Lettre - Pâques 2022
« Il est ressuscité d’entre les morts, et voici qu’il vous précède en Galilée ; là, vous le verrez. »  (Mt 28, 7) Très chers frères, A chacun de vous, je souhaite joyeuses et saintes... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

×

Avertissement

JUser::_load : impossible de charger l'utilisateur ayant l'ID 112

Filtrer les éléments par date : septembre 2016

samedi, 24 septembre 2016 20:08

Rutete -Tanzania - La Salette

Otrzymaliśmy nowe zdjęcia od Biskupa Method Kilaini. Tak świętowano w parafii Rutete 170 rocznicę Zjawienia w La Salette.

Abbiamo ricevuto nuove foto dal vescovo  Method Kilaini.  Così hanno celebrato nella parrocchia Rutete 170 ° anniversario dell'apparizione.

We received new pictures from Bishop Method Kilaini. You can see  how they celebrated in the parish Rutete 170 anniversary of the Apparition.

Publié dans PHOTO

MISERICORDIEUX COMME LE PERE

Offrir le témoignage de la miséricorde dans le monde d'aujourd'hui est une tâche à laquelle personne ne peut se soustraire (pape François Tweet 8 septembre 2016)

« Nous, chrétiens, nous croyons dans le Dieu de Jésus-Christ et notre désir est de grandir dans l’expérience vivante de son mystère d’amour. Engageons-nous donc à n’opposer aucun obstacle à l’action miséricordieuse du Père, mais demandons le don d’une foi grande pour devenir nous aussi signes et instruments de miséricorde. »

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,


 « S’ils n’écoutent pas Moïse ni les Prophètes, quelqu’un pourra bien ressusciter d’entre les morts : ils ne seront pas convaincus  » (Lc 16, 31)

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 25 septembre 2016, vingt sixième dimanche du Temps ordinaire  Dans cet évangile, Jésus nous met devant nos responsabilités, et nous rappelle, comme Marie à la Salette, le chemin vers le Royaume de Dieu. Chemin de conversion, chemin de Miséricorde à exercer envers nos frères. Notre pape François nous le dit aussi dans sa catéchèse cette semaine : « la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous » (Lc 6,38). La Miséricorde, c’est « l’amour en actes ». Laissons-nous donc enseigner, par Moïse et les Prophètes, mais aussi et surtout par Jésus et la Vierge Marie. Et par tous les témoins de la Miséricorde que nous avons autour de nous, comme Mère Teresa. Qu’avons-nous besoin de plus pour nous convertir, pour changer notre comportement, afin de toujours davantage « pardonner » et « donner » à nos frères, surtout les plus pauvres, et devenir pour le monde d’aujourd’hui ses « signes et des canaux de la Miséricorde de Dieu » ?

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut sur toutes les lectures de ce dimanche.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :

- En cette année de la Miséricorde, demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins - , supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ».

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage, que la Belle Dame les aide dans leur épreuve. Prions pour toutes les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leur faculté de communication, et pour leurs proches, pour celles qui sont en maison de retraite.

et pour tous ceux qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie.

- Prions pour Marc, en phase finale de son cancer, afin qu'il s'endorme dans la lumière du Christ ressuscité, pour Cécile en soins palliatifs, pour son mari et leurs quatre jeunes enfants très éprouvés.

- Pour Evelyne hospitalisée, pour Philippe, qui vient d’être opéré, pour Maria une personne âgée lourdement handicapée et pour Collette sa fille, qui ‘en occupe, pour Eric, handicapé mental

- prions pour les couples de Bruno et Anne, de Jean-Baptiste et Camille…, pour les couples qui se préparent au mariage et pour les couples en difficulté.

- Avec le pape François, qui a lancé un appel mercredi lors de la 23ème journée de lutte contre la maladie d’Alzheimer, prions pour les malades et leurs familles, « pour leur faire sentir notre proximité, et pour les soignants, pour qu’ils sachent percevoir avec des yeux pleins d’amour les besoins des malades, parfois imperceptibles. »

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castanza, (la maman de Carolyn LaRosa), Nelia Sering (membre LSLC); Josephine Leon Guerrero, le papa du Père Peffley, Reverencio Sering, Jenna Balde, en convalescence en France, Ken Telesca, Felipe Gatmaitan, Frank Cepeda, Bernadette Arico, membre LSLC, Joan Nielson, soeur de Linda O’Brien, Steve Payne, ainsi que pour les victimes des attentats à la bombe à New York, et aussi dans le New Jersey et le Minnesota, ainsi que pour les personnes abattues par des policiers aux Etats-Unis.

- Prions pour les défunts : Benjamin, neveu de Glenn Cassidy,  la maman d’Evelyne, que le Seigneur les accueille dans son Royaume de Paix, de Justice et de Lumière, et qu’il soutienne et réconforte leurs familles.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants, et pour tous les autres, confions au Seigneur leurs ministères et leurs missions.

-  Rendons grâces pour le séjour de Sœur Elisabeth à Madagascar et son bon retour en France

- Prions pour toutes les Provinces et Régions qui procèdent cette année au renouvellement de leurs Supérieures ou Responsables ; invoquons l’Esprit Saint afin que les Soeurs appelées à assumer des responsabilités soient toujours disponibles pour recevoir la volonté de Dieu au service de leur Congrégation.

- Prions pour nos Soeurs d’Algérie, qui viennet de rejoindre leur mission apès un temps de séjour en France ou à Madagascar : Sœur Lalaina, Soeur Bernadette, Soeur Perline et Soeur Eulalie.

- Nous nous unissons-nous par la prière à Sœur Helena VITA qui renouvellera ses vœux le 3 octobre en Angola.

- Et continuons de prier pour et avec le peuple des Philippines pour que cessent les exécutions « extrajudiciaires » la « culture de la mort » qui ont pris place dans le pays depuis l’avènement du nouveau président. 

- Prions aussi pour tous les habitants Etats-Unis - pour qu’ils sachent faire preuve de compassion, de civilité, de respect les uns envers les autres, et non de haine, quels que soient leur race, leur sexe ou leur origine.

- Prions pour les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.

- Prions pour les prêtres appelés à de nouvelles missions, comme le Père Guy, le Père Franck le Père Benoît, le Père Frédéric, que les Seigneur les accompagne afin qu’ils soient toujours de fidèles témoins de l’annonce de son Royaume, et permettent à de nombreuses personnes de trouver le chemin de ce Royaume.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, qui ont à poursuivre l’œuvre de « refondation » de la Congrégation et à la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Prière pour la paix dans le monde et pour les victimes du terrorisme :

Prions pour la Paix dans le monde, dans toutes les régions déchirées par les guerres et les conflits, notamment en Syrie et autres pays du Moyen Orient , face à l’Etat Islamique, en Ukraine, en République Démocratique du Congo, au Gabon, au Sud Soudan…prions pour la paix entre les Nations. Prions pour toutes les victimes d’attentats à travers le monde, - notamment  en Afghanistan, au Pakistan, en Irak, au Yémen cette semaine - les familles éprouvées et endeuillées, et pour ceux qui commettent ces attentats. Prions les migrants qui fuient leur pays devant la guerre ou les persécutions, afin que des solutions humaines et politiques soient trouvées pour les accueillir, dans un esprit de justice et de paix. Prions pour les chrétiens persécutés dans le monde. Prions la Vierge Marie, Reine de la Paix, afin que soient suscités le respect et la fraternité, seule voie pour arriver à la paix.

« Ô Dieu tout-puissant et miséricordieux, Seigneur de l’Univers et de l’histoire, tout ce que tu as créé est bon, et Ta compassion pour les erreurs de l’homme est inépuisable. Aujourd’hui nous venons à Toi pour Te demander de conserver le monde et ses habitants dans la paix, d’éloigner d’eux l’onde dévastatrice du terrorisme, de ramener l’amitié et d’infuser dans les cœurs de Tes créatures le don de la confiance et de la disponibilité à pardonner. » Ô donneur de la vie, nous Te prions aussi pour tous ceux qui sont morts, victimes de brutales attaques terroristes. Ô Jésus, Prince de la Paix, nous Te prions pour ceux qui ont été blessés dans ces actes de violence inhumaine. Guéris leur corps et leur cœur et console-les avec Ta force, en annulant en même temps la haine et le désir de vengeance. Esprit Saint consolateur, visite les familles des victimes du terrorisme, des familles qui souffrent sans être fautives. Fais qu’elles retrouvent en Toi et en elles-mêmes la force et le courage pour continuer à être frères et sœurs pour les autres. Touche les cœurs des terroristes, afin qu’ils reconnaissent le mal de leurs actions et reviennent sur la voie de la paix et du bien, du respect de la vie et de la dignité de chaque homme, indépendamment de la religion, de la provenance, de la richesse ou de la pauvreté » (Extraits de la  Prière du pape François pour la Paix et contre le terrorisme)

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays ( voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne.

Du 21 au 29 septembre une Neuvaine Saint Michel :   Un "Notre-Père", un "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père", suivis de la prière du Pape Léon XIII à saint Michel : Saint Michel Archange,  défendez-nous dans le combat, soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon.  Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant.  Et vous, Prince de la Milice Céleste, repoussez en enfer par la force divine Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes.  Amen.

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde. Portons en particulier notre Saint Père dans la prière pour son voyage en Géorgie et en Azerbaïdjan du 30 septembre au 2 octobre.

Intentions de prière du pape et de l’Eglise pour le mois de septembre 2016 :

Pour l'évangélisation : Mission d'évangélisation des chrétien

Pour que les chrétiens, en participant aux sacrements et en méditant l'Ecriture, soient toujours plus conscients de leur mission d'évangélisation.

Universelle : Pour une société plus humaine

Pour que chacun contribue au bien commun et à la construction d'une société qui mette la personne humaine au centre.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- La Communauté de Notre Dame de l’Hermitage est heureuse de vivre et partager avec tous ceux qui le désirent un temps de récollection, prière, réflexion, méditation, échanges, de 10 h à 17 h. Prochaine date : mercredi 19 octobre.  Et pour mieux vivre l’année de la Miséricorde, chaque premier dimanche du mois, à 15 h, célébration de la Miséricorde Divine, avec chapelet de la Miséricorde, vêpres, confession pour ceux qui le désirent. Date à venir : 2 octobre 2016. (tél : 04.7.96.20.30)

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Projet Rachel : Nous sommes invités en particulier en cette année de la Miséricorde à participer à cette « Heure Sainte » mensuelle pour soutenir le Projet Rachel, qui intervient en faveur des femmes blessées suite à un avortement, notamment en participant à l'Heure Sainte mensuelle du projet Rachel. Ouvrons notre coeur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, ouvrons nos yeux pour détecter les signes de l'amour que Dieu nous donne tous les jours, et ouvrons nos mains pour aider nos frères et sœurs dans le besoin - ceux que nous aimons et ceux que nous oublions d’aimer. Supplions le Seigneur de faire grandir en nous l'esprit de miséricorde et rendons grâce pour sa présence aimante en nous

Prochaine veillée de prière : mardi 11 octobre 2016 : à 19 h 30, - église historique Sainte Marie des Douleurs (Rte 123 Oxford  Road  et Fairfax Station Road - Fairfax, Virginia)

- Messe et prières pour les victimes d’abus sexuels, et pour leur guérison : mardi  25 octobre 2016, avec le diocèse d’Arlington. A 19 h 30, à la Cathédrale Saint Thomas More, (3901 Cathedral Lane Arlington, Virginia 22203)

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage.

Le jubilé de la Salette à la télé : A l’occasion du170ème anniversaire de l’Apparition la chaine de télé KTO a réalisé un superbe reportage intitulé « Le jubilé de la Salette ». Diffusions : Après un première diffusion vendredi 23 septembre à 20 h 40, vous pouvez revoir l’émission : Samedi 24 septembre à 11 h, Dimanche 25 septembre à 2 h38 et 14 h 29, Lundi 26 septembre à 4 h 43 et 8 h 45, Mardi 27 septembre à4 h 02, Mercredi 28 septembre à 18 h 40, Jeudi 29 septembre à 16 h 01.  A voir aussi sur Internet (http://www.ktotv.com/

Vous avez aussi la possibilité de commander le DVD de cette émission directement à KTO (voir bon de commande ci joint)

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette :

Vous pouvez retrouver tout le programme de la saison en cliquant sur La Salette - agenda 2016

Rappel : Un petit livret spécial a été édité pour aider les pèlerins dans leur démarche jubilaire. Vous pouvez le télécharger sur Internet au lien suivant : La Salette_livret_misericorde_2016.pdf Cela peut vous aider à préparer la démarche, que vous pouvez effectuer au Sanctuaire jusqu’au 13 novembre 2016 (date de la fermeture hivernal de l’hôtellerie et de clôture de la Porte Sainte)

- Pour s'abonner à la newsletter de La Salette : http://lasalette.cef.fr/spip.php?page=newsletter

Prochainement au Sanctuaire – Année de la Miséricorde :

- Samedi 24 et dimanche 25 septembre : Pèlerinage-du-Diocèse-de-Grenoble

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues)

Avec le Message du Père Silvano Supérieur Général des MS, à l’occasion du 170ème anniversaire de l’Apparition.

For our English speaking friends

See joined the English adaptation of the Song by Father Pat  “Come to the Mountain” (Venez à la Montagne)

► Quelques Tweets et messages du Pape pour l’année de la Miséricorde... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :  

(Tweets à retrouver sur  https://twitter.com/Pontifex_fr )

- Dieu ne se fatigue pas de toujours nous offrir son pardon, à chaque fois que nous le demandons (23 septembre)

- Plus nous nous laissons toucher par l’amour de Dieu, plus notre vie se régénère (22 septembre)

- Le dialogue ne peut naître que si je peux reconnaître l’autre comme un don de Dieu et accepter qu’il ait quelque chose à me dire (21 septembre)

- Chaque rencontre avec l’autre est une petite graine qui peut devenir un arbre luxuriant dont beaucoup pourront se nourrir (20 septembre)

- Vivre la mission dans le service, la seule façon d'être un disciple de Jésus (19 septembre)

- Comme chrétiens, nous avons la responsabilité d’être des missionnaires de l’Evangile (18 septembre)

- Le signe concret que nous avons vraiment rencontré Jésus est la joie que nous éprouvons en le communiquant également aux autres (17 septembre)

- Seuls celui qui se fait petit devant le Seigneur, peut éprouver la grandeur de sa miséricorde (16 septembre)

- L'Église est appelée à marcher avec Jésus sur les routes du monde, pour rencontrer l'humanité d'aujourd'hui (15 septembre)

