Témoignage du P. Alfredo Velarde MS

 

Velarde
Mon témoignage personnel comme un agent pastoral dans le travail de paix et justice social.
Au moment que je écris cet article je me souviens d'un grand nombre de personnes qui ont partagé la route avec moi et m'ont donné le privilège de partager leurs histoires, leurs rêves, leurs luttes et leurs désirs. En particulier, je tiens à remercier ceux qui ont vécu la douloureuse expérience de la vie avec un cœur brisé par le manque de justice et qui ont eu le courage de partager leurs vies et leurs histoires. Mais pas seulement cela, mais aussi s'engager dans la lutte pour la vérité et pour une société plus juste. Je pense que c'est dans leurs larmes et leur fidélité à la poursuite de la justice que nous trouvons l'espoir que "un autre monde est possible" Sont tous eux qui nous aident aussi à nous engager dans la lutte pour la justice et la restauration de relations justes entre Dieu, le peuple de son Royaume et avec la terre. Je pensé a toutes ces personnes et aux précieux cadeaux que j'ai reçu tout au long de ma vie, Ça me fait rappeler le poème de Pedro Casaldaliga: A la fin de la route, on va me dire: avez-vous vécu? Avez-vous aimé? Et moi sans dire un mot, ouvrirai mon cœur plein de noms ".
Peut-être que c'est aussi une bonne définition de ces Religieux qui travaillent dans la défense de la dignité humaine et de la dignité de toute vie. Nous ne sommes pas appelés à être au service des créateurs de l'histoire, mais au service de ceux qui souffrent. C’est pour faire cela que nous avons besoin de connaître la réalité des victimes, nous avons besoin d'entendre l'histoire humaine et l'histoire de chaque être qui est menacé ou en péril d’extinction.
Je vous invite maintenant à prendre un moment pour vous mettre en contact avec les histoires humaines et les histoires d'autres êtres vivants qui ont été violé dans leur dignité. Histoires et situation que vous ont choqué et touché et qu’ont pu être la cause encourageant pour que vous vous engagiez à lutter pour la justice ou au moins a vous laisser admirer par le témoignage de ceux qui se mettent à côté des victimes de l'injustice.
Pour moi, il aurait été impossible de travailler dans la défense de la vie et de la dignité humaine sans être soutenu par la Parole de Dieu. Il y a beaucoup de textes qui sont des sources d'inspiration pour moi, textes que je dois contempler plusieurs fois.. C’est le texte du prophète Michée 6: 8.
Moi j’ai te déjà fait connaître ce qui est bien; Et ce que le Seigneur demande de toi, C'est que tu pratiques la justice, Que tu aimes la fidélité et que tu sois humble avec ton Dieu”
L'expansion que Jésus fait de la “recette” de ce texte se trouve dans les Béatitudes
Mathieu: 5, 1-12.
Voyant les foules, il gravit la montagne, et quand il fut assis, ses disciples s'approchèrent de lui.
Et prenant la parole, il les enseignait en disant :
« Heureux ceux qui ont une âme de pauvre, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux les affligés, car ils seront consolés.
Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu'on vous persécutera, et qu'on dira faussement contre vous toute sorte d'infamie à cause de moi.
Soyez dans la joie et l'allégresse, car votre récompense sera grande dans les cieux : c'est bien ainsi qu'on a persécuté les prophètes, vos devanciers.
Le texte qui m'inspire le plus en ce moment c’est la lettre de Galates 3,26-28
Car vous êtes tous fils de Dieu, par la foi, dans le Christ Jésus.
Vous tous en effet, baptisés dans le Christ, vous avez revêtu le Christ :
Il n'y a ni Juif ni Grec, il n'y a ni esclave ni homme libre, il n'y a ni homme ni femme ; car tous vous ne faites qu'un dans le Christ Jésus. Mais si vous appartenez au Christ, vous êtes donc la descendance d'Abraham, héritiers selon la promesse.
Je pensé que nous, les religieux d'aujourd'hui, sommes appelés à être des prophètes, avec les vulnérables et à partager leur lutte et à travailler pour défendre la vie, la dignité, l'inclusion, en particulier le respect de ce qui sont différent, la liberté et la vraie démocratie. Est un défi majeur et il est beaucoup plus qu'un appel à nous en tant qu'individus, est un appel à toute la communauté, toute la congrégation, à chaque disciple de Jésus aujourd'hui. Des disciples de ce Jésus qui a déclaré: «Je suis venu pour qu'ils aient la vie et l'aient en abondance "Je pense que maintenant plus que jamais à la promesse de la vie et de la vie en abondance n'est pas seulement pour nous, mais pour tous les êtres vivants.
Mon expérience me dit que tout ce qui précède dans ce texte doit d'abord être expérimenté par nous et parmi nous. Avons-nous la capacité d'examiner ces textes et d'autres comme individus, comme communautés et aussi comme congrégation? Pouvons-nous partager le fruit de notre réflexion, notre douleur, les espoirs et les rêves pendant que nous partageons, par exemple ce que nous impacte de la lettre de saint Paul à l'Église de Galata, à partir de nos expériences personnelles, des expériences communautaires, la vie des plus pauvres et la vie de notre mère-terre?
Travailler pour les droits et la dignité d'un autre être vivant, il s’agit d’abord je crois, de traverser par une conversion personnelle, en faisant une vue profonde de la propre vie, ma façon de vivre la vie, mes attitudes, mon propre racisme, la discrimination, le sexisme, l'oppression et tout ce qui ne aide pas la vie à naître et naître en abondance. Pour qu’elle puisse devenir une expérience qui donne beaucoup des fruits devrait être une expérience commune que, en tant que communauté, nous pouvons, ensemble, faire un engagement pour la justice.
En écrivant, je pense au charisme de la Congrégation. Ce don de la Réconciliation offert à l'Église. Un trésor pour tous ceux qui veulent travailler pour la paix, la justice, la Réconciliation, la dignité et la protection de la vie là ou elle est menacé.
Je crois que le cri des pauvres et de la terre sont intimement liés. Si nous voulons être plus sensibles à la douleur profonde subie par nos frères et la douleur de notre planète, la Terre-Mère, nous sommes appelés à étudier et réfléchir profondément sur ces deux réalités.
Si n'était pas pour mes camarades, pour les pauvres avec qui j’avais fait un engagement, j’aurais déjà abandonné. On ne ose pas quand on est seul et isolé, mais on le peut le faire quand on est submergé dans la réalité les deux autres tant que on ne peut pas revenir en arrière. "Ernesto Sabato
On nous invite à regarder notre propre douleur, notre besoin de guérison, de réconciliation. Tout cela est très important parce que nous sommes appelés à accompagner des personnes très vulnérables, dans des situations d’extrême vulnérabilité. Donc, je pense qu'il est très important d'avoir un bon processus de guérison à commencer dans notre propre histoire. Sans doute que nous expérimentons aussi beaucoup de guérison a côté des ceux qui souffrent le plus, mais d'abord il est important de faire face avec courage et embrasser nos propres histoires en tant qu'individus, en tant que communautés, en tant que congrégation, avec honnêteté, ouverture et compassion.
P. Alfredo Velarde MS - Argentina
Aller au haut