainsi que de l’indifférence la plus totale de la part des habitants de Bethléem.

Le monde dans lequel nous vivons ne semble pas être différent de celui décrit dans les Évangiles. En effet, pris dans le tourbillon de ses propres problèmes et indifférent au passage de Dieu sur les chemins de sa vie, notre monde semble se passer de Lui. Et pourtant Dieu n’a jamais cessé de penser aux hommes et de les aimer dans leur fragilité et leur petitesse, au point de devenir un des leurs dans la personne de l’Emanuel.

Le Noël de cette année marque une étape importante sur le chemin de notre Congrégation : il arrive en effet au lendemain de l’ouverture de la première mission salettine en terre de Mozambique. Comme toute nouvelle naissance, j’espère que celle-ci également ne manquera pas d’être porteuse de vie et de joie pour nous tous.

Puisse ce dernier engagement missionnaire, qui ouvre à la Congrégation de nouveaux horizons d’apostolat, être vécu comme un don et un temps de grâce, réservé tout particulièrement à nous et aussi à tous les laïcs désireux de se nourrir de la même spiritualité puisée à l’Apparition de la Belle Dame à La Salette ! Et je prie dans c but.

Puisse-cet engagement missionnaire devenir, pour chacun de nos religieux, pour chacune de nos communautés ainsi que pour nos jeunes en formation, une incitation de plus à découvrir la beauté de l’appel à la vie religieuse salettine et à mettre, sans réserve aucune et avec un enthousiasme renouvelé, toutes nos capacités tant humaines que spirituelles au service de la réconciliation dans l’Église et dans le monde d’aujourd’hui, et tout particulièrement là où « le cri du pauvre » est plus évident et plus insistant.

Puisse ce Noël apporter de l’air nouveau dans le cœur de chacun d’entre nous et dans nos communautés ! Air nouveau ayant le goût d’un idéal religieux et missionnaire partagé, d’une solidarité sincère, d’une collaboration effective, du respect réciproque, de l’amour fraternel ainsi que du pardon reçu et offert avec joie.

Ce vœu, je désire l’étendre à tous ceux qui, à divers titres, collaborent avec nous dans nos missions et dans l’apostolat, comme aussi à nos bienfaiteurs, aux Sœurs de La Salette et aux Laïcs salettins qui, partout où ils vivent, s’appliquent, soutenus et encouragés par les paroles de la Belle Dame, à annoncer avec enthousiasme la Bonne Nouvelle.

Encore une fois, et aussi au nom du Conseil Général, fervents vœux de Bon Noël et d’heureuse Nouvelle Année, au cours de laquelle sera célébré le 32ème Chapitre Général de notre Congrégation.

P. Silvano Marisa MS

Natale 2017

Aller au haut