Lettre Mensuelle juillet 2018
juillet 2018 Chers frères ! Pour la première fois, j’écris des nouvelles de la maison générale et ainsi que certaines informations recueillies dans la Congrégation entière au nom du Supérieur... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 13 juillet 2018
 Toute occasion est bonne pour porter le message du Christ ! » (pape François) Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés, Note : La semaine prochaine nous... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 5 juillet 2018
« Que Dieu soit toujours béni pour tout ce qu’il a fait, fait et fera en chacun de nous ! »  (pape François) Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 21 juin 2018
 « La dignité de la personne ne dépend pas de son statut de citoyen, de migrant ou de réfugié. Sauver la vie de qui s'échappe de la guerre et de la misère est un acte d'humanité » (pape... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 15 juin 2018
Le développement ne se réduit pas à la simple croissance économique. Pour être authentique, il doit être intégral, c'est-à-dire promouvoir tout homme et tout l'homme. Ce qui compte pour nous, c'est l'homme, chaque... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

News

De la pluie pour nos racines
(Quinzième dimanche du temps ordinaire : Isaïe 55,10-11 ; Romains 8, 18-23 ; Mathieu 13, 1-23)
Une parabole est une comparaison. Elle est souvent courte mais, parfois, comme dans l’évangile d’aujourd’hui, plutôt longue et détaillée.
Jésus compare ses auditeurs à des grains de semence qui tombent sur de différents sols. Isaïe compare la parole de Dieu à l’eau. Les deux images coïncident parfaitement, et me rappellent 2 Corinthiens 3, 6, où st Paul écrit : « Moi, j’ai planté, Apollos a arrosé ; mais c’est Dieu qui donnait la croissance ».
Nous pouvons discerner aussi une sorte de parabole dans notre texte de Romains. St Paul contraste la souffrance avec la gloire à venir. La souffrance prépare, pour ainsi dire, le sol pour recevoir la semence ; c’est un procédé pénible, qui fait penser à la parole de Dieu à Adam, « Maudit soit le sol à cause de toi ! C’est dans la peine que tu en tireras ta nourriture ».
La Belle Dame de la Salette adressait la parole à des personnes étrangères à cette peine. Leur vie était dure ; et en 1846 elles n’ont pas obtenu grand-chose de leur peine, mais regardait la famine en face.
La plupart de ces gens rentreraient dans la troisième catégorie décrite par Jésus : le grain tombé dans les ronces du souci du monde. Effectivement, la famine était liée aux pluies ; il y en avait parfois trop, et parfois trop peu, avec le résultat que le blé et les pommes de terre—les deux denrées alimentaires de base—étaient gâtés.
La Vierge pleurait sincèrement la souffrance de son peuple, mais n’hésitait pas à faire le lien avec leur manque de foi. Est-ce que le sol qui ne produit pas de fruit ne pouvait pas leur faire réfléchir sur leur vie qui ne produisait pas de fruit chrétien ?
Cependant, nos lectures restent une source d’espoir. Jésus sait qu’il y aura de bonne terre ; Isaïe est certain que la parole de Dieu atteindra son but ; st Paul sait que la gloire attend les fidèles.
En 1956 Le P. Michael Cox écrit le livre, Rain for These Roots (De la pluie pour ces racines), sur l’importance des apparitions mariales de la Salette, de Lourdes et de Fatima. Il tira son titre des derniers mots d’un poème de Gerard Manley Hopkins : « Seigneur de la vie, verse de la pluie sur mes racines. »
Il est facile de comparer les larmes de la Vierge avec la pluie. Elles sont une parabole sans paroles

Publié dans MISSION (FR)

Les tout-petits
Quatorzième dimanche du temps ordinaire : Zacharie 9, 9-10 ; Romains 8, 9 13 ; Mathieu 11, 25-30)
Jésus remercie son Père pour avoir révélé « ces choses… aux tout-petits », plutôt « qu’aux sages et aux savants ». Il ne dit pas quelles choses spécifiques il a à l'esprit. La pensée est plus générale : le Père a montré sa préférence pour les humbles et les petits. Le Magnificat de Marie reconnaît la même réalité.
Il n'est donc pas étonnant que, dans la plupart de ses apparitions, Notre Dame ait choisi les « petits » comme témoins. La Salette ne fait pas exception. Il est difficile d'imaginer des personnes plus humbles que Maximin Giraud et Mélanie Calvat. Même après avoir reçu une éducation, ils ne dépassaient pas le niveau de la plupart de leurs pairs avec une éducation semblable.
Il y avait des bruits au contraire. Une lettre datée du 19 février 1845 - cinq mois après l'apparition - et envoyée à la cure de Corps, contenait un récit de l'Apparition qui, entre autres, comprenait l’erreur suivante à propos des enfants : « De peureux ils devinrent tout à coup intrépides ; de brutes qu’ils étaient auparavant, ils devinrent spirituels et éloquents. »
Il est vrai qu'ils ont étonné les gens par leurs réponses à des questions difficiles, et leur résistance aux pressions qui leur ont été imposées pour nier ce qu'ils avaient vu et entendu. Mais ils l'ont fait avec une grande simplicité. Ils sont restés petits.
Jésus se décrit comme doux. Dans la première lecture, le roi qui doit venir est « pauvre, » ce qui revient, en hébreux, à peu près à la même chose. Jésus nous invite à « devenir ses disciples ». A un autre endroit, il nous dit de devenir comme des petits enfants.
Cette qualité de douceur convient parfaitement à ceux que saint Paul décrit comme étant « dans l’esprit ». Ceux dans lesquels « l’Esprit de Dieu habite » ne peuvent jamais être arrogants, se croire supérieurs aux autres.
Il est dit que Maximin devenu homme, a été invité à raconter de nouveau l'histoire de la belle dame. Il l'a fait, et a conclu avec ces mots : "Alors elle a disparu, et m'a laissé ici, avec tous mes défauts".
Quel merveilleux exemple de la douceur dont parle Jésus, reconnaissant à la fois la grâce de Dieu et notre indignité. Nous pouvons aussi être des tout-petits, de cette façon.
Traduction : Paul Dion

 

Publié dans MISSION (FR)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Nous venons vous informer que pour diverses raisons (notamment des absences de connexion Internet) nous ne serons malheureusement pas en mesure dans les semaines à  venir de vous faire parvenir nos messages avec la régularité habituelle. De plus notre ami Alain Cois, qui nous fournissait fidèlement les méditations et réflexions sur l’évangile du dimanche ne peut pas poursuivre pour l’instant notre « approvisionnement » pour des raisons de santé.

Nous tâcherons néanmoins de vous faire parvenir quelques info et nouvelles ce samedi.

Nous nous excusons donc auprès de vous et nous vous remercions de votre compréhension.

Par contre nous tâcherons de toujours « faire passer » avec plaisir les informations que vous nous communiquerez, notamment concernant la vie de la Congrégation, les activités des communautés, les intentions de prières, ou toute autre communication utile.

Et nous sommes « preneurs » évidemment de toute aide ou de toute initiative qui permettrait de donner à notre « lettre à la famille salettine » un nouvel élan « apostolique ».

En union de prières

«  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, prie sans cesse ton Fils pour nous qui avons recours à toi »

Publié dans INFO (FR)

« Par l’intercession de tous les saints, que le Seigneur nous accorde la grâce de croire profondément en lui pour devenir image du Christ pour ce monde ! Et que la compagnie des saints nous aide à reconnaître que Dieu ne nous abandonne jamais, pour témoigner en ce monde de l’espérance » (pape François – audience du 21 juin 2017)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 25 juin 2017, Douzième dimanche du Temps ordinaire

 « Ce que je vous dis dans les ténèbres, dites-le en pleine lumière ; ce que vous entendez au creux de l’oreille, proclamez-le sur les toits » (Mt 10, 27)

Ce passage du chapitre 10 de l’évangile de Matthieu s’insère entre divers « avertissements » de Jésus aux douze apôtres qu’il vient « d’instituer » pour les envoyer en mission. « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups » (Mt 10, 16), « vous serez détestés de tous à cause de mon nom » (Mt 10, 22) ou encore  « Je ne suis pas venu apporter la paix sur la terre, mais le glaive » (Mt 10, 34). Le Seigneur leur rappelle le « contexte » de la mission à laquelle il les destine. Mais en même temps, il leur dit de ne pas avoir peur des hommes, et les engage à proclamer la Parole, haut et fort, libres de toute peur. Ce même appel s’adresse à chacun de nous. La seule crainte que nous pourrions avoir est celle de ne pas répondre à la demande et à l’attente de Dieu, ce Dieu qui compte sur nous, qui veille sur nous, qui prend soin de chacun de nous, et pour qui nous comptons beaucoup. Alors partons confiants en Jésus, proclamer la Bonne Nouvelle reçue dans le creux de notre oreille ou le fond de nos coeurs, par les moyens qui sont les nôtres, à travers les dons qui sont les nôtres, là où nous sommes, là où Jésus nous attend. Ne le décevons pas. Il qui pourrait « ne pas se prononcer pour nous si nous ne nous prononçons pas pour lui ».

Esprit saint, toi qui as donné aux apôtres, encore tout bouleversés  par le scandale de la Croix, la force de témoigner de la victoire du ressuscité, « confirme » notre coeur, notre intelligence et notre volonté afin que nous puissions continuer leur mission».

Et prions… pour ceux qui osent témoigner de leur foi au grand jour,… pour ceux qui ont peur d’annoncer l’Evangile, … pour ceux qui hésitent, pour ceux qui perdent courage, … pour ceux qui sont en attente de la Bonne Nouvelle.

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Fête du Sacré Cœur de Jésus : « Puisez au Cœur de Jésus la nourriture de votre vie spirituelle et la source de votre espérance » (Pape François)

Ce vendredi 23 juin nous célébrons le Fête du Sacré Cœur de Jésus. En 1675, à Paray-le-Monial, Jésus est apparu à sainte Marguerite-Marie Alacoque et il lui a montré son cœur entouré d’une couronne d’épines. C’est à partir de ce moment que la dévotion au Sacré-Cœur de Jésus a commencé à se répandre, irradiant progressivement toutes les régions de la Terre.

Nous vous proposons ci après la prière de L'Acte d'offrande au Sacré Cœur de Jésus de Saint Claude la Colombiere  (qui fut le Directeur Spirituel de Sainte Marguerite Marie) – prière qui à nous aider à entrer dans la voie de la sainteté, à laquelle nous engage le pape François dans sa catéchèse cette semaine)

« Sacré Coeur de Jésus, apprends-moi le parfait oubli de moi-même, puisque c’est la seule voie par où l’on peut entrer en Toi. Puisque tout ce que je ferai à l’avenir sera à Toi, fais en sorte que je ne fasse rien qui ne soit digne de Toi. Enseigne-moi ce que je dois faire pour parvenir à la pureté de Ton amour, duquel Tu m’as inspiré le désir. Je sens en moi une grande volonté de Te plaire, et une grande impuissance d’en venir à bout sans une lumière et un secours très particuliers que je ne puis attendre que de Toi. Fais en moi Ta volonté, Seigneur ! Je m’y oppose, je le sens bien, mais je voudrais bien, ce me semble, ne pas m’y opposer. C’est à Toi à tout faire, divin Coeur de Jésus-Christ ; Toi seul auras toute la gloire de ma sanctification, si je me fais saint : cela me paraît plus clair que le jour ; mais ce sera pour Toi une grande gloire et c’est pour cela seulement que je veux désirer la perfection. Amen. » [Texte que vous trouverez aussi  ci  joint – ainsi que les Litanies-du-Sacre-Coeur de la Basilique de Notre Dame de Montmartre)

► Méditation sur le Sacré Cœur : Dans le Cœur de Jésus, nous voyons de façon visible et invisible l’immense amour que Dieu a pour nous. Le regarder, c’est contempler tout le plan que Dieu a pour nous ; nous en approcher, c’est boire aux torrents de vie, de joie, d’amour et de paix, car c’est de Lui que coulent les fleuves du ciel vers la terre. Dans l’évangile nous lisons cette parole (Matthieu 6, 21) : « Où est ton trésor, là aussi est ton cœur ». En contemplant le Cœur de Jésus, nous voyons qu’il s’incline vers nous, c’est un amour qui ne reste pas dans les hauteurs. Comme la Samaritaine, nous pouvons jeter notre regard vers le puits profond d’eau vive qui est Jésus, pour étancher notre soif. Comme le paralytique, nous pouvons nous plonger dans son Cœur pour recevoir la vraie vie. A notre époque, nous trouvons beaucoup de coeurs sans repère, des coeurs qui battent sans ressentir une véritable joie, des coeurs ambitieux qui battent non pour aimer, mai pour posséder, des coeurs où pulse le sang, mais qui depuis longtemps n’ont plus goût à la vie… Jamais l’homme n’a autant mendié de l’amour comme aujourd’hui, jamais il ne s’est senti aussi seul. Et pourtant, le Cœur de Jésus est notre confident, notre compagnon de route. C’est Lui qui nous inspire nos action, Lui qui ouvre nos portes quand nous sommes bien, et ui qui les ouvre de nouveau quand nous sommes mal.. C’est son Coeur qui nous oriente vers le Ciel, nous donne son pardon et déverse sur nous sa Miséricorde. Tournons-nous vers le Cœur de Jésus, Il est la source de notre salut, et quand il devient le centre de notre regard et que nous le laissons agir, il transforme notre vie en source de joie et d’espérance : il est la source de toute consolation. Le Coeur de Jésus, c’est le Coeur même de Dieu ! Nous avons tous besoin de nous laisser transfuser à la lumière divine, à l’amour divin ! Le Cœur de Jésus est un Cour qui se donne ! Ouvrons notre propre cœur et accueillons-Le ! (Père Juan Jose Infantes Barroso – de la Garde d’Honneur du Sacré Cour de Jésus)

► Chez les chrétiens d’Orient, cette vénération du Sacré Cœur donne lieu à une façon de prier très spécifique de prier le chapelet, en vue d’obtenir les douze grâces promises par Jésus.

