Filtrer les éléments par date : février 2018

« Le temps du Carême est un temps favorable pour corriger les accords dissonants de notre vie chrétienne et accueillir l’annonce de la Pâque du Seigneur toujours nouvelle, joyeuse et pleine d’espérance.» (Pape François homélie du Mercredi des Cendres 2018)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

 

 « Celui-ci est mon Fils bien-aimé : écoutez-le ! » (Mc 9, 7)

Le deuxième dimanche de carême nous invite à suivre Jésus et les apôtres Pierre, Jacques et Jean sur la « montagne » de la Transfiguration, où il va se révéler dans sa gloire. Moment solennel et important sur le chemin de la Foi, même si les apôtres n’en prendront toute la mesure que bien plus tard. En ce temps de préparation à Pâques, retenons cette parole du Père qui est adressée à chacun de nous : « Celui-ci est mon Fils bien aimé, écoutez-le ». Cette Parole nous invite à nous centrer, ou plutôt à nous « concentrer » sur Jésus » seul « chemin » vers le Père. C’est cela le but du Carême : mettre Jésus au cœur de notre vie, écouter et méditer sa Parole chaque jour, accepter de le suivre là où il veut nous emmener, notamment à la rencontre des hommes pour poursuivre sa mission d’amour, de paix, de réconciliation.

Rappel : Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut pour tous les textes de ce dimanche,et sur le blog des Etats Unis https://salettinian.blogspot.fr/ .  des explication  - en anglais, français et espagnol - des lectures du dimanche en lien avec le message de la Salette par le Père René Butler, Missionnaire de la Salette.

Commentaires d’évangile : http://evangile.oneswiss.net/

► Méditation pour le carême Le Carême a pour but de remettre Dieu au centre de notre vie, de mettre le Christ au centre de notre vie, et d’avoir les yeux déjà fixés sur Jésus victorieux, que nous célébrerons lors de la veillée pascale. C’est là tout le sens des efforts que nous avons à faire pour nous rendre davantage disponible à lui, pour le rendre davantage présent dans chacune de nos journées, dans chacune de nos actions, dans chacune de nos pensées. S’il s’agit certes de nous reconnaitre pécheurs, de mesurer tout ce qui nous sépare ou nous éloigne de Dieu, nous ne devons pas garder notre regard baissé et focalisé sur notre misère, mais le tourner vers la Croix du Christ, qui s’est offert pour nous « sortir » de notre déchéance, pour nous relever malgré nos fautes, dans son Amour et par sa Miséricorde. Tournons donc notre regard vers le haut, et déjà vers la lumière de Pâques, pour fixer le Christ qui nous appelle à la vie et au bonheur, par l’alliance qu’il a scellée avec nous à travers sa passion et sa Résurrection. Changer notre regard sur Dieu, sur nous mêmes, sur les autres, c’est cela la « conversion » à laquelle nous sommes appelés durant ce carême.

► En quoi consiste le jeune du carême ?

La signification du jeûne de carême : jeûner a pour but de donner soif et faim de Dieu et de sa parole. De plus, jeûner pendant le carême n’est pas seulement un geste de pénitence, mais aussi un geste de solidarité avec les pauvres et une invitation au partage et à l’aumône. Si le jeûne est compris et consiste surtout comme une « privation » de nourriture (par exemple se limiter à un seul repas pendant la journée, avec une alimentation frugale le matin et le soir) d’autres formes de privation peuvent être envisagées, dans le but de nous convertir :

- Jeûne de paroles blessantes : que tes lèvres ne prononcent que paroles de bénédiction.

- Jeûne de critiques et de médisances : bienveillance et miséricorde doivent habiter ton âme.

- Jeûne de mécontentement : que douceur et patience deviennent tes compagnes de chaque jour.

- Jeûne de ressentiment : que ton coeur cultive la gratitude.

- Jeûne de rancune : que le pardon ouvre toutes les portes qui t'ont été fermées.

- Jeûne d'égoïsme : que la compassion et la charité fleurissent à chacun de tes pas.

- Jeûne de pessimisme : que l'espérance ne quitte jamais ton esprit.

- Jeûne de préoccupations et d'inquiétudes inutiles : que règne en toi la confiance en Dieu.

- Jeûne d'occupations superficielles : que la prière emplisse tes journées.

- Jeûne de paroles futiles : que le silence et l'écoute t'aident à entendre en toi le souffle de l'Esprit.

Intentions de prière et actions de grâces :

- Nous présentons comme chaque semaine au Seigneur toutes nos prières et actions de grâces, celles que nous partageons et celles qui sont au secret de nos coeurs ; que le Dieu de Miséricorde qui prend soin de chacun de nous personnellement essuie toute larme de nos yeux, ôte toute détresse de nos coeurs, apaise toute angoisse de notre esprit, et nous comble de ses bénédictions. Portons particulièrement dans la prière nos amis ou membres qui vivent des périodes difficiles, (maladie, deuils, soucis familiaux).

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour la guérison et le rétablissement de Sœur Sonia, de Sœur Emmie (Cté d’Anandale – Etats-Unis), pour Sylviane Ligabue, pour le Père Joseph Antin, pour Mme Kim, pour Alain, Jean Paul, Marie Claude, pour Faly, le frère de Soeur Marie Jo (SNDS Brésil) qui a été amputé de trois orteils.

- Avec nos amis LSLC, prions pour leurs malades et les personnes qui sont confiées à leurs prières : pour Soeur Mila, pour la guérison et le rétablissement de Soeur Emie, pour Larry Novak, Rose Gonzales, Gina Coster, cousine d’Arlene Fitzpatrick, Pat et Bill Seiler et leur fille Michelle, Mary, soeur de Margie Weeda, Sharon Connolly, Theresa Kaczmarek, Ted Godlewski,  Dottie Flinn et son mari Randy, amis de Marty Galarneau,  Joy et Mary Dorothy, soeurs de Mimi Hebert des Philippines, Bill Mundy, mari de Marla Mundy, Barbara Radcliffe et Eli Mundy, (parentée de Marla Mundy), Ruth Gutt, maman de Marla Hurtado, Matthew Kershes, frère de Michele Hanson, Bernadette Arico, Stella Castanza – maman de Carolyn La Rosa. Prions aussi pour leurs défunts Martha Garland, Agripino M Lampa, papa de Judith Scyoc, Marilyn F. Chavez, Joyce Pauig, Miguel Montaner, Tony Talens, Madeleine Atilano, Christine Foz et Aurora Comsti, membres de la famille et amis de Margarita Vega. Que le Seigneur les accueille dans son Royaume de Paix et de Lumière, et apporte réconfort et consolation à leurs amis et famille.

- Et une intention spéciale pour Connie Manabat, Lorraine Ondrasik, et Lawrence Robinson

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants, notamment ceux qui portent leur maladie dans la discrétion.

- Prions aussi pour les vocations dans nos divers pays, pour toutes les vocations. Quelle que soit la vocation que nous sommes appelés à vivre en tant qu'expression de l'amour de Dieu dans le monde, nous sommes tous appelé à la sainteté. Prions particulièrement en cette année où va être convoqué le Synode sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », afin que l’Esprit Saint insuffle à de nombreux jeunes le désir de suivre le Christ (voir la prière pour les vocations)

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions spécialement pour toutes les familles déchirées, pour tous les couples désunis, pour tous ceux qui sont incapables d’entreprendre un chemin de réconciliation. Que la Sainte Vierge, Notre Dame Réconciliatrice et Mère de Douleurs, les accompagne et leur permette d’entrevoir un chemin d’espérance et de renouveau.

- Prions pour la paix dans le monde, la paix dans nos familles, la paix dans nos coeurs. Prions notamment pour que les conflits et les tensions actuelles entre certaines nations trouvent un chemin d’apaisement. Prions notamment pour la Syrie où ont lieu de nouveaux combats

- Prions Marie, Reine de la Paix, qu’elle nous aide à soulager les angoisses et les douleurs des populations qui dans tant de régions du monde souffrent en raison de calamités naturelles, de tensions sociales ou de conflits. Que notre Mère céleste obtienne pour tous la consolation et un avenir de sérénité et de concorde (prière du pape François)

- Prions pour toutes les victimes des catastrophes, intempéries, accidents, ou attentats, notamment pour ces enfants et  professeurs d'école qui ont été tués et blessés lors d’une fusillade tragique dans une école en Floride, aux Etats-Unis, la semaine dernière. Et pour les victimes de l’attentat de dimanche dernier 18 février à la sortie d’une église orthodoxe dans le Dagustan (Caucase) 

- Prions pour tous les Chrétiens persécutés à travers le monde, harcelés ou dénigrés à cause de leur Foi.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS, et qui connaissent des situation de tension, de violence, de détresse et de grande pauvreté les Philippines, le Brésil, Myanmar, l’Angola, et Madagascar « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. » (Prière des évêques de Madagascar).

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, qui continuent de travailler sur la « refondation de la Congrégation »,  et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien cette refondation, et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Prions pour notre pays et pour les responsables politiques : Demandons au Seigneur, par l’intercession de la Vierge Marie, de faire se lever beaucoup d’hommes et de femmes qui dans leur vie ordinaire vivent pour les autres et avec les autres. Que la fraternité tant désirée devienne une réalité. Qu’elle inspire nos choix personnels et les choix de ceux qui exercent des responsabilités de quel qu’ordre qu’elles soient.  (...) Dieu qui veille sur notre monde, regarde le pays où tu nous as donné de vivre : accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun, qu’il y ait parmi nous plus de justice. Que ceux qui exercent le pouvoir dans notre pays, le fassent avec sagesse, toi, Père, qui porte au creux de tes mains le cœur des hommes, et garantis les droits des peuples. Et que sur la terre de France, placée sous la protection de la Vierge Marie s’affermissent avec ta grâce la sécurité et la paix,  la prospérité et la liberté religieuse, et dans le monde entier plus de bonheur et de paix. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen »:

Prière pour le pape  :  Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde. « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ». (Prière de Notre Dame de Fatima) 

Intention de prière et vidéo du pape pour le mois de février 2018 :

Non à la corruption : « Que trouve-t-on à la racine de l’esclavage, du chômage, de la négligence des biens communs et de la nature ?  La corruption, un processus de mort qui nourrit la culture de la mort.  Car la soif de pouvoir et de possession ne connait aucune limite.  La corruption ne se combat pas par le silence.  Nous devons en parler, dénoncer ses maux et, la comprendre pour pouvoir montrer la volonté de faire prévaloir la miséricorde sur la mesquinerie, la beauté sur le néant. Demandons ensemble que ceux qui ont un pouvoir matériel, politique ou spirituel ne glissent pas vers la corruption.( voir la Vidéo du pape de février 2018 )

Say “No” to Corruption : That those who have material, political or spiritual power may resist any lure of corruption. (and see the Pope video Febrary 2018)

► A la découverte d’un Sanctuaire marial : Notre Dame du Laus  2018 - Année Benoîte . Niché au cœur des Hautes-Alpes, à 900 m d’altitude, le Sanctuaire de Notre-Dame du Laus partage avec la Salette la spécificité d’être un lieu d’Apparition de la Vierge, où elle a délivré un message de Réconciliation. Au Laus, la Vierge est apparue pendant 54 ans à une bergère, Benoîte Rencurel. En 2018, trois anniversaires sont fêtés conjointement à Notre-Dame du Laus : les 300 ans de la mort de Benoîte Rencurel et donc les 300 ans de la fin des apparitions, et les 10 ans de la reconnaissance officielle du caractère surnaturel des apparitions. C’est en effet le dimanche 4 mai 2008 que le décret de la Reconnaissance- officielle du caractère surnaturel des apparitions de Notre-Dame du Laus à Benoîte Rencurel a été promulgué par Mgr Jean-Michel di Falco Léandri, évêque du diocèse de Gap et d’Embrun, après l’assentiment de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Au cours de la messe célébrée en présence de six-mille pèlerins et d’une trentaine d’évêques Mgr Jean-Michel Di Falco Leandri a proclamé la reconnaissance officielle du caractère surnaturel des apparitions de Notre-Dame du Laus en déclarant : « Je reconnais l’origine surnaturelle des apparitions et des faits vécus et relatés par la jeune bergère, Benoîte Rencurel, survenus entre 1664 et 1718 ».  La figure de Benoîte Rencurel a nécessairement marqué ce sanctuaire : la bergère a eu ses premières rencontres avec la Vierge Marie à 17 ans ; elle en aura jusqu’à ses 71 ans. Un message plus qu’un record : la Belle Dame du Laus a accompagné la bergère tout au long de sa vie, dans sa jeunesse comme dans sa vieillesse.  Reflet de la miséricorde du Père, la Vierge Marie s’est servi du temps pour que Benoîte se laisse façonner par la grâce ; au fur et à mesure des contacts avec le Ciel, la bergère a changé, par imprégnation plus que par effort : la douceur et la patience de Marie se sont infusés dans le cœur et le corps de cette paysanne généreuse mais impatiente. Dès les premières apparitions, la Vierge Marie dit à Benoîte avoir demandé le Laus à son Fils « pour la conversion des pécheurs ». Des anges vont aussi accompagner Benoîte dans sa vie spirituelle, l’aidant à accueillir la proximité du Seigneur dans le quotidien de sa vie. Elle a aussi été visité par plusieurs saints et vécu des expériences mystiques comme une visite du Paradis. Mais le sommet de sa vie spirituelle fut la rencontre, à 5 reprises, avec Jésus sur la croix, qui lui dit : « Je ne souffre plus les douleurs de la Passion, mais je veux vous montrer l’amour que j’ai eu pour les pécheurs ». Benoîte est témoin de cet amour qui donne tout ! Mais elle n’est pas seulement bénéficiaires de messages célestes ; elle doit se retrousser les manches pour accomplir une mission confiée par Marie : accueillir les pèlerins pour les consoler ou les secouer, les guider vers les prêtres ou les soutenir dans leur pauvreté. La bergère a donc profondément marqué de son empreinte le sanctuaire haut-alpin. En la fêtant au cours de l’Année Benoîte, c’est donc surtout les grâces de ce lieu qu’on veut mettre en évidence. Dans le cœur du sanctuaire, un « itinéraire Benoîte » permet alors au pèlerin de se rendre de la chambre de la bergère jusqu’à sa tombe, pour faire sa connaissance et solliciter son intercession. Le Saint Siège ayant donné la possibilité de réception de l’indulgence plénière, selon les conditions requises, cette démarche devient un véritable chemin de conversion, soutenu par Benoîte comme elle l’a fait durant toute sa vie. Sessions, pèlerinages et jours de fête se succèdent à Notre-Dame du Laus durant toute l’année 2018. Programme et informations sont disponibles sur le site du sanctuaire : www.sanctuaire-notredamedulaus.com

► Prière pour les Jeunes – en préparation du Synode :  d’octobre 2018 sur « la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel »  Seigneur Jésus, ton Eglise qui chemine vers le synode tourne son regard vers tous les jeunes du monde. Nous te prions pour qu’avec courage ils prennent en main leur vie, qu’ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes et qu’ils conservent toujours un cœur libre. Aide-les à répondre, accompagnés par des guides sages et généreux, à l’appel que tu adresses à chacun d’entre eux, pour qu’ils réalisent leur projet de vie et parviennent au bonheur. Tiens leur cœur ouvert aux grands rêves et rends-les attentifs au bien des frères. Comme le Disciple aimé, qu’ils soient eux aussi au pied de la Croix pour accueillir ta Mère, la recevant de Toi en don. Qu’ils soient les témoins de ta Résurrection Et qu’ils sachent te reconnaître, vivant à leurs côtés, annonçant avec joie que Tu es le Seigneur. Amen.

Retrouvez toutes les informations, et documents (notamment le Document-préparatoire-du synode-2018 et la Prière-du-pape-François-pour-les-jeunes )sur le site des Jeunes Cathos avec le Dossier du Synode 2018

INFOS des communautés des Soeurs de Notre Dame de la Salette :

- Saint Désert : Dimanche 11 mars 2018 - Repas solidaire -: Comme chaque année les Sœurs organisent un repas solidaire, cette année au bénéfice des actions des Sœurs en Angola (aide à la construction de l’orphelinat) à la Salle de fête Rocheriaux à Saint Désert, à l’issue de la messe dominicale (de 12 h à 15 h 30). Inscriptions : Sœurs Notre Dame de la Salette -  28 avenue de Bourgogne 71390 Saint Désert– tél : 03 85 47 16 33 (Soeur Lalao) ou 03 85 47 16 30 (Soeur Olga) – email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

- Lamastre : Concert de Jean Claude Gianadda samedi 24 mars 2018 à 20 h à l’église de Lamastre (Macheville) - Entrée libre et gratuite

- Gap : sur le site du diocèse de Gap vous trouverez des photos et textes sur Soeur Louisette et son témoignage  à l’occasion de ses vœux perpétuels à Madagascar le 1er  décembre 2017 et de la célébration d’action de grâce à Gap le 27 janvier 2018 : cliquez sur  Soeur-Louisette-s'est-engagee-pour-toujours

ASSEMBLEE GENERALE de notre Association AASA-SNDS :  L’assemblée Générale se tiendra le dimanche 8 avril 2018 au Sanctuaire de Notre Dame de la Salette. Nous proposons à tous ceux qui le désirent de participer la veille samedi 7 avril à la journée de formation à Gières sur l’ Actualisation du message de la réconciliation dans le monde d’aujourd’hui (de 9 h à 16 h) avant de nous retrouver à la Salette pour le dîner à 19 h  (voir ci après)

Et portons dans la prière la réunion du Conseil d' administration de notre association qui se tient ce samedi 24 février à Gières.

GIERES - La Salette au cœur de l’Eglise : Ressourcement et formation spirituelle  Les Sœurs de la Salette organisent à la maison Mère de Gières nouvellement restaurée des temps de ressourcement et de formation spirituelle autour de la découverte de l’Evangile à travers le message de Marie à la Salette, chaque premier samedi du mois. Il est possible de s’inscrire séparément à l’une ou l’autre des journées, sans nécessairement suivre le programme complet .  Voici les prochaines dates et les thèmes du programme : Samedi 3 mars 2018 : La réconciliation dans l’engagement au quotidien comme St Joseph – samedi 7 avril 2018 : Actualisation du message de la réconciliation dans le monde d’aujourd’hui – samedi 5 mai 2018 : Marie de la Salette – Marie de l’Evangile – samedi 2 juin 2018 : L’Incarnation- Marie de la Salette et de l’Evangile – samedi 7 juillet 2018 : La famille- le célibat choisi ou non choisi dans l’Eglise. Ces journées débuteront à 9 h et se termineront à 16 h, à la Maison Mère des Sœurs de la Salette, 2 rue de la Plaine à Gières, avec des temps d’enseignement, de réflexion personnelle, d’échanges, de célébrations (messe et prières). Inscriptions en téléphonant au 06 02 08 14 90 ou 04 76 89 41 96  ou par courriel auprès de Sœur Odette (jeanneodette.snds(@)gmail.com).

► Fontaines Saint Martin : Année pastorale 2017/2018  - Journées de recollection trimestrielles pour prier ensemble et approfondir notre foi. Deuxième trimestre : jeudi 15 mars  2018 : Thème : « Dans le mystère pascal, renaitre en soi  en accueillant le don de l’amour de Dieu et son pardon »  Troisième trimestre : 19 juin 2018 : « Marche, ton Dieu est avec toi » Programme des journées : 10h : première conférence - 11h : Célébration eucharistique suivie de prière personnelle - 12h : Repas partagé suivi de prière personnelle, confession, pause…  - 15h : Deuxième conférence - 16h : Goûter - 16h30 : Médiation de la vie de Jésus à travers le chapelet suivi de la liturgie des Vêpres. La communauté  est heureuse de vivre ce moment fort avec vous. Merci d’annoncer votre présence  en appelant le  04 78 22 20 78 - ou par courrier au 405 rue des Fours, 69270 Fontaines St Martin. (Responsables : Sœur Marie Vianney et  Sœur Florette)

Appel spécial en faveur de l’Orphelinat de Ganda :

En cette année 2018 nous lançons un appel particulier pour soutenir la réalisation de l’orphelinat à Ganda en Angola, dont les travaux ont débuté depuis quelques années, mais n’ont pu se poursuivre faute de financement. Soeur Regina nous a fait parvenir début novembre quelques photos de la reprise du chantier ainsi qu’une vidéo que vous pouvez revoir en cliquant sur Chantier orphelinat Ganda . Vos dons sont à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette – Presbytère – 156000 QUEZAC. Un reçu fiscal vous sera délivré.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale au niveau de l’Etat français, est maintenant en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Les dons pour soutenir les projets des Sœurs (divers projets aussi notre soutien, notamment à Madagascar et aux Philippines), ou au bénéfice de l’opération « parrainage Madagascar » (aide à la scolarisation des enfants dans les écoles des Sœurs à Madagascar) sont à effectuer désormais à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette – Presbytère – 156000 QUEZAC.

- Rappelons que l’association Le petit Baobab créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret intervient à Madagascar notamment pour soutenir un projet de ferme agro-écologique à Bemahatazana. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

Pour tous renseignements ou informations sur ces diverses opérations, vous pouvez vous adresser à notre association : Secrétariat AASA-SNDS)

► Site Internet des Soeurs de la Salette : N’oubliez pas de consulter le site des Sœurs de Notre Dame la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, agrémentées par une belle galerie photos.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

Recollection de Carême : samedi 24 février 2018 – Messe à 9 h 15 immédiatement suivie de la recollection, dirigée par le Diacre Marques Silva, sur le Thème : La Réconciliation à travers l’Apparition de otre Dame de la Salette. Eglise Ste Marie des Douleurs - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginia 22032)

La Salette Lenten Recollection - Date: Saturday, February 24, 2018 - Beginning with 9:15 A.M. Mass  Immediately followed by Recollection in Upper Room - Presentation by Deacon Marques Silva - Topic:  Reconciliation through Our Lady of La Salette Apparition - Where: St. Mary of Sorrows Church    5222 Sideburn Road  Fairfax, Virginia 22032

- Messe et prières pour les victimes d’abus sexuels, et pour leur guérison. Les Sœurs de la Salette et les laïcs de l’association LSLC s’associent au diocèse d’Arlington qui organise des messes et des temps de prière pour les victimes et rescapés  d’abus sexuels. Prochaine messe célébrée par Mgr Michael Burbidge, nouvel évêque d’Arlington, le lundi 26 février 2018, à 19 h 30 à l’église catholique St Charles Borromée, 3304 Washington Blvd, Arlington, Virginia 22201.

 Mass to pray for healing for victims/survivors of sexual abuse The La Salette Community supports the Arlington Diocese’s outreach to victims/survivors of sexual abuse. The Diocese hosts a series of Masses for victims/survivors of sexual abuse. The next Mass will be celebrated by Bishop Michael Burbidge: Date: Monday, February 26, 2018  When: 7:30 P.M. - Where: Saint Charles Borromeo Catholic Church 3304 Washington Blvd - Arlington, Virginia 22201

Décoration d’oeufs de Pâques en Style polonais - LSLC organise une collecte pour soutenir le projet de la maison des Sœurs de la Salette en Pologne, à travers une formation de décoration d’oeufs de Pâques de style polonais. Samedi 3 mars 2018 - Séance 1 : à 14 h 30 - Séance 2 de 14 h 45 à 16 h 15. Pour vous inscrire, contactez: Nancy Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – prix : 20 $ par personne – à partir de 12 ans. Vous trouverez les fournitures artistiques sur place - Apportez 4 œufs durs - Les places sont limitées! -  Lieu : Paroisse Ste Marie des Douleurs, salle Farrell - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginie 22032

Easter Egg decorating class – Polish style - LSLC is offering an Easter Egg Decorating Class  fundraiser to support La Salette Poland Convent Project     Instruction by Polish National Alliance Member - Date:    Saturday, March 3, 2018  When:    Session I:   1 - 2:30 P.M.    Session II:   2:45 – 4:15 P.M. To register contact:    Nancy    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.t  $20 per person - Ages 12 to adult - All art supplies provided - Bring 4 white hard-boiled eggs - Door prizes!  Hurray - Seating is limited! - Where: St. Mary of Sorrows Church, Farrell Hall - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginia 22032

- Messe de louanges et adoration et prières de guérison - mercredi 7 mars 2018 - à 19h00 à l’église Ste Mary des Douleurs, Centre de culte - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginie 22032 - Célébrant: Père Stefan Starzynski -

Mass with praise & worship and healing prayers - Date: Wednesday, March 7, 2018 - When: 7:00 P.M. - Celebrant:  Father Stefan Starzynski - Where: St. Mary of Sorrows Church, Worship Center - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginia 22032

- Projet Rachel : chaque 2ème mardi du mois, nous sommes invités à ouvrir nos coeurs en nous associant à la veillée de prières pour  ceux et celles qui recherchent la guérison après un avortement et pour ceux (celles) qui envisagent l'avortement. Prochaine veillée : mardi 12 février 2018 à 19 h 30, - église historique Sainte Marie des Douleurs (Rte 123 - Oxford  Road  et Fairfax Station Road - Fairfax, Virginia 22039). Joignons-nous par la prière à cette Heure Sainte de guérison pour nos frères et sœurs qui ont été impliqués dans l'avortement et implorons l'amour et le pardon de Dieu.

Project Rachel : Please make an extra effort to support the monthly Holy Hour for Project Rachel held 2nd Tuesday each month at St Mary’s Historic Church. We are asked to open our hearts to pray for those who seek healing after abortion and those who are contemplating abortion.  Date: Tuesday, March 12, 2018  When: 7:30 P.M. Where: St. Mary of Sorrows Historic Church, Rte 123 (Ox Rd) and Fairfax Station Road - Fairfax, Virginia 22039

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage.

► Session STABAT à Ars du dimanche 18 au vendredi 23 mars 2018: Mère de Miséricorde organise une Session STABAT - démarche d’apaisement, d’espérance et de vie, sous le regard de la Miséricorde divine - pour les femmes, les hommes, les couples, vivant douloureusement une IMG, IVG, gestation extra-utérine, fausse couche, perte d’un enfant... Avec des accompagnements personnels quotidiens, temps de parole, de prière et de méditation,  ateliers créatifs. Session du dimanche 17 h au vendredi 14 h  Contact: Paule : 06 78 28 52 23 ou Isabelle : 06 50 88 98 06 ou email : sessionstabat@meredemisericorde.org

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette :  L’hôtellerie du Sanctuaire est fermée jusqu’au vendredi 16 mars 2018. La nouvelle saison sur le thème « Appelés à la rencontre pour une Mission » débutera durant le wekend du 16 au 18 mars, avec une Messe d’ouverture le vendredi 16 mars 10 h 30 , une grande journée de découverte, d’activités, de célébrations le samedi 17 mars, conférence et messe le dimanche 18 mars – voir Programme complet du weekend -   et le lundi 19 mars  fête de saint Joseph le lundi 19 mars. 

- Dimanche 25 mars  Célébration des Rameaux

Une retraite aura lieu lors du Triduum Pascal, du 28 mars  au 1er avril 2018. Vous pouvez aussi consultersur le site Internet du Sanctuaire le Programme de la Semaine-Sainte  et du Dimanche de Pâques

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde, et des infos sur les Laïcs salettins.

- Ci joint nous vous communiquons la lettre du Père Louis de Pontbriand, ancien Supérieur Provincial, qui nous invite à accueillir dans la joie et la prière le nouveau Conseil Provincial qui vient d’être élu, et son « ouverture » multiculturelle, avec le Père Jeannot (malgache), nouveau Supérieur Provincial, le Père Paulino (angolais) Vicaire provincial, et le Père Louis( français) désormais Conseiller Provincial.

Chapitre Général des Missionnaires de la Salette : il se tiendra du 9 avril au 5 mai 2018 à Las Termas (Argentine). Comme les autres Chapitres, il constituera une étape très importante sur le chemin charismatique et missionnaires que la Congrégation est appelée à parcourir au sein de l’Église et comme service au monde d’aujourd’hui. Nous accompagnons de notre prière la préparation et le déroulement de ce chapitre, comme l’a souhaité le Père Silvano dans son message de Pâques2017, comptant sur « la  solidarité humaine et spirituelle de tant de laïcs, amis et bienfaiteurs, qui partagent ensemble avec nous les joies et les défis de la mission ». Le thème de ce Chapitre Général est « Dans la grâce de La Salette, prophètes pour un monde réconcilié » avec trois éléments importants, : « le retour aux racines et l’identité de notre vocation religieuse et salettine, constituée par l’apparition de la Vierge à Maximin et à Mélanie » ; « l’appel de la part de l’Église à être des témoins crédibles par notre vie et notre parole » ; et « la mise de notre charisme au service de la réconciliation »

Nous sommes invités à accompagner ce chapitre par la Prière pour le chapitre Général des Missionnaires de la Salette

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres)

- Je souhaite à tous un fructueux parcours de Carême; et je vous demande de prier pour moi et mes collaborateurs, qui commençons aujourd'hui la semaine des exercices spirituels (18 février).

- Seul qui sait reconnaître ses erreurs et demander pardon reçoit des autres compréhension et pardon (17 février)

- Le message de Jésus est dérangeant et il nous dérange, parce qu’il défie le pouvoir religieux mondain et provoque les consciences (16 février)

- Dans la vie, nous expérimentons la tendresse de Dieu, qui dans notre quotidien nous sauve avec amour du péché, de la peur et de l'angoisse (15 février)

- Qui confesse ses péchés avec humilité et sincérité, reçoit le pardon et retrouve de nouveau l'union avec Dieu et avec les frères (14 février)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : « Arrête-toi, regarde et reviens ! » Le pape suivant une retraite spirituelle cette semaine, il n’ a pas donné sa catéchèse habituelle du mercredi. Nous vous proposons par contre de revenir sur son Homélie du Mercredi des Cendres, 14 février 2018 où il nous invitait  à une méditation sur notre manière de vivre  le carême, et notamment pour lutter contre les « 3 démons » de la méfiance, de l’apathie et de la résignation. Il a rappelé que le Carême est un temps précieux qui nous est donné pour « laisser notre cœur recommencer à battre au rythme du cœur de Jésus, pour « corriger les accords dissonants de notre vie chrétienne et accueillir l’annonce de la Pâque du Seigneur toujours nouvelle, joyeuse et pleine d’espérance ». Il donné pour recommandations : « Arrête-toi un peu, laisse cette agitation et cette course insensée qui remplit le cœur de l’amertume… Arrête-toi un peu devant l’obsession de vouloir tout contrôler, tout savoir… Arrête-toi un peu devant le bruit assourdissant qui atrophie et étourdit nos oreilles… Arrête-toi devant la vacuité de ce qui est immédiat, momentané et éphémère… Arrête-toi pour regarder et contempler. Regarde les signes qui empêchent d’éteindre la charité… Regarde les visages interpellant de nos familles, de nos enfants et des jeunes porteurs d’avenir et d’espérance… Regarde les visages de nos anciens, de nos malades, et de tous ceux qui s’en occupent ; visages qui, dans leur vulnérabilité et dans leur service, nous rappellent que la valeur de chaque personne ne peut jamais être réduite à une question de calcul ou d’utilité… Regarde et contemple le visage du Christ crucifié par amour de tous sans exclusion , et qui, aujourd’hui, sur la croix, continue d’être porteur d’espérance. Reviens, sans peur, vers les bras ouverts et impatients de ton Père miséricordieux qui t’attend, pour faire l’expérience de la tendresse de Dieu qui guérit et réconcilie …. C’est le temps pour se laisser toucher le cœur »

Le Vatican aux Jeux Olympiques… le saviez-vous ? Alors que se déroulent les Jeux Olympiques (J.O.) d’hiver  en Corée du Sud, pour la première fois, le Comité international olympique a formellement invité une délégation du Saint-Siège. Autre « première »: la participation du Saint-Siège, en tant qu’observateur, à la session du Comité International Olympique (CIO), qui s’est tenue du 5 au 7 février. La nouvelle n’a pas fait grand bruit, c’est pourtant bien inédit. La délégation vaticane est emmenée par Mgr Melchor Sanchez de Toca y Alameda, sous-secrétaire du Conseil pontifical de la Culture, et délégué au sport. Ce prélat espagnol, lui-même coureur de marathon, est membre et promoteur de l’Athletica Vaticana. Constituée en septembre 2017, l’Athletica Vaticana est une équipe composée d’employés laïcs et religieux du Vatican, hommes et femmes, âgés de 20 à 60 ans. Ils courent sous les couleurs du pape, le jaune et le blanc, pour vivre le sport sans raccourcis, y compris dans sa dimension spirituelle… mais aussi pour promouvoir des initiatives concrètes de solidarité. Si les « athlètes du Vatican » ne participeront pas aux épreuves, la présence d’une délégation vaticane en Corée du sud est loin d’être anecdotique. A Rio de Janeiro, en 2016, le Vatican avait assisté en qualité d’invité à la cérémonie d’ouverture des JO. Cette fois, le Comité international olympique a adressé une invitation officielle au Saint-Siège. Notons que ces J.O. de Pyeongchang sont symboliques à plus d’un titre. D’abord parce qu’ils ont permis d’amorcer un timide réchauffement entre le pays organisateur et son voisin du Nord. Coréens du Nord et du Sud ont non seulement défilé sous une bannière commune, mais ils ont aussi constitué une équipe commune en hockey féminin. Certes, ce n’est pas la première fois puisqu’un défilé commun avait déjà été observé aux J.O. de Sydney en 2000, à ceux d’Athènes en 2004 à Athènes et à Turin en 2006. Mais, depuis douze ans, ce n’était plus d’actualité et encore moins la constitution de l’équipe de hockey réunissant athlètes coréennes du Nord et du Sud, ce qui est une « première » qui intervient dans le contexte tendu que l’on a connu depuis plusieurs mois. Prions pour que ce qui a été « sportivement » possible le devienne aussi dans d’autres domaines.

Société / Etats Généraux de la bioéthique en France  : Prière pour ces Etat Généraux et les débats qui auront lieu : « Que s’ouvrent les cœurs et les intelligences de nos concitoyens au respect et à la dignité de toute vie humaine. Accorde Seigneur à ceux qui prennent des décisions la volonté de se mettre au service de la vie et de la vérité. Et pour nous-mêmes nous te demandons, Seigneur, la confiance pour travailler dans la durée et la joie pour faire de ces Etats généraux l’occasion de revisiter et partager l’émerveillement de la vie. Que ton Esprit Saint inspire nos actions à venir. Amen ».

► Divers : une quête spirituelle sous forme d’enquête, voila ce que nous propose le film l’Apparition de Xavier Giannoli avec Vincent Lindon, sorti dans les salles le mercredi 14 février 2018. Le thème : un grand reporter, brisé par la mort d’un collègue en Syrie, est appelé par le Vatican pour participer à une enquête canonique chargée de statuer sur une prétendue apparition de la Vierge à une jeune fille dans le sud de la France. Cette plongée dans un monde étrange, très éloigné de sa vie, sera pour lui chemin de reconstruction. Le personnage du journaliste, incarne par Vincent Lindon, est magnifique, mais la n’est pas le seul mérite du film. L’afflux des pèlerins massif et brutal qui bouscule la petite ville et les protagonistes, met au jour fragilités et faiblesses humaines. Le contexte du film n’est pas le plus important mais le chemin parcouru par les personnages est charge de l’épaisseur humaine, de la recherche de sens que chacun peut investir à un moment ou l’autre de sa vie. Tous cheminent et nous entrainent avec eux. le film réussit à introduire tous les bons ingrédients d’une enquête : interrogatoire, corrélations, enquête de terrain. Malgré quelques clichés et approximations, le spectateur est tenu en haleine par l’enquête, porte avec Anna le poids qui l’écrase peu à peu, s’interroge finalement sur le cœur de la foi et les chemins de la sainteté.

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

« Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde prie sans cesse pour nous qui avons recours à toi, et aide nous à toujours garder notre regard fixé sur ton Fils».

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)

« Si mon peuple ne veut pas se soumettre, je suis forcée de laisser aller le bras de mon Fils : il est si fort, si pesant que je ne puis plus le retenir »

La Vierge pleure sur « son peuple ». Avec tendresse et vigueur, elle nous rappelle l’essentiel : nous ne pouvons être sauvés que par Jésus, son Fils, à qui « Dieu a tout soumis ». (1 cor, 15, 25). De toute la force de son amour, Dieu veut nous sauver : « Déployant la force de son bras, il disperse les orgueilleux, il élève les humbles ». A nous de choisir ! Si nous refusons de suivre son Fils, alors la Vierge elle-même ne peut plus rien pour nous...Sinon pleurer pour nous convaincre (Neuvaine à ND de la Salette du Père Castel, ms)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci joint le texte et l’enregistrement audio de la prière diffusée ce vendredi 19 février sur les ondes de RCF Lorraine. Dans cette prière, le Père Michel Fallion, ms, nous fait méditer sur les larmes de Marie, qui sont un appel pressant pour nous inviter à la conversion, mais aussi  à ouvrir les yeux sur les réalités de notre monde. Méditation qui peut nous aider à réfléchir et nous guider en ce temps de Carême.

Extraits :  Lors de son Apparition, le 19 septembre 1846, Marie s’est présentée en pleurs. Mélanie, la voyante, a dit : « tout le temps qu’elle nous causait, j’ai bien vu ses larmes qui coulaient ; elles coulaient, elles coulaient ! (…) Marie dit dans son message : « depuis le temps que je souffre pour vous autres, si je veux que mon Fils ne vous abandonne pas, je suis chargée de le prier sans cesse ». Oui, elle pleure, elle prie, elle pend de la peine ; elle souffre pour son peuple. L’Evangile nous la présente aux pieds de son Fils en croix, à cause du mal qui rode dans le cœur des êtres humains, et qui provoque  tant de mal dans notre monde. Elle s’est présentée à la Salette à bout de forces, pour soulager la peine de son Fils, qui porte sur  ses bras en croix tout le poids du péché, du mal de notre monde. (…)  Pour rappel de la peine qu’elle prend pour nous, elle laisse échapper cette plainte : « depuis le temps que je souffre pour vous autres » (…) La Vierge veut nous faire savoir qu’il nous manque ce sens du péché qui provoque ses sanglots et ses larmes. Nous sommes donc invités à comprendre le sens intime de l’amour de Dieu pour l’homme, que la Vierge répand dans nos coeurs par son message comme une grâce. (…) Elle est aussi une mère qui nous montre le sens profond des larmes humaines ; compassion, souffrance avec ceux qui souffrent. Notre Dame de la Salette semble nous dire que souvent, nous ne savons pas pleurer. « Je pleure parce que vous ne pleurez pas !» Laissons-nous donc éduquer à l’école de Notre Dame de la Salette.

Marie pleurait à la Salette. Pourquoi ces larmes encore aujourd’hui?  Révolte contre Dieu et son Église, profanation du Jour du Seigneur, blasphème, mépris des avertissements surnaturels, avortement, haine, mensonge, guerre, infidélité, magie, sorcellerie, …  Marie, je ne puis mesurer le poids de tes larmes.  Elles sont le cri muet de l’amour d’une Mère devant ses enfants plongés dans le désarroi.  Tu unis à ta douleur les larmes de tous les parents dont les enfants sont aux prises avec le découragement, l’égarement et tous les fléaux de ce monde. Elles se traduisent par un vibrant appel à la conversion. Puissions-nous revenir dans le chemin étroit qui conduit à la sainteté.

Notre-Dame de la Salette, Toi qui est notre Guide, … prie pour nous

Notre-Dame de la Salette, Toi qui désires voir les cœurs brûler d’amour pour Dieu, … prie pour nous

Notre-Dame de la Salette, Toi qui promets tant de biens si nous nous convertissons, … prie pour nous.

Notre-Dame de la Salette, Toi qui pleures tant sur nos péchés, … prie pour nous

Notre-Dame de la Salette, Toi qui verses tant de larmes sur nos révoltes et sur nos malheurs,… prie pour nous.

► Lourdes ridiculisé sur le service public.  Il n’est pas dans nos habitudes de relayer des infos circulant sur le Web et invitant à prendre position et à réagir en demandant de signer des pétitions. Mais là, il n’est pas possible de rester indifférents face à cet affront qui illustre tout à fait « l’actualité » des larmes de Marie. Lundi dernier 12 février 2018, le lendemain du jour où les catholiques fêtaient Notre Dame de Lourdes et le 160ème  anniversaire de la première Apparition de la Vierge en ce lieu, sur France Inter, l’humoriste Daniel Morin a multiplié les sarcasmes contre le plus important pèlerinage de France en ironisant sur la guérison miraculeuse de Soeur Bernadette Moriau reconnue officiellement la veille par l’Eglise comme le 70ème miracle de Lourdes. Vous pouvez revoir cette chronique si vous le voulez en cliquant sur France-Inter-le-billet-de-Daniel-Morin-12-fevrier-2018  et signer la pétition adressée à la Ministre de la Culture et au Président de Radio France en cliquant sur Pelerinage-de-Lourdes-les-catholiques-exigent-le-respect-et-des-excuses. Et prions aussi pour notre grand pèlerinage national, rendons grâces pour la guérison qui vient d’être reconnue, et pour tous les guérisons d’âmes et de corps qui s’y opèrent, et associons nos larmes à celles de la Vierge pour demande pardon pour ceux qui n’y croient pas et qui tournent en dérision les faits ou les rejettent.

Prière : Souviens-toi, Mère des Douleurs, de la peine que tu as prise pour nous sur le Calvaire, communiant à la Passion de ton Fils. Ne cesse pas d’intercéder pour nous auprès de lui : qu’il ne nous abandonne pas à notre péché et à notre indifférence, qu’il brise les chaînes de nos injustices, qui tiennent nos coeurs prisonniers ; qu’il nous apprenne à reconnaître son visage de souffrance en chacun de nos frères malades, malheureux ou opprimés. Que ta prière incessante, Vierge Réconciliatrice nous obtienne de ton Fils le pardon de nos péchés. Que tes larmes de Mère changent nos cœurs de pierre en cœurs de chair. Que ta fidélité inébranlable soutienne notre foi chancelante et nous fasse constamment revenir vers Celui qui est notre seul Sauveur, Jésus ton Fils, notre Seigneur. Amen.

► Entrée en carême : Nous vous partageons aussi un petit diaporama qui nous propose une thérapie à mettre en place en ce temps de carême.

► Nouvelles des Missionnaires de la Salette :

- A la suite des chapitres Provinciaux qui se sont tenus début février en Pologne et en France, vous trouverez ci-joint la composition des nouveaux Conseils Provinciaux avec leurs photos. Pour la France, c’est le Père Jeannot qui a été élu Supérieur Provincial. Il prend la succession du Père Louis de Pontbriant, dorénavant Conseiller Provincial. Le Père Paulino, d’origine angolaise, est le nouveau Vicaire Provincial.

 « Notre-Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à sécher tes larmes par une vie fondée sur l’amour et de la justice. Que nos paroles et nos actions soient porteuses d’espérance, de courage et d’unité. Et fais que nos visages s’illuminent de l’Amour même de ton Fils ».

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou              

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)

 « L’Eglise, notre mère et notre éducatrice, nous offre pendant ce temps du Carême, avec le remède parfois amer de la vérité, le doux remède de la prière, de l’aumône et du jeûne »

(Pape François message de carême 2018)

Mon Dieu, nous entrons en Carême, temps de pénitence, de partage et de prière. Fais-moi la grâce de revenir à toi, ô toi mon seul et unique Dieu. Que rien de ce que je ferai en ce temps de Carême ne soit sans toi Seigneur. Dans le silence et la contemplation, donne-moi d’être tendre et miséricordieux, lent à la colère et plein d’amour. Amen !

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Rappels : Pour retrouver notre message en ligne, cliquez ici  -  Et en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Ci-joint vous trouverez les commentaires et la méditation  de l’évangile du 18 février 2018, premier dimanche de Carême  

 « Le règne de Dieu est tout proche ; convertissez-vous et croyez à l’Evangile » (Mc 1, 15)

Nous venons d’entrer dans le Temps de Carême. La Parole que Jésus nous adresse en ce premier dimanche de Carême est celle que le prêtre a prononcée mercredi en nous imposant les cendres : « Convertissez-vous et croyez à la Bonne Nouvelle » Cette invitation est pour chaque jour de ce temps de préparation à Pâques. Chaque jour nous avons un pas à faire pour nous conformer davantage à la volonté de Jésus. Chaque jour une démarche de Foi à accomplir pour entrer davantage dans la connaissance de Dieu. Cette conversion suppose d’agir sur les trois piliers qui conditionnent notre « être » : relation à nous-mêmes par un effort  de privation et de jeûne, relation aux autres à travers nos actes de charité et de partage, relation à Dieu en prenant un peu plus de temps avec lui dans la prière.

Rappel : Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut pour tous les textes de ce dimanche,et sur le blog des Etats Unis https://salettinian.blogspot.fr/ .  des explication  - en anglais, français et espagnol - des lectures du dimanche en lien avec le message de la Salette par le Père René Butler, Missionnaire de la Salette.

En pièce jointe vous trouverez un diaporama, reçu de nos amis saletins des Etas Unis, pour vivre ce temps ce carême avec Notre Dame de la Salette.

► Message de carême du pape François : « Renouer avec la charité ». Dans son Message de Carême publié le 6 février, le pape veut nous rendre spécialement attentifs à l’ampleur du mal qui règne dans le monde, et qui risque de nous atteindre sans que nous ne nous en rendions vraiment compte, provoquant .un « refroidissement de la charité ». Son message s’appuie sur la phrase de l’Évangile de Matthieu « À cause de l’ampleur du mal, la charité de la plupart des hommes se refroidira » (Mt 24, 12). Pour le pape, il s’agit surtout de nous rendre vigilants et nous exhorter à faire de ce carême un temps « pour que nous puissions recommencer à aimer vraiment». « Ce qui éteint la charité, c’est avant tout l’avidité de l’argent » constate le pape. « Que d’enfants de Dieu se laissent séduire par l’attraction des plaisirs fugaces confondus avec le bonheur ! Combien d’hommes et de femmes vivent comme charmés par l’illusion de l’argent, qui en réalité les rend esclaves du profit ou d’intérêts mesquins ! Que de personnes vivent en pensant se suffire à elles-mêmes et tombent en proie à la solitude ! ». Le pape dénonce les « solutions simples et immédiates aux souffrances », comme « la drogue, la culture du prend et jette”, les gains faciles mais malhonnêtes » ou encore « la vie complètement virtuelle où les relations semblent plus faciles et plus rapides pour se révéler ensuite tragiquement privées de sens. ».  Tout cela «  entraîne le refus de Dieu et se transforme en violence à l’encontre de ceux qui sont considérés comme une menace à nos propres “certitudes” : l’enfant à naître, la personne âgée malade, l’hôte de passage, l’étranger, mais aussi le prochain qui ne correspond pas à nos attentes. (…) La Création, elle aussi, devient un témoin silencieux de ce refroidissement de la charité, déplore le pape, qui regrette aussi que « l’amour se refroidit également dans nos communautés ». Pour nous inciter à réagir, le pape rappelle notamment les vertus de la prière, de l’aumône et du jeûne, que l’Eglise nous propose durant le carême, pour combattre les « faux prophètes qui éteignent la charité dans les coeurs ». Invitation à la prière donc, qui permet « à notre cœur de découvrir les mensonges secrets par lesquels nous nous trompons nous-mêmes », mais aussi à l’aumône qui « libère de l’avidité et aide à découvrir que l’autre est mon frère » et dont le pape voudrait qu’elle devienne pour tous un « style de vie authentique ». Quant au jeûne, qui « réduit la force de notre violence, nous désarme et devient une grande occasion de croissance », le pape y invite « au-delà des confins de l’Église catholique » tous ceux qui sont « affligés par la propagation de l’iniquité dans le monde ».

Le pape invite ainsi tous les membres de l’Église à entreprendre avec zèle ce chemin du carême, rappelant que s’il nous semble parfois que la charité s’éteint dans de nombreux cœurs, cela ne peut arriver dans le cœur de Dieu, qui nous offre toujours de nouvelles occasions pour que nous puissions recommencer à aimer.

Le pape invite aussi à participer à l’initiative des « 24 heures pour le Seigneur », qui nous invite à célébrer le sacrement de Réconciliation pendant l’adoration eucharistique, et qui se déroulera les vendredi 9 et samedi 10 mars, s’inspirant des paroles du Psaume 130 : « Près de toi se trouve le pardon » (Ps 130, 4). Dans tous les diocèses, il y aura au moins une église ouverte pendant 24 heures, qui offrira la possibilité de l’adoration eucharistique et de la confession sacramentelle. Ce sera cette année encore une occasion propice pour renouer avec le Seigneur et vivre une vraie démarche de Réconciliation

Intentions de prière et actions de grâces :

- Continuonns de prier pour nos malades, notamment pour Sœur Sonia, qui va démarrer des séances de radiothérapie, (membre du Conseil Général des SNDS), qui va démarrer des séances de radiothérapie, pour Sylviane Ligabue, pour le Père Joseph Antin, pour Mme Kim, pour Alain, Jean Paul, Marie Claude, et ausi pour le rétablissement de Sœur Emmie (Cté d’Anandale – Etats-Unis) et Faly, le frère de Soeur Marie Jo (SNDS Brésil).

- Avec nos amis LSLC, prions pour leurs malades et les personnes qui sont confiées à leurs prières : Pat et Bill Seiler et leur fille  Michelle, Mary, soeur de Margie Weeda, Sharon Connolly, Theresa Kaczmarek, Ted Godlewski, Dottie Flinn et son mari Randy, amis de Marty Galarneau, Joy et Mary Dorothy, soeurs de Mimi Hebert (Philippines)Bill Mundy, mari de Marla Mundy, Barbara Radcliffe et Eli Mundy, (parents de Marla Mundy), Ruth Gutt, maman de Marla Hurtado, Matthew Kershes, frère de Michele Hanson, Bernadette Arico, Stella Castanza – maman de Carolyn La Rosa.

- Et une intention spéciale pour Connie Manabat, Lorraine Ondrasik, et Lawrence Robinson

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants, notamment ceux qui portent leur maladie dans la discrétion.

- En ce jour de la St Valentin, prions pour tous les couples, pour ceux qui se sont engagés par le sacrement de mariage, pour ceux qui cheminent vers le mariage, et aussi ceux qui ne l'envisagent pas. Qu'ils  puissent vivre dans la fidélité et la durée leur union conjugale, et en découvrant  sa beauté, découvrir aussi la présence du Seigneur avec eux.
- Prions aussi pour Pauline, enceinte de 7 mois et demi, dépressive, déjà confiée à nos prières il y a quelques semaines, qui avait songé à l’avortement, et qui a décidé d’y renoncer avec le soutien de sa famille, mais vit toujours avec anxiété et appréhension sa grossesse. 

- Et rendons grâces avec Bernadette – qui avait également été confiée à nos prières – et qui a mis au monde un petit Gabin le 1er février.

- Et prions aussi pour les vocations dans nos divers pays, pour toutes les vocations. Quelle que soit la vocation que nous sommes appelés à vivre en tant qu'expression de l'amour de Dieu dans le monde, nous sommes tous appelé à la sainteté. Prions particulièrement en cette année où va être convoqué le Synode sur « les jeunes, la foi et le discernement vocationnel », afin que l’Esprit Saint insuffle à de nombreux jeunes le désir de suivre le Christ (voir la prière pour les vocations)

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions spécialement pour toutes les familles déchirées, pour tous les couples désunis, pour tous ceux qui sont incapables d’entreprendre un chemin de réconciliation. Que la Sainte Vierge, Notre Dame Réconciliatrice et Mère de Douleurs, les accompagne et leur permette d’entrevoir un chemin d’espérance et de renouveau.

- Prions pour la paix dans le monde, la paix dans nos familles, la paix dans nos coeurs. Prions notamment pour que les conflits et les tensions actuelles entre certaines nations trouvent un chemin d’apaisement.  

- Prions pour toutes les victimes des catastrophes, intempéries, accidents, ou attentats.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS, et qui connaissent des situation de tension, de violence, de détresse et de grande pauvreté les Philippines, le Brésil, Myanmar, l’Angola, et Madagascar « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. » (Prière des évêques de Madagascar).

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, qui continuent de travailler sur la « refondation de la Congrégation »,  et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien cette refondation, et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Neuvaine à Notre Dame de la Salette : du 11 au 19 février retrouvez la Prière de la Neuvaine en français, et aussi  La Neuvaine en anglais : Novena to Our Lady of La Salette et La Neuvaine en portugais : Novena de Nossra Senhora da Salette 

► Retraites e Carême en ligne : Comme les années précédentes, nous pouvons vous proposer :

- la Retraite de Carême avec les Carmes de Paris : « Rencontrer le Seigneur et vivre l’expérience de la présence de Dieu dans notre vie » afin de « vivre toute chose avec le Seigneur ». Vous recevrez chaque vendredi de carême un message électronique avec un résumé audio  et un document de 4-5 pages à télécharger, (smartphone ou ordinateur) comprenant un texte de la Parole de Dieu du dimanche avec une méditation, des textes de frère Laurent pour découvrir son enseignement, des pistes de méditation et des résolutions pour vivre chaque jour avec l’Écriture - 1ère  semaine : « se laisser sculpter » ; 2ème semaine : « décaper notre image de Dieu » ; 3ème  semaine : « quand Jésus nous bouscule »... ; 4ème semaine : « quitter nos ingratitudes » ; 5ème semaine : « désirer voir Jésus » ; Semaine sainte : « le laisser faire » ; Pâques : « Jésus lui-même s’approcha ». Inscription en cliquant sur Retraite de Carême Carmes de Paris Pour ceux qui sont très connectés, vous pouvez recevoir quotidiennement des courtes méditations pour prier chaque jour en images, sur les réseaux HozanaFacebook et Twitter. .Nous vous proposons ci joint la première fiche (pour le mercredi des Cendres)

- Avec les Frères Dominicains : Carême dans la Ville : recevez chaque jour une méditation par un Frère Dominicain sur la Parole de Dieu, qui s'invite dans notre vie quotidienne, au milieu de nos soucis, de nos joies, de nos peurs et de nos espérances. Le Thème « Je t’exalte mon Dieu, tu m’as relevé » (Psaume 29) nous invite à laisser Jésus vivre en nous sa Pâque, pour nous entrainer à passer de la mort à la Vie, en découvrant  le visage d'un Dieu qui ne nous abandonne pas dans la détresse, un Dieu qui nous aime comme un Père, et que  Jésus nous a fait connaître. Et dans 7 vidéos sur les sacrements, (une par semaine) des témoins des merveilles de Dieu nous racontent comment, alors que leur vie était dans l'épreuve, ils ont été relevés. Il est aussi possible de confier nos intentions de prières, et de faire partie de la « communauté de prière ». Inscription au lien suivant : https://careme.retraitedanslaville.org/inscription

Prions pour notre pays et pour les responsables politiques : Demandons au Seigneur, par l’intercession de la Vierge Marie, de faire se lever beaucoup d’hommes et de femmes qui dans leur vie ordinaire vivent pour les autres et avec les autres. Que la fraternité tant désirée devienne une réalité. Qu’elle inspire nos choix personnels et les choix de ceux qui exercent des responsabilités de quel qu’ordre qu’elles soient.  (...) Dieu qui veille sur notre monde, regarde le pays où tu nous as donné de vivre : accorde à tous ses habitants de rechercher le bien commun, qu’il y ait parmi nous plus de justice. Que ceux qui exercent le pouvoir dans notre pays, le fassent avec sagesse, toi, Père, qui porte au creux de tes mains le cœur des hommes, et garantis les droits des peuples. Et que sur la terre de France, placée sous la protection de la Vierge Marie s’affermissent avec ta grâce la sécurité et la paix,  la prospérité et la liberté religieuse, et dans le monde entier plus de bonheur et de paix. Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. Amen »:

Prière pour le pape  :  Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde. « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ». (Prière de Notre Dame de Fatima) 

Intention de prière et vidéo du pape pour le mois de février 2018 :

Non à la corruption :Retrouvez la Vidéo du pape de février 2018 : Ignorer la corruption autour de nous n’est pas une bonne chose. Si nous voulons mettre fin à la corruption et l'empêcher de faire autant de dégâts dans notre monde, nous devons la regarder en face et en parler clairement, tout comme le pape François. « Que trouve-t-on à la racine de l’esclavage, du chômage, de la négligence des biens communs et de la nature ?  La corruption, un processus de mort qui nourrit la culture de la mort.  Car la soif de pouvoir et de possession ne connait aucune limite.  La corruption ne se combat pas par le silence.  Nous devons en parler, dénoncer ses maux et, la comprendre pour pouvoir montrer la volonté de faire prévaloir la miséricorde sur la mesquinerie, la beauté sur le néant. Demandons ensemble que ceux qui ont un pouvoir matériel, politique ou spirituel ne glissent pas vers la corruption.

Say “No” to Corruption  and see the Pope video Febrary 2018 : Ignoring the corruption around us doesn’t do any good. If we want to end corruption and stop it from doing so much damage in our world, we have to stare it down and speak clearly, just as Pope Francis is. “What is at the root of slavery, unemployment, and disregard for nature and goods held in common? Corruption, a process of death that feeds the culture of death. Because the thirst for power and possessions knows no limits. Corruption is not countered with silence. We must speak about it, denounce its evils, and try to understand it so as to show our resolve to make mercy reign over meanness, beauty over nothingness. Let us pray that those who have material, political or spiritual power may resist any lure of corruption.”

► Méditation avec le pape François : Le pécheur peut devenir saint, mais pas le corrompu. Le Pape François lors de la messe de jeudi 8 février a évoqué le risque, auquel nous sommes tous exposés, celui de l’affaiblissement du cœur. Commentant le passage du Livre des Rois, qui parle de Salomon et de sa désobéissance, il a dit : « David est saint, même s’il a été un pécheur, alors que le grand et sage Salomon est rejeté par le Seigneur parce qu’il s’est corrompu. Le cœur de Salomon n’est pas resté intègre avec le Seigneur, son Dieu, comme le cœur de David, son père.» Si nous ne lui connaissons pas de gros péchés à Salomon, nous savons de David qu’il fut un pécheur, avec une vie difficile. David sait avoir péché, à chaque fois il demande pardon, alors que Salomon, dont tout le monde parlait en bien et que même la reine de Saba a voulu rencontrer, s’était éloigné du Seigneur pour suivre d’autres dieux, et il ne s’en était pas rendu compte. Lui qui était loué par le Seigneur, son coeur a été dévié. «C’est ici le problème de l’affaiblissement du cœur. Quand le cœur commence à s’affaiblir, ce n’est pas comme une situation de péché : « si tu fais un péché, tu t’en rends compte tout de suite, et tu demandes pardon ». L’affaiblissement du cœur au contraire est un lent chemin, qui dérive peu à peu… Et Salomon, endormi dans sa gloire, dans sa réputation, a commencé à faire cette route.» Paradoxalement, «la clarté d’un péché vaut mieux que la faiblesse du cœur», a expliqué le pape. «Et un homme avec le cœur faible, ou affaibli, est un homme défait. Ceci est le processus de nombreux chrétiens, de beaucoup d’entre nous. “Non, moi je ne fais pas de gros péchés…” Mais comment est ton cœur ? Il est fort ? Reste-t-il  fidèle au Seigneur, ou tu dérives tu lentement ?» Veiller tous les jours sur son propre cœur. Le drame de l’affaiblissement du cœur peut arriver à nous tous dans la vie. Que faire alors ? François a répondu : «La vigilance. Veiller sur ton cœur. Veiller. Tous les jours, être attentif à ce qui arrive dans ton cœur», et il a ensuite conclu : «David est saint. Il était pécheur. Un pécheur peut devenir saint. Salomon a été rejeté parce qu’il était corrompu. Un corrompu ne peut pas devenir saint. Et on arrive à la corruption par cette voie de l’affaiblissement du cœur. Comment est mon cœur, mon rapport avec le Seigneur. Et goûter la beauté et la joie de la fidélité.»

► Prière pour les Jeunes – en préparation du Synode :  d’octobre 2018 sur « la jeunesse, la foi et le discernement vocationnel »  Seigneur Jésus, ton Eglise qui chemine vers le synode tourne son regard vers tous les jeunes du monde. Nous te prions pour qu’avec courage ils prennent en main leur vie, qu’ils aspirent aux choses les plus belles et les plus profondes et qu’ils conservent toujours un cœur libre. Aide-les à répondre, accompagnés par des guides sages et généreux, à l’appel que tu adresses à chacun d’entre eux, pour qu’ils réalisent leur projet de vie et parviennent au bonheur. Tiens leur cœur ouvert aux grands rêves et rends-les attentifs au bien des frères. Comme le Disciple aimé, qu’ils soient eux aussi au pied de la Croix pour accueillir ta Mère, la recevant de Toi en don. Qu’ils soient les témoins de ta Résurrection Et qu’ils sachent te reconnaître, vivant à leurs côtés, annonçant avec joie que Tu es le Seigneur. Amen.

Retrouvez toutes les informations, et documents (notamment le Document-préparatoire-du synode-2018 et la Prière-du-pape-François-pour-les-jeunes )sur le site des Jeunes Cathos avec le Dossier du Synode 2018

INFOS des communautés des Soeurs de Notre Dame de la Salette :

- Saint Désert : Dimanche 11 mars 2018 - Repas solidaire -: Comme chaque année les Sœurs organisent un repas solidaire, cette année au bénéfice des actions des Sœurs en Angola (aide à la construction de l’orphelinat) à la Salle de fête Rocheriaux à Saint Désert, à l’issue de la messe dominicale (de 12 h à 15 h 30). Inscriptions : Sœurs Notre Dame de la Salette -  28 avenue de Bourgogne 71390 Saint Désert– tél : 03 85 47 16 33 (Soeur Lalao) ou 03 85 47 16 30 (Soeur Olga) – email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  - voir invitation ci jointe.

- Lamastre : Concert de Jean Claude Gianadda samedi 24 mars 2018 à 20 h à l’église de Lamastre (Macheville) - Entrée libre et gratuite - voir invitation ci jointe.

ASSEMBLEE GENERALE de notre Association AASA-SNDS :  L’assemblée Générale se tiendra le dimanche 8 avril 2018 au Sanctuaire de Notre Dame de la Salette. Nous proposons à tous ceux qui le désirent de participer la veille samedi 7 avril à la journée de formation à Gières sur l’ Actualisation du message de la réconciliation dans le monde d’aujourd’hui (de 9 h à 16 h) avant de nous retrouver à la Salette pour le dîner à 19 h  (voir ci après)

GIERES - La Salette au cœur de l’Eglise : Ressourcement et formation spirituelle  Les Sœurs de la Salette organisent à la maison Mère de Gières nouvellement restaurée des temps de ressourcement et de formation spirituelle autour de la découverte de l’Evangile à travers le message de Marie à la Salette, chaque premier samedi du mois. Il est possible de s’inscrire séparément à l’une ou l’autre des journées, sans nécessairement suivre le programme complet .  Voici les prochaines dates et les thèmes du programme : Samedi 3 mars 2018 : La réconciliation dans l’engagement au quotidien comme St Joseph – samedi 7 avril 2018 : Actualisation du message de la réconciliation dans le monde d’aujourd’hui – samedi 5 mai 2018 : Marie de la Salette – Marie de l’Evangile – samedi 2 juin 2018 : L’Incarnation- Marie de la Salette et de l’Evangile – samedi 7 juillet 2018 : La famille- le célibat choisi ou non choisi dans l’Eglise. Ces journées débuteront à 9 h et se termineront à 16 h, à la Maison Mère des Sœurs de la Salette, 2 rue de la Plaine à Gières, avec des temps d’enseignement, de réflexion personnelle, d’échanges, de célébrations (messe et prières). Inscriptions en téléphonant au 06 02 08 14 90 ou 04 76 89 41 96  ou par courriel auprès de Sœur Odette (jeanneodette.snds(@)gmail.com).

► Fontaines Saint Martin : Année pastorale 2017/2018  - Journées de recollection trimestrielles pour prier ensemble et approfondir notre foi. Deuxième trimestre : jeudi 15 mars  2018 : Thème : « Dans le mystère pascal, renaitre en soi  en accueillant le don de l’amour de Dieu et son pardon »  Troisième trimestre : 19 juin 2018 : « Marche, ton Dieu est avec toi » Programme des journées : 10h : première conférence - 11h : Célébration eucharistique suivie de prière personnelle - 12h : Repas partagé suivi de prière personnelle, confession, pause…  - 15h : Deuxième conférence - 16h : Goûter - 16h30 : Médiation de la vie de Jésus à travers le chapelet suivi de la liturgie des Vêpres. La communauté  est heureuse de vivre ce moment fort avec vous. Merci d’annoncer votre présence  en appelant le  04 78 22 20 78 - ou par courrier au 405 rue des Fours, 69270 Fontaines St Martin. (Responsables : Sœur Marie Vianney et  Sœur Florette)

Appel spécial en faveur de l’Orphelinat de Ganda :

En cette année 2018 nous lançons un appel particulier pour soutenir la réalisation de l’orphelinat à Ganda en Angola, dont les travaux ont débuté depuis quelques années, mais n’ont pu se poursuivre faute de financement. Soeur Regina nous a fait parvenir début novembre quelques photos de la reprise du chantier ainsi qu’une vidéo que vous pouvez revoir en cliquant sur Chantier orphelinat Ganda . Vos dons sont à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette – Presbytère – 156000 QUEZAC. Un reçu fiscal vous sera délivré.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale au niveau de l’Etat français, est maintenant en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Les dons pour soutenir les projets des Sœurs (divers projets aussi notre soutien, notamment à Madagascar et aux Philippines), ou au bénéfice de l’opération « parrainage Madagascar » (aide à la scolarisation des enfants dans les écoles des Sœurs à Madagascar) sont à effectuer désormais à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette – Presbytère – 156000 QUEZAC.

- Rappelons que l’association Le petit Baobab créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret intervient à Madagascar notamment pour soutenir un projet de ferme agro-écologique à Bemahatazana. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

Pour tous renseignements ou informations sur ces diverses opérations, vous pouvez vous adresser à notre association : Secrétariat AASA-SNDS)

► Site Internet des Soeurs de la Salette : N’oubliez pas de consulter le site des Sœurs de Notre Dame la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, agrémentées par une belle galerie photos.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

Recollection de Carême : samedi 24 février 2018 – Messe à 9 h 15 immédiatement suivie de la recollection, dirigée par le Diacre Marques Silva, sur le Thème : La Réconciliation à travers l’Apparition de otre Dame de la Salette. Eglise Ste Marie des Douleurs - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginia 22032)

La Salette Lenten Recollection - Date: Saturday, February 24, 2018 - Beginning with 9:15 A.M. Mass  Immediately followed by Recollection in Upper Room - Presentation by Deacon Marques Silva - Topic:  Reconciliation through Our Lady of La Salette Apparition - Where: St. Mary of Sorrows Church    5222 Sideburn Road  Fairfax, Virginia 22032

- Messe et prières pour les victimes d’abus sexuels, et pour leur guérison. Les Sœurs de la Salette et les laïcs de l’association LSLC s’associent au diocèse d’Arlington qui organise des messes et des temps de prière pour les victimes et rescapés  d’abus sexuels. Prochaine messe célébrée par Mgr Michael Burbidge, nouvel évêque d’Arlington, le lundi 26 février 2018, à 19 h 30 à l’église catholique St Charles Borromée, 3304 Washington Blvd, Arlington, Virginia 22201.

 Mass to pray for healing for victims/survivors of sexual abuse The La Salette Community supports the Arlington Diocese’s outreach to victims/survivors of sexual abuse. The Diocese hosts a series of Masses for victims/survivors of sexual abuse. The next Mass will be celebrated by Bishop Michael Burbidge: Date: Monday, February 26, 2018  When: 7:30 P.M. - Where: Saint Charles Borromeo Catholic Church 3304 Washington Blvd - Arlington, Virginia 22201

Décoration d’oeufs de Pâques en Style polonais - LSLC organise une collecte pour soutenir le projet de la maison des Sœurs de la Salette en Pologne, à travers une formation de décoration d’oeufs de Pâques de style polonais. Samedi 3 mars 2018 - Séance 1 : à 14 h 30 - Séance 2 de 14 h 45 à 16 h 15. Pour vous inscrire, contactez: Nancy Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – prix : 20 $ par personne – à partir de 12 ans. Vous trouverez les fournitures artistiques sur place - Apportez 4 œufs durs - Les places sont limitées! -  Lieu : Paroisse Ste Marie des Douleurs, salle Farrell - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginie 22032

Easter Egg decorating class – Polish style - LSLC is offering an Easter Egg Decorating Class  fundraiser to support La Salette Poland Convent Project     Instruction by Polish National Alliance Member - Date:    Saturday, March 3, 2018  When:    Session I:   1 - 2:30 P.M.    Session II:   2:45 – 4:15 P.M. To register contact:    Nancy    Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.t  $20 per person - Ages 12 to adult - All art supplies provided - Bring 4 white hard-boiled eggs - Door prizes!  Hurray - Seating is limited! - Where: St. Mary of Sorrows Church, Farrell Hall - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginia 22032

- Messe de louanges et adoration et prières de guérison - mercredi 7 mars 2018 - à 19h00 à l’église Ste Mary des Douleurs, Centre de culte - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginie 22032 - Célébrant: Père Stefan Starzynski -

Mass with praise & worship and healing prayers - Date: Wednesday, March 7, 2018 - When: 7:00 P.M. - Celebrant:  Father Stefan Starzynski - Where: St. Mary of Sorrows Church, Worship Center - 5222 Sideburn Road - Fairfax, Virginia 22032

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette :  L’hôtellerie du Sanctuaire est fermée jusqu’au vendredi 16 mars 2018. La nouvelle saison sur le thème « Appelés à la rencontre pour une Mission » débutera durant le wekend du 16 au 18 mars, avec une Messe d’ouverture le vendredi 16 mars 10 h 30 , une grande journée de découverte, d’activités, de célébrations le samedi 17 mars, conférence et messe le dimanche 18 mars – voir Programme complet du weekend -   et le lundi 19 mars  fête de saint Joseph le lundi 19 mars. 

- Dimanche 25 mars  Célébration des Rameaux

Une retraite aura lieu lors du Triduum Pascal, du 28 mars  au 1er avril 2018. Vous pouvez aussi consultersur le site Internet du Sanctuaire le Programme de la Semaine-Sainte  et du Dimanche de Pâques

- Renseignements, réservation de l’hébergement : Sanctuaire de Notre Dame de La Salette Service Réception : Tél : + 33 (0) 4 76 30 32 90 Fax : +33 (0) 4 76 30 03 65 Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nous continuons à prier tout particulièrement pour notre Sanctuaire, que le message de la Vierge Marie suscite toujours  appels, réconciliations, conversions, et aussi des vocations religieuses.

Pour consulter le programme complet de la saison voir : La Salette - Agenda complet 2018 . Vous pouvez aussi le télécharger en pdf en cliquant sur : Programme_la_Salette_2018.pdf

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou  04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde, et des infos sur les Laïcs salettins.

Et notamment un article sur  la Pastorale auprès des personnes malades et hadicapées à Madagascar  ainsi que la présentation du nouveau Conseil Provincial des MS de Pologne

Le nouveau Conseil Provincial des MS de Pologne : . Lundi 5 février 2018 au sanctuaire de la Salette à Dębowiec a commencé le chapitre provincial de Pologne présidé par le Père Adilson Schio Vicaire général des MS. 34 délégués ont participé à ce chapitre qui a élu le nouveau Supérieur Provincial et son Conseil : Père  Grzegorz Zembroń Supérieur Provincial,  Père Piotr Ciepłak Vicaire provincial, et Père Jan Kijek MS, Assistant provincial.

Chapitre Provincial des Missionnaires de la Salette de France : Nous accompagnons aussi de notre prière les Missionnaires de la Salette de France à l’occasion de leur chapitre Provincial qui a lieu actuellement à Annecy le Vieux du 11 au 17 février 2018.

Chapitre Général des Missionnaires de la Salette : il se tiendra du 9 avril au 5 mai 2018 à Las Termas (Argentine). Comme les autres Chapitres, il constituera une étape très importante sur le chemin charismatique et missionnaires que la Congrégation est appelée à parcourir au sein de l’Église et comme service au monde d’aujourd’hui. Nous accompagnons de notre prière la préparation et le déroulement de ce chapitre, comme l’a souhaité le Père Silvano dans son message de Pâques2017, comptant sur « la  solidarité humaine et spirituelle de tant de laïcs, amis et bienfaiteurs, qui partagent ensemble avec nous les joies et les défis de la mission ». Le thème de ce Chapitre Général est « Dans la grâce de La Salette, prophètes pour un monde réconcilié » avec trois éléments importants, : « le retour aux racines et l’identité de notre vocation religieuse et salettine, constituée par l’apparition de la Vierge à Maximin et à Mélanie » ; « l’appel de la part de l’Église à être des témoins crédibles par notre vie et notre parole » ; et « la mise de notre charisme au service de la réconciliation »

Nous sommes invités à accompagner ce chapitre par la Prière pour le chapitre Général des Missionnaires de la Salette

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres)

- Qui confesse ses péchés avec humilité et sincérité, reçoit le pardon et retrouve de nouveau l'union avec Dieu et avec les frères (14 février)

- Pour transmettre la foi, nous avons besoin de l'Esprit Saint, seul nous ne pouvons pas (13 février)

- Je ressens une profonde douleur pour tant d’enfants arrachés à leurs familles pour être utilisés comme soldats. C’est une tragédie (12 février)

- Servir la vie humaine c’est servir Dieu et toute vie, depuis celle dans le sein de la mère jusqu’à celle âgée, souffrante et malade - Les malades doivent toujours être aimés dans leur fragilité et respectés dans leur dignité inviolable- (11 février –Journée du malade)

- Le Seigneur se rend présent dans nos vies en nous montrant tout son amour et nous encourage à le partager avec générosité (10 février)

- Les chrétiens sont appelés à conserver ensemble la mémoire de ce que Dieu a accompli en eux

- Nous ne pouvons pas rester en silence devant la souffrance de millions de personnes dont la dignité est blessée (8 février).

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François :

Le pape François a poursuivi son enseignement sur la messe, et dans sa Catéchèse d du 14 février 2018 il a parlé de la prière universelle, qui termine la liturgie de la Parole. Après l’homélie, un « beau silence » est nécessaire pour permettre à chacun d’entendre ce que l’Esprit lui suggère de mettre en œuvre. Après le « Je crois en Dieu » qui « insère » la foi personnelle dans celle de l’Église, la prière universelle est une « réponse à la Parole de Dieu accueillie avec foi », qui « embrasse les besoins de l’Église et du monde ». Et cette prière, « nous devons la faire dans cet esprit de foi : “Je crois, Seigneur, viens en aide à mon manque de foi”. Par cette prière, les fidèles font monter vers Dieu leur prière, confiants d’être exaucés. Les intentions présentées doivent exprimer des besoins concrets de la communauté ecclésiale et du monde, évitant de recourir à des formules conventionnelles et myopes. La prière « universelle » nous exhorte à faire nôtre le regard de Dieu, qui prend soin de tous ses enfants.

► Mieux comprendre la Messe : ci joint la rubrique N° 13, sur la « Prière universelle »

Méditation et prière pour faire fructifier la « Parole » : « La Parole de Dieu ne revient pas sans avoir porté fruit » (Isaïe 55,11). « Si tu portes attention, quelque chose de tout ce que tu as entendu restera en toi. Tout au long du jour, tu devras essayer de te rappeler ces mots qui t'auront particulièrement frappé. Parfois, ce peut être un ou deux versets. D'autres fois la lecture de tout l'Évangile ou d‘une autre lecture de la Bible. Peut-être seulement un mot. Savoure-les tout au long de la journée et ils feront ainsi partie de toi, car c'est ainsi que l'on arrive à changer sa vie, en permettant à la Parole de Dieu de nous transformer » (Catalina de Bolivie )

« Seigneur, aujourd'hui je veux écouter Ta Parole. Que ton Esprit-Saint nettoie l'intérieur de mon cœur pour que Ta Parole puisse y pénétrer, y grandir et se développer, purifiant mon cœur pour qu'il soit mieux disposé, afin de me permettre  de produire d'abondants fruits ».

► Société / Bioéthique

Du 30 janvier au 4 février 2018 s’est tenu à Strasbourg la huitième édition du  Forum européen de bioéthique, organisé par le professeur Israël Nisand, (professeur de gynécologie – obstétrique), consacrée au thème « Produire ou se reproduire ? » De multiples tables rondes ont eu lieu, avec la participation de plusieurs dizaines de spécialistes, permettant d’aborder de nombreuses questions liées à la procréation, avec des débats très larges permettent la confrontation de divers points de vue d’ordre législatif, médical, moral, éthique, scientifique, historiques ou culturels, et d’évoquer aussi les perspectives d’avenir, et les enjeux scientifiques, économiques et techniques touchant à la procréation. Et aussi de comparer la situation de la France, par rapport à d’autres pays. Toutes les vidéos de ce forum bioéthique peuvent être visionnées sur Youtube au lien suivant : https://www.youtube.com/user/FEBioethique ou encore  en cliquant sur Vidéos Forum Bioéthique Strasbourg 2018 

Etats Généraux de la bioéthique en France  : Communiqué de la Conférence des évêques de France « L’Église catholique entend prendre sa place et répondre, elle aussi, à la question de fond que ces États généraux nous posent : quel monde voulons-nous pour demain ? » Mercredi 7 février, dans un communiqué, la Conférence des évêques de France (CEF) a invité les catholiques et « tous les hommes et femmes de bonne volonté » à prendre part aux états généraux de la bioéthique, et les appelle à « une prise de conscience des enjeux ». S’engager avec détermination dans les débats des Etats Généraux de la Bioéthique, et invite les Catholiques à apporter leur contribution.  « C’est le respect de l’être humain dans sa dignité et sa vulnérabilité qui est en jeu », affirme cette déclaration, signée par les dix évêques qui composent le Conseil permanent de la CEF. Les évêques invitent les fidèles à s’inscrire aux espaces de réflexion éthique régionaux et à s’exprimer sur le site Internet mis en place spécialement par le Comité consultatif national d’éthique (CCNE) pour recueillir les avis des citoyens.   « Dans les diocèses, les paroisses, les aumôneries, les mouvements, les associations, les familles, il s’agit de sensibiliser chacun par l’explication et la formation, afin que la raison et la foi chrétienne portent ensemble une juste vision de l’humanité ». Les évêques souhaitent que ce souci de formation permette de comprendre « le bien des recherches scientifiques » tout en évitant de céder « aux sirènes idolâtres de la toute-puissance ». Le groupe de travail des évêques, présidé par Mgr Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes, a déjà mis l’accent sur la formation des fidèles. Le 20 janvier dernier, un séminaire au Collège des Bernardins (Paris) rassemblait des laïcs d’une cinquantaine de diocèses, désignés comme référents dans leurs diocèses sur les questions de bioéthique. Ils seront chargés, pendant la durée des États généraux, de sensibiliser les fidèles de leur région et de faire vivre le débat. « L’Église catholique saura prendre la parole en contribuant à la sérénité et à l’enrichissement du dialogue, heureusement voulu par le gouvernement », prévient le communiqué des évêques. « Comment se taire alors que la loi dessinera en partie la société de demain ? » En conclusion, la CEF redit la « détermination » avec laquelle elle s’engage dans ces débats, et précise qu’elle compte sur « la sincérité et l’objectivité annoncées du CCNE, chargé de présenter un rapport au gouvernement ». Sur le fond, l’Église devrait exprimer une position officielle sur les sujets des états généraux de la bioéthique au troisième trimestre 2018, entre la clôture des états généraux et la présentation du projet de loi du gouvernement.

► Pour votre info : Le site Internet https://etatsgenerauxdelabioethique.fr/ recense la totalité des débats organisés par les espaces éthiques régionaux. Par ailleurs, ce site est ouvert à tous et il est possible d’y partager son avis sur les 9 thèmes des Etats généraux. Vous pouvez simplement voter pour ou contre une proposition ou un argument, mais aussi rédiger vos propres arguments, proposer une source ou formuler une nouvelle proposition. L’inscription sur le site est très rapide. Elle peut s’effectuer avec un compte Facebook ou Google. En tant que citoyens, et devant l’enjeu de cette nouvelle proposition de Loi, nous sommes tous invités à participer à cette consultation en ligne !

► Prière pour accompagner ces Etat Généraux et les débats qui auront lieu : « Que s’ouvrent les cœurs et les intelligences de nos concitoyens au respect et à la dignité de toute vie humaine. Accorde Seigneur à ceux qui prennent des décisions la volonté de se mettre au service de la vie et de la vérité. Et pour nous-mêmes nous te demandons, Seigneur, la confiance pour travailler dans la durée et la joie pour faire de ces Etats généraux l’occasion de revisiter et partager l’émerveillement de la vie. Que ton Esprit Saint inspire nos actions à venir. Amen ».

► Doctrine sociale de l’Eglise : « L’Europe en crise, mais il reste de l’espoir ». À un an des élections européennes, l’Observatoire « Cardinal Van Thuan », dont la mission est de promouvoir la doctrine sociale de l’Eglise, vient de publier un  rapport qui a été présenté à Rome le vendredi 9 février 2018, et qui fait un constat peu élogieux sur la situation en Europe. Intitulé « Europe : la fin des illusions », le rapport considère que « le projet de l’Europe est dans une crise très profonde, car l’Union européenne ne s’intéresse plus à la « recherche de la vérité », comme le désiraient ses Pères fondateurs. Aujourd’hui, l’Europe est imprégnée d’une « culture de sécularisation, de matérialisme et de laïcisme » ; ses mécanismes, comme ses messages, sont devenus « trop techniques », « fonctionnalistes » et « inconsistants ». « Quand on proclame dans la Constitution la dignité humaine. qu’est-ce que cela signifie concrètement, quand la famille est dénaturée ou que l’on ne prend plus soin de ses anciens ? » Les mots sont creux. Ainsi, on parle de « bien commun » ou de « principe de subsidiarité », mais on ne sait plus bien de quoi il s’agit vraiment. Face à ce constat d’échec, l’Observatoire Cardinal Van Thuan considère cependant que si l’Europe s’embourbe dans la dérive, le socle reste bon et, « avec la Providence, il reste l’espoir que la situation s’améliore, au point de vue anthropologique, social et religieux. En ligne de mire, c’est la recherche de la vérité qui se trame ». Et aujourd’hui le peuple européen, dont les idées sont balayées par les élites et qualifiées de « populistes » ou de « nationalistes », s’interroge et recherche. « Les valeurs profondes et vraies sont considérées avec attention par les peuples : la famille, la vie, le mariage, le sacrifice, le sens du devoir. »  Le conseil que donne l’Observatoire est donc de regarder sans condescendance cette réaction positive. « Cessez de vous regarder le nombril », déclare le cardinal Angelo Bagnasco, président de la conférence des évêques européens, aux catholiques qui veulent s’engager en politique, tournez-vous vers le peuple ».  Alors que la crise de l’Europe peut être très grave « pour tous », la situation peut être sauvée. Et nous avons l’une des clés : elle réside dans la Doctrine sociale de l’Église. Le contenu, le sens que nous recherchons, existe déjà. « Il suffit de retrouver le vrai sens de la famille, de la nation, de l’entreprise à taille humaine, des traditions, de la solidarité entre les corps intermédiaires ». Il y a beaucoup de choses dont on peut être fiers en tant qu’Européens, alors ne les troquons pas pour des choses techniques, impersonnelles et sans âme. Et comme avait insisté le pape Jean Paul II, il faudrait commencer par parler de Dieu dans la constitution de l’Europe.

► Rappel : Université la Vie : Vous pouvez toujours réécouter sur KTO les conférences qui ont eu lieu dans le cadre de l’Université de la Vie organisée récemment par Allliance Vita « Solidaire des plus fragiles ». Un cycle de 4 soirées de formation bioéthiques sur le thème « Que faire du temps – Défi bioéthique et défi d’écologie humaine » . Première soirée du lundi 15 janvier : Vivre-avec-son-temps (consentir à la réalité et « aimer » le temps dans lequel nous vivons, tout en ayant un regard « critique » pour se garder du conformisme et de la passivité) ; - deuxième soirée du lundi 22 janvier : Etre présent : (comment occupons-nous le temps dont nous disposons, et comment nous investissons-nous pour défendre les valeurs auxquelles nous croyons et tenons, notamment pour accueillir et protéger la vie ?) - Troisième soirée du lundi 29 janvier Se-donner-le-temps (réflexion sur le discernement, le recul et la liberté que nous prenons avant de prendre des décisions, et aussi le temps que nous consacrons au service des autres) -  Quatrième soirée du lundi 6 février  Conserver et progresser (comment nous situons-nous face aux évolutions, progrès technologiques qui affectent notre société et peuvent avoir un impact sur notre manière de vivre mais aussi de penser, en songeant à l’héritage que nous allons laisser aux génération à venir)

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

« Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde prie sans cesse pour nous qui avons recours à toi, et aide*nous à nous convertir pour nous rapprocher de ton Fils durant ce carême, par une pratique sincère de la prière, de l’aumône et du jeûne ».

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 06.61.71.40.38 / 06.65.33.84.94

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)
mercredi, 14 février 2018 08:24

Nouveau Conseil Provincial de Pologne

Lundi, le 5 février 2018 au sanctuaire de La salette à Dębowiec a commencé le chapitre provincial de pologne prèsidé par le P. Adilson Schio MS. Un nombre de 34 délégués ont participé au chapitre qui a élu le nouveau supérieur provincial et son Conseil. Dans la photo de gauche  à la droite: P. Piotr Ciepłak MS Vicair, P.  Grzegorz Zembroń MS Provincial; P. Jan Kijek MS,Assistant. A l'occasion ont été élus également les délégués au chapitre gènéral:  P. Piotr Cieplak: P. Piotr Szweda; P. Jan Potoplak; P. Maciej Kucharzyk; P. Jacek Pawlowski

Publié dans INFO (FR)

Le Fils
(Deuxième dimanche de Carême : Genèse 22,1-18 ; Romains 8,31-34 ; Marc 9,2-10)
À la fin de l'histoire dramatique de ce qui s'est passé sur une montagne au pays de Moriah, la vie d'Isaac est épargnée, un substitut est trouvé pour l'holocauste, et Abraham, qui était disposé à offrir son fils bien-aimé suite au commandement de Dieu, est récompensé pour sa foi inébranlable. À l'époque de l'Ancien Testament et du Nouveau Testament, l'endroit où Abraham était allé sacrifier son fils continuait d'être vénéré. C'est là que le temple de Jérusalem fut construit.
Dans notre deuxième lecture, St. Paul fait allusion indirectement à une autre petite montagne à une courte distance de marche du Temple. Les évangélistes l'appellent Golgotha.
Et sur une montagne sans nom, quelque part en Galilée, Jésus apparut dans sa gloire, avec Moïse et Élie.
Ces différents éléments trouvent tous une résonance sur une autre montagne, dans les Alpes françaises, appelée La Salette.
En souvenir de la Passion de Jésus, la Belle Dame porte un grand crucifix sur sa poitrine. C'est le point le plus brillant de l'Apparition, la source de sa lumière. Le marteau et les tenailles, instruments de la Passion, y attirent l'attention de façon unique.
Nous rappelant l'alliance proclamée par Moïse, et nous appelant à l'engagement inébranlable d'Élie, elle parle à la manière des prophètes. (Il est intéressant de noter que dans 2 Pierre 1,18, la place de la Transfiguration est appelée ‘montagne sainte’. Nous utilisons la même expression quand nous parlons de La Salette.)
Enfin, comme Dieu à Abraham, Marie fait aussi une grande promesse d'espoir et de prospérité à ceux qui vivront par la foi.
Plus important que n'importe laquelle de ces similitudes, cependant, est le mot Fils. « Prends ton fils, ton unique, celui que tu aimes, Isaac, et tu l’offriras en holocauste » ; « Dieu n'a pas épargné son propre Fils, mais il l'a livré pour nous tous » ; « Celui-ci est mon Fils bien-aimé. »
Quand Notre-Dame de La Salette parle de son Fils, c'est pour reprocher à son peuple son ingratitude et son manque de respect pour son Nom. Nous ne devons jamais nous permettre d'oublier que son Fils est le Fils bien-aimé de Dieu, livré pour nous.
Comme il est au cœur de l'Écriture, il doit être au cœur de notre foi, de notre mode de vie. Le carême est un moment opportun pour nous demander si c'est vraiment le cas.
Traduction : Paul Dion

Publié dans MISSION (FR)

Que soit sanctifié…
(Troisième Dimanche du Carême : Exode 20,1-17 ; 1 Corinthiens 1,22-25 ; Jean 2,23-25)
Chaque fois que nous récitons la prière du Seigneur, nous disons : "Que ton nom soit sanctifié." Ceci est aussi signalé comme une préoccupation de Notre-Dame de La Salette, dans deux contextes distincts l'un de l'autre. D'abord, elle exprime sa tristesse par rapport à l'abus du nom de son fils. Plus tard, elle encourage les enfants à dire au moins un Notre Père et un Ave Maria dans leur prière du soir et du matin.
C'est aussi sa manière de nous rappeler le commandement : Tu n’invoqueras pas en vain le nom du Seigneur ton Dieu.
Fait intéressant : la notion de sanctification se produit dans le commandement suivant : Souviens-toi du jour du sabbat pour le sanctifier. Notre-Dame nous rappelle également ce commandement. ‘Sanctifier’ et ‘saint’ sont ce que les linguistes appellent des mots apparentés. Comme ‘renforcer’ et ‘fort, l'un est un verbe et l'autre un adjectif pour exprimer la même idée.
Dans l’Évangile, Jésus était en colère que le Temple, la maison de son Père, soit transformé en marché. L'endroit même qui contenait le Saint des Saints n'était pas sanctifié. Les vendeurs d'animaux pour les sacrifices avaient oublié la parole de Dieu à Salomon : « Je consacre cette Maison que tu as construite pour y mettre mon nom à jamais. Et mes yeux et mon cœur y seront pour toujours » (1 Rois 9,3).
La lecture de saint Paul est tirée du premier chapitre de la première lettre aux Corinthiens. Aux premiers versets, Paul s’adresse à « l’Église de Dieu qui est à Corinthe, à ceux qui ont été sanctifiés dans le Christ Jésus et sont appelés à être saints ». Il énonce dès le début le thème de beaucoup de choses à suivre. Plus tard dans la même lettre il écrit : « le sanctuaire de Dieu est saint, et ce sanctuaire, c’est vous ».
Sans utiliser ces mots, Marie a certainement cette même notion à l'esprit lorsqu'elle parle de ‘mon peuple’. Il n'y a aucun doute qu'elle veut dire le peuple racheté par son Fils, appelé à être « une descendance choisie, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple destiné au salut » (1 Pierre 2,9).
Jésus nous a enseigné à prier : « Que ton nom soit sanctifié ». Nous nous engageons ainsi à le sanctifier nous-mêmes. Dans ce même esprit d'engagement, nous pourrions ajouter :
Que ton jour soit sanctifié !
Que ta maison soit sanctifiée !
Que ton peuple soit sanctifié !

Publié dans MISSION (FR)

En paix avec Dieu
Genèse 9,8-15 ; 1 Pierre 3,18-22 ; Marc 1.12-15)
Le mot "arc" apparaît 77 fois dans le texte hébreu de l'Ancien Testament. Il fait toujours référence à une arme de guerre, même dans la première lecture d'aujourd'hui. Mais Dieu dit qu'il placera son arc dans les nuages comme un rappel de l'alliance entre lui et l'humanité, une alliance de paix.
Après le déluge, Dieu avait pris une résolution : « Je ne frapperai plus jamais tous les êtres de la terre comme je l'ai fait. » Il renonça dès ce moment la violence avec laquelle il avait éliminé toutes les personnes de la terre sauf huit.
Ceci explique pourquoi ce passage de la Genèse est la première lecture à la messe pour la fête de Notre-Dame de la Salette. On pourrait même se demander si Mgr de Bruillard avait ce même texte en tête lorsqu'il écrivait à propos des Missionnaires de Notre-Dame de La Salette : « Leur institution et leur existence seront, comme le Sanctuaire lui-même, un monument éternel, un souvenir perpétuel de l’apparition miséricordieuse de Marie. »
Après l'histoire de Noé il y a plusieurs passages des Écritures, dans lesquels Dieu combat avec les armées de son peuple, et le Psaume 23 dit que Dieu est « le vaillant des combats », mais le Psaume 45 présente une image différente. Dieu « détruit la guerre jusqu'au bout du monde, il casse les arcs, brise les lances ... [en disant :] « Arrêtez ! Sachez que je suis Dieu. »
« Arrêtez » peut être traduit de différentes manières : « Lâchez, soyez tranquilles, renoncez ». Ce n'est pas tant une invitation à la tranquillité qu'un appel à s'abstenir d'actes de guerre et de violence.
« Sachez que je suis Dieu » signifie reconnaître et surtout respecter Dieu. C'est un élément important dans le récit de la Belle Dame. Elle déplore à deux reprises l'abus du nom de son Fils et le manque de respect que signifie le manque de donner à Dieu le culte et l'honneur qui lui est dû.

Aujourd'hui, l'évangile de Marc ne donne aucun détail sur les tentations de Jésus dans le désert, mais nous les connaissons à travers Matthieu et Luc ; là, nous trouvons que Jésus tient à l'importance d'adorer Dieu seul.
Il y a toujours la tentation d'oublier qui est Dieu et qui nous sommes. Cela ne veut pas dire que nous ne sommes pas importants. Au contraire, Dieu nous dit : « Moi, le Seigneur, je suis votre Dieu, ... vous êtes précieux à mes yeux » (Esaïe 43,3-4). Nous sommes censés être en paix avec Dieu. C'est le message au cœur du message de La Salette.
Traduction : Paul Dion

Publié dans MISSION (FR)

Toucher réconciliateur
(Sixième dimanche en temps ordinaire : Lévitique 13,1-2 et 44-46 ; 1 Corinthiens 10,31-11,1 ; Marc 1,40-45)
Saint Paul pourrait avoir l’air vaniteux quand il écrit : « Imitez-moi, comme moi aussi j’imite le Christ ». En effet, il était un disciple modèle et, comme lui, nous sommes appelés à imiter le Christ, à tout faire pour la gloire de Dieu.
Très récemment, j'ai rencontré une femme qui avait une sculpture en bois, un cadeau d'une sœur missionnaire. La petite statue fut sculptée par un lépreux, qui l'avait donné à la Sœur en reconnaissance de sa gratitude spéciale, parce qu'elle était la seule personne qui l'avait jamais touché. Elle était imitatrice du Christ tel que nous le voyons dans l’Évangile d'aujourd'hui.
En touchant le lépreux, Jésus produit plus que la guérison physique. Ceci était sûrement inattendu, peut-être même choquant, et, par conséquent, c’était un signe très puissant, un exemple à suivre. C'était un toucher de guérison et de réconciliation.
Normalement, nous considérons la réconciliation comme le rétablissement d'une relation entre des personnes séparées par une offense profonde. C'est, comme vous le savez, un mot clef dans le vocabulaire des Missionnaires, des Sœurs et des Laïcs salettins, qui désirent que tous soient réconciliés avec Dieu et pleinement incorporés dans le Corps mystique du Christ.
Comment cela s'applique-t-il à la lèpre ? En dehors de deux exemples clairs (Miriam dans Nombres 12, et Gehazi dans 2 Rois 5), il n'y avait aucune culpabilité associée à la maladie.
Il n'en reste pas moins que, selon la loi, comme nous lisons au Lévitique, que les lépreux vivaient dans un état d'aliénation. Impurs, ils ne pouvaient pas s'associer avec les autres, sains, et tous ceux qui prenaient contact avec eux devenaient, eux aussi, impurs, mais seulement pour une courte période. Ici, la situation se présente à l'envers. Par un contact le lépreux a été reconstitué à la santé et à une vie normale. Il pouvait à nouveau entrer dans le temple. Son aliénation était terminée. C'était un acte de réconciliation.
Dans les années 1960, les Missionnaires de Notre Dame de la Salette ont fondé une léproserie en Birmanie. Fr. William Doherty écrit : « Nous avons établi une léproserie pour les nombreuses personnes atteintes de cette terrible maladie—des gens jusque lors indésirables et sans attentions ». Cela correspondait parfaitement à notre mission de réconciliation. Ces personnes, malheureusement, ne pouvaient pas être restituées à leurs familles. Mais leur aliénation totale était terminée.
Non seulement le péché commis ou l'offense donnée, mais n'importe quelle forme d'aliénation, demande un toucher réconciliateur.
Traduction : Paul Dion

Publié dans MISSION (FR)

Pastorale auprès des personnes malades et handicapées

Le mouvement FKMS (Fihavanana Kristiana eo amin’ny marary sy Sembana) appelé Fraternité Chrétienne des personnes malades et handicapées est une des pastorales importantes dans l’Eglise Catholique de Madagascar. Ce mouvement reçoit tout le monde (chrétien ou non chrétien, sans discrimination d’ethnie…). Les malades et les handicapés forment ce mouvement et ils sont une partie de la population qui souffre de leur condition de vie et pour cette raison ils ont besoin de soutien mutuel ou celui d’autres personnes. Notre mission auprès d’eux est de chercher les moyens avec eux de relever leur condition de vie à fin qu’ils puissent vivre dignement leur droit humain et chrétien : Jn 5, 8 «levés-toi…et marche». Par la conscientisation aux chrétiens dans les paroisses de voir tout près ces pauvres gens malades et handicapés qui sont les pauvres ou petits aux yeux de Jésus, par notre visite à domicile on arrive à faire sortir de leur isolement, de leur sollicitude et on le regroupe dans chaque paroisse. C’est un mouvement dans lequel on pousse les membres à vivre cette devise :

  • La personne malade est apôtre des malades.
  • Favoriser la vie fraternelle.
  • Prendre  responsabilité : d’abord sur la personne elle-même et après envers les autres.

A part de la réunion mensuelle de chaque groupe paroissial on donne aux adhérents de catéchèse, de formation humaine, de quelques courtes formations (ex : élevage aux poules, aux cochons, cours de cuisine…), coupe et couture et avec une petite aide des autres nous pouvons donner une petite participation aux frais de scolarisation des enfants handicapés ou des enfants des handicapés et on donne un petit projet (deux ou trois poules) pour aider tous ceux qui n’ont  pas des moyens d’aller à l’école, ainsi que  de les aider dans l’acquisition de médicaments.

Dans le diocèse d’Antsirabe, avec un groupe de personnes de bonne volonté nous faisons de collecte (en nature, en argent, etc…) pour que nous puissions organiser une fête de Noël pour tous les handicapés qui y peuvent venir. La célébration inclue une messe présidée par l’évêque du lieu et suivie d’un repas fraternel et partage des cadeaux ( comme vêtements, jouets, riz blanc, chaises roulantes, etc…) et s’il y a encore du temps les handicapés présentent des chansons et danses.

Pour la fête de cette année nous avons eu la présence du Très Révérend P. Général et du P. Belarmino, arrivés de Rome.

P. Honoré Daniel Rakotoarisoa, ms

Publié dans INFO (FR)
Aller au haut