► A l’écoute de notre pape François : « La perfection consiste à être miséricordieux ». Au cours de sa Catéchèse du 21 septembre 2016 le pape François a insisté sur le thème de cette année de la Miséricorde : « être miséricordieux comme le Père ». Commentant le texte de l’évangile selon saint Luc (6, 36-38) dans lequel se trouve le thème de l’Année sainte: « Miséricordieux comme le Père », le pape a axé sa catéchèse sur la perfection de la vie chrétienne, demandée par l’Evangile – « Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait » (Mt, 5, 48), ce qui consiste à pratiquer l’amour miséricordieux. Mais cela est-il réaliste ? a demandé le Souverain pontife. Peut-on aimer comme Dieu aime, comme un père ou une mère qui aime chacune de ses créatures, d’un amour qui culmine sur la croix ? Seul Dieu peut le réaliser, seul Dieu est parfait, il est impossible pour les hommes de tendre vers cette perfection absolue. Mais, voir Dieu en Père miséricordieux, nous permet de mieux comprendre en quoi consiste sa perfection et nous pousse à être comme Lui, pleins d’amour, de compassion, de miséricorde ; nous pouvons être signes et canaux de la Miséricorde. Comme tant de saints qui sont devenus saints parce qu’ils se sont laissés emplir le cœur de la divine Miséricorde. La bonté et la perfection s’enracinent dans la miséricorde. Tout chrétien est donc appelé à être un témoin de miséricorde, sur le chemin qui porte à la sainteté.  Et pour cela, le pasteur suprême de l’Eglise catholique a indiqué deux piliers : le pardon et le don. Le pardon, qui montre la gratuité de l’amour de Dieu, « parce que nous-mêmes avons été pardonnés et que nous n’avons pas le pouvoir de condamner notre prochain ». C’est ce que nous récitons tous les jours en disant la prière du « Notre Père », : « pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensé ». Juger et condamner son frère parce qu’il a péché n’est pas bien, parce qu’en condamnant le pécheur, on brise les liens de fraternité qui nous unissent à lui, et on méprise la Miséricorde de Dieu « Sommes-nous plus grands que Dieu? » a encore interrogé le pape. Le 2ème pilier consiste à donner, à être généreux, car c’est avec la mesure de cet amour que nous serons jugés. « Donnez et il vous sera donné […] la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous » (Lc 6, 38). Dans la mesure où l’on reçoit de Dieu, on donne au frère, et dans la mesure où l’on donne au frère, on reçoit de Dieu. Le pape nous exhorte donc à avoir le cœur large comme l’amour,  à renoncer à la haine et à la colère afin d’être un peu plus « miséricordieux comme le Père ».

 « Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés. Pardonnez, et vous serez pardonnés. Donnez, et l’on vous donnera : c’est une mesure bien pleine, tassée, secouée, débordante, qui sera versée dans le pan de votre vêtement ; car la mesure dont vous vous servez pour les autres servira de mesure aussi pour vous. » (Lc 6, 37-38)

A méditer : S’immerger dans la Miséricorde de Dieu avec Notre Dame de la Salette. Dans son message, Notre Dame de La Salette adresse à « tout son peuple » un pressant appel à la conversion, tout en proposant des moyens simples et accessibles à tous pour y arriver : prière quotidienne, respect du dimanche, respect du carême…Il n’y a aucune condition préalable pour s’immerger dans la Miséricorde de Dieu, sauf peut-être une disposition du cœur à la recevoir, une conversion justement. Pourquoi ne pas employer les moyens suggérés par Notre Dame de La Salette ?…Il nous faut nous tourner vers le Père, revenir vers lui comme le fils prodigue, et Notre Dame de La Salette, tout en pleurant, comme une maman, nous y invite sans cesse. Elle a été appelée par les premiers pèlerins « Réconciliatrice des pécheurs ». A Notre-Dame de La Salette, nous pouvons vivre le charisme de la miséricorde et de la réconciliation. (Piotr Rak,  Directeur adjoint du Sanctuaire)

Avec sainte  Teresa de Calcutta  : Ci joint un petit  diaporama avec des réflexions et méditations de Mère Teresa

► Jubilé des catéchistes :    Demain dimanche 25 septembre à 10 h 30 à Rome messe pour le Jubilé des catéchistes (à suivre sur KTO et http://www.ktotv.com/ )

Soutiens d’Actions des Sœurs de Notre Dame de la Salette :

Nous vous rappelons que nous poursuivons toujours l’opération « parrainage Madagascar » pour aider les )Sœurs à la scolarisation et l’éducation des enfants, ainsi que l’opération « briques Bemahatazana » pour aider au financement des bâtiments de l’école de Bemahatazana, et aussi à l’équipement en matériel scolaire (avec notamment des besoins en tables et bancs). Soeur Marie Victoire nous fait savoir également que des bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois pour aider au dispensaire ou des volontaires pour l’enseignement sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler.

Nous collectons aussi des bouchons de bouteille en plastique et vous invitons à participer à cette action au bénéfice de ces opérations.  Les bulletins pour les dons peuvent être téléchargés sur notre site en cliquant sur Briques Madagascar.pdf  et sur Parrainage Madagascar.pdf  (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

► Le Petit Baobab :  association créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret a notamment pour but de mener des actions en faveur des Sœurs de Notre Dame de la Salette. Les projets actuels concernent  essentiellement l’aide à l’école de Bemahatazana, mais aussi le soutien d’opérations de développement agricole à Madagascar (avec l’achat de semences paysannes  pour les cultures). L’association fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir son blog – : (http://lepetitbaobab38.org/).

ASSEMBLEE GENERALE de notre association AASA-SNDS :   La date de notre AG a été fixée lors de notre dernier Conseil d’Administration au dimanche 6 novembre 2016, à Fontaines Saint Martin. Merci de retenir dès à présent cette date sur vos agendas.

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et e Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez dès à présent envoyer vos cotisations ou dons pour 2016, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadairesont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à nous à devenir miséricordieux comme ton Fils »

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 03.88.63.59.35 / 06.61.71.40.38

Publié dans INFO (FR)

MISERICORDIEUX COMME LE PERE

 « Les chrétiens sont envoyés dans la société pour y traiter l’humanité avec Miséricorde, (pape François  au Jubilé du continent américain 27 août 2016)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

 « Personne ne peut servir deux maîtres…. » (Lc 15, 2)

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 18 septembre 2016, vingt cinquième dimanche du Temps ordinaire .Nul ne peut servir deux maîtres :  les deux maîtres dont Jésus parle, sont d’une part Dieu son Père, c’est à dire tout ce qui nous oriente vers le Royaume de Dieu, tout ce qui concerne notre être humain dans sa dimension spirituelle, et d’autre part « l’argent », c’est à dire tout ce qui nous lie au matérialisme de la terre, et qui, comme le souligne Saint Paul, concerne notre être dans sa dimension charnelle. Nous vivons un perpétuel combat, gérer notre vie dans la seule perspective du Royaume de Dieu n’est pas évident. Pourtant c’est là l’invitation de Jésus, qui dans sa Miséricorde, nous engage à faire le « bon choix », et nous en rend capables si nous acceptons de suivre son enseignement. La Vierge à la Salette, qui a demandé à Maximin et Mélanie de faire passer son message à son le peuple, nous invite à ce même choix, celui de suivre son Fils, de l’écouter, de lui rester fidèle. Nous ne pouvons pas servir Dieu « à moitié », selon notre convenance. Acceptons donc de nous laisser convertir, pour que notre vie devienne de plus en plus conforme à ce que Jésus en attend.

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut sur toutes les lectures de ce dimanche.

Prière à Notre Dame des Douleurs :   Retrouvez aussi ci joint une  Méditation sur Marie au pied de la Croix  à l’occasion de la fête de Notre Dame des Douleurs ce jeudi 15 septembre, et aussi pour la fête de Notre Dame de la Salette le 19 septembre. « Voici ta Mère, … voici ton Fils » : par ces paroles Jésus confiait sa Mère à Saint Jean, et confiait « le disciple qu’il aimait » à sa mère. Mais dans le même temps, il confiait aussi l’humanité entière à la Vierge Marie. Par ces paroles alors qu’il était cloué sur la croix, Jésus fait éclater une fois de plus sa Miséricorde, montrant le souci qu’il a pour nous tous, en nous confiant en cet ultime instant à sa Mère, Marie, Mère des Douleurs, Marie, Mère de Jésus Miséricordieux, qui souffre avec son Fils que l’on crucifie. Marie qui va recevoir dans ses bras son fils mort lorsqu’il sera descendu de la croix. N ‘hésitons pas à confier à Marie notre Mère toutes nos douleurs, celles de nos familles, celles de notre entourage, celles de notre société, et demandons-lui de nous aider à  travers elles, à garder notre regard sur Jésus crucifié et miséricordieux.

Seigneur, merci, car dans ta grande Miséricorde, tu ne nous as pas laissés orphelins, mais tu nous as donné ta Mère pour que nous ne soyons jamais seuls face aux difficultés de la vie. Du haut du ciel, Marie n’hésite pas à descendre et à venir à notre secours, comme à la Salette, mais aussi chaque jour en étant à nos côtés. Merci, Seigneur pour ta Mère à qui nous pouvons confier nos douleurs, nos difficultés, nos interrogations, et aussi nos joies et notre espérance. Aide-nous à être de bons fils, - de bonnes filles - pour ta Mère, à accepter son aide dans notre vie, et à la prier, chaque jour : « Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, prie sans cesse pour nous qui avons recours à toi. »

Méditation sur les larmes de Marie :   A la Salette, Marie pleurait. Elle pleurait lorsque les enfants ont découvert la Belle Dame assise sur un rocher, elle pleurait pendant tout le temps qu’elle leur parlait. Il y a 60 ans, pendant 4 jours, du 29 août au 1er  septembre 1953, un petit relief de plâtre, représentant la Vierge Marie et son coeur immaculé, placé au chevet du lit d’un jeune couple, Angelo Iannuso et Antonina Giusto, a versé des larmes "humaines" . Marie ne s’et pas exprimée verbalement, mais comme à la Salette, ce sont ses larmes qui « parlaient » Des pleurs humains, de compassion, un langage du cœur pas toujours facile à comprendre, signe mystérieux de l’attention et de la Miséricorde de Dieu, un signe à méditer en profondeur, qui doit nous interroger. Les larmes de Marie sont comme « le collyre de la mémoire » contre  l’idolâtrie de notre époque, un collyre qui nous aide à avoir un regard plein d’espérance envers l’avenir; un regard plein de foi, pour être prêts à la conversion et dociles à l’Esprit (…). Marie, montée en gloire, vit désormais dans la Cité du Ciel, là où Dieu a séché toute larme des yeux des hommes. (…). Laissons donc la tendresse de Dieu pénétrer au plus profond de nos cœurs. A l’école de Marie, soyons les uns pour les autres des outils de consolation. (Il est significatif que le miracle de Syracuse se soit manifesté quelques jours avant le 8 septembre 1953, date à laquelle le pape Pie XII donna au monde son Encyclique « Fulgens Corona » (Couronne radieuse) par laquelle il annonçait la célébration de l’Année Mariale).

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :

- En cette année de la Miséricorde, demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins - , supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ».

- Continuons de prier pour tous nos malades, , pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage, que la Belle Dame les aide dans leur épreuve. Prions pour toutes les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leur faculté de communication, et pour leurs proches, pour celles qui sont en maison de retraite, et pour tous ceux qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castanza,  Nelia Sering; Josephine Leon Guerrero, Thelma Billy, Lorraine Fagan, Christina Vloet, Ken Telesca, le papa du Père Peffley, Reverencio Sering, Jenna Balde, en convalescence en France et une petite fille qui a été victime d’un grave accident.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants, et pour tous les autres, confions au Seigneur leurs ministères et leurs missions.

-  Prions pour un couple qui est en train de se séparer, prions pour tous les couples séparés ou divorcés, prions aussi pour  la paix et la réconciliation dans des familles, prions pour les enfants.

-  Prions  pour nos Sœurs de Madagascar , qui célèbrent ce weekend les 40 ans de leur présence dans ce pays, pour les Sœurs qui renouvellent leurs voeux le 16 septembre : Sœur Jeannie, Sœur Aimée Odette, Sœur Marie Georgine, Sœur Thérèsine, Sœur Anna ; Sœur Emeline, Sœur Isabelle Marie, Sœur Antonine et Sœur Jeanne, pour celles qui vont prononcer leurs premiers vœux le 19 septembre : Soeurs Jeanne Poratsara (Tsara Jeanne), Marie Georgine Razainjafy (Gina), Marie Noelle Olivianne Ianitranirina (Olivianne), Alberthine Razanamahefa (Albertine), Tatiana Rasolonjatovo Alivao (Tatiana), Marie Ursule Ravololonirina (Ursule), Marie Juliette Razafindravelo (Juliette), Marie Victoire Rasoamanarivo (Victoire), Evelyne Rasoamampionona (Evelyne), Lalatiana Harinirina (Tiana), et Marie Tacia Nody (Tacia)

- Portons dans la prière Sœur Elisabeth, Supérieure Générale, Sœur Estelle et Sœur Gloria, ses assistantes, qui sont actuellement à Madagascar, rendons grâce pour le nouveau Conseil Provincial qui vient d’être mis en place, et réjouissons-nous avec toute la Congrégation pour les merveilles que le Seigneur accomplit dans ce pays à travers les Sœurs, malgré les énormes difficultés que connait le pays et la pauvreté de la population.

- Prions pour toutes les Provinces et Régions qui procèdent cette année au renouvellement de leurs Supérieures ou Responsables ; invoquons l’Esprit Saint afin que les Soeurs appelées à assumer des responsabilités soient toujours disponibles pour recevoir la volonté de Dieu au service de leur Congrégation.

- Et continuons de prier pour et avec le peuple des Philippines pour que cessent les exécutions « extrajudiciaires » la « culture de la mort » qui ont pris place dans le pays depuis l’avènement du nouveau président. 

- Prions aussi pour tous les habitants Etats-Unis - pour qu’ils sachent faire preuve de compassion, de civilité, de respect les uns envers les autres, et non de haine, quels que soient leur race, leur sexe ou leur origine.

- Prions pour les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés. Prions pour Sandra, afin qu’elle trouve aide, espoir et force pour revivre.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

SNDS - Renouvellement de vœux:

- En France :Sœur Virginie (Cté de Montferrand le Chateau), Sœur Mariette (Cté de Saint Désert), Sœur Marguo (Cté de N-D de l’Hermitage) , Sœur Jacky (Cté de Gap)  et Soeur Marthe (Cté de Grenoble) renouvellent leurs voeux le samedi 17 septembre.

- En Pologne : Sœur Dominika et Sœur Jadwiga renouvelleront leurs vœux le 19 septembre, de même que Sœur Agata, aux Etats-Unis à Annandale, où elle est actuellement en stage.

Que le Seigneur les garde dans la fidélité à leur vocation, et que la Sainte Vierge les guide dans leur mission et leur engagement à suivre son Fils.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, qui ont à poursuivre l’œuvre de « refondation » de la Congrégation et à la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Prière pour la paix dans le monde et pour les victimes du terrorisme :

« Ô Dieu tout-puissant et miséricordieux, Seigneur de l’Univers et de l’histoire, tout ce que tu as créé est bon, et Ta compassion pour les erreurs de l’homme est inépuisable. Aujourd’hui nous venons à Toi pour Te demander de conserver le monde et ses habitants dans la paix, d’éloigner d’eux l’onde dévastatrice du terrorisme, de ramener l’amitié et d’infuser dans les cœurs de Tes créatures le don de la confiance et de la disponibilité à pardonner. » Ô donneur de la vie, nous Te prions aussi pour tous ceux qui sont morts, victimes de brutales attaques terroristes. Ô Jésus, Prince de la Paix, nous Te prions pour ceux qui ont été blessés dans ces actes de violence inhumaine. Guéris leur corps et leur cœur et console-les avec Ta force, en annulant en même temps la haine et le désir de vengeance. Esprit Saint consolateur, visite les familles des victimes du terrorisme, des familles qui souffrent sans être fautives. Fais qu’elles retrouvent en Toi et en elles-mêmes la force et le courage pour continuer à être frères et sœurs pour les autres. Touche les cœurs des terroristes, afin qu’ils reconnaissent le mal de leurs actions et reviennent sur la voie de la paix et du bien, du respect de la vie et de la dignité de chaque homme, indépendamment de la religion, de la provenance, de la richesse ou de la pauvreté » (Extraits de la  Prière du pape François pour la Paix et contre le terrorisme)

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays ( voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne.

Du 21 au 29 septembre une Neuvaine Saint Michel, protecteur de la France, est proposée par hozana.org  Après le Bataclan, Nice, l’assassinat du Père Hamel, depuis un an la France est durement touchée par des attentats terroristes Le Père Hamel, avant de mourir a tenté de repousser son assassin en disant « va t’en Satan »  Puisque c’est bien du diable qu’il s’agit, tournons-nous vers celui qui le terrasse, Saint Michel Archange, St Michel qui s’est présenté à Jeanne d’’Arc en disant « je suis Michel,  le protecteur de la France »

Cette Neuvaine comporte une méditation sur un temps fort de l’Histoire de la France avec St Michel, et chaque jour 2 intentions, une pour la France, et une pour nous, pour nous aider dans notre quotidien, afin de joindre la prière et l’action. Pour en savoir plus ou s’inscrire à cette Neuvaine cliquez sur "Neuvaine à Saint Michel"

- Prière du Pape Léon XIII à saint Michel Archange . Saint Michel Archange,  défendez-nous dans le combat, soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon.  Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant.  Et vous, Prince de la Milice Céleste, repoussez en enfer par la force divine Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde en vue de perdre les âmes.  Amen.

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Intentions de prière du pape et de l’Eglise pour le mois de septembre 2016 :

Pour l'évangélisation : Mission d'évangélisation des chrétien

Pour que les chrétiens, en participant aux sacrements et en méditant l'Ecriture, soient toujours plus conscients de leur mission d'évangélisation.

Universelle : Pour une société plus humaine

Pour que chacun contribue au bien commun et à la construction d'une société qui mette la personne humaine au centre.

La Vidéo du pape : En ce mois de septembre 2016, l’intention de prière universelle du Pape est pour la construction d’une société plus humaine. « L’humanité vit une crise qui n’est pas seulement économique et financière. Elle touche aussi l’écologie, l’éducation, la morale, l’humain. Quand nous parlons de crise, nous parlons de dangers, mais aussi d’opportunité. Quelle opportunité ? Celle d’être solidaires. Viens, aide-moi, pour que chacun de nous contribue au bien commun et à la construction d’une société qui mette la personne humain au centre ». Retrouvez la Vidéo du pape de septembre 2016

► Méditation sur la Miséricorde de Dieu avec le pape François : « Avez-vous pensé qu’à chaque fois que nous venons au confessionnal, il y a de la joie dans le ciel ? Avez-vous pensé à cela ? Que c’est beau ! Cela nous donne une grande espérance, parce qu’il n’y a pas de péché dans lequel nous soyons tombés dont, par la grâce de Dieu, nous ne puissions nous relever. Il n’y a personne d’irrécupérable, personne n’est irrécupérable !  (…) Jésus nous présente le vrai visage de Dieu : un Père aux bras ouverts, qui traite les pécheurs avec tendresse et compassion (…) Dieu attend toujours que nous nous remettions en route, il nous attend avec patience, il nous voit alors que nous sommes encore loin, il court à notre rencontre, il nous embrasse, il nous donne des baisers, il nous pardonne. Dieu est comme cela ! Nous Père est comme cela !  (…) Lorsque nous, pécheurs, nous nous convertissons et nous nous laissons retrouver par Dieu, ce ne sont pas des reproches et des duretés qui nous attendent, parce que Dieu sauve, accueille de nouveau chez lui avec joie et il fait la fête. » (Angélus du dimanche 11 octobre – commentaire de l’évangile)

France : un site sur la Miséricorde destiné aux enfants Pour la première fois, un site web « enfantsmisericorde » s’adresse aux enfants de 7 à 11 ans. Il a été lancé le 26 juillet 2016. Le site, conçu par deux couples catholiques, est sous le patronage de trois évêques français qui accompagnent depuis 2008 les Congrès de la Miséricorde en France. Il s’agit du cardinal Philippe Barbarin, archevêque de Lyon, de Mgr Albert-Marie de Monléon, évêque émérite de Meaux, et  de Mgr Pascal Roland, évêque de Bellay-Ars. Le site propose aux enfants de découvrir la Miséricorde à travers des témoignages, des jeux (différents chaque mois) et des prières adaptés à leur âge. « C’est pour nous une manière concrète d’être au service de l’Évangile et de l’Église, particulièrement en cette Année de la Miséricorde », affirment Tony et Béatrice Pizzinato, créateurs du site avec Karine et Juan Alva Bernal

► Année de la Miséricorde : Retrouvez sur notre site la Prière pour l’année de la miséricorde ou encore la Prière de Soeur Faustine.  Et pour accompagner le pape pendant cette année de la Miséricorde ;: rendez-vous sur le site de l’Apostolat de la Prière : http://www.prieraucoeurdumonde.net/  Et pour toute info  « officielle » sur le Jubilé, cliquez sur   Jubilé de la Miséricorde Le site http://hozana.org/  propose d’accompagner cette année du jubilé de la Miséricorde en priant chaque jour un court instant avec Marie, pour la Paix dans notre pays et dans le monde  Plan Vigiprière avec Marie

Neuvaine à Notre Dame de la Salette : « Allons mes enfants, faites le bien passer à tout mon peuple ». Nous arrivons au terme de notre grande Neuvaine, avec la célébration lundi prochain du 170ème anniversaire de l’Apparition. Ce pèlerinage spirituel durant 9 mois nous a permis de nous laisser guider par la Belle Dame et de nous rapprocher avec confiance de son Fils, dans l'action de grâce à Dieu le Père, notre Créateur. La Belle Dame est apparue à la Salette, le 19 septembre 1846, dans la lumière glorieuse du Ciel. Elle a montré sur son coeur son Fils crucifié, a délivré un message riche et grave qui ne cesse de parler à notre Humanité. Au moment de s'élever vers le Ciel, la Vierge Marie contemple encore une dernière fois le magnifique paysage alpin de la Salette, et laisse cette dernière instruction à Mélanie et Maximin : « Faites-le bien passer à tout mon peuple ! »  Par ce message, elle envoie ses enfants en mission, pour que tout son peuple puisse se réconcilier avec Dieu et revivre en plénitude de son amour infini.  La Vierge Marie, Mère de Miséricorde, en disparaissant aux yeux des enfants, laisse, comme dernière image, une rose à ses pieds. Cette rose insaisissable, fleur chérie de la Sainte Vierge, répand encore sa beauté et son parfum délicat sur notre terre, et dans nos coeurs. Prenons la comme une invitation à poursuivre la prière, à répandre la bonne odeur du Christ miséricordieux, même au delà de cette neuvaine, qui nous a ouvert l'esprit sur le sens magnifique d'un message universel que l'on ne cesse de redécouvrir.  « Entraîne-nous, Vierge très pure : que nous courions sur tes pas à l'odeur de tes parfums ! »   

Vous rouvrez ci joint le texte pour la Neuvaine pour le 19 septembre, une méditation avec le Père Charles de Foucaud, des prières ; litanies et chant à Notre Dame de la Salette.

Prière d'abandon du Bienheureux Charles de Foucauld

Mon Père Je m'abandonne à toi.  Fais de moi ce qu'il te plaira.  Quoi que tu fasses de moi, je te remercie.

Je suis prêt à tout, j'accepte tout.  Pourvu que ta volonté se fasse en moi et en toutes tes créatures, Je ne désire rien d'autre mon Dieu.  Je remets ma vie entre tes mains.  Je te la donne, mon Dieu, avec tout l'amour de mon coeur  parce que je t'aime, et que ce m'est un besoin d'amour de me donner,  de me remettre entre tes mains sans mesure  avec une infinie confiance,  car tu es mon Père.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :  autour du 170ème anniversaire de l’Apparition

- Communauté de Notre Dame de l’Hermitage : lundi 19 septembre : temps de récollection, prière, réflexion, méditation, échanges, de 10 h à 17 h.

- Communauté de Gap : samedi 17 septembre : journée de recollection avec les amis des Sœurs, parrains et marraines, et laïcs proches de la communauté, et à 15 h célébration du renouvellement des vœux de Sœur Jacky et sa promotion.

- Communauté de Bondy : dimanche 18 septembre : recollection de 9 h 30 à 17 h 30 – lundi 19 septembre à 19 h à l’église St Pierre, célébration eucharistique présidée par Mgr Pascal Delannoy, évêque de St Denis.

- Communauté de Saint Désert : Triduum pour préparer le 170ème Anniversaire de l’Apparition les 14, 15 et 16 septembre à 17 h 30, temps de prière (voir invitation ci joint). Le samedi 17 septembre au cours de la messe à 11 h renouvellement des voeux de Soeur Mariette.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette :

Vous pouvez retrouver tout le programme de la saison en cliquant sur La Salette - agenda 2016

- 170ème  anniversaire de l’Apparition : durant cette année, nous sommes invités à réfléchir sur le message de la Vierge Marie à La Salette et notre mission pour le faire connaître autour de nous : "Allons mes enfants, faites le passer à tout mon peuple. Et continuons de prier pour notre Sanctuaire.

 Rappel : Un petit livret spécial a été édité pour aider les pèlerins dans leur démarche jubilaire. Vous pouvez le télécharger sur Internet au lien suivant : La Salette_livret_misericorde_2016.pdf Cela peut vous aider à préparer la démarche, que vous pouvez effectuer au Sanctuaire jusqu’au 13 novembre 2016 (date de la fermeture hivernal de l’hôtellerie et de clôture de la Porte Sainte)

- Pour s'abonner à la newsletter de La Salette : http://lasalette.cef.fr/spip.php?page=newsletter

- Avoir une petite vidéo sur le pèlerinage des motards  qui a eu lieu les 3 et 4 septembre

Prochainement au Sanctuaire – Année de la Miséricorde : (voir aussi programme ci joint)

- Du 10 au 18 septembre : Neuvaine en l'honneur de Notre Dame de la Salette

- Mardi 14 septembre : Fête-de-l'exaltation-de-la-Croix-Glorieuse

- Du 14 au 18 septembre : Retraite à-l'écoute-de-la-Belle-Dame

- Du 15 au 18 septembre : Pèlerinage-itinérant-Grenoble-la-Salette

- Jeudi 15 septembre : Mémoire-de-Notre-Dame-des-Douleurs

- Samedi 24 et dimanche 25 septembre : Pèlerinage-du-Diocèse-de-Grenoble

Dimanche 18 et lundi 19 septembre : Célébrations du 170éme anniversaire de l'Apparition avec :

- Dimanche 18 septembre à 10h 30 : Messe du pèlerinage  présidée par le P. Silvano Marisa,  Supérieur Général de M.S.  à 20h 30 : Messe de la Vigile  présidée par Mgr Guy de Kérimel,  Evêque de Grenoble - Vienne

- Lundi 19 septembre : à 6 h 30  annonce de la fête, carillon et trompette pour l'Angélus de La Salette, à 9 h : récit de l’Apparition, à 10h 30 : Messe solennelle  présidée par le  Cardinal Stanisław Ryłko,  Président du Conseil Pontifical pour les laïcs, à 14 h 30 : Procession du Saint Sacrement, à 17 h : concert avec Scherzo, chorale et orgue JF MURJAS, à 18 h 15 les Vêpres solennelles, et à 20 h 45 : Veillée mariale suivie de la procession aux flambeaux

Vous pouvez télécharger en cliquant sur les liens le  programme pour la préparation de la fête du 170ème anniversaire ainsi que  l’affiche des célébrations des 18 et 19 septembre 2016

Et retrouvez aussi sur Facebook des photos et prières sur Notre Dame de la Salette en cette semaine de préparation à la grande fête. 

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues)

Avec le Message du Père Silvano Supérieur Général des MS, à l’occasion du 170ème anniversaire de l’Apparition.

► Quelques Tweets et messages du Pape pour l’année de la Miséricorde... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :  

(Tweets à retrouver sur  https://twitter.com/Pontifex_fr )

- Le pardon de l’Eglise doit avoir la même ampleur que le pardon de Jésus sur la Croix, et de Marie unie à Lui (14 septembre)

- Demandons une foi qui nous permette d’avoir confiance en Dieu dans toutes les circonstances de notre vie (13 septembre)

- La Parole de Dieu peut faire revivre un cœur desséché (11 septembre)

-La Miséricorde peut réellement contribuer à la construction d'un monde            plus humain (10 septembre)

- Le Seigneur est présent tous les jours, il frappe à la porte de notre cœur (9 septembre)

- Offrir le témoignage de la miséricorde dans le monde d'aujourd'hui est une tâche à laquelle personne ne peut se soustraire (8 septembre)

► A l’écoute de notre pape François :

- Le sacrifice de Jésus, source de notre Rédemption. Le pape a repris samedi dernier le cours de ses audiences jubilaires, et dans sa catéchèse du 10 septembre 2016 il a commenté un passage de la lettre de Saint Pierre : « ce n’est pas par des biens corruptibles, l’argent ou l’or, que vous avez été rachetés de la conduite superficielle héritée de vos pères ; mais c’est par un sang précieux, celui d’un agneau sans défaut et sans tache, le Christ. » Le pape insiste sur le fondement de notre « Rédemption » qui n’est autre que « la libération la plus radicale que Dieu, dans sa miséricorde, a accomplie pour nous par le sang de son Fils Jésus ». Dans sa bonté qui n’a pas de limites, « Dieu nous libère de toute forme d’indifférence, d’égoïsme et d’autosuffisance »  Par son Fils, il s’est “sacrifié pour nous, afin que nous puissions recevoir une nouvelle vie faite de pardon, d’amour et de joie“. Si “notre vie est souvent traversée par la souffrance et nous met à l’épreuve“, a reconnu le pape, “nous devons alors fixer du regard Jésus crucifié, preuve certaine que Dieu ne nous abandonne pas“. “Au milieu même des angoisses et des douleurs de la vie quotidienne, nous sommes libérés par la main de Dieu qui nous conduit. Plus nous sommes dans le besoin, plus il éprouve de compassion et plus son regard se remplit de miséricorde“.

- Vivre de Miséricorde pour être instruments de Miséricorde Lors de sa  Catéchèse du mercredi 14 septembre 2016, le pape a commenté le passage d’évangile de Saint Matthieu (Mt 11,28-30) dans lequel Jésus dit : « Venez à moi, vous tous qui peinez sous le poids du fardeau, et moi, je vous procurerai le repos. Prenez sur vous mon joug, devenez mes disciples, car je suis doux et humble de cœur, et vous trouverez le repos pour votre âme. Oui, mon joug est facile à porter, et mon fardeau, léger »  pour nous inviter à nous appuyer sur Jésus. Le pape fait remarquer les trois « impératifs » que nous lance Jésus : « Venez à moi » : Jésus s’adresse aux pauvres, aux opprimés, à ceux qui « n’en peuvent plus de porter leur fardeau », et qui, conscients de leur condition humble et misérable, savent qu’ils dépendent de la miséricorde du Seigneur, attendant de lui l’unique aide possible. « Prenez sur vous mon joug » : cela peut surprendre que Jésus les « charge » alors qu’ils demandent à être soulagés. En fait, prendre le « joug de Jésus » signifie recevoir sa révélation et l’accueillir, et signifie le lien étroit qui nous lie à Lui, qui a lui-même pris sur ses épaules les souffrances et les péchés de toute l’humanité ; « ce sont nos souffrances qu'il a portées, c'est de nos douleurs qu'il s'est chargé (Isaïe, 53,4) ». Jésus nous aide à porter notre fardeau, nos souffrances, qui de ce fait se trouvent « allégées » puisque nous les portons avec lui. « Devenez mes disciples » : le Seigneur nous enseigne à ne pas avoir peur de le suivre, parce que la confiance que nous mettons en lui ne sera pas déçue, (…)  c’est sentir que l’on a besoin de la miséricorde de Jésus et quand nous sentons que nous avons besoin de pardon, de consolation,  nous apprenons à être miséricordieux avec les autres. Nous sommes donc appelés à apprendre de lui ce que signifie « vivre de miséricorde pour être des instruments de miséricorde ». Garder le regard fixé sur Jésus nous fait comprendre tout le chemin qu’il nous reste à faire ; mais en même temps, cela répand en nous la joie de savoir que nous marchons avec lui et que nous ne sommes jamais seuls.

- « Je vous demande de faire tout votre possible pour ne pas détruire l’Eglise par des divisions, aussi bien idéologiques, que de convoitise et d’ambition, de jalousie ». C’est l’appel du pape François lors de la messe du 12 septembre 2016, en la chapelle de la Maison Sainte-Marthe, au Vatican. Dans son homélie, le pape a souligné que « le diable a deux armes très puissantes pour détruire l’Eglise : les divisions et l’argent : le diable sème jalousie, ambitions (…) pour diviser » et détruire ». Les médisances, les divisions dans l’Eglise, y compris « théologiques », ne « laissent pas grandir le Règne de Dieu ; elles ne laissent pas le Seigneur être vu comme Il est. Le diable va même à la racine de l’unité, à la célébration eucharistique, a mis en garde le pape. Et d’inviter à « protéger la source, la racine l’unité de l’Eglise, qui est le Corps du Christ ». S’adressant à l’Eglise d’aujourd’hui, le pape a cité saint Paul dans la première lecture (1 Co 11, 17-26.33) : « Je ne vous félicite pas pour vos réunions : elles vous font plus de mal que de bien ». Avant d’exhorter à ne pas « salir le Corps du Christ » dans la célébration eucharistique.

► Hommage du pape au père Jacques Hammel  : Devant les 80 pèlerins du diocèse de Rouen rassemblés avec de leur Evêque Mgr Lebrun dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe au Vatican mercredi 14 septembre, le Pape François a délivré une homélie très forte sur le  père Jacques Hamel, assassiné alors qu’il célébrait la messe le 26 juillet dernier, invitant à le vénérer comme un martyr (voir homélie sur le martyre du Père Hammel)

A découvrir :  un reportage  vidéo sur Notre Dame de la Garde, le Sanctuaire de tous les Marseillais, nommé aussi « la Bonne Mère », et où nos Soeurs de la Salette ont implanté une communauté au début de cette année.

- une  vidéo sur le village du  Père Pedro à Madagascar  (10 minutes - sous titrage en polonais)

► Le film « le pape François » en avant-première à Aurillac et Grenoble. Le film biographique consacré au Pape François arrive sur les écrans français le 28 septembre 2016. Néanmoins il est possible de le voir en avant-première dans plusieurs villes de France, notamment à Aurillac le vendredi 16 septembre à 20h30 au cinéma le Cristal, en présence de  Mgr Bruno Grua évêque de Saint-Flour, [possibilité d'acheter votre billet en ligne (cliquez sur le lien) au prix réduit de 5,50 €] et à Grenoble le mardi 20 septembre à 20 h au cinéma La Nef en présence de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble/Vienne [Tarif spécial unique : 6 € - Réservation possible dès le 15 septembre à la caisse du cinéma].

Biographie Benoit XVI :  « Serviteur de Dieu et de l’humanité » . C’est le titre de la biographie de Benoît XVI écrite par Elio Guerriero, qui sera publié en italien aux éditions Mondadori le 30 août 2016. Dans un entretien – un fait rare depuis sa démission – publié en avant-première par le quotidien La Repubblica le 24 août, Benoît XVI évoque son pontificat, sa renonciation et ses relations avec son successeur (voir Benoit-XVI-évoque-son-pontificat)

- Un livre-entretien de Benoît XVI avec le journaliste allemand Peter Seewald, est paru vendredi 9 septembre. Après « Lumière du monde » paru en 2010, Peter Seewald publie un nouveau livre qui s’intitule « Dernières conversations », dresse un bilan de son pontificat (2005-2013), de façon inédite, et rend hommage à son successeur le pape François. Benoît XVI y évoque divers sujets sensibles, de sa renonciation à l’élection de Jorge Mario Bergoglio, en passant par le scandale Vatileaks, le « lobby gay » et l’impossibilité de réformer la curie. « François est l’homme de la réforme pratique » , y déclare notamment le pape émérite au sujet de son successeur. L’ouvrage paraîtra en français aux éditions Fayard mercredi 14 septembre.

Soutiens d’Actions des Sœurs de Notre Dame de la Salette :

Nous vous rappelons que nous poursuivons toujours l’opération « parrainage Madagascar » pour aider les )Sœurs à la scolarisation et l’éducation des enfants, ainsi que l’opération « briques Bemahatazana » pour aider au financement des bâtiments de l’école de Bemahatazana, et aussi à l’équipement en matériel scolaire (avec notamment des besoins en tables et bancs). Soeur Marie Victoire nous fait savoir également que des bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois pour aider au dispensaire ou des volontaires pour l’enseignement sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler.

Nous collectons aussi des bouchons de bouteille en plastique et vous invitons à participer à cette action au bénéfice de ces opérations.  Les bulletins pour les dons peuvent être téléchargés sur notre site en cliquant sur Briques Madagascar.pdf  et sur Parrainage Madagascar.pdf  (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

► Le Petit Baobab :  association créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret a notamment pour but de mener des actions en faveur des Sœurs de Notre Dame de la Salette. Les projets actuels concernent  essentiellement l’aide à l’école de Bemahatazana, mais aussi le soutien d’opérations de développement agricole à Madagascar (avec l’achat de semences paysannes  pour les cultures). L’association fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir son blog – : (http://lepetitbaobab38.org/).

Pour découvrir plus amplement le projet et contribuer à le soutenir financièrement, rendez-vous sur le site : http://fr.ulule.com/terre-de-madagascar/  Merci partager aussi ce lien avec vos amis susceptibles de soutenir ce projet. Les Sœurs, avec Soeur Marie Victoire, responsable de la communauté, et surtout les parents et les enfants de Bemahatazana comptent sur notre aide et collaboration.

ASSEMBLEE GENERALE de notre association AASA-SNDS :   La date de notre AG a été fixée lors de notre dernier Conseil d’Administration au dimanche 6 novembre 2016, à Fontaines Saint Martin. Merci de retenir dès à présent cette date sur vos agendas.

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et e Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez dès à présent envoyer vos cotisations ou dons pour 2016, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à nous laisser vraiment réconcilier avec ton Fils, et à le suivre comme notre seul maître  »

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou   

Publié dans INFO (FR)
samedi, 10 septembre 2016 07:17

La Salette, 1846-2016

       “ Marie, invoquée sous le titre de Notre-Dame de La Salette,

 Réconciliatrice des Pécheurs, est la Patronne de la Congrégation.

     L’anniversaire de son Apparition est célébré avec solennité

              par tous les Missionnaires de Notre Dame de La Salette”

( Rdv, 2cp)

Dieu sera toujours dans l’histoire de l’humanité comme celui

                  qui est présent, proche, prévenant, saint et miséricordieux

 (Misericordiae Vultus, 6)

La Salette, 1846 - 2016

Chers confrères,

Ensemble avec le Conseil Général je suis heureux de rejoindre chacun de vous à l’occasion de la célébration du 170ème Anniversaire de l’Apparition, lequel a lieu pendant l'Année jubilaire de la Miséricorde.

Je sais que la Congrégation s’est préparée à cet heureux événement tout au cours de l’année, à partir de programmes et d’initiatives qui ont engagé non seulement nos communautés et chaque religieux, mais également les diverses réalités ecclésiales, missionnaires et scolaires, dans lesquelles nous servons généreusement.

Avec tous et chacun je me félicite pour le travail accompli et l’engagement offert en chacune des initiatives, dans le but de renouveler le sens de l’appartenance à l’Église et à notre famille religieuse.

Cela fait 170 ans que le message de réconciliation et de miséricorde de la Belle Dame retentit dans l’Église et dans le mode grâce, pour commencer, au témoignage rendu par les deux bergers, Maximin et Mélanie, puis grâce à celui des Missionnaires et des Sœurs de la Salette, qui l’ont accueilli en héritage ; grâce également à celui de tant de fidèles laïcs, hommes et femmes, qui ont embrassé le charisme de l’apparition, le faisant leur.

Une foule significative de personnes qui, touchées par les larmes de la Vierge, n’ont pas hésité au cours de toutes ces années à s’engager sur le chemin de la foi personnelle et communautaire, afin de promouvoir l’annonce de l’Évangile à la lumière de ce qui s’est passé sur la montagne de La Salette le 19 septembre 1846.

Ces deux événements d’Église, qui engagent notre Congrégation et l’Église entière, il nous faut les considérer, les vivre et accueillir comme

… un don et comme une grâce. Une fois de plus Dieu nous tend sa main de Père riche en miséricorde, en amour et en pardon. Il veut visiter notre vie et notre histoire, afin de les animer et réveiller de la torpeur qui parfois les ont entourées et marquées.

… un engagement à être sur nos gardes, qu’il s’agisse de notre vie religieuse vécue en communauté ou du ministère que l’Église nous a confié en tant de parties du monde … en ayant toujours présent à l’esprit que la première façon d’évangéliser à laquelle celle-ci nous demande officiellement de nous livrer, c’est d’être avant tout de joyeux témoins d’une vie vécue en cohérence et fidélité par rapport à notre profession religieuse.

… un stimulant bienfaisant pour la vie de l’esprit missionnaire qui, dès les débuts, a caractérisé notre présence dans l’Église et qui a versé un grand enthousiasme dans le cœur de tant de confrères lesquels, sans le savoir, ont écrit pour notre Congrégation des pages glorieuses. L’ouverture d’une mission salettine en Tanzanie (17 juillet 2016) veut être une réponse commune à l’attente de l’Église en ce moment particulier qu’elle est en train de vivre en terre africaine.

… un défi  et une opportunité qui nous engagent un chacun personnellement dans l’affrontement courageux de l’avenir. Le Seigneur, que veut-il de nous ? Quel cadre ecclésial et social devrons-nous privilégier pour mieux servir avec notre charisme le monde présent et travailler à la cause de l’Évangile ? Pour que tout cela puisse se réaliser, il nous faudra certainement un supplément de discernement personnel et communautaire, fait d’écoute attentive de la Parole et de prière assidue.

… une invitation forte et précise à renouveler, sous le signe de la charité et de la miséricorde, nous-mêmes, nos communautés, notre ministère, conformément à ce que le pape François a suggéré dans une audience jubilaire : « À cause des mutations de notre univers mondialisé, certaines pauvretés matérielles et spirituelles se sont multipliées : laissons donc place à l’imagination de la charité pour distinguer de nouvelles modalités d’action. De cette façon, la voie de la miséricorde deviendra toujours plus concrète. Il nous est donc demandé de rester vigilants comme des sentinelles » (Audience jubilaire, 30 juin 2016).

Tout ne doit pas finir avec ces célébrations jubilaires … au contraire, nous devons repartir à partir d’elles pour donner à notre Congrégation un nouvel élan religieux et apostolique, la projetant vers des horizons nouveaux, afin que son service soit toujours plus adapté et correspondant aux nécessités de la nouvelle évangélisation. Voici encore le Saint Père dans la Bulle d’indiction du Jubilé : « Combien je désire que les années à venir soient comme imprégnées de miséricorde pour aller à la rencontre de chacun en lui offrant la bonté et la tendresse de Dieu ! Qu’à tous, croyants ou loin de la foi, puisse parvenir le baume de la miséricorde comme signe du Règne de Dieu déjà présent au milieu de nous » (Misericordiae Vultus, 5). C’est là une invitation à ne pas nous croire arrivés, mais à poursuivre notre marche et à regarder avec espérance ce qui se présentera devant nous.

À nous, religieux salettins, il est demandé de continuer à parler de miséricorde et de réconciliation en tant que celles-ci révèlent un aspect ou, mieux encore, le visage de la charité de Dieu lui-même : « Jésus-Christ est le visage de la miséricorde du Père » (Pape François, Misericordiae Vultus, 1), qui est amour, qui est charité. Demandons-nous tous ensemble : que voulons-nous que reste de ces deux événements ecclésiaux dans nos Provinces, dans notre vie religieuse quotidienne et dans notre ministère ? J’espère qu’ils ne se limiteront pas à un pieux souvenir du passé, juste sans aucun doute mais qui n’exprime pas toute le réel, mais qu’ils deviendront plutôt une provocation en vue d’une reprise universelle au niveau humain, spirituel et apostolique. Ce n’est pas le moment de s’attarder, mais d’agir avec courage et détermination, en donnant de l’espace, s’il y avait nécessité, à notre créativité et à notre fantaisie.

N’oublions jamais qu’il « existe une œuvre de miséricorde que seulement nous chrétiens pouvons et devons accomplir,- si nous ne l’accomplissons pas nous, personne ne peut l’accomplir à notre place : « parler de Jésus Christ aux hommes et aux femmes de notre temps, en particulier aux générations nouvelles » (Vita Trentina, n. 34, année 91, page 3). Le crucifix qui se trouve au centre de l’Apparition et du message de Marie à La Salette, ne resplendit-il pas de lumière ?

Au nom du Conseil Général je souhaite à tous une fête patronale heureuse et sainte. Puisse la Vierge en pleurs de La Salette, inspiratrice e patronne de notre Congrégation, bénir et protéger chacun de vous, les confrères malades et âgés, les nombreux jeunes en formation, la jeune communauté salettine de Rutete (Tanzanie), les nouveaux membres de la communauté internationale du sanctuaire, les Soeurs de La Salette, ceux qui vivent  en marge de nos communautés et ne se sentent pas intégrés ou accueillis par elles, les nombreux Laïcs Salettins, qui désirent ardemment vivre ensemble avec nous leur engagement social et religieux à la lumière de notre charisme, ainsi que les nombreux fidèles pieux de nos communautés paroissiales, qui ne cessent pas de célébrer la Belle Dame et de l’invoquer comme la Réconciliatrice des pécheurs.

Fraternellement vôtre,

P. Silvano Marisa MS

Sup. Gén.

Publié dans INFO (FR)
vendredi, 09 septembre 2016 15:32

10 Septembre - La Fête des Laïcs Salettins

Chers Amis Laïcs Salettins,
En ce jour de votre Fête : 10 Septembre, je suis heureux de vous saluer et de vous souhaiter une célébration chrétienne et pleine de paix.
Je me trouve à La Salette en ce moment avec quelques représentants des SENIORS de toute la Congrégation pour une expérience de vie communautaire, de prières, d’écoute à la Parole de Dieu, et de réflexion sur le message de la Belle Dame. C’est un temps de grâce que nous vivons en cette année de la Miséricorde et du 170me Anniversaire de l’Apparition.
En peu de temps, du 29 Septembre au 10 Octobre, ici même à La Salette, aura lieu le 2e Rencontre Internationale des Laïcs Salettins. Je me souviens bien que le premier rencontre a eu lieu du 1er à 10 Octobre 2011. N’oubliez pas de prier pour la réussite de ce rencontre.
Que le 19 Septembre, la Fête de N. D. de La Salette, soit pour chacun de vous et vos familles, une bonne occasion de renouveler votre engagement comme Laïcs Salettins à la lumière de l’appelle de la Belle Dame : «Eh bien, mes enfants, vous le ferez passer à tout mon peuple. »
Que cette Fête soit riche en grâce et bénédictions de la part de notre Seigneur et Notre Mère Réconciliatrice.
Sincèrement à vous,
P. Silvano Marisa, M S
Supérieur Général

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)
Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut