×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 112

Noël 2018

     Noël 2018

                                                               « Le Verbe était la vraie lumière qui, en venant dans le Monde, illumine tout homme… Il est venu dans son propre bien et les siens ne l'ont pas accueilli » (Jean 1, 9 et 11).

 

Chers confrères,

Chaque année les célébrations de Noël m’offrent régulièrement, à moi ainsi qu’à tout le C.G., une agréable occasion de pénétrer dans vos communautés, pour présenter à tous et à chacun de fraternels vœux pour un Saint Noël comme aussi pour une Nouvelle Année fructueuse !

 

Je désire adresser ce message de bons vœux tout particulièrement à nos anciens et à nos malades, à ceux qui sont en train de vivre un moment tout particulier d’embarras spirituel ou communautaire, à nos jeunes en formation, comme aussi à nos bienfaiteurs, aux Laïcs Salettins et aux SNDS qui, ensemble avec nous, affrontent les exigences et les préoccupations de l’annonce de la bonne Nouvelle en diverses parties du monde, en particulier au sanctuaire de la sainte montagne.

Je souhaite que la lumière qui vient de la grotte de Bethléem illumine le cœur et la conscience de chacun, afin que notre vie personnelle ainsi que notre ministère soient toujours orientés de manière à rendre présents et bien visibles dans le monde d’aujourd’hui la miséricorde et le visage du Père qui nous aime, tels qu’ils ont été témoignés par le Seigneur Jésus.

À tous je souhaite de redécouvrir dans ce Noël la joie de vivre en communauté avec les difficultés, mais aussi avec la diversité des richesses qui existent dans la communauté ; de travailler et de prier ensemble, comme aussi de discerner ensemble la façon la meilleure de servir l’Église et la Congrégation à la lumière de notre charisme.

Dans le but d’aider et de stimuler la réflexion personnelle et communautaire, le C.G. a depuis quelques années l’habitude de proposer à l’attention de toute la Congrégation un thème annuel, estimé particulièrement important pour le cheminement humain, spirituel, pastoral et charismatique de chaque religieux salettin.

Le thème de cette année, « Témoigner la beauté de la diversité » veut placer un accent positif sur les nombreuses diversités (culture, langue, sensibilité) constituant la richesse et la beauté de notre vivre ensemble dans une grande famille internationale et interculturelle, comme l’est notre Congrégation aujourd’hui.

Il nous préparera petit à petit à la célébration de l’année des Vocations, qui débutera en septembre prochain et, successivement, à celle de l’année mariale.

À la manière d’un slogan, il veut souligner quelques aspects importants, qui devraient caractériser notre vie religieuse, communautaire et apostolique dans le monde d’aujourd’hui :

Témoigner : comme religieux en vertu de notre engagement à suivre le Seigneur, chaste, pauvre et obéissant, nous sommes appelés à rendre compte de notre profonde union avec Lui et cela en y mettant toutes nos forces, tout notre esprit et tout notre cœur, en sachant bien que le témoignage a une valeur hors discussion seulement s’il est accompagné d’un engagement sérieux et radical au niveau de la vie personnelle.

La beauté : nous sommes invités à voir non seulement le beau et le bien qui se trouve en nous, mais également celui présent autour de nous, en nos confrères, dans le ministère pastoral de tous les jours, dans les personnes que nous rencontrons et dans le monde dans lequel nous vivons. En d’autres paroles : nous sommes sollicités à regarder les personnes et la réalité qui nous entoure avec le regard de Dieu (cf. Genèse 1).

Diversité : accueillir nos différences moins comme quelque chose de négatif à éliminer et à combattre, mais plutôt comme une occasion et une grâce à vivre et à valoriser au maximum. Affronter ce challenge avec sérénité et sans préjugés nous permet de mûrir dans la foi et dans la communion fraternelle, comme aussi de construire des ponts facilitant les contacts, l’écoute et le partage, éloignant de nous la tentation d’ériger des murs ou des barrières anachroniques, propres seulement à diviser et à créer des distances.

En vertu de notre charisme, nous sommes appelés à nous opposer de toutes nos forces, par la parole et surtout par l’exemple de notre vie, à une certaine mentalité radicalement bourgeoise, faite de refus, d’exclusion, du rejet de celui qui est divers – laquelle est en train de gagner du terrain dans notre société, attisant des alarmismes et des peurs qui ne sont pas toujours motivées.

Accueillir la diversité comme une occasion offerte et comme une richesse : cela fera sûrement de nous des prophètes crédibles aux yeux du monde d’aujourd’hui ( cf. Déc. 8 ChGen 2018).

Afin que dans toute la Congrégation soit poursuivi un cheminement commun et « synodal », le Conseil Général préparera, pour la réflexion personnelle et communautaire, des fiches trimestrielles, courtes et simples. Les Secrétariats Général et Provinciaux les feront parvenir à chaque religieux.

Comme déjà annoncé, à partir du 1er janvier 2019 ii y aura des changements au niveau de l’Administration Générale. Le P. Belarmino (Angola), l’actuel Secrétaire Général si zélé, sera remplacé par le P. Memé Romuald (Madagascar ). Le P. Alex, Économe Général depuis maintenant onze ans, sera remplacé par le P. André Zontek (Pologne) et la charge de Directeur de la maison sera assurée par le P. Paulo Banga (Angola).

Les nouveaux confrères arriveront à Rome au cours de la première quinzaine de décembre. Nous leur souhaitons un ministère fructueux à la maison généralice ensemble avec le Conseil Général ; et nous remercions leurs Provinces respectives d’avoir ‟libéré” ces confrères, de façon qu’ils puissent être au service de notre grande famille religieuse.

À ceux qui vont nous quitter dans les mois qui viennent va ma reconnaissance personnelle ainsi que celle du Conseil Général et de la Congrégation tout entière, pour le précieux et fructueux travail qu’ils ont accompli avec désintéressement sous l’administration précédente. Puisse le Seigneur et la Vierge de La Salette les récompenser pour tout le bien qu’ils ont fait en faveur de la maison généralice et de la Congrégation !

Bon Noël et Heureuse Nouvelle Année !

P. Silvano et le Conseil Général

News de Rome

+ Avec un évident profit les Pères Jojohn et Nunda continuent à fréquenter le cours d’italien enseigné dans une école du centre de Rome. Depuis quelque temps ils ont commencé à présider l’Eucharistie, célébrée dans la communauté en langue italienne. La communauté de la maison généralice les félicite fraternellement pour les efforts d’inculturation accomplis jusqu’à présent.

+ Au cours de la seconde partie du mois de novembre nous avons eu le plaisir de donner l’hospitalité à trois Laïcs salettins du Brésil, proches collaborateurs du P. Isidro Perin, curé et Recteur du sanctuaire salettin de Curitiba.

+ Le P. Antoni Skalba, recteur du sanctuaire de La Salette (France) et les Pères Michel, Gomes et Albert, membres de la communauté internationale, ont passé avec nous quelques jours de repos et de vacances. Tandis que le P. Antoni participait à la rencontre internationale des recteurs de sanctuaires, les autres confrères ont revêtu les habits de touristes et de pèlerins pour visiter les lieux historiques et chrétiens de la capitale italienne.

+ Le 29 novembre fut pour le P. Jojohn une date historique. Trois mois après avoir remis les documents pour la régularisation de sa présence en Italie, il a finalement obtenu la « carte de séjour », laquelle lui permettra de circuler librement en Europe et dans le monde, au service de la Congrégation.

+ Le 4 décembre le P. Silvano s’est rendu en France, afin de participer à la réunion du Bureau de l’APS. Elle eut lieu à Gières, à la maison-mère des SNDS. Y furent traités plusieurs problèmes concernant l’organisation des services d’accueil et de pastorale au sanctuaire de La Salette.

+ Le 7 décembre le P. Jacek s’est envolé pour Busk (Ukraine), afin de recevoir les vœux perpétuels du Fr. Ivan Diakiv, premier missionnaire salettin originaire de ce pays.

+ Le 9 décembre les Pères Silvano e Jojohn sont partis en direction de Rutete (Tanzanie) pour une visite fraternelle à la communauté missionnaire salettine laquelle, cette année, a célébré la deuxième année de sa présence dans le pays et dans le diocèse de Bukoba. Ils rentreront à Rome à l’aube du 23 prochain.

Aller au haut