Le chapelet dédié au Sacré-Cœur commence par une prière au Saint-Esprit : (Veni-Sancte-Spiritus)

 « Viens, Esprit-Saint, en nos coeurs, et envoie du haut du ciel un rayon de ta lumière. Viens en nous, père des pauvres. Viens, dispensateur des dons. Viens, lumière en nos coeurs. Consolateur souverain, hôte très doux de nos âmes, adoucissante fraîcheur. Dans le labeur, le repos ; dans la fièvre, la fraîcheur ; dans les pleurs, le réconfort. O lumière bienheureuse, viens remplir jusqu’à l’intime le coeur de tous tes fidèles. Sans ta puissance divine, il n’est rien en aucun homme, rien qui ne soit perverti. Lave ce qui est souillé, baigne ce qui est aride, guéris ce qui est blessé.  Assouplis ce qui est raide, réchauffe ce qui est froid, rends droit ce qui est faussé. A tous ceux qui ont la foi et qui en toi se confient, donne tes sept dons sacrés. Donne mérite et vertu, donne le salut final donne la joie éternelle. Amen. »

Le « Notre Père » est remplacé par : « Ô Père Éternel, je t’ offre le sang précieux de notre Seigneur Jésus Christ, pour la rémission de nos péchés et pour les besoin de la Sainte Église ». Le « Je vous salue Marie » est remplacé par : « Jésus, doux et humble de cœur, rends mon cœur semblable au tien ». Le « Gloire au Père » est remplacé par : « Doux Cœur de Marie, sois mon salut. »

On peut aussi réciter la prière suivante (attribuée à St Ignace de Loyola)

 « Ame du Christ, sanctifie-moi. Corps du Christ, sauve-moi. Sang du Christ, enivre-moi. Eau du côté du Christ, purifie-moi Passion du Christ, fortifie-moi. O bon Jésus, écoute-moi. Abrite moi dans tes plaies Fais que je ne sois pas séparé de Toi. Défends moi contre les méchants. A l’heure de ma mort appelle moi,  Ordonne moi de venir à Toi. Qu’avec les saints je puisse te prier Pour les siècles des siècles. AMEN »

Intentions de prière et actions de grâces :

- Comme chaque semaine, présentons au Seigneur toutes nos prières et actions de grâces, celles que nous partageons et celles qui sont au secret de nos coeurs ; que le Dieu de Miséricorde qui prend soin de chacun de nous personnellement essuie toute larme de nos yeux, ôte toute détresse de nos coeurs, apaise toute angoisse de notre esprit, et nous comble de ses bénédictions.

- Parmi les intentions de prière qui nous été déposées cette semaine : prions pour Antonietta, qui souffre du névrome de Morton ou métatarsalgie (provoquant de vives douleurs au pied), et pour sa famille, pour Evelyne en train de passer par une phase difficile, pour Jean Paul, qui va démarrer une lourde série de radiothérapie et chimiothérapie.

- Continuons de prier pour Alain, Marie Claude, le Père Alphonse, Anne. Prions pour Paul qui accuse de plus en plus le poids de l’âge et pour toutes les personnes âgées qui souffrent en cette période de canicule. - Prions pour Andrée, qui est en train de vivre ses derniers jours ici bas, qu’elle puisse vivre dans la paix son « passage », et pour Bernard son mari, qu’il puisse l’assister avec sérénité, confiance et courage. Nous les confions aux Coeurs de Jésus et de Marie.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Ilse et Walt Kleiman, Luisa Robinson, Magie Garza, une amie de Marty Galarneau Caleb Elston, un enfant qui doit subir une opération du cerveau, voisin de Marty Galarneau, Marye, (amie de Deidre Carolan Doerflinger) et pour les familles Warrick et Robinson, spécialement pour Lawrence.

- Prions pour toutes les Sœurs et Misionnaires de la Salette qui vont se retrouver au mois de juillet à la Salette en préparation des voeux perpétuels, et pour Sœur Méline qui renouvellera ses voeux le 27 juin à Gières.

- Et portons dans la prière Sœur Elisabeth aux Etats-Unis jusqu’au 31 juin, et Sœur Estelle en Pologne jusqu’au 23 juin.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses, et vivre leur mission dans la fidélité au Christ. Que nous sachions tous faire preuve de compréhension et de bienveillance à leur égard.

- Prions et rendons grâces pour tous les nouveaux prêtres ordonnés cette année

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats, violences, et pour toutes les populations des pays en guerre, notamment la Syrie et l’Irak où les combats pour libérer les derniers quartiers occupés par les Islamistes à Raqqa et à Mossoul sont éprouvants.

- Prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, qui s’enfonce dans la crise économique et financière, et Madagascar, sujet à tant de violence, d’exploitations, de misère, et prions avec les évêques qui ont consacré cette année leur pays à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. ».

► Un livre au profit de la sécurité des Sœurs de Madagascar : Sr Estelle (ancienne Supérieure Provinciale de France et actuellement assistante Générale) vient de faire un album de photos agrémenté de prières et de pensées, fruits de son expérience personnelle. « S’ouvrir à la vie » : un livre pour nous redonner l’espérance dans les moments de doute, et aussi pour nous aider à avancer vers Celui qui et la Vie et l’Amour. Un beau cadeau pour vous même, pour vos amis, vos proches, votre communauté. Vous trouverez en pièce jointe une présentation de ce livre. Le prix est à 8 €, et le bénéfice est destiné à la sécurité des Sœurs à Madagascar, spécialement la communauté de Kianjavolasoa, victime d’une terrible agression le 1er avril et qui est amenée à mettre en place une clôture de protection autour de la propriété. Pour vous procurer ce livre, merci de vous adresser directement à Sœur Estelle à partir de juillet (à son retour de Pologne) [<Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>]  Notre association peut aussi servir d’intermédiaire si vous préférez.

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Nourrir-ses-quatre-dimensions

Attention à ne pas négliger certaines des quatre facettes qui nous constituent comme personne humaine : nos dimensions physique, psychique, intellectuelle et spirituelle. La dimension « physique » est celle de notre corps. Nous ne pouvons rien faire sans lui, il faut connaître ses forces et ses limites et prendre soin de lui, faire attention de ne pas le mépriser. Il nous « parle » avec ses 5 sens, nous fait  ressentir les douleurs, la fatigue, le besoin de sommeil, etc… nous rappelant que parfois nous le négligeons, nous le maltraitons, nous oublions de l’entretenir… La dimension « psychique » est celle de nos émotions, qui peuvent s’exprimer aussi par des sensations corporelles : tristesse, joie, peur, désirs,…  Elles sont parfois difficiles à maîtriser, mais ne les négligeons pas, ne les déconsidérons pas : par elles nous nous adaptons aux circonstances, nous acquérons notre identité. Se couper de ses émotions, c’est mutiler notre humanité. La dimension intellectuelle est celle de notre pensée. Nous devons veiller à l’alimenter également, et à ne pas nous fusionner dans une « pensée collective » ou « médiatique » qui nous vide le cerveau. Lecture, formation et information, réflexion, confrontation d’idées, sont des moyens de nourrir notre intelligence… tout en veillant à ne pas « fatiguer » notre corps. La dimension spirituelle, que tant de personnes négligent. L’homme est un être spirituel, épris d’absolu, et non un « roseau pensant ».  La soif spirituelle de l’homme fait partie de son « être » , et c’est une soif d’amour. Tant d’âmes meurent de soif, et risquent de satisfaire leur quête d’absolu dans de vaines idoles. Ces quatre dimensions de la personne humaine sont reliées, elles communiquent, elles s’équilibrent, et nous mettent en relation avec les autres, avec le monde, ici-bas, mais aussi dans l’au delà. Alors, comment vivons-nous chacune de nos quatre dimensions, et que pouvons-nous mettre en œuvre pour « rééquilibrer » ce qui a besoin de l’être ?

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : Dernière  journée de recollection de l’année 2016/2017 : mercredi 28 juin.

- Communauté de Notre Dame de l(Hermitage : :Evénements de l’été

- Dimanche 23 juillet à 17 h : concert dans le cadre du Festival baroque d’Auvergne

- Dimanche 6 août : Journée d’amitié des Sœurs de Notre Dame de La Salette10 h 30 : Messe  - 12h15 : repas  menu Malgache - 14h30 : danses chants - musique

- Fête de l’Assomption : Lundi 14 Août : Messe anticipée à 18 h -  Veillée Mariale à 20 h (animation Jean Claude Giannada) - Mardi 15 Août :  à 10 h3 0 messe solennelle présidée par Mgr Kalist (archevêque de Clermont) – à 15 h procession à la chapelle de la Source16 h Messe du soir

- Fête de La Nativité de La Vierge Marie : jeudi 7 septembre : à 18 h Messe anticipée -  à 20 h 30 Veillée Mariale et procession aux flambeaux. Vendredi 8 septembre : à 9 h 30 Célébration pénitentielle  - à 10 h 30 Messe présidée par Mgr Bataille  (Evêque de Saint Etienne) – à 15 h procession à la chapelle de la Source - à 16h Messe du soir

- Samedi 30 septembre : (selon les conditions météo) Journée des champignons  9 h 30 : cueillette - Repas champignons s’inscrire au N° 04.77.96.20.30 (Sanctuaire de Notre Dame de l’Hermitage)

vous trouverez ci joint les remerciements de la Communauté suite à la soirée multiculturelle qui a eu lieu  le 28 mai 2017 au profit de l’école Andraimasina.(Madagascar)

- Bemahatazana (Madagasacar) : un grand moment à partager, du 29 juin au 2 juillet Les Soeurs nous partagent leur joie de célébrer l'inauguration de différentes réalisations récentes, grâce aux dons reçus et l’engagement de nombreuses personnes : le Lycée, la salle Arc En Ciel pour la cantine scolaire, le bâtiment administratif et une salle pour la bibliothèque, l’installation d’eau potable, Akany Aina pour l’internat, le bloc sanitaire réalisé à Saint Paul Bemahatazana. L’école saint Paul a évolué de façon impressionnante depuis l’arrivée des Sœurs en 2009 pour devenir aujourd’hui  un grand établissement de 1024 élèves, assistés de 32 éducateurs. Vous trouverez ci joint le tract avec l’invitation à ces journées

► Site Internet des Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- Ne nous laissons pas détourner par les fausses sagesses de ce monde, mais suivons Jésus l’unique guide sûr qui donne sens à notre vie (22 juin)

- Ne détournons pas le regard des nouvelles formes de pauvreté et de marginalisation, qui empêchent les personnes de vivre dignement (21 juin)

- La rencontre avec les réfugiés dissipe les peurs et les idéologies déformées et devient facteur de croissance en humanité (20 juin)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François :  « Que le Seigneur nous donne l’espérance d’être des saints »

Lors de sa Catéchèse du 21 juin 2017 Le pape François est revenu sur notre vocation à la sainteté, nous invitant à invoquer et à suivre « la longue suite de témoins et compagnons de l’espérance » que sont tous les  Saints, et que l’Epitre aux Hébreux désigne comme « cette immense nuée de témoins qui nous entourent ». Le pape rappelle qu’au moment du baptême, le prêtre invite à invoquer la litanie des Saints pour signifier que nous sommes ainsi accompagnés par ces frères et sœurs aînés que sont les Saints, qui sont passés par notre même chemin, qui ont connu nos difficultés, et qui vivent à jamais dans la gloire de Dieu.  Dans notre combat contre le mal nous ne sommes pas seuls, et nous ne désespérons pas, car nous savons que les forces négatives n’auront pas le dessus. A tout moment de la vie, la main de  Dieu nous assiste, avec la présence discrète de tous les croyants qui nous ont précédés, souvent anonymes, marqués du signe de la Foi. Leur témoignage nous réconforte et nous montre que la vie chrétienne n’est pas un idéal inatteignable. L’intercession des Saints est invoquée aussi sur les couples au moment du mariage, qui savent qu’ils auront besoin de la grâce de Dieu et de l’aide des Saints pour vivre la vie matrimoniale pour toujours. Dans les moments de difficulté il faut avoir le courage de lever les yeux au ciel en pensant à tous les chrétiens qui ont connu des souffrances et ont « gardé leurs vêtements blancs » comme le dit le livre de l’Apocalypse. Les Saints de Dieu sont toujours parmi nous, ils sont présents dans notre vie, même si nous avons du mal à l’imaginer. Lors de l’ordination des prêtres, on prie la litanie des Saints, on invoque l’intercession des Saints. Le prêtre sait qu’il n’est pas « écrasé » par le poids du ministère parce que « tout le paradis est derrière lui ». Nous pouvons donc partir sereins, nous ne sommes pas seuls. Nous aspirons à ce changement du monde, où il n’y aura plus de larmes, plus de méchanceté, plus de souffrances. Que le Seigneur nous donne à nous tous l’espérance d’être « saints ». Et cela, en faisant simplement « notre devoir » toute la journée, avec un cœur ouvert à Dieu, dans notre travail, et en lui offrant nos difficultés, nos  peines, nos maladies. Nous pouvons tous être Saints, car  le Seigneur nous aide. Notre monde a besoin de « mystiques », de personnes qui veulent la charité et la fraternité entre tous, et qui acceptent leur part de souffrance et prennent en charge les difficultés des autres. Sans ces hommes et ces femmes, le monde n’aurait pas d’espérance. C’est pourquoi le pape souhaite « que le Seigneur nous donne l’espérance d’être saints ». C’est le grand cadeau que chacun de nous peut offrir au monde. Que le Seigneur nous donne la grâce de croire si profondément en lui que nous devenions image du Christ pour ce monde.

► Enseignement à méditer : Un vrai pasteur est un homme qui est passionné, qui sait discerner, accompagner et dénoncer le mal. La première caractéristique du pasteur est qu’il soit passionné, qu’il soit zélé (…)  Seconde caractéristique : qu’il sache discerner, où sont les dangers, où sont les grâces… où est la vraie route. Et le vrai pasteur accompagne toujours les brebis : dans les beaux moments et aussi dans les mauvais moments, et aussi dans les moments de la séduction, les conduisant « avec patience au bercail ». Enfin, la troisième caractéristique est « la capacité de dénoncer le mal ». Il y a la fidélité à l’unique époux, à Jésus-Christ, à défendre et un bon pasteur « sait condamner ».  Il sait qu’il y a la séduction dans la vie. Le père du mensonge est un séducteur, qui cherche à éloigner de Dieu. Le pasteur, non. Le pasteur aime. « Si souvent, constate le pape,  nous perdons cette capacité de dénoncer et nous voulons faire avancer les brebis un peu avec cet angélisme des compromis, pour s’attirer l’admiration ou l’amour des fidèles en les laissant faire ». Cela ne va pas. Et cela fait du mal. (Homélie du pape – 22 juin 2017)

► Sauvegarde de la Maison commune : un message de Mgr John Mac William, le nouvel évêque de Laghouat-Ghardaïa qui nous invite à nous joindre à nos frères musulmans à l’occasion de la fête de l’Aïd el Fitr, les 25 et 26 juin 2017. « Nous voyons chaque soir la lune diminuer et très bientôt nos amis musulmans célèbreront la fin du mois sacré de Ramadan et la fête d’Aïd al Fitr. C’est une occasion pour nous, qui sommes proches d’eux dans l’amitié et dans notre dévotion au Dieu Unique, de partager leur joie. Avec mon prédécesseur Claude Rault et toute l’équipe de l’évêché, je vous invite à vous servir si vous le désirez du message, préparé par le Saint-Siège pour l’occasion du Ramadan et de l’Aïd el Fitr »

Vous trouverez ce message ci joint en français , Vous pouvez aussi le retrouver en anglais, en arabe ou en italien en cliquant sur: http://www.assau.org/message-du-mois-du-ramadan-et-id

Extraits du message « Ensemble pour la sauvegarde de la maison commune » Le titre de l’encyclique lui-même est significatif : le monde est une « maison commune », une habitation pour tous les membres de la famille humaine. Par conséquent, personne, aucune nation ou peuple ne peuvent imposer exclusivement leur compréhension de la planète. C’est pourquoi le Pape François appelle « à un nouveau dialogue sur la façon dont nous construisons l’avenir de la planètes…, parce que le défi environnemental que nous vivons, et ses racines humaines, nous concernent et nous touchent tous ; la crise écologique est un appel à une profonde conversion intérieure ». Une éducation, une ouverture spirituelle et une «conversion écologique globale» s’imposent pour relever ce défi de manière adéquate. En tant que croyants, notre relation à Dieu devrait être de plus en plus évidente par la façon dont nous nous situons par rapport au monde qui nous entoure. Notre vocation à être gardiens de l’œuvre de Dieu n’est ni facultative, ni marginale par rapport à notre engagement religieux en tant que chrétiens et musulmans: c’est une partie essentielle de celui-ci.

A voir aussi : Une petite vidéo (5 minutes) Comment nouer un dialogue fécond avec l'Islam  avec l’abbé Fabrice Loiseau Missionnaire de la Miséricorde Divine.

► France : La nuit des églises ; du 24 juin au 2 juillet 2017 sur le thème de l’Ouverture et de la rencontre

La 7ème édition de La Nuit des églises, évènement national français lancé par la Conférence des évêques de France, se tiendra du 24 juin au 2 juillet 2017. Cette initiative est soutenue par Mgr Bernard-Nicolas Aubertin, archevêque de Tours et chargé des questions d’art sacré pour la Conférence des évêques de France. À quelques jours du début de l’événement, partout en France, des églises ont déjà répondu à cette invitation : ouvrir leurs portes le temps d’une ou plusieurs soirées et ainsi permettre la découverte de ce patrimoine à travers des programmes culturels, artistiques et spirituels, tout en faisant l’expérience de la rencontre. Pour cette nouvelle édition, le concept a évolué et il s’adresse maintenant à un réseaux plus élargi. La Nuit des églises n’invite pas seulement les communautés paroissiales à s’investir mais incite également les mouvements et associations locales, les aumôneries de jeunes, les congrégations religieuses, etc. à organiser cet évènement culturel et missionnaire. Le but est que chacun puisse localement, selon sa sensibilité, ses affinités et ses compétences, proposer l’ouverture d’une église pour une nuit (ou une soirée) afin que la communauté parvienne à se rassembler autour d’un projet.

Enfin, un changement de période a été opéré. Jusqu’à présent, cette nuit exceptionnelle se limitait au seul premier samedi du mois de juillet. Cette année, les communautés locales pourront ouvrir leur église selon leurs possibilités entre le 24 juin et le 2 juillet 2017. Un évènement paroissial déjà existant ou programmé pendant cette semaine peut devenir un évènement « Nuit des églises ». Les programmes permettront encore de découvrir autrement ces édifices pas comme les autres, leur architecture, leur décor et leurs trésors, sans oublier leur atmosphère, sous une lumière nouvelle. Née en 2011, cette invitation, simple et profonde, veut permettre aux visiteurs de se sentir chez eux au sein de l’Église et dans l’église. Elle s’adresse aux communautés paroissiales et aux habitants dont ces églises sont le cadre de vie quotidien mais qu’ils ne connaissent pas forcément

► Pour une spiritualité chrétienne du Numérique : Un livre du Père Ludovoc Frère, recteur du Sanctuaire de Notre Dame du Laus  - Smartphones, tablettes, ordinateurs portables et bien d'autres objets connectés ont envahi notre quotidien. Ils nous fascinent et nous relient les uns aux autres comme jamais. Le pape François a qualifié Internet de « don de Dieu » ! Mais le développement vertigineux du numérique peut aussi inquiéter et on peut se demander si les rencontres virtuelles n'ont pas tendance à prendre le pas sur les rencontres réelles, sans compter les graves périls que le numérique fait courir à la dignité humaine Jésus-Christ est venu éclairer toute la réalité humaine, la transfigurer par sa présence et la porter à son accomplissement dans l'éternité par sa mort et sa résurrection. Les chrétiens ne sont pas seulement appelés à utiliser Internet comme un nouvel outil d'évangélisation, ils doivent discerner et refuser de se connecter à ce qui déshumanise pour se reconnecter à l'essentiel. La réflexion percutante de ce livre peut rejoindre les adeptes d'internet comme ceux qui n'y connaissent rien. Elle peut toucher ceux qui cherchent des conseils concrets pour une bonne utilisation des outils numériques, comme ceux qui veulent s'ouvrir à une spiritualité du net authentiquement chrétienne. L’ouvrage permet de réfléchir comment utiliser ces nouveaux outils sans quitter le réel, et comment intégrer le numérique à notre vie spirituelle. Le livre titré «  Deconnexion / Reconnexion » est en vente depuis le 21 juin 2017 (Edition Artège).

[NDLR Le père Ludovic Frère est licencié en théologie biblique. À l'écoute de l'expérience des pèlerins au sanctuaire Notre-Dame du Laus qu'il dirige depuis 2010, il a rédigé plusieurs ouvrages sur de grandes questions de vie et de foi, notamment : Laissez-vous réconcilier (2012), Je n'ai pas le temps (2013), La tendresse de Dieu (2015), La miséricorde face au terrorisme (2016)].

► Rappel : La Bible sur Internet : Nous vous avions déjà  proposé d’utiliser votre Smartphone pour avoir toujours la Bible avec vous, comme nous y invite le pape François. Ainsi vous pouvez par exemple télécharger en pdf diverses versions de la Bible comme notamment  La Bible de Jérusalem , ou encore la consulter en ligne. Nous vous signalons notamment le site AELF (Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones) [lien : https://www.aelf.org/ ]  où vous trouverez la  Nouvelle Traduction Liturgique de la Bible datant de 2013 (accès facile et rapide – classement par « Livres » - Ancien Testament -  Nouveau Testament –Psaumes – et par chapitre). Vous y trouverez également les textes de la liturgie des Heures et de la messe du jour. De nombreuses applications religieuses peuvent aussi être téléchargées (par exemple Prions en Eglise) ainsi que des invitations à la méditation ou à la prière. Histoire d’être accompagnés « intelligemment » et « spirituellement »  tout au long de la journée !

Le Père Pedro à Romans le 24 juin   Bien connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar, le Père Pedro est invité par le Rotary Club de Romans le samedi 24 juin à 20 h : Il donnera une conférence au Centre culturel St Hippolyte St Jean Bosco 17 bd Rémy Roure - 26100 Romans sur Isère. L’entrée est  gratuite.  Possibilité de dons ;  urnes prévues à cet effet.  Dédicace du dernier livre du Père Pedro - Petit cocktail à la fin de la soirée.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, par ton Cœur immaculé, fais nous entrer dans l’intimité du Cœur Sacré de ton Fils »

Fraternellement et amicalement.

Bonne semaine et bonne Fête du Sacré Cœur à tous

En union de prières

Pierrot, Patou              

Publié dans INFO (FR)

« Dans l’Eucharistie Jésus, nous accompagne pour nourrir en nous la foi, l’espérance et la charité ; pour nous réconforter dans les épreuves ; pour nous soutenir dans l’engagement pour la justice et la paix . Il s’offre lui-même comme force spirituelle pour nous aider à mettre en pratique son commandement – nous aimer comme Il nous a aimé –, en construisant des communautés accueillantes et ouvertes aux besoins de tous, spécialement des personnes plus fragiles, pauvres et nécessiteuses » (pape François – angélus du 18  juin 2017)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Voici avec un peu de retard le message que vous attendez chaque semaine. Merci de votre compréhension et de votre patience, merci aussi à ceux qui se sont souciés de nous en nous envoyant un petit mot : rien de grave, simplement une semaine et weekend très chargés et occupés par d’autres engagements auxquels il fallait satisfaire.

► Vous trouverez ci-joint, l’Evangile  du dimanche 18 juin 2017, Solennité du Saint Sacrement avec le texte de l’ Homélie  prononcée par le pape François lors de la messe dimanche.

 « Si vous ne mangez pas la chair du Fils de l’homme, et si vous ne buvez pas son sang, vous n’avez pas la vie en vous. Celui qui mange ma chair et boit mon sang a la vie éternelle ; et moi, je le ressusciterai au dernier jour » (Jn 6, 53-54)

La solennité d’aujourd’hui nous rappelle que, dans le morcellement de la vie, le Seigneur vient à notre rencontre dans une amoureuse fragilité, celle de l’Eucharistie. Dans le pain de vie le Seigneur vient nous visiter, se faisant humble nourriture qui guérit avec amour notre mémoire, malade de frénésie. L’Eucharistie est le mémorial de l’amour de Dieu. (…) qui nous fait tant de bien : il n’est pas un souvenir abstrait, froid, une simple notion, mais la mémoire vivante et consolante de l’amour de Dieu (…). Dans l’Eucharistie se trouve tout le goût des paroles et des gestes de Jésus, la saveur de sa Pâques, le parfum de son Esprit. En la recevant, la certitude d’être aimé par lui s’imprime dans notre cœur. (…) L’Eucharistie nous encourage : même sur le chemin le plus accidenté nous ne sommes pas seuls, le Seigneur ne nous oublie pas et il nous redonne des forces avec amour chaque fois que nous allons à lui. L’Eucharistie nous rappelle aussi que nous ne sommes pas des individus, mais un corps. De même que le peuple au désert récoltait la manne tombée du ciel et la partageait en famille, de même Jésus, Pain du ciel, nous convoque pour le recevoir ensemble et le partager entre nous. L’Eucharistie n’est pas un sacrement « pour moi », elle est le sacrement d’une multitude qui forme un seul corps (…) L’Eucharistie est le sacrement de l’unité. Celui qui la reçoit ne peut être qu’artisan d’unité, parce que naît en lui, dans son “ADN spirituel”, la construction de l’unité. Que ce Pain d’unité nous guérisse de l’ambition de dominer les autres, de l’avidité de s’emparer pour soi, de fomenter des dissensions et de répandre des critiques ; qu’il suscite la joie de nous aimer sans rivalité, envie et bavardages malveillants.(extraits de l’homélie du pape)

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Une prière à la Vierge et au Saint Sacrement  « Ô Notre-Dame du Très Saint Sacrement, aidez-moi à Le prier avec vos prières, Le servir avec vos mains, L'aimer avec votre cœur, Le glorifier avec votre sainteté. Je serai alors comme votre disciple, votre enfant, et, le dirai-je, une petite Marie, un autre vous-même servant Jésus ! Je vous dirai simplement et naïvement mes fautes, bonne Mère. Je vous dirai mon ignorance, ma petite science, mes petits succès ; je vous remettrai les petites fleurs de vertu que j'aurai cueillies, et vous offrirez tout à Jésus, et moi avec vous. A cette condition seule, j'espère devenir un véritable serviteur du Très Saint Sacrement. Mon Dieu, voici donc votre humble serviteur, qu'il me soit fait selon votre miséricordieuse Bonté et votre grâce d'Amour. Notre-Dame du Très Saint Sacrement, Mère et modèle des adorateurs, priez pour nous qui avons recours à vous ! Ô Vierge Marie, Notre-Dame du Très Saint Sacrement, qui êtes la gloire du peuple chrétien, la joie de l'Eglise universelle et le salut du monde, priez pour nous, et réveillez dans tous les fidèles la dévotion envers la très sainte Eucharistie, afin qu'ils se rendent dignes de communier tous les jours. Ainsi soit-il. » [Prière du Révérend Père Albert Tesnière (1847-1909), de la Congrégation du Très Saint Sacrement, surnommé le « Prêtre de l’Eucharistie »]

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, à la Miséricorde, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Comme chaque semaine, présentons au Seigneur toutes nos prières et actions de grâces, celles que nous partageons et celles qui sont au secret de nos coeurs ; que le Dieu de Miséricorde qui prend soin de chacun de nous personnellement essuie toute larme de nos yeux, ôte toute détresse de nos coeurs, apaise toute angoisse de notre esprit, et nous comble de ses bénédictions.

- Prions pour tous les malades qui comptent sur notre prière, - Alain, Marie Claude, le Père Alphonse, Jean Paul, Colette, pour toutes les personnes en maison de retraite, que leur séjour soit adouci par des visites et la sollicitude du personnel soignant, pour les personnes âgées, handicapées, celles qui nous accueillent avec le sourire, celles qui ont les larmes aux yeux,  pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Prions pour notre amie Andrée, qui est en train de vivre ses derniers jours ici bas, qu’elle puisse vivre dans la paix son « passage », et pour Bernard son mari, qu’il puisse l’assister avec sérénité, confiance et courage. Nous les confions aux Coeurs de Jésus et de Marie.

- Prions pour  Marie-Christèle qui attend un 5ème  enfant, atteint de Trisomie 21, et pour Lauriane qui envisage d’avorter à 6 mois d’un bébé anormal.

- Prions pour  Anne, responsable d’une communauté de l’Arche, qui vit un moment de grande fatigue.

- Rendons grâces avec Alain et Régine pour leurs 18 ans de mariage et de « bonne entente »

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Ilse et Walt Kleiman, Luisa Robinson, Magie Garza, une amie de Marty Galarneau Caleb Elston, un enfant qui doit subir une opération du cerveau, voisin de Marty Galarneau, Marye, (amie de Deidre Carolan Doerflinger) et pour les familles Warrick et Robinson, spécialement pour Lawrence. Confions également le défunt Roselio Juan, oncle de Sœur Annie ; au Seigneur ; qu’il l’accueille dans son Royaume de Paix et de lumière et qu’il apporte soutien et réconfort à sa famille.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour toutes les Sœurs et Misionnaires de la Salette qui vont se retrouver au mois de juillet à la Salette en préparation des voeux perpétuels, et pour Sœur Méline qui renouvellera ses voeux le 27 juin à Gières.

- Et portons dans la prière Sœur Elisabeth aux Etats-Unis jusqu’au 31 juin, et Sœur Estelle en Pologne jusqu’au 23 juin.

- Prions aussi pour tous ces couples dont la vie est perturbée par une trop forte pression du travail, ou ceux qui vivent une situation de chômage. Donne leur Seigneur de rétablir une situation familiale harmonieuse, protège leur amour, leur vie de famille ; qu’ils restent confiants en leur avenir, malgré les crises et les difficultés. Prions pour Marie Hélène et Fred et leur famille.

- Prions pour tous les jeunes, notamment ceux qui sont en recherche d’un sens à leur vie, et pour que notre Eglise soit un lieu d’accueil et de réflexion pour leur permettre de découvrir la lumière du Christ.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses, et vivre leur mission dans la fidélité au Christ. Que nous sachions tous faire preuve de compréhension et de bienveillance à leur égard.

- Prions et rendons grâces pour tous les nouveaux prêtres ordonnés cette année

- Prions pour une communauté de paroisses « perturbée » depuis l’arrivée de son nouveau curé ; que tous puissent trouver un chemin de compréhension, d’ouverture et de dialogue.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour nos responsables politiques, pour toutes les personnes qui s’engagent dans la politique ; et pour notamment pour tous les nouveaux députés qui viennent d’être élus en ;France  qu’ils soient avant tout animées par l’esprit de service du prochain et au service des plus pauvres et des plus nécessiteux.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats, violences, et pour toutes les populations des pays en guerre. Pensons notamment aux victimes de l’incendie d’une tour à Londres la semaine dernière, et à celles de cet acte terroriste islamophobe près d’une Mosquée de Londres ce lundi 19 juin, et à toutes les victimes de divers attentas commis la semaine dernière au Pakistan, en Irak (civil exécutés à Mossoul), en Somalie (19 morts à Mogadiscio), en Afghanistan, en Israël, au Nigéria. Prions pour les familles qui pleurent leurs membres disparus, pour les blessés qui luttent pour rester en vie. Prions aussi pour ceux qui sont à l’origine de ces attentats ou qui perpétuent des actes terroristes, afin que le Seigneur change leurs coeurs.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, qui s’enfonce dans la crise économique et financière, et Madagascar, sujet à tant de violence, d’exploitations, de misère, et prions avec les évêques qui ont consacré cette année leur pays à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. ».

Prière à Notre Dame la Salette : Comme pour chaque 19 du mois, vous trouverez ci joint le texte de la prière diffusée ce 19 juin sur les ondes de la radio RCF Lorraine, et dont l’enregistrement audio vous a déjà été envoyé ce matin.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► NOUVEAU : Un livre au profit de la sécurité des Sœurs de Madagascar : Sr Estelle (ancienne Supérieure Provinciale de France et actuellement assistante Générale) vient de faire un album de photos agrémenté de prières et de pensées, fruits de son expérience personnelle. « S’ouvrir à la vie » : un livre pour nous redonner l’espérance dans les moments de doute, et aussi pour nous aider à avancer vers Celui qui et la Vie et l’Amour. Un beau cadeau pour vous même, pour vos amis, vos proches, votre communauté. Vous trouverez en pièce jointe une présentation de ce livre. Le prix est à 8 €, et le bénéfice est destiné à la sécurité des Sœurs à Madagascar, spécialement la communauté de Kianjavolasoa, victime d’une terrible agression le 1er avril et qui est amenée à mettre en place une clôture de protection autour de la propriété. Pour vous procurer ce livre, merci de vous adresser directement à Sœur Estelle à partir de juillet (à son retour de Pologne) [<Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>]  Notre association peut aussi servir d’intermédiaire si vous préférez.

► Prière pour la Paix : Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes de Fatima, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

Prions notamment pour la Syrie – où la population d’Alep vit encore dans une relative insécurité et essaie avec beaucoup de courage et de difficultés à rebâtir la vile, et pour l’Irak, où une partie de la ville de Mossoul est toujours occupée par les forces de Daesh qui tiennent des civils en otage, et en proie à d’âpres combats, et où un journaliste Kurde vient d’être tué, et trois Français blessés.Prions pour que cessent les combats et que ces pays retrouvent la paix.

► Prière pour la France : Nous vous continuons à prier comme chaque semaine pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne. Et prions pour ceux qui sont appelés à diriger notre pays :  « Seigneur, je te remercie pour toutes les personnes engagées en politique. Je te confie tout spécialement nos dirigeants, leurs familles et leurs équipes. Libère-les des pressions qu’ils subissent chaque jour des médias, des lobbies, de l’argent et de l’opinion publique. Qu’aidés par ton Esprit Saint, ils réalisent ta volonté dans leur fonction, leurs décisions et leurs engagements sans douter d’eux-mêmes et des dons que tu leur a donnés. Qu’ils gardent le souci de protéger toute la création en sachant toujours gérer les priorités avec justice et vérité dans le respect de la personne humaine et du bien commun. Que ton amour leur donne l’amour des autres comme d’eux-mêmes. Enfin, qu’ils soient conscients de ta présence à leurs côtés et qu’ils avancent toujours avec toi courageusement et fidèlement. Amen ! » (Père Laurent Stalla-Bourdillon, curé de Sainte Clotilde (Paris VII° et aumônier des parlementaires)

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde. (Prière à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois de juin 2017 :

Abolir le commerce des armes : Prions pour les responsables des nations afin qu’ils prennent des mesures efficaces pour mettre fin au commerce des armes, cause de tant de victimes innocentes.

National Leaders : Let us pray all together that national leaders may firmly commit themselves to ending the arms trade, which victimizes so many innocent people.

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Réparer

Nous sommes invités cette semaine à réfléchir à la possibilité de « réparer » plutôt que de « jeter » des objets usagés ou cassés – lorsque c’est possible... et ne nécessite pas d’être spécialiste en électronique ! Réparer nous permet aussi de chercher à comprendre le « fonctionnement » d’une petite machine, cela peut avoir un effet éducatif et passionnant, nous apprendre la patience et la rigueur. Un moyen de lutter contre le vice du gaspillage et la culture du déchet ; mais aussi un acte d’amour comme le souligne le pape François dans « Laudato Si » … lorsqu’il s’agit d’un acte de « réparation » pour préserver la terre, notre maison commune si défigurée, ou de mette en valeur un patrimoine. Enfin, effectuer des petits travaux de réparation chez des personnes qui n’en ont pas la possibilité ou les capacités – personnes âgées par exemple – est aussi un acte de charité et de respect.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : Dernière  journée de recollection de l’année 2016/2017 : mercredi 28 juin.

- Communauté de Notre Dame de l'Hermitage : :Evénements de l’été

- Dimanche 23 juillet à 17 h : concert dans le cadre du Festival baroque d’Auvergne

- Dimanche 6 août : Journée d’amitié des Sœurs de Notre Dame de La Salette10 h 30 : Messe  - 12h15 : repas  menu Malgache - 14h30 : danses chants - musique

- Fête de l’Assomption : Lundi 14 Août : Messe anticipée à 18 h -  Veillée Mariale à 20 h (animation Jean Claude Giannada) - Mardi 15 Août :  à 10 h3 0 messe solennelle présidée par Mgr Kalist (archevêque de Clermont) – à 15 h procession à la chapelle de la Source16 h Messe du soir

- Fête de La Nativité de La Vierge Marie : jeudi 7 septembre : à 18 h Messe anticipée -  à 20 h 30 Veillée Mariale et procession aux flambeaux. Vendredi 8 septembre : à 9 h 30 Célébration pénitentielle  - à 10 h 30 Messe présidée par Mgr Bataille  (Evêque de Saint Etienne) – à 15 h procession à la chapelle de la Source - à 16h Messe du soir

- Samedi 30 septembre : (selon les conditions météo) Journée des champignons  9 h 30 : cueillette - Repas champignons s’inscrire au N° 04.77.96.20.30 (Sanctuaire de Notre Dame de l’Hermitage)

INFO SPECIALE : Bemahatazana (Madagasacar) : un grand moment à partager, du 29 juin au 2 juillet Les Soeurs nous partagent leur joie de célébrer l'inauguration de différentes réalisations récentes, grâce aux dons reçus et l’engagement de nombreuses personnes : le Lycée, la salle Arc En Ciel pour la cantine scolaire, le bâtiment administratif et une salle pour la bibliothèque, l’installation d’eau potable, Akany Aina pour l’internat, le bloc sanitaire réalisé à Saint Paul Bemahatazana. L’école saint Paul a évolué de façon impressionnante depuis l’arrivée des Sœurs en 2009 pour devenir aujourd’hui  un grand établissement de 1024 élèves, assistés de 32 éducateurs. Vous trouverez ci joint le tract avec l’invitation à ces journées

► Site Internet des Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Messe et prières pour les victimes d’abus sexuels, et pour leur guérison. Les Sœurs de la Salette et les laïcs de l’association LSLC s’associent au diocèse d’Arlington qui organise des messes et des temps de prière pour les victimes et rescapés  d’abus sexuels. Prochaine messe le mardi 20 juin 2017, à 19 h 30 à l’église du Christ Rédempteur, 46833 Harry Byrd Highway   Sterling, Virginia 20164. La messe sera résidée par l’évêque Mgr Michael Burbidge

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage. .

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". Nous sommes appelés tout particulièrement à prier pour notre Sanctuaire, que le message de la Vierge Marie suscite toujours  appels, réconciliations, conversions, et aussi vocations religieuses.  L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins, avec en particulier dans les prochaines semaines :

- du 13 au 16 juillet : A-l-écoute-de-la-Belle-Dame  retraite animée par un missionnaire de la Salette.

- mercredis 21 juin : Un-jour-avec-Marie-à-La-Salette

- jeudi 29 juin : Solennité de Saint Pierre et Saint Paul

-  Et chaque mois vivez  La joie de l'amour en famille en célébrant dans l’action de grâces le temps d’un week-end vos jubilés ou anniversaires de mariage : 26-27 août, 30 septembre-1er octobre, 28-29 octobre. « Avancez mes enfants pour rendre votre action de grâce à Dieu auprès de moi ! » La prière renforce la solidité et la cohésion spirituelle de la famille, contribuant à la faire participer à la Force de Dieu. Dans la « bénédiction nuptiale » solennelle au cours de la cérémonie de mariage, le célébrant invoque ainsi le Seigneur pour les nouveau époux : « Fais descendre sur eux la grâce de l’Esprit-Saint afin que, par ton amour répandu dans leurs cœurs, ils restent fidèles à l’alliance conjugale ». Week-ends proposés du samedi 18 h au dimanche midi (procession aux flambeaux le samedi soir, conférence à 9 h le dimanche et messe avec bénédiction des familles à 10 h 30 – voir affiche ci joint)

Pour consulter le programme complet de la saison voir : La Salette-agenda-complet-2017

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou  04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

Visitez le site du sanctuaire http://lasalette.cef.fr/ : pour toutes vos informations sur le Sanctuaire, les célébrations, les activités, les grands événements.  A découvrir notamment sur le site : L’histoire des Soeurs-de-la-Salette ou encore Les-laïcs-associés (textes, témoignages, homélies de la rencontre européenne des laïcs salettins en septembre 2011), ainsi que Le-Message-commenté de la Belle Dame

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

- Vous pourrez y découvrir  notamment la toute nouvelle équipe de coordination internationale des laïcs salettins 

Par ailleurs, sur le site des Etats Unis  . https://www.lasalette.org/ vous trouverez une quantité d'articles en anglais sur la Salette, les Missionaires de la Salette, les laïcs et la famille Salettine.

On the website of the United States https://www.lasalette.org/  you will find a lot of articles in English on La Salette, the Missionaries,  the laity and the Salettine family .

- Signalons aussi un pèlerinage en Terre Sainte organisé par les laïcs salettins de Californie (USA) du 29 novembre au 9 décembre 2017, au départ de Los Angeles.

- Holy Land PilgrimageChristmas tree lighting in Bethlehemorganized by the Laity of California - from Los Angeles: Wednesday November 29 – Saturday December 9, 2017 – Click here to  view the program  -   For more information and reservation, please contact:  Paul – (925) 784-0079  Belle – (510) 557-4420  Fax: (888) 349-6019  Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- Aucun de nous n’est une île, autonome et indépendante des autres. Nous ne construirons l’avenir qu’ensemble, en n’excluant personne (19 juin)

- Jésus s’est rompu, il se rompt pour nous. C’est l’Eucharistie. Et il nous demande de nous donner, de nous rompre pour les autres

- La préoccupation écologique est toujours aussi une préoccupation sociale. Écoutons tant la clameur de la terre que la clameur des pauvres (17 juin)

- L’amour requiert une attitude créative, concrète. Les autres ne sont pas des nombres mais des frères dont il faut prendre soin (15 juin)

- L’existence de chacun de nous est liée à celle des autres: la vie n’est pas un temps qui passe, mais un temps de rencontre (15 juin)

- Il y a tant besoin de prière et de pénitence pour implorer la grâce de la conversion et la fin de tant de guerres dans le monde (14 juin)

- Dans sa Passion Jésus a pris sur lui toutes nos souffrances. Il sait le sens de la douleur, comprend, console et nous donne la force (13 juin)

- L’Église resplendit quand elle est missionnaire, accueillante, libre, fidèle, pauvre en moyens et riche d’amour (12 juin)

- La fête de la Très-Sainte-Trinité nous invite à être levain de communion, de consolation et de miséricorde (11 juin)

- La vie ne peut survivre que grâce à la générosité d’une autre vie (10 juin)

- Chacun de nous, comme membre vivant du Corps du Christ, est appelé à promouvoir l'unité et la paix (9 juin)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François :  « L’amour appelle l’amour, de façon plus forte que la haine n’appelle la mort », a déclaré le pape François dans sa Catéchèse du 14 mai 2017. Poursuivant sa série de catéchèses sur l’espérance chrétienne, le Saint-Père est revenu sur « l’amour inconditionnel de Dieu » qui aime ses enfants comme « une mère aime son enfant même quand il est pécheur ». Se référant au passage de l’évangile de Saint Luc où le père accueille les bras ouverts son fils qui avait dilapidé tous ses biens (Lc 15, 20-24), le pape indique que l’amour de Dieu est source d’espérance, précisant que : « Tout le monde mérite d’être aimé, ne pensons pas que l’amour doit se mériter, ceci serait une terrible erreur, serait tomber dans une forme d’esclavage. » Nous ne pouvons pas vivre sans amour. Souvent, derrière des comportements apparemment inexplicables se cache une question : « est-il possible que je ne mérite pas d’être appelé par mon nom, d’être appelé « fils » par Dieu notre Père ? » Le Pape attire ainsi notre attention sur de nombreuses formes de haine sociale ou d’actes de vandalisme qui dissimulent souvent « un cœur qui n’a pas été reconnu ».L’amour appelle l’amour ! Pour changer le cœur d’une personne malheureuse, « il faut l’embrasser, lui faire sentir qu’elle est désirée, qu’elle est importante ». Le premier pas accompli par Dieu est celui « d’un amour donné à l’avance et sans condition » Dieu « nous aime parce qu’il est amour », et l’amour « tend naturellement à se répandre, à se donner ». Pour le pape, il n’existe pas « d’enfants méchants, ni d’adolescents totalement mauvais, mais des personnes malheureuses ». « Jésus n’est pas mort et ressuscité pour Lui-même mais pour nous », a t-il insisté. Et conclut « Il est  temps pour nous tous de ressusciter », en embrassant « les personnes malheureuses », en relevant « les pauvres du découragement ».

► Journée Mondiale des Pauvres :  « N’aimons pas en paroles, mais par des actes » Ce verset de saint Jean forme le titre du Message du-pape Francois pour la 1ère journée mondiale des pauvres que vous pouvez découvrir ci-joint. Annoncée au moment de la clôture de l’année de la Miséricorde et de la publication par le pape de la lettre « Misericordia et Misera » cette journée est fixée au 33ème dimanche du Temps Ordinaire, et sera donc célébrée le 19 novembre 2017: Le pape nous invite à accueillir les pauvres « comme des hôtes privilégiés à notre table » et demande aux évêques, aux prêtres, aux diacres – qui par vocation ont la mission du soutien aux pauvres -, aux personnes consacrées, aux associations, aux mouvements et au vaste monde du volontariat d’œuvrer afin que par cette Journée Mondiale des Pauvres s’instaure une tradition qui soit une contribution concrète à l’évangélisation dans le monde contemporain.

Quelques extraits du message : « Ne pensons pas aux pauvres uniquement comme destinataires d’une bonne action de volontariat à faire une fois la semaine, ou encore moins de gestes improvisés de bonne volonté pour apaiser notre conscience. Ces expériences, même valables et utiles pour sensibiliser aux besoins de nombreux frères et aux injustices qui en sont souvent la cause, devraient introduire à une rencontre authentique avec les pauvres et donner lieu à un partage qui devient style de vie. En effet, la prière, le chemin du disciple et la conversion trouvent, dans la charité qui se fait partage, le test de leur authenticité évangélique. Et de cette façon de vivre dérivent joie et sérénité d’esprit, car on touche de la main la chair du Christ. Si nous voulons rencontrer réellement le Christ, il est nécessaire que nous touchions son corps dans le corps des pauvres couvert de plaies, comme réponse à la communion sacramentelle reçue dans l’Eucharistie. Le Corps du Christ, rompu dans la liturgie sacrée, se laisse retrouver, par la charité partagée, dans les visages et dans les personnes des frères et des sœurs les plus faibles. Toujours actuelles, résonnent les paroles du saint évêques Chrysostome : « Si vous voulez honorer le corps du Christ, ne le méprisez pas lorsqu’il est nu ; n’honorez pas le Christ eucharistique avec des ornements de soie, tandis qu’à l’extérieur du temple vous négligez cet autre Christ qui souffre du froid et de la nudité » Nous sommes appelés, par conséquent, à tendre la main aux pauvres, à les rencontrer, à les regarder dans les yeux, à les embrasser, pour leur faire sentir la chaleur de l’amour qui rompt le cercle de la solitude. Leur main tendue vers nous est aussi une invitation à sortir de nos certitudes et de notre confort, et à reconnaître la valeur que constitue en soi la pauvreté. »

Rappelons aussi que Lors du Rassemblement organisé par l’association « Fratello » du 11 au 13 novembre 2016 à Rome, le pape François a reçu plusieurs milliers personnes en situation de précarité venues de 22 pays différents pour célébrer avec lui leur jubilé de la miséricorde. A cette occasion le pape avait déclaré : « Je vous demande pardon pour toutes les fois où nous chrétiens, devant une personne pauvre, nous détournons le regard »,  leur lançant un appel : « vous pouvez être des artisans de paix, en enseignant aux autres et à l’humanité la capacité de rêver, la dignité, la solidarité, car les pauvres ne font pas la guerre. » Le pape a ajouté que la pauvreté était « au cœur de l’Évangile », et que Jésus nous a enseigné « à ne jamais s’en satisfaire », appelant à la solidarité, à la dignité, qui sauvent de « l’esclavage » et de  « l’exploitation ».

► Prier pour les pauvres avec « Notre Dame de la Rue »  : Une statue de « Notre-Dame de la Rue » parcourt actuellement la France. Partie du Liban, pour rejoindre la terre promise – Bethléem - pour Noël 2018, la statue parcourt le monde entier. Elle doit notamment partir en Syrie dans des dispensaires et des camps de réfugiés. C’est l’occasion de témoigner de notre soutien et compassion envers nos frères d’Orient si durement éprouvés. Le Christ demande à ses disciples d’aller dans le monde entier pour proclamer l’Évangile. La statue de Notre-Dame de la Rue envoyée à travers le monde porte à l’unité dans le Christ, au-delà des différences sociales et culturelles. Cela permet aussi de donner une dimension internationale à cette prière.

Prière à Notre-Dame de la Rue écrite par Bernard de la Croix-Vaubois : « Ô Marie, toute-puissante sur le cœur de Dieu, regarde avec tendresse tous les exclus de la terre. Qu’ils reçoivent par ton intercession le courage de demander aide et soutien, le désir de sortir de leurs liens, la volonté de saisir la main tendue vers eux, la joie d’être reconnus dans leur dignité, la force d’accepter, simplement, d’être aimés. Penche-toi aussi sur tous ceux qui les accueillent, donne leur un regard qui ne juge pas, mets sur leurs lèvres les mots qui encouragent. Procure-leur la joie dans la réussite, l’humilité dans l’échec. Fais que chaque jour ils espèrent contre toute espérance. Embrase leur cœur d’un ardent désir d’aimer. Pour que, par toi et avec toi, Notre Dame de la Rue, chacun se reconnaisse davantage  frère de Jésus. »

Pour Info : L’association Notre Dame de la Rue anime une chaîne de prières lancée en 2000 à destination des plus démunis comme de toutes les personnes qui les accompagnent. Elle relie plus de 250 groupes religieux et laïcs présents dans 45 pays (dont Madagascar, les Philippines, ) répartis sur les cinq continent qui ont pris l'engagement de réciter la prière hebdomadairement ou quotidiennement. Romain Fortunier en est le président.

Rappel - Le Père Pedro (bien connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar) est invité par le Rotary Club de Romans le samedi 24 juin à 20 h : Il donnera une conférence au Centre culturel St Hippolyte St Jean Bosco 17 bd Rémy Roure - 26100 Romans sur Isère. L’entrée est  gratuite.  Possibilité de dons ;  urnes prévues à cet effet.  Dédicace du dernier livre du Père Pedro - Petit cocktail à la fin de la soirée.

- Le projet de ferme pédagogique à Bemahatazana se poursuit également  avec Marie Christine Veyret et l’association « le petit Baobab », et la contribution de deux agroécologistes, Didier et Dominique. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires » Le financement a été trouvé pour pouvoir démarrer la ferme (outils, animaux, semences) et un système de parrainage été lancé pour assurer le fonctionnement et le salaire des deux agroécologistes.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Rappel ; l’association Le petit Baobab a été créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret et fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, fais qu’en nous nourrissant du Corps et du Sang de ton Fils, nous devenions semblable à Lui »

Fraternellement et amicalement.

Bonne semaine et bonne « fête Dieu » à tous

En union de prières

Pierrot, Patou              

Publié dans INFO (FR)

Sans peur
(Douzième Dimanche en temps ordinaire : Jérémie 20, 10-13, Romains 5, 12-15, Matthieu 10, 26-33)
Quand je demande aux gens quelle est leur partie préférée du message La Salette, la plupart citent les mots d’ouverture : « Venez plus près, mes enfants, n'ayez pas peur ».
Nous voyons Jérémie entouré d'ennemis, et pourtant sa confiance en l'Éternel est inébranlable. La source de cette confiance revient aux premiers versets du chapitre 1, au moment où Dieu l'appela à être prophète. Jérémie n'était pas si sûr. « Je suis trop jeune », dit-il. Dieu répondit : « Tu iras vers tous ceux à qui je t’enverrai ; tout ce que je t’ordonnerai, tu le diras. Ne les crains pas, car je suis avec toi pour te délivrer ».
Juste avant le passage évangélique d'aujourd'hui, Jésus disait à ses apôtres qu'ils devaient s'attendre à la persécution et à la trahison partant même de leurs propres familles. Et puis il leur dit, plus d'une fois, "N'ayez pas peur".
Peu d'entre nous ont le pouvoir de dissiper les craintes d'une autre personne. Nous avons beau dire « Ne vous inquiétez pas », mais le souci est rarement dissipé. La raison pour cela est facile à voir : nous ne sommes pas capables d'inspirer la confiance comme le sont Jésus et la Belle Dame.

Saint Paul précise clairement d'où vient notre confiance chrétienne. En réfléchissant sur le péché humain, il souligne que la grâce de Dieu est « débordante ». La grâce est beaucoup plus puissante que la transgression.
L'Église est parfois accusée d'être obsédée par le péché. Nous commençons la messe avec un rituel pénitentiel. Nous passons quarante jours de Carême chaque année en nous concentrant sur notre péché. Nous encourageons les gens à confesser leurs péchés régulièrement dans le sacrement de réconciliation. Notre Dame de La Salette, comme les prophètes, semble s'attarder sur les péchés de son peuple.
C'est vrai ; mais en montrant aux pécheurs jusqu'à quel point ils se sont égarés, Marie, les prophètes et l'Église les invitent à rebrousser chemin. En nous rappelant nos péchés, ils nous invitent à nous souvenir de la grâce de Dieu.
Si vous vous êtes trouvé déjà en état de vous éloigner de Dieu à cause de vos péchés, rappelez-vous ceci : personne (même pas vous) ne dépasse le pouvoir du Seigneur de sauver. Personne ne dépasse la volonté de Dieu de pardonner.
Ne vous éloignez pas. Avancez, n'ayez pas peur.
Traduction: Paul Dion

Publié dans MISSION (FR)

 

La fraternité des laïcs salettins de Madagasikara est heureuse de vous saluer. Selon la directive de la deuxième rencontre internationale des laïcs salettins à la Salette au mois de Septembre et d’Octobre 2016 sur la visibilité de cette entité. Le « FITIA LASALETY » à Madagasikara a organisé une prière pour la paix à la prison de la ville d’Antsirabe le 27 Mai 2017 dernier.

Nous savons qu’actuellement la violence se fait rage dans notre pays. On tue, on vole … L’esprit de la vengeance, le jugement par le peuple fait ravage, la confiance mutuelle n’existe presque plus à cause de la politique, de l’insécurité. En conclusion, nous sommes tous appelés à nous convertir.

Par cette activité du 27 Mai 2017, les laïcs salettins de Madagasikara « FITIA LASALETY » appelle à la conversion concrétisée par un témoignage de charité (Amour). L’Eucharistie y était célébrée. Après la célébration, il y avait du repas partagé avec les femmes prisonnières pour leurs souhaiter bonne fête maman.

Par cette activité, le FITIA LASALETY priait aussi pour la paix. Paix que notre pays a tellement besoin – Paix que nous souhaitons pour ces femmes emprisonnés une fois qu’elles reprennent une vie normale et libre.

Par cette activité, le FITIA LASALETY s’engage aussi à témoigner le Christ qui nous dit : « Ce ne sont pas les justes que je viens appeler à la conversion, mais les pécheurs ». (Luc 5, 32)

La conversion n’est possible sans l’entraide de tous et de chacun, c’est une grande responsabilité et un lourd engagement qui nécessite la disponibilité à la charité. C’est pour cela, je vous remercie à tous ceux qui ont contribué à la réalisation de ce projet, à savoir les nouveaux membres de bureau national des laïcs salettins de Madagasikara et tous les membres qui ont cotisé pour que le FITIA LASALETY à Madagasikara développe davantage l’esprit de la réconciliation.
En pièces jointes, les photos des comités d’organisateurs de cette activité​.

Harilala Peter Karlis Randriatsarazaka MS

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)

Dieu est un Père qui nous regarde avec amour et qui ne nous abandonne pas. Le mystère de Dieu devant qui nous sommes si petits, ne nous fait plus peur ; il est la source de notre espérance. Demandons au Père avec confiance tout ce dont nous avons besoins quotidiennement. (pape François – catéchèse du 7 juin 2017)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 8 juin 2017, Fête de la Sainte Trinité

« Dieu a tellement aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais obtienne la vie éternelle.» (Jn 3, 16)

Les quelques lignes de l’évangile de ce dimanche de la Trinité nous emportent dans l’intimité de la relation entre Dieu et son Fils unique, relation qui s’ouvre au monde et à tous hommes par l’action de l’Esprit Saint. Dieu le Père, a tant aimé le monde, en son Esprit d’Amour, qu’il a donné son Fils unique. En trois versets, nous avons un condensé incroyable du message de l’Evangile de Saint Jean ; l’essentiel est là : le don d’amour du Père qui a envoyé son Fils, ce Fils qui va se donner par amour pour nous. Ce passage d’évangile fait suite à l’entretien de Jésus avec Nicodème, (Jn 3, 1-10), où Jésus explique que nous devons « renaître » de l’Esprit : «Personne, à moins de naître de l’eau et de l’Esprit, ne peut entrer dans le royaume de Dieu »  La relation de Dieu, Père-Fils-Esprit, est décrite avec des termes particuliers : aimer, donner, croire, obtenir la vie, envoyer, juger, sauver. Voici en quelques mots résumée à la fois la prédication de Jésus et l’invitation qui nous est lancée pour guider notre comportement sur terre afin d’obtenir la vie éternelle.

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, à la Miséricorde, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Comme chaque semaine, présentons au Seigneur toutes nos prières et actions de grâces, celles que nous partageons et celles qui sont au secret de nos coeurs ; que le Dieu de Miséricorde qui prend soin de chacun de nous personnellement essuie toute larme de nos yeux, ôte toute détresse de nos coeurs, apaise toute angoisse de notre esprit, et nous comble de ses bénédictions.

- Prions pour tous les malades qui comptent sur notre prière, - Alain, Marie Claude, le Père Alphonse, Jean Paul, Colette et Manfred, pour toutes les personnes en maison de retraite, que leur séjour soit adouci par des visites et la sollicitude du personnel soignant, pour les personnes âgées, handicapées, celles qui nous accueillent avec le sourire, celles qui ont les larmes aux yeux,  pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Bernadette Arico, Ilse et Walt Kleiman, Magi Garza, une amie de Marty Galarneau Caleb Elston, un enfant qui doit subir une opération du cerveau, .

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour toutes les Sœurs et Misionnaires de la Salette qui vont se retrouver au mois de juillet à la Salette en préparation des voeux perpétuels.

- Et portons dans la prière la réunion du Conseil Général SNDS qui se tiendra su 12 au 15 juin à Gières, ainsi que le voyage que fera Sœur Elisabeth aux Etats-Unis du 17 au 31 juin.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, ceux qui vivent tensions ou difficultés ; portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur. Prions pour Geneviève, sa fille Christelle et son petit fils Jonathan.

- Prions aussi pour tous ces couples dont la vie est perturbée par une trop forte pression du travail, ou ceux qui vivent une situation de chômage. Donne leur Seigneur de rétablir une situation familiale harmonieuse, protège leur amour, leur vie de famille ; qu’ils restent confiants en leur avenir, malgré les crises et les difficultés ; prions notamment pour Fred, dans l’attente d’une réponse pour un travail.

- Prions pour tous les jeunes, notamment ceux qui sont en recherche d’un sens à leur vie, et pour que notre Eglise soit un lieu d’accueil et de réflexion pour leur permettre de découvrir la lumière du Christ.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses, et vivre leur mission dans la fidélité au Christ. (ci joint un sondage du journal La Croix qui montre que le « prêtre » reste une figuré appréciée en France, même si son rôle fondamental n’est pas toujours bien compris)

- Prions et rendons grâces pour tous les nouveaux prêtres ordonnés cette année

- Prions pour une communauté de paroisses « perturbée » depuis l’arrivée de son nouveau curé ; que tous puissent trouver un chemin de compréhension, d’ouverture et de dialogue.

- Prions pour Mgr Jean-Marie Benoît Bala, l’évêque de Bafia, (Cameroun), qui a été retrouvé mort, vendredi 2 juin et pour tous les prêtres assassinés ces derniers mois dans ce pays  … et dans le monde.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour nos responsables politiques, pour toutes les personnes qui s’engagent dans la politique ; et pour ceux que nous aurons à choisir lors des prochaines élections législatives ; qu’ils soient avant tout animées par l’esprit de service du prochain et surtout au service des plus pauvres et des plus nécessiteux.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats, violences, et pour toutes les populations des pays en guerre. Pensons notamment aux victimes de nouveaux attentats ou actes de violence cette semaine : Londres (7 morts samedi dernier 3 juin), Melbourne (prise d‘otage le 5 juin), Téhéran (double attentat – au moins 8 morts le 7 juin), Paris (devant la Cathédrale Notre Dame le 6 juin), le Pakistan (2 chinois retrouvés assassinés le 8 juin) ; le Nigéria (11 morts dans une attaque de Boko Haram le 8 juin) … Prions pour toutes ces victimes, pour les familles qui pleurent leurs membres disparus, pour les blessés qui luttent pour la vie. Prions aussi pour ceux qui sont à l’origine de ces attentats ou qui perpétuent des actes terroristes, afin que le Seigneur change leurs coeurs.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, qui s’enfonce dans la crise économique et financière, et que Sœur Regina a confié à nos prières, et Madagascar, sujet à tant de violence, d’exploitations, de misère, et prions avec les évêques qui ont consacré cette année leur pays à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. ».

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Neuvaine à Notre Dame de la Salette : du 11 au 19 juin, retrouvez la  Prière de la Neuvaine

► Mos de juin, mois du Sacré Coeur  : Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus a bien compris que c’est dans le Coeur Miséricordieux de Jésus qu’elle pouvait se jeter en toute confiance et trouver toute consolation : « Tu sais, moi, je ne vois pas le Sacré-Cœur comme tout le monde. Je pense que le Cœur de mon époux est à moi seule, comme le mien est à lui seul et je lui parle alors dans la solitude de ce délicieux cœur à cœur, en attendant de le contempler un jour face à face… » (Lettre 122, à Céline)

Prière : « Mon Dieu, je t’offre toutes les actions que je vais faire aujourd'hui, dans les intentions et pour la gloire du Coeur Sacré de Jésus; je veux sanctifier les battements de mon coeur, mes pensées et mes oeuvres les plus simples en les unissant à ses mérites infinis, et réparer mes fautes en les jetant dans la fournaise de son amour miséricordieux. O mon Dieu! je te demande pour moi et pour ceux qui me sont chers la grâce d'accomplir parfaitement ta sainte volonté, d'accepter pour ton amour les joies et les peines de cette vie passagère afin que nous soyons un jour réunis dans les Cieux pendant toute l'éternité. Amen ». (Prière du matin composée par Sainte Thérèse de l'Enfant Jésus)

Centenaire des Apparitions de Fatima 13 juin 1917 : deuxième Apparition de la Vierge aux enfants de Fatima :  la Dame est au rendez-vous comme annoncé. Une grande clarté apparaît devant 50 personnes venues par curiosité, mais seuls les enfants aperçoivent la Sainte Vierge. Celle-ci leur demande de réciter le chapelet tous les jours et annonce que Lucia, qui devra apprendre à lire et à écrire, aura la mission de propager la dévotion au Cœur Immaculé de Marie, tandis que Francisco et Jacinta iront bientôt au Ciel.

Prière jubilaire de consécration : Salut, ô Mère du Seigneur, Vierge Marie, Reine du Rosaire de Fatima ! Tu es bénie entre toutes les femmes, tu es l’image de l’Église revêtue de la lumière pascale, tu es l’honneur de notre peuple, tu es le triomphe sur l’empreinte du mal. Prophétie de l’Amour miséricordieux du Père, éducatrice de l’Annonce de la Bonne Nouvelle du Fils, Signe du feu ardent de l’Esprit Saint, enseigne-nous, dans cette vallée de joies et de douleurs, les vérités éternelles que le Père révèle aux tout-petits. Montre-nous la force de ton manteau protecteur. Dans ton Cœur Immaculé sois le refuge des pécheurs et le chemin qui conduit jusqu’à Dieu. Uni/e à mes frères, dans la foi, l’espérance et l’amour, à toi je me confie. Uni/e à mes frères, par ton intercession, je me consacre à Dieu, ô Vierge du Rosaire de Fatima. Et enfin, enveloppé/e dans la lumière qui jaillit de tes mains, je rendrai gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen.

► Une minute pour la Paix : En ce jeudi 8 juin le pape François lance un appel à participer à « la minute pour la paix », en souvenir du 3ème anniversaire de la rencontre dans les Jardins du Vatican entre le pape François, le regretté président israélien Shimon Peres et le président palestinien Mahmoud Abbas. « On a tellement besoin à notre époque de prier – chrétiens, juifs et musulmans – pour la paix », a demandé le pape, invitant chacun à 13 h à interrompre ses activités et à dédier une minute en réfléchissant, ou en priant selon sa tradition religieuse pour la paix dans le monde. Cette « minute » pouvant être vécue individuellement ou en groupe, dans la rue ou à l’église, en famille, à l’école ou sur les lieux de travail , là où nous sommes à cet instant.

Prière pour la paix : « Notre Dame de Fatima, Reine du Très Saint Rosaire, Reine de la Paix, priez pour nous. Donnez au monde la paix dans la vérité, dans la justice, dans la charité du Christ. Donnez-lui la paix des corps et des âmes, pour que, dans la tranquillité de l’ordre, se dilate le règne de Dieu. Amen. »

► Prière pour la France : Nous vous continuons à prier comme chaque semaine pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne. Et prions pour ceux qui sont appelés à diriger notre pays :  « Seigneur, je te remercie pour toutes les personnes engagées en politique. Je te confie tout spécialement nos dirigeants, leurs familles et leurs équipes. Libère-les des pressions qu’ils subissent chaque jour des médias, des lobbies, de l’argent et de l’opinion publique. Qu’aidés par ton Esprit Saint, ils réalisent ta volonté dans leur fonction, leurs décisions et leurs engagements sans douter d’eux-mêmes et des dons que tu leur a donnés. Qu’ils gardent le souci de protéger toute la création en sachant toujours gérer les priorités avec justice et vérité dans le respect de la personne humaine et du bien commun. Que ton amour leur donne l’amour des autres comme d’eux-mêmes. Enfin, qu’ils soient conscients de ta présence à leurs côtés et qu’ils avancent toujours avec toi courageusement et fidèlement. Amen ! » (Père Laurent Stalla-Bourdillon, curé de Sainte Clotilde (Paris VII° et aumônier des parlementaires)

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois de juin 2017 :

Abolir le commerce des armes : Prions pour les responsables des nations afin qu’ils prennent des mesures efficaces pour mettre fin au commerce des armes, cause de tant de victimes innocentes.

National Leaders : Let us pray all together that national leaders may firmly commit themselves to ending the arms trade, which victimizes so many innocent people.

► La Video du pape juin 2017 : « Parler de paix, négocier la paix et, en même temps, promouvoir ou permettre le commerce des armes, est une absurde contradiction.   Une guerre par-ci, une guerre par-là … Ces guerres ont-elles vraiment pour but de résoudre des problèmes ? Ou bien s’agit-il de guerres commerciales, créées pour vendre des armes illégalement, pour que les marchands de mort en sortent enrichis ? Résolvons cette situation. Prions ensemble pour les dirigeants des nations, afin qu’ils prennent des mesures efficaces pour mettre fin au commerce des armes, cause de tant de victimes ».( voir la Vidéo du pape juin 2017 )

It is an absurd contradiction to speak of peace, to negotiate peace, and at the same time, promote or permit the arms trade.  Is this war or that war really a war to solve problems or is it a commercial war for selling weapons in illegal trade and so that the merchants of death get rich?  Let us put an end to this situation. Let us pray all together that national leaders may firmly commit themselves to ending the arms trade which victimizes so many innocent people. (The Pope Video - June 2017)

► Une prière que nous partagent nos amis des Etats Unis pour accompagner la prière du pape

OJesus, through the Immaculate Heart of Mary, I offer You my prayers, works, joys, and sufferings of this day in union with the Holy Sacrifice of the Mass throughout the world. I offer them for all the intentions of Your Sacred Heart: the salvation of souls, reparation for sin, and the reunion of all Christians. I offer them for the intentions of our bishops and of all Apostles of Prayer, and in particular for those recommended by our Holy Father this month. The Apostles of Prayer offer themselves to God each day for the good of the world, the Church, one another, and the Holy Father’s intentions.

"O Jésus, par le Cœur Immmaculé de Marie, je t’ offre mes prières, mes actions, mes joies et mes souffrances en ce jour, en union avec le Sacrifice de la messe dans le monde entier. Je les offre pour toutes les intentions de Ton Sacré-Cœur: le salut des âmes, la réparation des péchés et la réunion de tous les chrétiens. Je les offre pour les intentions de nos évêques et de tous les Apôtres de la Prière, et en particulier pour ceux qui nous sont  recommandés par notre Saint Père ce mois-ci. Les apôtres de la prière s'offrent chaque jour à Dieu pour le bien du monde, l'Église, l'autre et les intentions du Saint-Père ».

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Faire-grandir-la-justice

Cette semaine, Tugdual Derville nous fait réfléchir à certaines « grandes valeurs » qui peuvent nous impressionner mais aussi nous effrayer tellement nous ne nous en sentons pas dignes  « Amour », « Vérité »  « Paix », « Justice ». Plutôt que de vouloir les incarner, la sagesse nous invite à nous en rapprocher, petit à petit, progressivement. Prenons la Justice, et posons-nous la question ; comment faire grandir la justice autour de moi ? Cela suppose de rechercher d’abord, en quoi suis-je moi même, aujourd’hui, injuste ? Et de nous lancer un défi : essayer d’être 10% plus juste, partout où nous exerçons des « pouvoirs » et des « devoirs » : dans notre travail, par nos décisions et nos arbitrages, par notre façon d’obéir, de tenir ou non nos engagements, dans notre vie quotidienne, notre manière de consommer, d’acheter ou de vendre, par le partage de ce que nous possédons, par l’usage de nos biens, ou de l’espace public, par l’usage de notre parole, l’exercice d’une autorité, etc…  La justice s’établit sur la vérité, et cela nécessité d’y « travailler » en permanence, d’user de discernement, et d’énergie. Alors se pose une autre question : comment accéder à la Vérité ? Non pas « notre » vérité, non pas celle de nos convenances, de notre propre façon de voir, pour nous auto justifier, pour défendre nos intérêts, surévaluer les injustices que nous subissons, et  relativiser celles que nous infligeons aux autres…. En examinant nos comportements, nous trouverons certainement au moins une injustice, petite ou grande, que nous pourrons « corriger », en nous faisant éventuellement aider par quelqu’un de notre entourage.  Décider d´être plus justes, c’est possible ; voilà un travail, un effort, une ascèse qui suppose de reconnaître en vérité que nous avons tous des difficultés avec la justice.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : Dernière  journée de recollection de l’année 2016/2017 : mercredi 28 juin.

- Communauté de Blesle : vous trouverez ci joint les remerciements de la Communauté suite à la soirée multiculturelle qui a eu lieu  le 28 mai 2017 au profit de l’école Andraimasina.(Madagascar)

- Bemahatazana (Madagasacar) : un grand moment à partager, du 29 juin au 2 juillet Les Soeurs nous partagent leur joie de célébrer l'inauguration de différentes réalisations récentes : le Lycée, la salle Arc En Ciel pour la cantine scolaire, le bâtiment administratif et une salle pour la bibliothèque, l’installation d’eau potable, Akany Aina pour l’internat, le bloc sanitaire réalisé à Saint Paul Bemahatazana. Dans un courrier que vous trouverez ci joint, Sœur Marie Victoire remercie chaleureusement tous ceux qui ont permis, par leur dévouement, leur engagement, leurs dons, toutes ces réalisations. L’école saint Paul a pu évoluer depuis l’arrivée des Sœurs en 2009 et devenir aujourd’hui  un grand établissement de 1024 élèves, assistés de 32 éducateurs.

► Site Internet des Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Neuvaine mensuelle – avec Rosaire et méditation  : sixième journée dimanche 11 juin 2017 de 14 h à 16 h à la paroisse Ste Marie des Douleurs, - chapelle du Saint Sacrement,  à Fairfax (5222 Sideburn Road, Fairfax, VA 22032). 

- Projet Rachel : chaque 2ème mardi du mois. Prochaine veillée de prière : mardi 13 juin 2017: à 19 h 30, - église historique Sainte Marie des Douleurs (Rte 123 Oxford  Road  et Fairfax Station Road - Fairfax, Virginia. Joignons-nous à cette Heure Sainte de guérison pour nos frères et sœurs qui ont été impliqués dans l'avortement et implorons l'amour et le pardon de Dieu.

- Messe et prières pour les victimes d’abus sexuels, et pour leur guérison. Les Sœurs de la Salette et les laïcs de l’association LSLC s’associent au diocèse d’Arlington qui organise des messes et des temps de prière pour les victimes et rescapés  d’abus sexuels. Prochaine messe le mardi 20 juin 2017, à 19 h 30 à l’église du Christ Rédempteur, 46833 Harry Byrd Highway   Sterling, Virginia 20164. La messe sera résidée par l’évêque Mgr Michael Burbidge

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage. .

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". Nous sommes appelés tout particulièrement à prier pour notre Sanctuaire, que le message de la Vierge Marie suscite toujours  appels, réconciliations, conversions, et aussi vocations religieuses.  L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins, avec en particulier dans les prochaines semaines :

- du 13 au 16 juillet : A-l-écoute-de-la-Belle-Dame  retraite animée par un missionnaire de la Salette.

- mercredis 14, 21 juin : Un-jour-avec-Marie-à-La-Salette

- weekend du 17-18 juin : Retraite-eucharistique

- dimanche18 juin : Fête du Saint Sacrement  procession eucharistique après la messe, adoration eucharistique jusqu’à 15 h.

- jeudi 29 juin : Solennité de Saint Pierre et Saint Paul

-  Et chaque mois vivez  La joie de l'amour en famille en célébrant dans l’action de grâces le temps d’un week-end vos jubilés ou anniversaires de mariage : 17-18 juin, 26-27 août, 30 septembre-1er octobre, 28-29 octobre. « Avancez mes enfants pour rendre votre action de grâce à Dieu auprès de moi ! » La prière renforce la solidité et la cohésion spirituelle de la famille, contribuant à la faire participer à la Force de Dieu. Dans la « bénédiction nuptiale » solennelle au cours de la cérémonie de mariage, le célébrant invoque ainsi le Seigneur pour les nouveau époux : « Fais descendre sur eux la grâce de l’Esprit-Saint afin que, par ton amour répandu dans leurs cœurs, ils restent fidèles à l’alliance conjugale ». Week-ends proposés du samedi 18 h au dimanche midi (procession aux flambeaux le samedi soir, conférence à 9 h le dimanche et messe avec bénédiction des familles à 10 h 30 – voir affiche ci joint)

Pour consulter le programme complet de la saison voir : La Salette-agenda-complet-2017

► Et ce week-end du 9 au 11 juin Grand pèlerinage à la Salette avec les SNDS  avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) et samedi matin, une conférence du Père Ragonneau, Jésuite. Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sur la famille sont proposés aux participants le samedi après midi.

Atelier 1 : Joseph accueille Marie alors qu’elle est enceinte et que l’enfant qu’elle porte n’est pas de lui : Comment accueillir, dans une famille, un enfant qui n’est pas le sien (famille recomposée, adoption, …) et y trouver la joie de construire une famille ?

Atelier 2 : La blessure de la mort d’un enfant. Marie a vu son fils mourir devant elle. Maximin a perdu sa maman, il avait 18 mois. Etre orphelin, avoir perdu sa maman, son papa jeune : l’absence. Marie l’appelle « mon enfant »  Quel chemin Marie nous ouvre-t-elle?

Atelier 3 : Après la mort de la maman de Maximin, son papa se remarie assez vite. Maximin aura une demi-soeur. Le remariage, la famille recomposée: la place de chacun parents, beaux-parents, enfants Comment la Sainte famille peut-elle aider à ce que chacun trouve sa place dans la famille?

Atelier 4 : Le papa de Mélanie parcourait la France pour trouver du travail et essayer de nourrir sa famille. La famille peut être détruite par le chômage : Elle peut aussi souffrir de l’absence du père ou de la mère qui doit partir travailler loin pour subvenir aux besoins de la famille (délocalisation d'entreprise en France ou à l'étranger, migration pour fuir les violences d'un pays ou pour des raisons économiques) Comment ne pas laisser la famille être rongée par le désespoir et la distance ? Sur quoi, sur qui peut-elle s’appuyer ?

Atelier 5 : Maximin et Mélanie n’avaient aucune éducation spirituelle, ni même humaine. Comment éduquer nos enfants dans la foi?

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

Par ailleurs, sur le site des Etats Unis  . https://www.lasalette.org/ vous trouverez une quantité d'articles en anglais sur la Salette, les Missionaires de la Salette, les laïcs et la famille Salettine.

On the website of the United States https://www.lasalette.org/  you will find a lot of articles in English on La Salette, the Missionaries,  the laity and the Salettine family .

- Signalons aussi un pèlerinage en Terre Sainte organisé par les laïcs salettins de Californie (USA) du 29 novembre au 9 décembre 2017, au départ de Los Angeles.

- Holy Land PilgrimageChristmas tree lighting in Bethlehemorganized by the Laity of California - from Los Angeles: Wednesday November 29 – Saturday December 9, 2017 – Click here to  view the program  -   For more information and reservation, please contact:  Paul – (925) 784-0079  Belle – (510) 557-4420  Fax: (888) 349-6019  Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Invitation  à la soutenance de thèse de Doctorat en Théologie Dogmatique, intitulée « Le dialogue de l’Eglise avec le monde dans la constitution pastorale Gaudium et Spes et dans le magistère de Jean Paul II »  présentée par le Père Gervais Marie RATSIMBAZAFY, Missionnaire de La Salette,  sous la direction du Prof. Mgr Antonio NITROLA, qui aura lieu à Rome à l’Université Pontificale Grégorienne le vendredi 16 juin 2017, à 16 h 00, salle L210.

Rappel : Vous pouvez contribuer à l’action du « SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- L'humilité et la tendresse ne sont pas les vertus des faibles, mais des forts (8 juin)

- L'église a besoin des Saints de tous les jours, ceux de la vie ordinaire, vécue avec cohérence (7 juin)

- Rappelons-nous toujours que notre foi est concrète: le Verbe s’est fait chair, il ne s’est pas fait idée (6 juin)

- N’oublions jamais que l’environnement est un bien collectif, patrimoine de toute l’humanité, sous la responsabilité de tous (5 juin)

- Laissons-nous conduire avec docilité par l'Esprit Saint pour ne pas nous tromper de chemin et tomber dans la fermeture du cœur (4 juin)

- Promouvons avec courage tous les moyens nécessaires pour protéger la vie de nos enfants (3 juin)

- Dans l’obscurité des conflits actuels, chacun de nous peut être un lampe allumée pour rappeler que la lumière prévaut sur les ténèbres (2 juin)

- Je rends grâce à Dieu pour les parents qui cherchent à vivre dans l’amour et vont de l’avant, même s’ils tombent souvent en chemin (1er juin)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : Dieu est un Père qui nous regarde avec amour et qui ne nous abandonne pas. Le pape François a centré sa Catéchèse du 7 juin 2017 sur l’espérance à partir de la prière du Notre Père, enseignée par Jésus à ses disciples, qui ont été « intrigués et fascinés » par la prière de Jésus, qui se retirait en solitude, le matin ou le soir pour se mettre en prière. Et Jésus leur transmet la prière chrétienne par excellence, celle du « Notre Père ». Toute la richesse de la prière chrétienne est résumée dans l’invocation du « Père ». Invoquer Dieu par le nom de « Père », ce n’est peut être pas évident, mais cela nous place dans une relation de confiance avec lui, qui nous aime et qui prend soin de nous. Nous n’avons pas à avoir peur. Dieu est Père, non à la façon humaine, mais à la manière du père miséricordieux de la parabole des deux fils, capable seulement de décliner le mot « aimer », et qui éprouve avant tout le besoin de pardonner. Même si nous sommes éloignés et hostiles, Dieu est proche de nous, il ne peut pas être « sans » l’homme, a déclaré le pape. En toute circonstance nous avons un Père qui nous regarde avec amour et qui ne nous abandonne pas. C’est un grand mystère, mais aussi une certitude source de notre espérance : nous ne sommes jamais seuls. Lorsque nous avons besoin d’aide, Jésus nous invite à nous adresser au Père avec confiance et à lui demander tout ce dont nous avons besoin quotidiennement, la nourriture, la santé, le travail,  mais aussi d’être pardonnés et soutenus lors des tentations qui nous assaillent. Le pape nous invite à réfléchir à tout cela, en récitant le Notre Père, songeant que notre Père est toujours près de nous, qu’il nous regarde, qu’il nous aime. Le mystère de Dieu devant qui nous sommes si petits, ne nous fait plus peur, mais nous avons parfois du mal à l’accepter. 

► Marthe Robin : son impact dans l’Eglise. « Une profonde union avec le Christ, pour sauver le monde »  -  « une porte ouverte pour l’évangélisation » - « la transformation de la souffrance en amour » voici quelques « caractéristiques » de Marthe Robin qui nous sont présentées par la chaine KTO dans son émission « la Foi prise au mot (Marthe-Robin-son-impact-dans-l-Eglise) Cette mystique de Châteauneuf-de-Galaure, dans la Drôme, morte il y a une trentaine d´années, nous impressionne vraiment ! Dans cette émission nous la retrouvons pour nous attarder, non pas sur sa vie, mais sur sa postérité. Quelle fut sa vision de Dieu et du monde ? En quoi est-elle importante aujourd´hui ? Quels mouvements de chrétiens poursuivent son témoignage et sa pensée ? Avec Honorine Grasset, porte-parole des Foyers de Charité, et le père Bernard Peyrous, prêtre, membre de la Communauté de l´Emmanuel, postulateur de la cause en béatification de Marthe Robin. (voir aussi en complément l’émission diffusée il y a quelques années sur la vie de Marthe Robin)

INFOS diverses:

Le Père Pedro (bien connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar) est invité par le Rotary Club de Romans le samedi 24 juin à 20 h : Il donnera une conférence au Centre culturel St Hippolyte St Jean Bosco 17 bd Rémy Roure - 26100 Romans sur Isère. L’entrée est  gratuite.  Possibilité de dons ;  urnes prévues à cet effet.  Dédicace du dernier livre du Père Pedro - Petit cocktail à la fin de la soirée.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Rappel ; l’association Le petit Baobab créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret intervient notamment pour aider au projet de ferme pédagogique à Bamahatazana, à Madagascar. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires »  Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

Signalons que l’association SOA créée par notre amie Michou a mis en place à l’automne dernier une classe pour enfants handicapés, où sont actuellement accueillis 12 enfants, pris en charge par deux enseignants éducateurs, ainsi qu’une crèche permettant de soulager des femmes en difficulté pour prendre en charge leurs bébés.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (Pour tous renseignements ou informations  : Secrétariat AASA-SNDS)

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide nous à nous tourner avec confiance vers ton Fils, afin de connaitre son Père, et prie sans cesse pour nous qui avons recours à toi »

Fraternellement et amicalement.

Bonne semaine et bonne fête de la Trinité à tous

En union de prières

Pierrot, Patou     

Publié dans INFO (FR)

Ce qui importe

(Dimanche de la Trinité : Exode 34, 4-6 et 8-9 ; 2 Corinthiens 13, 11-13 ; Jean 3, 16-18)
Le thème des lectures d'aujourd'hui est indubitable : la miséricorde et la compassion de Dieu, son immense amour pour le monde. Le même Dieu qui se révèle comme Père, Fils et Esprit, se révèle comme « lent à la colère, plein d’amour », phrase qui se répète plusieurs fois dans les Écritures.

Dieu est « lent à la colère ». Cela ne signifie pas qu'il soit indifférent au péché. En fait, le verset qui décrit Dieu aussi comme « ne laissant rien passer » est omis de la première lecture. Moïse reconnaît qu'il est un « peuple à la nuque raide ». Paul rappelle aux Corinthiens de chercher la perfection. Même l'Évangile de Jean reconnaît la possibilité de la condamnation, juste deux versets après avoir proclamé que "Dieu a tant aimé le monde".
Si Dieu ne se souciait pas du péché, Notre Dame n'aurait eu aucune raison d'apparaître à La Salette. Elle est venue parce que nos péchés importent.

Il y a une différence entre péchés et crimes. Alors que la plupart des crimes seraient probablement des péchés, tout péché n'est pas un crime. Ne pas respecter le nom de Jésus, ne pas observer l'abstinence de règle durant le Carême, ne pas garder le repos du sabbat, ou ne pas assister à la messe du dimanche, aucune d'entre ces choses n'est un acte criminel, et pourtant, Mary se plaignait d'elles en larmes.
Les crimes sont définis par la société et punis par la société, car ils sont importants pour le bien-être et le bon ordre de la société.

Dans le Psaume 50, David prie : « Contre toi, et toi seul, j'ai péché ». Qu'en est-il d'Ourias, qu'il a fait tuer ? Qu'en est-il de la femme d’Ourias, Bethsabée, qu'il a séduite ? N'avait-il pas péché contre eux ? Il n’y a aucun doute qu'il a commis des crimes contre eux, parce que ces choses importaient pour la société dans laquelle ils vivaient.

Oui, ces crimes étaient aussi des péchés, parce qu'ils étaient importants pour Dieu, même plus que pour la société.
Le péché n'est pas seulement une question de rupture d'un commandement. C'est une violation de la relation que nous sommes appelés à avoir avec Dieu, une relation qui importe profondément.
À bien des égards, l'Apparition de Notre-Dame de La Salette démontre que ce qui nous intéresse (la famine, la mort des enfants) importe à Dieu.
Cela devrait nous inciter à nous demander si ce qui compte pour Dieu nous importe vraiment.
Traduction : M. Paul Dion

Publié dans MISSION (FR)

Le Don
(Pentecôte: Actes 2, 1-11; 1 Corinthiens 12, 3-13; Jean 20, 19-23)
Jésus avait dit à ses disciples, « ...demeurez dans la ville jusqu’à ce que vous soyez revêtus d’une puissance venue d’en haut. » (Luc 24,49) C'est pourquoi ils étaient « réunis tous ensemble », mais ils ne savaient pas à quoi s'attendre. Ensuite, soudain, beaucoup de choses se sont passées tout d’un coup : du vent! du feu ! la capacité de parler en d’autres langues!

On parle du « don » des langues. Ce n'est pas tant un don pour la personne qui le reçoit, mais c'est « en vue du bien » pour l'Église. En théologie, ce genre de don s'appelle un charisme.
Les apparitions et les miracles sont appelés «événements charismatiques», car ils sont un don octroyé aux croyants. Ils servent à renforcer notre foi, ou à augmenter notre dévouement et notre engagement, et ils profitent ainsi à toute l'Église.
Le charisme de La Salette a été soigneusement étudié durant les années 1970 et a été identifié avec la réconciliation. Ce don n'est pas unique à La Salette, mais à La Salette il est donné d'une manière unique.
L'évangile d'aujourd'hui fournit une excellente illustration. Jésus souffle sur les disciples et dit: « Recevez l’Esprit Saint. À qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. »
À La Salette et dans le ministère salettin en général, on rappelle l'importance et la valeur du Sacrement de la pénitence, ainsi que le don du pardon mutuel et de la réconciliation avec notre prochain. La réconciliation est donc un point focal.

Mais la réconciliation n'est pas unique à La Salette. Les Missionnaires du précieux Sang, par exemple, le voient aussi comme leur charisme, mais cela ne leur appartient pas non plus. Le charisme appartient à l'Église, qui l'a reçu lorsque Jésus a réconcilié le monde avec le Père, « faisant la paix par le sang de sa croix ». (Colossiens 1,20).
L'unicité vient de la perspective différente, le prisme par lequel le charisme est reçu et réfléchi. Ceci, aussi, est un don de l'Esprit.
Dans notre cas, le don et le charisme de la réconciliation sont filtrés à travers l'événement, le message et la Belle Dame de la Salette.

Publié dans MISSION (FR)
Page 1 sur 2
Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut