MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 11 janvier 2018
 « L’immigré qui réside avec vous sera parmi vous comme un compatriote, et tu l’aimeras comme toi-même » (Lv 19, 34). « Tout immigré qui frappe à notre porte est une occasion de rencontre avec... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 4 janvier 2018
« Que 2018 soit une année de sérénité et de paix, illuminée par la constante bénédiction de Dieu » (pape François – Vœux du 1er janvier 2018) Qu'écrirons-nous sur la page... Czytaj więcej
Le début de la nouvelle mission MS au Mozambique
Dimanche 17 décembre 2017 : C’est un jour vraiment historique pour notre Congrégation avec l'ouverture d'une communauté Salettine dans un nouveau pays africain, le Mozambique. Avec toute la Congrégation, je remercie Dieu et la Belle... Czytaj więcej
MESSAGE POUR NOEL A LA FAMILLE SALETTINE 24...
« Pour nous apprendre à l’aimer, Dieu vient à nous dans l’extrême dépendance de l’enfant nouveau-né. Il veut nous provoquer à l’amour. » « Ouvrez vos cœurs... Czytaj więcej
MESSAGE LA FAMILLE SALETTINE du 21 decembre 2017
« Seigneur, aide-nous à nous éloigner du tumulte du monde, pour nous centrer sur notre désir profond de préparer en nos coeurs la demeure pour te recevoir à Noël » Hymne du temps de... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

News

Le Conseil Général des Missionnaires Salettins a organizé l´Equipe de Coordination Internationale des Laïcs Salettins, composée par les Coordinateurs Nationaux des Laïcs Salettins des Provinces ou des Régions. Pour la coordination de cette Equipe, le même Conseil a indiqué le nom du M. Mario Apone, Laïc Salettin du Brésil.
La prémière réunion de cette Equipe a eu lieu le 20-23 mars 2017, à la Maison Générale des Missionnaires Salettins, à Rome, Italie, avec la présence du P. Silvano Marisa, Supérieur Général, et du P. Adilson Schio, Vicaire Général.
Les participants de cette prémière réunion sont:
- Mario Apone, Coordinateur International des Laïcs Salettins
- Antonella Portinaro, Coordinatrice Nationale d´Italie
- Maria Clélia Pinto, Coordinatrice Nationale d´Argentine-Bolivie
- Vilmari Aparecida Pedrozo, Coordinatrice Nationale du Brésil
- Sunil Mathew, Coordinateur National de l´Inde
- Wojtek Chudziak, Coordinateur National des Etats Unis
- Maria Aparecida Ercolin Apone, Sécrétaire Nationale du Brésil

IMG 6245IMG 6244

Publié dans INFO (FR)

« Je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde » (Mt 28,20)

Que cette promesse de Jésus nous garde debout, droits, dans l’espérance, confiants que le Dieu bon est déjà au travail pour réaliser ce qui paraît humainement impossible.

Que cette certitude soit inscrite dans notre cœur pour ne jamais s’éteindre.

(pape François, catéchèse du 26 avril 2017)

Pour retrouver notre message en ligne, cliquez ici

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 30 avril 2017, troisième dimanche de Pâques

« Seigneur, reste avec nous » (Lc 24, 29)

L’évangile de ce dimanche retrace l’épisode des pèlerins d’Emmaüs, qui s’en vont tout tristes après avoir été profondément bouleversés et déçus par la mort de Jésus. Cet épisode nous faire réfléchir, car nous aussi il nous arrive d’avoir des moments d’incompréhension, de révolte, de déception, devant des échecs apparents, face à des événements que nous ne comprenons pas, ou qui sont contraires à nos attentes et à nos espoirs, face à l’absence apparente de Dieu. Dans ce cas, laissons-nous rejoindre par Jésus, « qui marche toujours avec nous, comme il nous l’a promis » et comme nous le rappelle le pape dans sa catéchèse cette semaine (« Je suis avec vous tous les jours, jusqu’à la fin du monde »- Mt 28.20) ; laissons-nous enseigner par Jésus, laissons-nous captiver par Jésus, laissons notre cœur « devenir brûlant » à son contact, pour découvrir combien il nous aime, et combien il ne veut que notre bien… même si nous ne le comprenons pas toujours. Laissons-nous nourrir de sa Parole et de son Pain, jusqu’à ce que nos yeux s’ouvrent, et que nous puissions « nous re-lever » et proclamer : « Oui, nous en sommes convaincus, le Seigneur est vraiment ressuscité ! » 

Prière :  « Ô Jésus, Sagesse éternelle du Dieu vivant, je reconnais la limite de ma connaissance et accepte de me laisser instruire et émerveiller par les enseignements de ta Parole, de me nourrir de ton Pain de Vie, pour accéder à l’insondable richesse de ton divin Cœur. Amen. »

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :  Ô Seigneur, reste avec nous, et prends pitié de nous. 

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, à la Miséricorde, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Prions pour toutes les personnes en maison de retraite, pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage.

- Prions pour  un couple qui attend un enfant sur lequel on a décelé une malformation cardiaque : qu’il sache l’accueillir et l’accompagner dans cette vie pleine d’incertitude. Prions pour Annick, 9 ans, qui a subi une intervention chirurgicale.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Dale High, Ashley Wade, Walter Kleiman, John Strehle.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats (attentats en Californie, en Egypte, à Paris la semaine dernière), et pour toutes les populations des pays en guerre.

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Portons aussi dans la prière Soeur Elisabeth actuellement au Myanmar jusqu’au 5 mai pour la visite canonique, ainsi que Soeur Estelle et Soeur Gloria aux Etats-Unis jusqu’au 20 mai.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour tous les jeunes, en particulier ceux qui sont en recherche d’un sens à leur vie, et pour que notre Eglise soit un lieu d’accueil et de réflexion pour leur permettre de découvrir la lumière du Christ.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses, et vivre leur mission dans la fidélité au Christ.

- Rendons grâce avec Marie Claude et Roger pour le pèlerinage qu’ils ont effectué à Lourdes durant la semaine de Pâques du 17 au 22 avril, avec les mal voyants, pour la solidarité qui s’y est vécue, pour les témoignages de foi, de courage et d’espérance reçus. Que la Sainte Vierge les aide, et nous aide à les soutenir quand nous les côtoyons.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité. Prions pour les immigrés, qui vivent dans la peur d’être expulsés, et pour ceux qui ont déjà quitté le pays.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, en crise économique et financière, et Madagascar

Madagascar, Madagascar !  : Nous avons appris cette semaine une nouvelle attaque d’un couvent, à Madagascar, le couvent de Capucins à Antsohihy, dans le nord de l’île, avec l’assassinat d’un Père missionnaire de 46 ans. Face à cette nouvelle agression d’un établissement religieux, et surtout ce nouveau signe de la situation dramatique que connait le pays, implorons le Seigneur et prions avec les évêques qui ont consacré cette année leur pays à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. » Ô Seigneur, dans note misère, face au mal qui nous accable, reste avec nous !

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, et pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

A méditer : Où en sommes-nous avec la Miséricorde ? A l’occasion de la Fête de la Miséricorde dimanche dernier, les évêques de France ont publié une réflexion interrogeant : Que reste t-il de l'année de la Miséricorde ? Si d’un certain côté la Miséricorde imprègne désormais d’une manière nouvelle notre façon de vivre et le concret de nos existences, de nos relations à travers un regard plus ajusté que nous portons sur Dieu lui-même, force est de constater que « nombreux sont ces lieux où la miséricorde doit encore accomplir son œuvre » ! Car nous sommes souvent pris au piège de nos jugements, de nos exigences, de nos tempéraments velléitaires, d’une perfection illusoire, d’une histoire qui soit exempte de tout reproche,… bref, autant de remparts que nous dressons instinctivement et que nous renonçons à voir plus ou moins subtilement. (…) Notre propre sens de la justice, notre bon-droit, notre égoïsme semblent bien souvent prévaloir sur l’exercice concret de la Miséricorde. (...)  La Miséricorde est un appel à considérer les replis de notre existence que nous n’osons pas trop exposer à la lumière de la résurrection. Elle nous remet devant l’attitude de Dieu qui rend possible ce qui, à nos yeux, était de l’ordre de l’inimaginable. Elle nous évite de vivre dans une forme de schizophrénie entre la vie selon l’Evangile à laquelle nous aspirons et notre engagement dans le monde. La Miséricorde nous fait sortir de l’illusion de notre toute puissance et mobilise nos pauvres élans pour approfondir l’exercice de notre charité. Et d’interroger : « Si notre responsabilité est bien de porter au monde l’annonce de la Résurrection et de faire entrevoir la Miséricorde dont nous vivons nous-mêmes, à qui allons-nous parler – au-delà de notre cercle de convaincus – de la résurrection ? À qui allons-nous porter ce témoignage qui fonde toute espérance et où la Miséricorde change l’histoire ? La Miséricorde n’est pas un mot « fourre-tout » qui s’impose lorsque nous n’avons plus rien à dire : il renvoie à la source de l’amour de Dieu qui nous établit dans une attitude nouvelle où le réel n’est pas un obstacle à la rencontre du Ressuscité mais le lieu même où il se fait reconnaître, y compris avec ses blessures. » Ô Seigneur, reste avec nous ! Ouvre-nous à ta Miséricorde.

Mois de Mai, mois de Marie, mois du centenaire de l’Apparition de Fatima : « En ces temps où nous vivons, croyons en l’efficacité du Rosaire ». Nous allons entrer lundi dans le mois de mai. Voici ce que sœur Lucie (l’une des voyantes de Fatima décédée le février 2005 et dont le procès de canonisation est en cours) disait du Rosaire : « La Vierge la plus sainte a, en ces temps où nous vivons, donné une efficacité nouvelle à la récitation du Rosaire à tel point qu’il n’y a pas un problème, même des plus difficiles, temporel mais surtout spirituel, nous touchant dans nos vies personnelles ou dans nos familles… qui ne puisse être résolu par le Rosaire. Puisque nous avons tous besoin de prier, Dieu attend de nous, comme une sorte de redevance quotidienne, une prière qui soit à notre portée : le Rosaire, qui peut être récité en groupe ou en privé, à l’Église en présence du Saint-Sacrement ou à la maison, en famille ou bien seul, en voyage ou en se promenant dans les champs. »

« Je vous salue Marie, le Seigneur est avec vous… » Ô Seigneur, lorsque nous prions le chapelet, reste avec nous comme avec Marie !

Prière jubilaire de consécration à Notre Dame de Fatima  : Salut, ô Mère du Seigneur, Vierge Marie, Reine du Rosaire de Fatima ! Tu es bénie entre toutes les femmes, tu es l’image de l’Église revêtue de la lumière pascale, tu es l’honneur de notre peuple, tu es le triomphe sur l’empreinte du mal. Prophétie de l’Amour miséricordieux du Père, éducatrice de l’Annonce de la Bonne Nouvelle du Fils, Signe du feu ardent de l’Esprit Saint, enseigne-nous, dans cette vallée de joies et de douleurs, les vérités éternelles que le Père révèle aux tout-petits. Montre-nous la force de ton manteau protecteur. Dans ton Cœur Immaculé sois le refuge des pécheurs et le chemin qui conduit jusqu’à Dieu. Uni/e à mes frères, dans la foi, l’espérance et l’amour, à toi je me confie. Uni/e à mes frères, par ton intercession, je me consacre à Dieu, ô Vierge du Rosaire de Fatima. Et enfin, enveloppé/e dans la lumière qui jaillit de tes mains, je rendrai gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen.

► Prière pour la Paix  à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

► Un appel des évêques de France à la responsabilité des chrétiens : Suite au premier tour des élections présidentielles, la Conférence des évêques de France a tenu à rappeler, certains éléments de discernement « à la lumière de l’Evangile qui inspire l’Enseignement social de l’Eglise ». Ainsi les évêques en appellent à l’engagement des chrétiens dans la vie sociale, en tant que citoyens. Ils rappellent certains principes fondateurs comme la recherche du bien commun, la destination universelle des biens, la mise en œuvre de la fraternité, l’attention aux plus fragiles, la dignité de la personne humaine et la subsidiarité. Même si les candidats n’incarnent pas à nos yeux la globalité des valeurs que nous souhaiterions, le vote est un devoir citoyen, et le processus démocratique ne se limite pas à l’élection présidentielle, mais se prolongera dans les législatives (juin) et les sénatoriales (septembre). Les évêques insistent aussi sur d’autres formes de participation à la démocratie (démocratie participative locale, fonctionnement associatif) qui implique l’engagement des citoyens dans la vie sociale, et qui doivent nous permette d’insuffler dans la société les valeurs évangéliques. Nous avons une responsabilité commune envers l’humanité et les générations à venir, notamment aussi sur le plan écologique, (comme l’a rappelé le pape dans son encyclique Laudato Si’). « Aujourd’hui, le risque principal serait de renoncer à lutter pour l’avenir et de céder à la tentation du fatalisme, met en garde le texte des évêques. Notre foi chrétienne nous appelle à l’Espérance : les difficultés que nous rencontrons ne sont pas un appel au renoncement, mais à l’action. » Que ces élections ne soient pas source de division entre les chrétiens, mais permettent à tous d’exprimer les valeurs de leur appartenance à Jésus-Christ. Seigneur, reste avec nous et éclaire nous ! - Retrouvez le communiqué de la CEF en intégralité.

Rappelons aussi qu’en juin 2016, une Déclaration du Conseil Permanent des Evêques de France avait donné divers critères pour aider au discernement, et à la réflexion sur « la société que nous voulons construire ».

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne. 

Vous pouvez aussi retrouver au lien suivant toutes les  Prières pour la France qui ont été proposées durant les 9 semaines de la Neuvaine du 18 février au 22 avril, précédant les élections présidentielles.

Et reprenons la prière pour la France de L’Ile-Bouchard : " Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église. Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France. Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Évangile de ton divin Fils. Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. "

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde. Prions notamment pour le Saint Père pour son voyage en Egypte    les 28 et 29 avril, un voyage à la fois pastoral œcuménique et interreligieux.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen » Et reste avec lui, Seigneur.

Intention de prière du pape pour le mois de mai 2017 :

Chrétiens d’Afrique, témoins de la paix : Pour les chrétiens d’Afrique afin qu’ils rendent un témoignage prophétique de réconciliation, de justice et de paix, en prenant pour modèle Jésus Miséricordieux.

Christians in Africa : That Christians in Africa, in imitation of the Merciful Jesus, may give prophetic witness to reconciliation, justice, and peace.

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Planter maintenant

Cette semaine, Tugdual Derville nous invite à nous mettre dans « l’air du temps », évoquant le jardinage, et nous invitant à apprécier et pratiquer des « plantations ». Planter nous met « à l’école du temps », temps de la nature qu’on apprivoise sans la forcer. « Planter nous aide à restaurer l’alliance entre l’homme et la terre », et nous permet d’approcher le « secret de la vie », cela nous enseigne aussi  « l’abandon et la confiance » et nous appelle à l’émerveillement en méditant cette parole de l’évangile : « nuit et jour, la semence germe et grandit, nul ne sait comment.» (Mc 4, 27)…. mystère de la fécondité invisible.  Et cela nous invite aussi à la patience, qui est la « leçon de vie » du végétal. Prenons donc le temps de contempler la lente et puissante croissance de nos plantes. Pour cela, nous pouvons nous-mêmes planter au moins une graine ou une plante dans notre jardin ou dans un pot, pour nous émerveiller de la voir grandir, se développer, et bien sûr en prendre soin amoureusement.

…. avec un petit conseil pratique à ceux qui ne sont pas habitués aux plantations : si vous devez planter des légumes d’été en pleine terre, (tomates, aubergines par exemple) mieux vaut attendre que soient passés les Saints de glace (St Mamert, St Pancrace et St Servais les 11, 12 et 13 mai)… et de toute façon, avec les températures actuelles mieux vaut ne pas être trop pressés si vous voulez en apprécier le résultat !

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : Prochaines  journées de recollection les mercredis 17 mai  2017 et 28 juin 2017.

- Communauté de Saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette.: Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie.  Dernière journée : samedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées (de 10 h à 17 h) sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

- Communauté de Blesle : dimanche 28 mai 2017 : journée multiculturelle animée parles Soeurs de la Salette. Messe à 10 h 30 suivi d’un repas de solidarité au profit de l’école d’Andraimasina – Madagascar. Vente de produits malgaches. Salle polyvalente de Blesle. Participation : 15 euros pour les adultes, 8 euros pour les enfants.  Inscriptions / renseignements au 04.71.76.26.83 ou 06.38.79.17.06 – email :<Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>

Grand pèlerinage à la Salette du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) Samedi matin, conférence du Père Ragonneau, Jésuite. RAPPEL : L’nscription auprès des communautés SNDS ou auprès de notre association (Secrétariat AASA-SNDS ) devait être faite avant le 31 mars. Si vous avez oublié de vous inscrire, dépêchez-vous de vous annoncer.  Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sur la famille sont proposés aux participants le samedi après midi. (voir tract avec programme en cliquant sur Pèlerinage la Salette 9 au 11 juin 2017)

► Site Internet pour les Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Le prochain loto BINGO organisé  par les Chevaliers de Colomb aura lieu le dimanche 30 avril 2017, à 14 h à la paroisse St Marie des Douleurs. Notre association LSLC apporte son soutien et sa participation par la confection et la vente de pâtisseries, hot dogs etc….

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage. .

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins, avec en particulier dans les prochaines semaines :

- du 29 au 30 avril : La-joie-de-l’amour-en-famille (célébrations de jubilés, anniversaires de mariage…) – autres dates : 27-28 mai, 17-18 juin, 26-27 août, 30 sept-1er octobre, 28-29 octobre.

- 30 avril – 1er mai : Dentelles-et-prières  (Ateliers pratiques, présentations, échanges, rencontre et  partage.)

- Lundi 1er mai : Fete-de-Saint-Joseph-et-du-travail

- Samedi 6 mai et tous les samedis du mois de mai 13, 20, 27 mai : Samedi-festif-avec-Marie-en famille

- du 11 au 14 mai : A-l-écoute-de-la-Belle-Dame  retraite animée par un missionnaire de la Salette – autre date 13 au 16 juillet.

- 13 et 14 mai : Assemblée-générale-de-l’ Association des Pèlerins de la Salette

- samedi 20 mai : Concert-de-la-Philharmonique-de Villelaure

- jeudi 25 mai : Fête-de-l-Ascension

- mercredi 31 mai : Fête-de-la-Visitation

- dimanche 4 juin : Fête-de-la-Pentecôte

- mercredis 7, 14, 21 juin : Un-jour-avec-Marie-à-La-Salette

- weekend du 17-18 juin : Retraite-eucharistique

Et pour consulter le programme complet de la saison voir : La Salette-agenda-complet-2017

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou 04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

Visitez le site du sanctuaire http://lasalette.cef.fr/ : pour toutes vos informations sur le Sanctuaire, les célébrations, les activités, les grands événements.  A découvrir notamment sur le site : L’histoire des Soeurs-de-la-Salette ou encore Les-laïcs-associés (textes, témoignages, homélies de la rencontre européenne des laïcs salettins en septembre 2011), ainsi que Le-Message-commenté de la Belle Dame

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

- Vous y découvrirez aussi le message de Pâques du Père Silvano supérieur Général des MS, dont vous trouverez un extrait ci joint, avec ces paroles que nous pouvons tous faire nôtres dans notre « ministère particulier » en tant que membres de la famille salettine : « Puisse la Pâque de cette année être une occasion propice au renouvellement et à l’approfondissement de nous-mêmes pour commencer, repensant et réformant notre rapport avec Dieu et avec les autres, en particulier celui concernant la vie fraternelle en communauté et notre application au ministère en tant que missionnaires de la réconciliation »

Et sur le site des Etas Unis  . https://www.lasalette.org/ vous trouverez une quantité d'articles en anglais sur la Salette, les Missionaires de la Salette, les laïcs et la famille Salettine.

On the website of the United States https://www.lasalette.org/  you will find a lot of articles in English on La Salette, the Missionaries,  the laity and the Salettine family .

Invitation  à la soutenance de thèse de Doctorat en Théologie Dogmatique, intitulée « Le dialogue de l’Eglise avec le monde dans la constitution pastorale Gaudium et Spes et dans le magistère de Jean Paul II »  présentée par le Père Gervais Marie RATSIMBAZAFY, Missionnaire de La Salette,  sous la direction du Prof. Mgr Antonio NITROLA, qui aura lieu à Rome à l’Université Pontificale Grégorienne le vendredi 16 juin 2017, à 16 h 00, salle L210.

Rappel : Vous pouvez contribuer à l’action du « SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- Promouvons l’amitié et le respect entre les hommes et les femmes des diverses traditions religieuses pour construire un monde de paix (26 avril)

- Il est mort, il est enseveli, il est ressuscité et il est apparu : Jésus est vivant! C’est le noyau du message chrétien (25 avril)

- Si nous avions la Parole de Dieu toujours dans notre cœur, aucune tentation ne pourrait nous éloigner de Dieu (24 avril)

- Demandons la grâce de ne jamais nous fatiguer de puiser chez Jésus la miséricorde du Père et de la porter au monde (23 avril)

- La miséricorde de Dieu est éternelle : elle ne finit pas, ne s’épuise pas, ne cède pas devant les fermetures, et ne se fatigue jamais (23 avril)

- Seigneur, guéris nos vies, que nous soyons gardiens et non prédateurs du monde, semions la beauté et non la pollution ni la destruction (22 avril)

- Lorsque nous avons touché le fond de notre faiblesse, Christ ressuscité nous donne la force de nous relever (21 avril)

- Si Christ est ressuscité, nous pouvons regarder avec des yeux et un cœur nouveaux chaque événement de notre vie, même les plus négatifs (20 avril)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : Ancrer en nous la certitude que Dieu est avec nous et pourvoit à nos besoin. Le pape François, dans sa  Catéchèse du 26 avril 2017 s’est appuyé sur l’annonce prophétique que nous trouvons dans les dernières paroles de l’évangile de Saint Matthieu  « Et moi, je suis avec vous tous les jours jusqu’à la fin du monde, qui est à rapprocher de celle du début du même évangile : « on lui donnera le nom d’Emmanuel, qui signifie Dieu avec nous » (Mt 1, 23). Cette certitude que Dieu est avec nous jusqu’à la fin du monde, que Jésus marche avec nous chaque jour de notre vie, doit être ancrée en nous. Notre Dieu n’est pas un Dieu lointain, isolé, absent, mais il est proche de nous, il est préoccupé de nous ; il est passionné et tendrement épris de l’homme. Même si notre cœur se refroidit, son cœur reste brûlant d’amour pour nous. Il nous accompagne toujours, même si nous l’oublions. Notre existence est un pèlerinage, a aussi ajouté le pape, un chemin, un voyage, comme le raconte l’histoire de toute la Bible ; nous sommes un peuple de marcheurs, cherchant à explorer des « mondes » que nous ne connaissons pas encore. Nous ne devenons pas des hommes et des femmes mûrs si nous ne percevons pas l’attrait de l’horizon, cette « limite ente le ciel et la terre ». Sur ce chemin, nous ne sommes jamais seuls. Ce n’est pas seulement à la fin du voyage que nous rencontrerons Dieu, car il est avec nous, chaque jour, il marche avec nous, il nous accompagne  parce qu’il nous aime. Il ne nous abandonne pas dans le temps de l’obscurité et de l’épreuve. Dieu se préoccupe de notre vie ; c’est cela « Providence ». Nous devons enraciner avec fermeté dans notre esprit cette certitude que Dieu pourvoira à tous nos besoins, qu’il ne nous abandonnera jamais. L’espérance souvent symbolisée par une ancre, est solide et certaine car elle ne repose pas sur la force de la volonté humaine, mais sur ce que Dieu a promis et réalisé en Jésus-Christ. Dieu travaille pour réaliser ce qui humainement parait impossible. Nous sommes précédés par l’Amour de Dieu. La victoire du Christ ressuscité est la victoire de l’Amour. « O Seigneur, sur notre route, merci de rester avec nous ! »

INFOS DIVERSES

- Hommage aux martyrs des XX et XXIème siècles : Le 22 avril 2017, dans la basilique Saint-Barthélémy-en-l’Île (San Bartolomeo all’Isola) à Rome, le pape François présidait à une veillée de prière en mémoire des martyrs des XXe et XXIe siècle. Ce fut l’occasion de rendre hommage aussi au Père Jacques Hamel, assassiné par deux terroristes en l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray le 26 juillet 2016. Lors de la veillée, sa sœur Roselyne, a donné un témoignage pour sa « vie donnée au Seigneur » souhaitant que le sacrifice de Jacques porte des fruits, pour que les hommes et les femmes de notre temps puissent trouver la voie du vivre ensemble et de la paix. (Nouveaux-martyrs-témoignage-de-la-soeur-du-père-Hamel)

Signalons aussi qu’un site internet donne la liste des reliques conservées dans les chapelles latérales de la basilique, chacune d’entre elles étant dédiée à un continent ou à une situation historique particulière : des reliques de « Nouveaux martyrs » d’Afrique – dont une Lettre du Français Christian de Chergé, moine trappiste du monastère Notre-Dame de l’Atlas, en Algérie – d’Espagne et du Mexique, du nazisme, du communisme, d’Amérique Latine – dont une étole du p. André Jarlan, prêtre français tué à Santiago du Chili le 4 septembre 1984 tandis qu’il lisait la Bible et un missel de Mgr Oscar Arnulfo Romero, archevêque de San Salvador – et enfin d’Asie, d’Océanie et du Moyen-Orient, et le bréviaire du prêtre Jacques Hamel, qui a été déposé à la basilique par l’archevêque de Rouen, Mgr Dominique Lebrun, le 15 septembre 2016.

- Un petit (ou grand) clin d’œil du Seigneur à un prêtre : témoignage d’un prêtre « épuisé » qui raconte comment Dieu « l’attendait car Il avait besoin de lui » : I’incroyable-signe-de-Dieu-à-un-prêtre-épuisé  

- Le Père Pedro (bien connu pour le combat qu’il mène contre la pauvreté à Madagascar) est invité par le Rotary Club de Romans le samedi 24 juin à 20 h : Il donnera une conférence au Centre culturel St Hippolyte St Jean Bosco 17 bd Rémy Roure - 26100 Romans sur Isère. L’entrée est  gratuite.  Possibilité de dons ;  urnes prévues à cet effet.  Dédicace du dernier livre du Père Pedro - Petit cocktail à la fin de la soirée.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à reconnaître la présence aimante et agissante de ton Fils dans nos vies, et à témoigner de sa Résurrection»

Fraternellement et amicalement.

Bonne semaine à tous

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 03.88.63.59.35 / 06.61.71.40.38

Publié dans INFO (FR)

Soyons des signes limpides du Christ ressuscité, en annonçant aux hommes et aux femmes de notre temps le message de joie et d’espérance du jour de Pâques”. (pape François – Regina Caeli du lundi de Pâques)


Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 23 avril 2017, deuxième dimanche d Pâques, Dimanche de la Miséricorde Divine

 « De même que le Père m’a envoyé, moi aussi, je vous envoie » (Jn 20, 21)

Tout au long de cette semaine de Pâques, les lectures de la messe relatent l’événement de la résurrection de Jésus à travers les signes et manifestations du Ressuscité auprès de ses Apôtres. Dans les Actes des Apôtres, que nous lisons en ce Temps de Pâques, Saint Pierre témoigne avec force et assurance de la résurrection de Jésus. Le pape, dans ses homélies et dans sa catéchèse de cette semaine, nous fait comprendre avec la même force que nous devons, en tant que chrétiens, être témoins de ce grand message d‘espérance qu’est pour le monde la certitude de la Résurrection du Christ. Et c’est ce que Jésus a demandé à ses disciples lors de sa première rencontre avec eux, le soir de Pâques : « moi aussi, je vous envoie », « allez, de toutes les nations faites des disciples » (Mt 28, 19). Et si nous avons des difficultés à en être convaincus, rappelons nous les paroles de Jésus à Thomas : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu ! » et implorons sa Miséricorde.

- Prions pour tous ceux qui laissent entrer le Ressuscité dans leur cœur, pour tous ceux qui rayonnent de la joie du Christ ressuscité, pour tous ceux qui témoignent de leur foi dans le monde avec courage, et aussi pour tous ceux qui ne croient pas en la résurrection de Jésus. Seigneur augmente et affermi en nous  la foi, et prends pitié de nous.

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Fête de la Miséricorde Divine : faire de la Miséricorde un « art de vivre » au quotidien ! En ce deuxième dimanche de Pâques, nous célébrons la Fête de la Miséricorde instituée par le pape Saint Jean-Paul II le 30 avril 2000, jour de la canonisation de Faustine Kowalska, à qui Jésus avait demandé que ce dimanche soit consacré à la Miséricorde. C’est l’occasion de nous rappeler les paroles du pape François lors de la clôture de l’Année Sainte, le 20 novembre 2016 : « Même si la Porte Sainte se ferme, la vraie porte de la Miséricorde reste pour nous toujours grande ouverte, le Cœur du Christ ». Ainsi, cette année Sainte devait être pour nous une « rampe de lancement » pour que la Miséricorde devienne notre style de vie ! Rappelons pour cela la prière de Soeur Faustine ; qu’elle soit notre « carburant » pour chacune de nos journées : « Aide-moi, Seigneur, pour que mes yeux soient miséricordieux, pour que je ne soupçonne jamais ni ne juge d’après les apparences extérieures, mais que discerne la beauté dans l’âme de mon prochain et que je lui vienne en aide. Aide-moi, Seigneur, pour que mon oreille soit miséricordieuse, afin que je me penche sur les besoins de mon prochain et ne reste pas indifférente à ses douleurs ni à ses plaintes. Aide-moi, Seigneur, pour que ma langue soit miséricordieuse, afin que je ne dise jamais de mal de mon prochain, mais que j’aie pour chacun un mot de consolation et de pardon. Aide-moi, Seigneur, pour que mes mains soient miséricordieuses et, remplies de bonnes actions, afin que je sache faire du bien à mon prochain et prendre sur moi les tâches les plus lourdes et les plus déplaisantes. Aide-moi, Seigneur, pour que mes pieds soient miséricordieux, pour me hâter au secours de mon prochain, en dominant ma propre fatigue et ma lassitude. Aide-moi, Seigneur, pour que mon coeur soit miséricordieux, afin que je ressente toutes les souffrances de mon prochain. Je ne refuserai mon coeur à personne. Que Ta miséricorde repose en moi, ô mon Seigneur » Ô Jésus, transforme-moi en toi, car tu peux tout. »

Et pour vous aider concrètement à vivre cette miséricorde au quotidien, nous vous invitons à découvrir le livre que vient de publier Hélène Dumont, fondatrice en 2008 du mouvement des Serviteurs de la Miséricorde et animatrice de ce mouvement (elle anime notamment des veillées et des retraites en présence des reliques de sainte Faustine dans les paroisses, les communautés et les congrégations en France et à l'étranger). L’ouvrage intitulé "La miséricorde, un art de vivre" (aux éditions des Béatitudes) a pour objectif de donner au lecteur des moyens concrets pour développer une attitude miséricordieuse et d’en faire un style de vie. La prière de sainte Faustine tirée du Petit Journal et enrichie de la Parole de Dieu, est le fil conducteur de la démarche proposée. De séquence en séquence, le lecteur est invité à changer ses comportements pour que ses yeux, ses oreilles, sa langue, ses mains, ses pieds, son cœur… deviennent davantage miséricordieux. Quelques questions pour mettre en pratique le sujet abordé l’aideront afin de transformer son quotidien avec l’aide de l’Esprit Saint. Un livre simple et pratique pour aider tous ceux qui veulent être miséricordieux au cœur même de leur vie familiale, sociale, professionnelle et en Eglise. Une façon de répondre au souhait de Jésus exprimé par Sœur Faustine « Toute âme devrait refléter ma miséricorde »

Vous pouvez en cliquant sur les liens correspondants découvrir le livre, ainsi que sa table des matières ou encore quelques extraits

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, à la Miséricorde, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Prions pour toutes les personnes en maison de retraite, pour Andrée, et son mari Bernard, pour la maman de Patou, pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour Alain, pour Marie Claude, Marguerite, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour Geneviève, sa fille Christelle et son petit fils Jonathan, qui vivent une situation familiale tendue et douloureuse.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Dale High, Ashley Wade, Walter Kleiman, John Strehle, et pour leurs défunts :Carl Angelo Rafols, neveu de Judith Scyoc, Mary Mazza, Pat Mizer, Heather Novotny ; que le Seigneur les accueille dans son Royaume de Paix et de lumière, qu’il soutienne et réconforte leurs familles.

- Prions aussi pour David, et rendons grâces avec Soeur Peggy Byrne pour le succès de ses traitements de radiothérapie.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats. Pour les victimes de l’attentat d’Alep en Syrie.  

- Avec le pape François, dans son message de Pâques, prions pour toutes les populations des pays en guerre.  Le pape François a imploré Dieu pour qu’il ramène la paix au Moyen-Orient, particulièrement en Syrie, où a eu lieu la veille près d’Alep d’un terrible attentat,  pays « victime d’une guerre qui ne cesse pas de semer horreur et mort », en Irak, mais également en Ukraine « encore affligée par un conflit sanglant », ainsi qu’au Sud Soudan, au Yémen, en Somalie, en République Démocratique du Congo ou autres pays d’Afrique, où les populations souffrent de « conflits qui se perpétuent » ou de « graves famines », et aussi en Amérique latine. Que la résurrection du Christ soit motif « d’espérance » pour eux et pour « tous ceux qui traversent des moments de crise et de difficultés » spécialement en raison du grave manque de travail surtout chez les jeunes. Le pape a souhaité que d’une seule voix dans toutes les parties de la Terre « résonne l’annonce la plus belle : “Le Seigneur est vraiment ressuscité, comme il l’avait promis !”. Il a vaincu les ténèbres du péché et de la mort, qu’il donne la paix à notre temps ».

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses.

- Nous prions aussi avec nos amis Marie Claude et Roger pour tous les malades et les Hospitaliers qui sont actuellement en pèlerinage à Lourdes, accompagner des personnes malvoyantes durant cette semaine de Pâques du 17 au 22 avril, avec l’ association diocésaine  « Voir ensemble »

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité. Prions pour les immigrés, qui vivent dans la peur d’être expulsés, et pour ceux qui ont déjà quitté le pays.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, en crise économique et financière, Madagascar, où les aléas climatiques, l’insécurité, aggravés par les trafics et la corruption, la violence, jettent de plus en plus de familles dans la misère.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, et plus spécialement pour Soeur Elisabeth actuellement au Myanmar jusqu’au 5 mai pour la visite canonique, pour Soeur Estelle et Soeur Gloria aux Etats-Unis jusqu’au 20 mai, pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Prière pour Madagascar  : Nous vous laissons découvrir ci joint la lettre pleine d’émotion, de tristesse, de réalisme, mais aussi de reconnaissance, d’espérance et de miséricorde que nous a envoyée Sour Marie Victoire depuis Madagascar, suite aux événements du 1er avril, et alors qu’elle s’apprêtait à retourner dans sa communauté de Bemahatazana. « Le pays ne va pas bien », nous écrit-elle.  Mais « la vie est plus forte que la mort »,  « le mal n’aura pas le dernier  mot », « la victoire est le fruit de  la fraternité ! »

- Avec les évêques qui ont consacré leur pays à la Miséricorde divine, prions : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. »

Neuvaine à Notre Dame de la Salette  : Vous trouverez ci-joint le texte de la prière et du chant diffusés le 19 avril sur RCF, et dont nous vous avons déjà envoyé l’enregistrement audio.

► Quand les jeunes nous invitent à retrouver le sens du politique : dimanche prochain 23 avril aura lieu en France le premier tour de l’élection présidentielle. Nous vous invitons à lire cette réflexion d'une jeune étudiante qui a lu et réfléchi à partir du document de évêques de France publié l’automne dernier : « Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique »  Elle nous invite notamment à nous questionner sur « qu’est-ce qui compte vraiment dans notre société ? ». L’homme a besoin de sens : sens de la société, sens des différents projets politiques, qu’ils concernent l’éducation, la sécurité, l’entreprise, la famille, la santé, le respect de la vie… et aussi de retrouver l’espérance. La question certes est de savoir, au delà de toutes les polémiques médiatiques, quel président est capable de conduire notre pays dans le « sens » que nous souhaitons, mais aussi  de prendre conscience que nous sommes tous acteurs de la politique que nous voudrions voir mise en place, à travers nos propres engagements, nos actions dans nos quartiers, nos entreprises, nos écoles, nos lieux de vie. Par le dialogue nous pouvons « rassembler nos positions différentes et construire quelque chose avec chacun ». En tant que chrétiens, nous devons prendre notre place et affirmer nos convictions, en maintenant toujours le dialogue ouvert, surtout avec nos frères en Christ qui pensent différemment et qui viennent nourrir notre réflexion…. Il en va de la responsabilité de chacun pour retrouver le sens du « bien commun », la joie du service de l’autre, de la société, de son pays. Chacun peut agir à son échelle, et en fonction de ses talents. … « La parole échangée, les espaces de dialogue à privilégier, s’ils sont plus que jamais nécessaires et urgents, supposent infiniment de doigté, de souplesse, d’adaptabilité alors même que la tentation est celle du passage en force et du repli sur ses positions. » A méditer… Et si ce n’était pas le simple fait du hasard que ce premier tour des élections présidentielles coïncide avec le dimanche de la Miséricorde ?

La prière pour la France de L’Ile-Bouchard : " Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église. Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France. Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Évangile de ton divin Fils. Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. "

► Petite info pratique : Que faire de vos rameaux ? Généralement, les fidèles utilisent leurs rameaux bénis lors de la messe du dimanche des Rameaux pour décorer leur maison. On peut ainsi les placer derrière une peinture religieuse ou un crucifix, voire même les transformer joliment et durablement. L’intérêt de les utiliser comme pièces décoratives dans votre maison, c’est qu’ils évoqueront toute l’année le dimanche des Rameaux et vous rappelleront le récit de la Passion qui a été lu à la messe. C’est un moyen idéal de rester connecté à la Semaine sainte et d’honorer le Christ, Messie venu nous sauver du péché et de la mort. Mais que faire avec les rameaux en surplus, ou ceux de l’année précédente que l’on aura remplacés ? Selon le Code de droit canonique, les objets bénis ne doivent pas être jetés à la poubelle, mais traités avec respect (cf. no1171 : « Les choses sacrées qui sont destinées au culte divin par une dédicace ou une bénédiction seront traitées avec respect et ne seront pas employées à un usage profane ou impropre, même si elles sont la propriété de personnes privées »). À la messe, ces branches de buis ont été bénies par le prêtre et transformées en « sacramental », un objet qui nous rapproche de la célébration des sept sacrements. Les jeter équivaut à rejeter leur but sacré et à les traiter comme tout autre objet dont nous n’avons plus besoin… La plupart des sacramentaux, comme les rameaux, peuvent être brûlés ou enterrés afin de les éliminer correctement. Cette façon de procéder honore leur rôle sacré et les renvoie à la terre d’une manière digne. N’importe qui peut faire cela, mais si vous n’avez pas la possibilité de les brûler ou de les enterrer, déposez simplement vos branches à la maison paroissiale. Souvent, les prêtres encouragent les fidèles à déposer leurs rameaux à l’église afin qu’ils puissent brûler les branches et en faire des cendres pour le mercredi des Cendres De cette façon, l’année liturgique garde un lien avec la précédente et rien ne se perd.

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois d’avril 2017 :

Les jeunes : Pour les jeunes afin qu’ils sachent répondre généreusement à leur vocation en envisageant, aussi, la possibilité de se consacrer au Seigneur dans le sacerdoce ou la vie consacrée.

Young PeopleThat young people may respond generously to their vocations and seriously consider offering themselves to God in the priesthood or consecrated life..

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Goûter-pleinement

Tugdual Derville nous invite cette semaine à goûter et apprécier ce que nous mangeons, en songeant que nos aliments font partie de notre « culture », mais aussi de la Création voulue par Dieu, et donc aussi à leur accorder le respect nécessaire, maîtriser la gloutonnerie, s’informer sur leur origine, comment ont-ils été produits, etc… Que nous ne goûtions pas seulement avec nos sens, mais aussi avec notre intelligence et notre savoir !

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Inauguration officielle de la Maison Mère des Soeurs de Notre Dame de la Salette à Gières. Elle a eu lieu lundi dernier 17 avril 2017 en présence de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Nous vous ferons parvenir dans un envoi séparé un diaporama avec des photos de la journée.

- Communauté de Fontaines Saint Martin : Prochaine  journée de recollection les mercredis 17 mai  2017 et 28 juiin 2017.

- Communauté de Saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette.: Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie.  Dernière journée : samedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées (de 10 h à 17 h) sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

- Communauté de Blesle : dimanche 28 mai 2017 : journée multiculturelle animée parles Soeurs de la Salette. Messe à 10 h 30 suivi d’un repas de solidarité au profit de l’école d’Andraimasina – Madagascar. Vente de produits malgaches. Salle polyvalente de Blesle. Participation : 15 euros pour les adultes, 8 euros pour les enfants.  Inscriptions / renseignements au 04.71.76.26.83 ou 06.38.79.17.06 – email :<Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>

► Site Internet pour les Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Le prochain loto BINGO organisé  par les Chevaliers de Colomb aura lieu le dimanche 30 avril 2017, à 14 h à la paroisse St Marie des Douleurs. Notre association LSLC apporte son soutien et sa participation par la confection et la vente de pâtisseries, hot dogs etc….

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage. .

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins. Vous pouvez consulter le programme complet de la saison en cliquant sur La Salette-agenda-complet-2017

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou 04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

Visitez le site du sanctuaire http://lasalette.cef.fr/ : pour toutes vos informations sur le Sanctuaire, les célébrations, les activités, les grands événements.  A découvrir notamment sur le site : L’histoire des Soeurs-de-la-Salette ou encore Les-laïcs-associés (textes, témoignages, homélies de la rencontre européenne des laïcs salettins en septembre 2011), ainsi que Le-Message-commenté de la Belle Dame

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

- Vous y découvrirez aussi le message de Pâques du Père Silvano supérieur Général des MS.

Rappel : Vous pouvez contribuer à l’action du « SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► Quelques Tweets et messages du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- Si Christ est ressuscité, nous pouvons regarder avec des yeux et un cœur nouveaux chaque événement de notre vie, même les plus négatifs (20 avril)

- Méditons avec émerveillement et reconnaissance le grand mystère de la résurrection du Seigneur (19 avril)

- Cette semaine de Pâques, ça nous fera du bien de lire chaque jour un passage de l’Évangile où l’on parle de la résurrection du Christ (18 avril)

- Oui, nous en sommes certains : le Christ est vraiment ressuscité ! (17 avril)

- Bonnes fêtes de Pâques ! Portez à tous la joie et l’espérance du Christ ressuscité ! (16 avril Pâques))

- C’est la fête de notre espérance, la célébration de la certitude que rien ni personne ne pourra jamais nous séparer de l’amour de Dieu (15 avril Samedi saint)

- Ô Croix du Christ, enseigne-nous que l’aube du soleil est plus forte que l’obscurité de la nuit et l’amour éternel de Dieu vainc toujours (14 avril Vendredi Saint)

- Ça fait du bien de s’ouvrir, car c’est le propre du cœur de Dieu de déborder de miséricorde, déborder, répandant sa tendresse (13 avril Jeudi Saint)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François :

- Nous devons être témoins du message d’espérance de la résurrection du Christ. C’est l’appel qu’a lancé le pape François à tous les chrétiens lors du Regina Cæli, place Saint-Pierre le 17 avril 2017, lundi de Pâques. [Pendant le temps pascal et jusqu’à la fête de la Pentecôte, cette prière du Regina Caeli remplace le traditionnel Angelus]. A la suite du Christ ressuscité, nous devons nous aussi « déjà commencer à ressusciter », en étant des hommes et des femmes nouveaux selon l’Esprit. Pour cela, a expliqué le pape, il faut annoncer aux hommes et aux femmes de notre temps ce message de joie et d’espérance : celui du jour de Pâques. Le Souverain Pontife a donné des indications pour cette annonce: poser des gestes de solidarité et d’accueil, alimenter le désir universel à la paix et l’aspiration à un environnement libéré de la dégradation. Et ce, au milieu des épreuves qui travaillent le monde et malgré la mondanité qui éloigne de Dieu. Nous devons être des signes limpides du Christ ressuscité ! Ces gestes, a poursuivi le pape François, sont communs et humains mais peuvent acquérir une efficacité bien supérieure à notre capacité, s’ils sont posés et animés par la foi dans le Seigneur ressuscité. En effet, le Christ est vivant et opérant dans l’histoire au moyen de son Esprit Saint. Le pape a ainsi invité les fidèles à « cueillir chaque bonne occasion pour être témoins du Seigneur ». De plus, la Vierge Marie nous accompagne pour « être des signes limpides du Christ ressuscité ». Et son intercession vient particulièrement au secours des communautés chrétiennes qui sont appelées à un témoignage plus difficile et courageux.

Signalons aussi quelques paroles fortes du pape lors des célébrations du Triduum pascal :

- Aux prêtres lors de la messe Chrismale du Jeudi Saint : Ne séparez pas  les « trois grâces de l’Évangile » : « sa Vérité – non négociable -, sa Miséricorde – inconditionnelle pour tous les pécheurs – et sa Joie – intime et inclusive. Vérité, Miséricorde et Joie : toutes les trois ensemble ».

- Célébration du Vendredi Saint (prière à la fin du Chemin de Croix)  « Nous nous tournons vers Toi … les yeux baissés de honte et le cœur plein d’espérance a dit le pape dans sa prière. Honte pour toutes les images de dévastations, de destructions et de naufrages qui sont devenues ordinaires dans notre vie ; (…) honte pour le sang innocent versé quotidiennement, (…) honte parce que trop souvent, comme Judas et Pierre, nous t’avons vendu et trahi et laissé mourir seul par nos péchés, (...) honte pour notre silence face aux injustices : pour nos mains avares pour donner et avides de conquérir ; pour notre voix vive pour défendre nos intérêts et timide pour parler de ceux d’autrui ; pour nos pieds rapides sur le chemin du mal et paralysés sur celui du bien ». Mais aussi le coeur plein d’espérance « que tu ne nous traites pas selon nos mérites mais uniquement selon l’abondance de ta Miséricorde ; (…) l’espérance que ta fidélité ne se base pas sur la nôtre ; (…) l’espérance que le bien vaincra malgré sa défaite apparente ». « Enseigne-nous, a conclu le pape, à ne jamais avoir honte de la Croix, à ne pas l’instrumentaliser mais à l’honorer et à l’adorer, parce que tu nous as manifesté la monstruosité de nos péchés, la grandeur de ton amour, l’injustice de nos jugements et la puissance de ta miséricorde. Amen ».

- Homélie de la nuit de Pâques  « Allons annoncer, partager, révéler que c’est vrai: le Seigneur est vivant. Il est vivant et veut ressusciter dans beaucoup de visages qui ont enseveli l’espérance, ont enseveli les rêves, ont enseveli la dignité. Et si nous ne sommes pas capables de laisser l’Esprit nous conduire par ce chemin, alors nous ne sommes pas chrétiens. Allons et laissons-nous surprendre par cette aube différente, laissons-nous surprendre par la nouveauté que seul le Christ peut offrir. Laissons sa tendresse et son amour guider nos pas, laissons le battement de son cœur transformer notre faible frémissement »,

Catéchèse du 19 avril 2017 : Le Christ ressuscité est notre espérance. S’appuyant sur la première lettre de saint Paul aux Corinthiens, (1 Cor 15, 1-5) et sur l’expérience vécue par Saint Paul lui-même, le pape François poursuit son enseignement sur le thème de l’Espérance et explique comment celle-ci s’appuie sur le fait « vécu » de la Résurrection du Christ. Ainsi le Christianisme n’est pas une idéologie, un système philosophique, mais un chemin de Foi fondé sur l’événement de la Résurrection du Christ, témoigné par les premiers disciples : le Christ « mort, enseveli, ressuscité, puis apparu à Pierre et aux disciples » est vivant.  C’est cela le fondement de notre foi.  Ainsi notre foi naît le matin  de Pâques, avec la Résurrection de Jésus. Le pape rappelle l’histoire personnelle de Paul, persécuteur de l’Eglise, sûr de ses convictions, jusqu’au jour de sa rencontre « brutale » avec Jésus sur le chemin de Damas.  C’est la rencontre avec un événement qui « renverse » le sens de la vie.  Le persécuteur devient apôtre, après avoir « vu » le Christ ressuscité. » Pour nous aussi : il ne s’agit pas tant de chercher Dieu, que de nous laisser saisir par Lui. Jésus veut nous « saisir », nous « conquérir » pour ne plus jamais nous quitter. C’est cela la « grâce » et la « surprise » du Christianisme. Cela suppose d’avoir un cœur ouvert, un cœur capable d’émerveillement, capable de se « laisser rencontrer ». « Un cœur fermé, un cœur rationaliste est incapable d’étonnement et ne peut comprendre ce qu’est le christianisme ». Comme au matin de Pâques, nous sommes invités à « aller au tombeau, à voir la pierre renversée »,  et songer que Dieu est en train de construire pour nous tous un avenir inattendu, fait de joie, de bonheur, de vie !  Pas un avenir de tristesse, de défaite, d’obscurité. Dieu fait pousser ses plus belles fleurs dans les milieux les plus arides. Il est plus fort que le néant. Il suffit d’une petite bougie pour vaincre l’obscurité de la nuit. Etre Chrétien signifie de ne pas nous arrêter à la mort, mais à l’amour de Dieu pour nous. En ce temps de Pâques, proclamons donc que Jésus est vivant au milieu de nous !  Vivant et ressuscité ! « Et si l’on nous demande le pourquoi de notre sourire donné et de notre partage patient, nous pourrons répondre que Jésus est encore ici, qu’il continue d’être vivant parmi nous, à travers nous : vivant et ressuscité. ! »

Nouveauté – à découvrir : La Bible des Familles : Les plus beaux textes de l'Ancien Testament, et le texte intégral du Nouveau Testament commentés et expliqués par Marie-Noëlle Thabut, illustrés par Éric Puybaret aux Editions Artège 1472 pages - 29,90 € . [Marie-Noëlle Thabut, bibliste renommée, est animée par la passion de la Bible qu'elle veut transmettre et mettre à la portée de tous. Pour cela, elle a étudié la théologie et appris l'hébreu biblique. Sa série d'ouvrages, L'intelligence des Écritures (aux éditions Artège) est un succès d'édition. Chaque semaine elle commente les lectures du dimanche sur la chaine KTO]

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

► Info de l’association Santé et Développement : grâce à une subvention obtenue de 2000 euros, 445 dictionnaires Larousse de poche ont pu être achetés et vont être distribués dans les écoles de Madagascar. Une belle initiative de notre ami Maurice Collin, pour lutter contre l’illettrisme et contribuer efficacement au maintien et au développement de la francophonie.

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à entrer dans le dessein de ton Fils, et à devenir ses témoins pour tous les hommes »

Fraternellement et amicalement.

Bonne Fête de la Miséricorde

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 03.88.63.59.35 / 06.61.71.40.38

Publié dans INFO (FR)
mercredi, 19 avril 2017 21:44

PRIERE A NOTRE DAME DE LA SALETTE

« Belle Dame, tu es l’image prophétique d’un Dieu qui aime comme une maman »

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

Nous vous souhaitons une belle Fête en ce 19 avril, et vous envoyons ci joint  la prière est du Père Bernard Gaidioz, Missionnaire de la Salette,

Belle Dame de la Salette, tu es venue dans les alpages du Dauphiné à la rencontre de deux gamins qui comme beaucoup d’autres en leur temps comptaient pour rien, deux petits bergers. Et sous leurs regards étonnés et apeurés, tu apparais comme une maman, une maman effondrée sous la peine devant les malheurs qui accablent ses enfants. Mère tu portes sur ton cœur ton Fils crucifié.

En fait, Belle Dame, tu es l’image prophétique d’un Dieu qui aime comme une maman. Un Dieu blessé, avec son Fils sur la Croix, un Dieu crucifié solidaire de tous les crucifiés de la terre. Un Dieu crucifié à cause de nos refus d’aimer, ces refus qui entraînent notre humanité au désastre et à la mort.

Pourtant, Belle Dame de la Salette, le crucifix que tu portes laisse éclater une lumière qui inonde tout le vallon. Cette lumière enveloppe les deux petits bergers. Cette lumière, c’est la résurrection de ton Fils qui est ainsi manifestée. Une résurrection offerte à tous les humains s’ils acceptent d’y entrer, et d’entrer dans la logique de l’amour de Dieu. Alors tout pourra changer. L’incroyable pourra se réaliser.

En ce temps de famine, tu promets  aux deux petits bergers : « s’ils se convertissent, les pierres et les rochers seront changés en monceaux de blé »… Tout est entre nos mains.

Oui Belle Dame, tu nous invites à choisir la vie. A vivre comme des ressuscités, à susciter tous nos frères humains. Car Pâques, c’est aujourd’hui, Pâques c’est toujours, quand nous nous faisons solidaires, serviteurs, patients, aimants comme ton Fils qui nous a aimés, jusqu’au bout. Et c’est pour cela d’ailleurs qu’il est vivant, et que nous le prions avec toi.

Oui Jésus, vivant au cœur de Dieu, ta Résurrection vient éclairer notre histoire humaine. Mais nous vivons encore dans un monde déchiré par la haine et la mort. En ce jour de Pâques, nous nous réjouissons de ta victoire sur la mort. Tu connais tout de nos limites, de nos échecs, des impasses dans lesquelles nous-mêmes et toute notre humanité s’enfoncent. Et pourtant nous acclamons ton triomphe ; par toi la mort a été mise en échec. Donne-nous de marcher à ta rencontre, avec tous ceux que ta Pâque réjouit. Fais-nous aimer notre monde et notre Temps, parce que tu les appelles à vivre. Donne nous d’y vivre et d’y préparer ta venue définitive dans la gloire, jusqu’au jour où nous serons avec toi et ton Père dans un même souffle de vie et d’amour, dans les siècles des siècles. Amen.

Nous vous rappelons aussi la Neuvaine à la Miséricorde Divine, préparatoire à la fête de la Divine Miséricorde que nous célébrons dimanche prochain, une prière pour l'humanité entière et qui nous permet de présenter au Seigneur "toutes les âmes de ce monde", et que vous pouvez  retrouver au lien suivant :   http://www.faustine-message.com/neuvaine-fete-misericorde.htm

«  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, priez sans cesse pour nous qui avons recours à vous »

Fraternellement et amicalement.

Bonne Semaine de Pâques

En union de prières

Pierrot, Patou            

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 03.88.63.59.35 / 06.61.71.40.38

Publié dans INFO (FR)

"C’est de la contemplation de la Croix que nait notre Espérance "

(pape François – catéchèse du 12 avril 2017)

" Le Carême est un chemin qui conduit à une destination sûre : la Pâque de la Résurrection, la victoire du Christ sur la mort "

Nous entrons dans les jours qui sont au cœur de notre foi. Comme le grand Christ de la Belle Dame qui rayonnait et illuminait à la fois la Visiteuse et ses deux jeunes témoins, la Passion, la Croix et la Résurrection de Jésus  sont la Lumière qui fait rayonner notre vie de disciples. Que cette Semaine Sainte et la Splendeur de Pâques vous donne force et confiance, puisque l’Amour du Seigneur est pour vous, pour tous sans aucune exception (message de Pâques du Père Louis, Supérieur Provincial des MS de France)

Pour retrouver notre message en ligne, cliquez ici

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 16 avril 2017, Fête de la Résurrection du Seigneur

« On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne avons pas où on l’a mis ! » (Jn 20, 2)

L‘annonce de la Résurrection commence par un constat et un désarroi : le tombeau est vide, le Seigneur n’y est pas ! Souvent dans nos vies, nous sommes devant un semblable désarroi, lorsque nous ne comprenons pas les événements, lorsqu’il nous semble que le Seigneur n’est pas avec nous. C’est une expérience douloureuse, une incompréhension qui peut nous amener au delà de la déception, jusqu’à la détresse. En cette fin de Carême où nous allons célébrer le Triduum Pascal (Jeudi Saint – Vendredi Saint et célébration de la Résurrection) laissons-nous guider par le Christ, qui s’est fait le serviteur de tous par Amour, contemplons-le sur la Croix, source de notre Espérance, comme nous y invite le pape François dans sa catéchèse, et passons avec lui de la mort à la Vie en accueillant avec Foi sa Résurrection, dans laquelle il nous entraîne jusqu’au Royaume de son Père.

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Agression des Sœurs à Madagascar : Un communiqué de la Conférence des Evêques de Madagascar fait état de l'agression dont ont été victimes les Soeurs de la Salette, soulignant la gravité de la situation, et dénonçant «un acte inhumain», et « condamnant avec vigueur ce qui s’est passé». L’information relayée par Radio Vatican et reprise dans le journal La Croix et d’autres médias   précise que « La commission Justice et Paix a qualifié de crime contre l'humanité l’attaque perpétrée le 1er avril dernier contre le couvent des Sœurs de Notre Dame de la Salette à Antsahatanteraka Antsirabe ».

A ce sujet, Soeur Elisabeth nous a fait parvenir le message suivant : « Pour respecter la dignité de nos Soeurs - et spécialement des victimes - nous avons fait le choix, en Conseil, de ne pas donner de détails sur les actes de barbarie qui se vivent ici. On a trouvé que la médiatisation est largement suffisante et qu'il ne faut pas en rajouter.... Ce qui est dit cependant est vrai. Il n'y a pas de mots pour qualifier ces actes et le traumatisme de nos Soeurs est immense. Merci pour la communion dans la prière »

Au delà de tout sentiment bien compréhensible de révolte, respectons cet appel à la dignité et à la prière. Nous pouvons penser tout particulièrement à nos Sœurs de Madagascar, et à toutes les Sœurs de la Salette marquées et blessées par cet événement, au cours de ce Triduum pascal. Nous vous invitons à prier spécialement pour elles lors de l’adoration eucharistique qui nous est proposée en ce Jeudi Saint, en contemplant la Croix, source d’Espérance, en ce Vendredi Saint, et en demandant que la lumière du Ressuscité resplendissant dans la nuit de Pâques leur apporte force, consolation et renouveau, et « efface toute larme de leur visage » (Is 25,8).

« Si le mystère du mal est abyssal, infinie est la réalité de l’Amour de Dieu qui l’a traversé et l’a vaincu » (Tweet du pape François du 12 avril 2017).

Confions-les au Cœur Sacré et compatissant de Jésus, et au Coeur Immaculé et douloureux de Marie.

 Prières :

Seigneur crucifié et ressuscité, apprends-nous à affronter, les luttes de la vie quotidienne, afin que nous vivions dans une grande plénitude. Tu as humblement et patiemment accueilli les échecs de la vie humaine, comme les souffrances de la crucifixion. Alors les peines et les luttes que nous apporte chaque journée, aide-nous à les vivre comme des occasions de grandir et de mieux te ressembler. Rends-nous capable de les affronter, pleins de confiance en ton soutien. Fais nous comprendre que nous n'arrivons à la plénitude de la vie qu'en mourant sans cesse à nous mêmes et à nos désirs égoïstes. Car c'est seulement en mourant avec Toi que nous pouvons ressusciter avec Toi. Que rien désormais ne nous fasse souffrir ou pleurer au point d'en oublier la joie de ta résurrection. Tu es le soleil éclaté de l'amour du père, Tu es l'espérance du bonheur éternisé, Tu es le feu de l'amour embrasé. Que la joie de Jésus soit force en nous, et qu'elle soit, entre nous, lien de paix, d'unité et d'amour. Amen. (Sainte Mère Teresa de Calcutta)

Marie, Reine de Miséricorde, c’est dans l’épreuve de la Croix que tu es devenue notre Mère ; fais que dans l’espérance, nous ne puissions jamais  nous avouer vaincus. Obtiens-nous cette force d’amour qui nous permettra de lutter jusqu’au bout pour que la victoire de Jésus soit notre victoire et notre joie. (Prière à N-D de Pellevoisin)

Et avec les évêques de Madagascar qui ont consacré cette année leur pays à la Miséricorde divine prions : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. »

► Pour méditer la Passion de Jésus : Le Linceul de Turin : film de la Passion du Christ-JésusLe Linceul est une représentation iconographique exceptionnelle et unique de ce que rapportent les Évangiles au sujet de la Passion du Christ. Nous retrouvons sur le Linceul une parfaite illustration des sévices qu'aurait reçus Jésus dans sa Passion. Le Linceul n’est pas une preuve objective contraignante obligeant à croire mais il est incontestablement authentique et il fait signe de bien des manières, touchant ceux qui l’étudient ou le contemplent, et devenant pour beaucoup un chemin qui conduit au Christ et à la foi en la Résurrection. Les détails historiques, les concordances archéologiques, anatomiques, physiologiques sont d’une précision de détail absolument impressionnante. à tel point que Saint Jean-Paul II parlait de ce linge comme d’un « miroir de l’Évangile ». Pour en savoir plus : Le linceul de Turin

► A l’écoute de notre pape François : C’est sur la Croix que nait et renait toujours notre espérance.  Dans sa Catéchèse du mercredi 12 avril 2017 le pape François est revenu sur l’évangile du dimanche des Rameaux, relatant l’entrée triomphale de Jésus à Jérusalem. « Tant de personnes avaient mis en lui une grande espérance, ils attendaient de lui des miracles, des signes manifestant sa puissance, et la libération de l’occupant romain ». Personne ne pouvait imaginer qu’il serait crucifié et allait mourir sur une croix. Les espérances terrestres de ces gens s’écroulaient. Or c’est justement au pied de la Croix que nait pour nous une nouvelle Espérance, une espérance différente de celle du monde, et qui dure pour toujours. C’est ce que nous fait comprendre Jésus après son entrée à Jérusalem : « Si le grain de blé tombé en terre ne meurt pas, il demeure seul, mais s’il meurt, il produit beaucoup de fruit ». La graine qui est ainsi « brisée » germe, puis  donne vie à un nouvel épi. Jésus a apporté dans le monde une espérance nouvelle. Il s’est fait tout petit comme un grain de blé ; il a laissé sa gloire céleste pour venir parmi nous, il est tombé en terre. Pour porter du fruit, il a vécu l’amour jusqu’à l’extrême, se laissant briser comme une semence. Et c’est là, au point extrême de son abaissement, qui est aussi le point le plus élevé de son amour, que l’espérance a germé. C’est en regardant la Croix, en regardant le Christ crucifié que nait l’espérance qui ne disparaitra plus jamais, qui durera jusqu’à la vie éternelle. Cette espérance vient de la force de l’amour qui « espère tout, supporte tout », qui renouvelle tout. Ainsi à Pâques, Jésus a transformé, notre péché en pardon, notre mort en résurrection, notre peur en confiance. En Jésus, toute obscurité peut être transformée en lumière, toute défaite en victoire, toute déception en espérance. L’espérance dépasse tout parce qu’elle nait de l’amour de Jésus, qui s’est fait comme un grain de blé en terre. Il est mort pour donner la vie, et de cette vie pleine d’amour nait l’espérance. Quand nous choisissons l’espérance de Jésus, peu à peu nous découvrons que notre façon de vivre doit être celle de la semence, celle de l’amour humble, il n’y a pas d’autre chemin pour vaincre le mal et donner espérance au monde. Or celui qui aime perd le pouvoir, celui qui donne se dépossède. La logique de la semence qui meurt dans l’amour humble est le chemin de Dieu, et c’est cela qui donne du fruit. Posséder quelque chose nous pousse à vouloir encore plus,  et nous ne sommes jamais satisfaits. Jésus nous dit « Celui qui aime sa propre vie la perdra » : il vit pour ses propres intérêts se gonfle d’orgueil, et il va se perdre. Au contraire, celui qui est disponible et qui sert, celui qui vit selon les modalités de Dieu est victorieux ; il se sauve lui-même et il sauve les autres ; et il devient une semence d’espérance pour le monde. Et son cœur se remplit de joie, d’espérance et d’amour. Mais il est vrai que cet amour véritable passe par la Croix, le sacrifice, comme pour Jésus. La Croix est le passage obligatoire, mais ce n’est pas l’objectif. L’objectif, c’est la gloire, comme nous le montre Pâques. L’amour donne la joie, l’amour donne la lumière de la vie, et donne un sens à la douleur. L’amour est le moteur de notre espérance. Posons-nous la question : est-ce que j’aime ? est-ce que j’ai appris à aimer ? est-ce que j’apprends tous les jours à aimer davantage ?

Frères et Sœurs, laissons-nous imprégner par le mystère de Jésus qui en mourant comme le grain de blé donne la vie. C’est lui la semence de notre espérance.  Contemplons le crucifix, source d’espérance. Peu à peu nous comprendrons qu’espérer avec Jésus, c’est apprendre à voir déjà maintenant la plante dans la semence, à voir la Pâque dans la Croix, à voir la vie dans la mort. Cela nous ferait du bien à tous de nous arrêter devant le crucifix, de regarder le Christ, et de lui dire : « avec toi rien n’est perdu, avec toi je peux toujours espérer, tu es mon espérance »

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Prions pour toutes les personnes en maison de retraite, pour Andrée, et son mari Bernard, pour la maman de Patou, pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Maggie Devine, John Moar, Ken Telesca, John Strehle, Bernadete Arico (membre LSLC), Presentacion Novales, tante de Rose Serrano, Provie Rydstrom et pour la petite Charlotte Radcliffe, 3 ans, qui vient de rejoindre la maison du Père ; que le Seigneur accueille ce petit ange dans son Royaume de Paix et de lumière, qu’il soutienne et réconforte la famille  éprouvée après ces longs mois de combat à ses côtés. Prions aussi pour leurs autres défunts : Christine Stark, sœur de Maureen Cassidy, et Gabe : qu’elles reposent dans l’amour et la Paix de Dieu.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats : les victimes des attentats dans 2 églises coptes en Egypte le dimanche des Rameaux, les victimes de l’attentat de Stockholm, les sinistrés du cyclone en Nouvelle Calédonie

- Prions pour toutes les populations des pays en guerre, en particulier pour l’Irak et la Syrie.

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour les catéchumènes qui vont recevoir le baptême lors de la nuit pascale, notamment pour ceux dont la démarche n’est pas comprise par leur famille. Qu’ils trouvent dans leur paroisse des personnes ouvertes pour les accompagner et les soutenir.

- En cette année 2017, la date de Pâques, le 16 avril, est commune à toutes les Églises d’Orient et d’Occident. Nous prions avec le Conseil des Églises chrétiennes de France pour que tous les chrétiens sachent annoncer ensemble dans l’espérance la Bonne Nouvelle : « Christ est ressuscité ! Il est vraiment ressuscité ! ».Et prions en particulier pour les Eglises d’Orient, d’Asie ou d’ailleurs, qui n’ont pas toujours la liberté d’annoncer publiquement et ouvertement leur foi.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses.

- Nous prions aussi avec nos amis Marie Claude et Roger pour tous les malades et les Hospitaliers qui se rendront avec eux en pèlerinage à Lourdes, accompagner des personnes malvoyantes durant la semaine de Pâques du 17 au 22 avril, avec l’association diocésaine  « Voir ensemble »

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines,  Myanmar, l’Angola, l’Algérie, le Brésil, les Etats Unis.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Prière pour la Paix : La prière pour la Paix est au cœur du message de Fatima. En cette année jubilaire, renouvelons quotidiennement notre prière pour la Paix dans le monde. Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes, si on ne peut pas aller tous les jours à la messe, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

► Prière pour la France : La prière pour la France de L’Ile-Bouchard : " Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église. Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France. Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Évangile de ton divin Fils. Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. "

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois d’avril 2017 :

Les jeunes : Pour les jeunes afin qu’ils sachent répondre généreusement à leur vocation en envisageant, aussi, la possibilité de se consacrer au Seigneur dans le sacerdoce ou la vie consacrée.

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Revivifier-ce-qui-est-sclérosé

Naissance, mort et résurrection !  Au fil de la vie, nous expérimentons tous ces moments enthousiasmants qui nous font goûter un vent de fraîcheur, de nouveauté, de « naissance ». Mais souvent survient aussi « la mort », face aux difficultés, aux échecs, à l’usure de nos entreprises en lesquelles nous avions mis beaucoup d’espoir. Nous avons alors le sentiment d’un échec, d’une traversée du désert, voire d’un effondrement, avec envie de tout balayer, tentation de nous résigner, voire de fuir. C’est alors qu’il nous faut entrer dans une pédagogie de « résurrection ». En cette semaine Sainte, nous sommes invités à repérer les lieux de nos existences où la mort semble être victorieuse, cet esprit de fatalité, ce sentiment de sclérose, qui peuvent nous habiter, ces relations qui nous paraissent définitivement bloquées…. Faisons appel à un esprit de résurrection. Une nouvelle démarche, un geste bienveillant, une parole valorisante, une pensée positive, posées à contre courant des forces de mort peuvent parfaitement tout revivifier. Comme il nous est dit dans la Bible : « Je mets devant toi la mort et la vie, choisis donc la vie ! »  (Dt 30, 19) … C’est le moment de débusquer la mort pour passer à la vie.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Inauguration officielle de la Maison Mère des Soeurs de Notre Dame de la Salette à Gières, après travaux de rénovation, le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques) en présence de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Célébration eucharistique à 10 h 30 à l’église de Gières, suivie de la bénédiction de la maison – à midi verre de l’amitié et repas fraternel, au 2 rue de la Plaine – 38610 Gières.

Si vous n’êtes pas encore inscrits pour le repas vous pouvez encore le faire – rapidement – en contactant la Province de France par mail : <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.>  ou par téléphone 06.83.55.75.55 (Sœur Marie Paule)

- Les jeunes Sœurs de La Salette qui se préparent à participer à la PPP (Préparation à la Profession Perpétuelle) en 2017, ont passé quatre jours pleins à Rome, hôtes de la Maison Généralice des Missionnaires de la Salette. Elles étaient accompagnées par la Directrice de l’hôtellerie du Sanctuaire d la Salette, Sr Marie-France, responsable également du programme suivi par les Sœurs en guise de préparation à la PPP. Sans aucun doute, le séjour romain leur a permis de découvrir et d‘apprécier la richesse historique, religieuse et culturelle de la ville éternelle, et encore plus de respirer et de toucher de leurs mains le visage universel de l’Église (de la lettre de Pâques du Père Silvano)

- Sr Juliana Tchilombo de la région d’Angola est arrivée le 11 avril en France pour la saison à la Salette

- Communauté de Fontaines Saint Martin : prochaine  journée de recollection le mercredi 19 avril 2017,  puis les mercredis 17 mai  2017 et 28 juiin 2017.

- Communauté de Saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette.: Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie.  Dernière journée : samedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées (de 10 h à 17 h) sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins. Vous pouvez consulter le programme complet de la saison en cliquant sur La Salette-agenda-complet-2017 et découvrir  le programme de la Semaine-Sainte , du Triduum-pascal , et de la  Fête-de-Pâques  ainsi que l’ Agenda complet de la saison .

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

- Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

- Vous y découvrirez aussi le message de Pâques du Père Silvano supérieur Général des MS, dont vous trouverez un extrait ci joint, avec ces paroles que nous pouvons tous faire nôtres dans notre « ministère particulier » en tant que membres de la famille salettine : « Puisse la Pâque de cette année être une occasion propice au renouvellement et à l’approfondissement de nous-mêmes pour commencer, repensant et réformant notre rapport avec Dieu et avec les autres, en particulier celui concernant la vie fraternelle en communauté et notre application au ministère en tant que missionnaires de la réconciliation »

- Ci joint également le Message du Père Louis de Pontbriand, Supérieur Provincial des MS de France, avec des nouvelles de la Province et de laïcs salettins, ainsi que la prière pour préparer le Chapitre Général des MS qui se tiendra en Argentine en 2018.

- Un message du Père Biju, MS, (auteur du livre Marie, une Mère Miséricordieuse, membre de la communauté du Sanctaire jusqu’en 2016) : Bonjour et salutations d'Oldenburg, dans le nord-ouest de l'Allemagne. Ma nouvelle mission est dans une paroisse en Allemagne. Je suis arrivé ici à la fin de février. Je me prépare maintenant à célébrer les premières Pâques ici. C'est une période d'apprentissage et d'adaptation à ce nouvel endroit. Je vous souhaite Joyeux Pâques. Bien amicalement, Pater Dr. Biju Abraham  M.S Lambertistraße 70 a 26121 Oldenburg Allemagne Tel. 004915175725059

 « A Pâques, la nature s’éveille et resplendit,

A Pâques, les sourires s’agrandissent et les enfants rient,

A Pâques, les familles se réunissent et célèbrent la vie,

A Pâques, tous les souhaits de bonheur sont permis !

Je vous souhaite une merveilleuse fête de Pâques !!! »

► Quelques Tweets et messages de Miséricorde du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- Essayons de suivre les traces du Christ concrètement, en nous mettant au service des frères et sœurs dans le besoin (5 avril)

- L’espérance est celle qui ouvre le croyant aux surprises de Dieu (6 avril)

- Le Carême est un temps de pénitence destiné à nous faire ressusciter avec le Christ, à renouveler notre identité baptismale (7 avril)

- N’ayez pas peur de dire “oui” à Jésus avec tout l’élan du cœur, de lui répondre généreusement et de le suivre ! (8 avril)

- Ô Croix du Christ, suscite en nous le désir de Dieu, du bien et de la lumière (9 avril)

- Tournons le regard vers Jésus, demandons la grâce de comprendre mieux le mystère de son sacrifice pour nous en cette Semaine Sainte (10 avril).

- Jésus vient nous sauver et nous sommes appelés à choisir sa route : la route du service, du don, de l’oubli de soi (11 avril)

- Si le mystère du mal est abyssal, infinie est la réalité de l’Amour de Dieu qui l’a traversé et l’a vaincu (12 avril).

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

INFOS DIVERSES

► Un nouvel évêque pour le diocèse de Gap :  Le Père Xavier Malle, prêtre de la communauté de l’Emmanuel, actuel recteur du sanctuaire Notre-Dame-de-la-prière de L’Île-Bouchard, vient d’être nommé par la pape nouvel évêque du diocèse de Gap et d’Embrun, où il prendra la succession de Mgr di Falco Léandri. L’ordination épiscopale de l’abbé Xavier Malle aura lieu le dimanche 11 juin 2017 à 15 heures à Gap en la cathédrale Notre-Dame-et-Saint-Arnoux. Voici quelques mots et un appel à la prière adressés par le nouvel évêque à ses futurs diocésains :  « En ces jours qui me séparent de mon ordination épiscopale, je vous demande de bien vouloir prier pour notre diocèse et pour moi, avec ces quelques mots quotidiens : Seigneur, donne-nous un cœur ouvert à l’adoration, débordant de compassion pour tous les hommes, et embrase-nous du feu de ta charité pour l’évangélisation du monde. Nous te le demandons par l’intercession de Notre Dame du Laus. Amen. En ce Jeudi Saint, je vous souhaite de vivre à fond ces jours bénis dans vos paroisses ! Suivre Jésus pendant sa Passion jusqu’à sa Résurrection, quelle grâce !, D’avance, je vous dis merci et vous bénis ». + Xavier Malle Évêque nommé de Gap et d’Embrun

Vous pouvez aussi retrouver l'homélie de la messe des Rameaux célébrée par Mgr di Falco à Gap dimanche dernier, où il rend hommage à « l’Eglise aux cent visages » qu’il a côtoyée durant les 14 années de son ministère dans le diocèse. Une messe d’action de grâces sera célébrée par Mgr di Falco à ND du Laus le 1er mai, en même temps que la commémoration des 9 ans de la reconnaissance officielle des apparitions de la Vierge Marie à Benoîte Rencurel.

► Adopter un enfant trisomique, c’est possible ! Encore un bel éloge à la vie et à l’accueil de la différence avec ce témoignage de Clotilde et Nicolas Noël lors d’une conférence le 5 octobre 2016 dans la grande crypte de Saint Honoré d'Eylau, organisée par l'Office Chrétiens des Handicapés(OCH). Clotilde et Nicolas ont fait ce choix qui les rend libres. Ils témoigneront de leur joie d'accueillir la petite Marie telle qu'elle est. Ils ont fait ce choix qui les rend libres. Ils témoigneront de leur joie d'accueillir la petite Marie telle qu'elle est. A voir sur KTO lundi 17 avril à 16 h, mardi 18 avril à 13 h 15, ou en cliquant sur adopter-un-enfant-trisomique-c-est-possible.

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à nous à contempler ton Fils sur la Croix, qu’il soit pour nous source de lumière et d’espérance »

 « Que le Seigneur ressuscité et vivant dans vos cœurs, vous aide à être des signes lumineux de l’amour dont Dieu vous a comblés et de l’espérance qui est en vous, auprès de tous, en particulier des petits et des pauvres.»

Fraternellement et amicalement.

Bonne Fête de Pâques

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 03.88.63.59.35 / 06.61.71.40.38

Publié dans INFO (FR)

"Le Carême est par sa nature un temps d’espérance car il nous conduit à renaître «d’en haut», de l’amour de Dieu " (pape François)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

 

« Vraiment cet homme était Fils de Dieu ! » (Mt 27, 54)

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Méditation pour le dimanche des Rameaux et la Semaine Sainte :

Nous allons bientôt entrer dans la Semaine Sainte, durant laquelle nous allons célébrer le mystère de la mort de Jésus et de sa Résurrection. En ce dimanche des Rameaux et de la Passion, nous entendons d’abord  l’évangile de l’entrée triomphale de Jésus dans Jérusalem, puis celui de la Passion du Seigneur selon Saint Matthieu. Face à ces deux événements, l’un joyeux, l’autre tragique, nous pouvons nous poser la question : comment est-ce que je me situe, moi ? Qui suis-je, devant mon Seigneur ? 

- Qui suis-je, en face de Jésus qui entre dans la fête à Jérusalem ? Suis-je capable d'exprimer ma joie, de le louer ? Ou est-ce que je prends de la distance ?

- Qui suis-je, devant Jésus qui souffre? Suis-je comme ces prêtres, ces pharisiens, ces docteurs de la loi, qui avaient décidé de le tuer et qui attendaient l'occasion de l'arrêter. Suis-je comme l'un d'eux, à certains moments de ma vie ?

- Suis-je comme Judas, qui fait semblant d'aimer et embrasse le Maître pour le livrer, pour le trahir, pour le vendre pour 30 pièces d'argent ?

- Suis-je comme les disciples qui ne comprennent rien, qui s'endorment pendant que le Seigneur souffre ? Ma vie est-elle endormie ?

- Suis-je comme cet autre disciple qui voulait tout résoudre par l'épée ? 

- Suis-je comme ces chefs du peuple qui dressent un procès hâtif et cherchent des faux témoins ?

- Suis-je comme Pilate, quand je vois que la situation est difficile, est-ce que je me lave les mains, pour ne  pas assumer ma responsabilité et laisse condamner des innocents ?

- Suis-je comme cette foule qui ne savait pas bien si elle était dans une réunion religieuse, dans un procès ou dans un cirque, et qui choisit Barabbas, car pour elle il était plus amusant d'humilier Jésus ?

- Suis-je comme les soldats qui frappent le Seigneur, lui crachent dessus, l'insultent, s'amusent à ses dépens et le tournent en dérision ?

 Suis-je comme Simon le Cyrénéen qui rentrait du travail, fatigué, mais qui a eu la bonne volonté d'aider le Seigneur à porter la croix ?

Suis-je comme ceux qui passaient devant la Croix, et qui se moquent de Jésus ? Ou qui le narguent « Descends de la croix, pour que nous croyions en toi!". !

- Suis-je comme ces femmes courageuses, et comme Marie sa Mère, qui étaient là, et souffraient en silence ?

-  Suis-je comme Joseph, le disciple caché, qui porte le corps de Jésus avec amour, pour lui donner une sépulture ?

- Suis-je comme les deux Marie qui restent devant le Sépulcre en pleurant, en priant ?

- Suis-je comme ces chefs méfiants qui sont allés dire à Pilate : "Attention il a dit qu'il ressusciterait, il ne faut pas qu'il y ait un autre mensonge !", et qui bloquent la vie, bloquent le sépulcre pour défendre la doctrine, pour empêcher que vie ne sorte ?

Posons nous la question : A laquelle de ces personnes est-ce que je ressemble ? Où est mon cœur ? Que cette question nous accompagne durant toute la semaine.

Et le matin de Pâques, saurons-nous être comme le Centurion Romain et proclamer haut et fort : « Vraiment cet homme là est le Fils de Dieu ! » ?

(d’après l’homélie du pape François le dimanche des Rameaux et de la Passion 2014)

► Prières :

- Seigneur Jésus, ton entrée à Jérusalem apporte la joie, l’allégresse aux habitants de cette ville. Nous Te prions pour ton Eglise : qu’elle soit signe de joie pour ce monde ! Que nos frères et sœurs en Terre Sainte puissent se réunir pour Te louer !

- Seigneur Jésus, l’acclamation du peuple qui T’accueille laisse rapidement la place à la condamnation qui Te met sur le chemin de la Passion. Nous Te prions pour ceux qui sont abandonnés par leurs proches, qui sont trahis : qu’ils puissent retrouver l’espoir pour continuer leur vie !

- Seigneur Jésus, Tu as été trainé devant des tribunaux humains. Nous Te prions pour les prisonniers : qu’ils soient traités avec justice et que leur existence d’êtres humains soit respectée !

- Seigneur Jésus, en traversant la mort Tu nous montres le chemin qui mène à la vie éternelle. Nous Te prions pour les baptisés : que leur foi et leur espérance s’enracinent toujours plus en Toi, afin qu’à leur tour, ils puissent témoigner de la victoire de la vie !

Intentions de prière et actions de grâces :

- Prions pour nos Sœurs très affectées par l’agression et le cambriolage dont elles ont été victimes à Madagascar. Si les Sœurs ont pu retrouver leur communauté de Kianjavolasoa, deux de leurs employés blessés à l’arme blanche sont encore hospitalisés (mais leurs jours ne sont pas en danger). « Les sœurs sont profondément choquées mais elles sont fortes. » nous a annoncé Soeur Odette. Certains de leurs agresseurs ont pu être arrêtés. Prions aussi pour Soeur Elisabeth et Sœur Estelle qui les ont rejointes à Madagascar, et qui  devraient revenir en France à la fin de la semaine prochaine.

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Prions pour toutes les personnes en maison de retraite, pour Andrée, et son mari Bernard, pour la maman de Patou, pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour Alain, pour Marie Claude, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage.

- Prions pour Cédric 30 ans, atteint de la maladie de Crohn, pour sa maman Martine, pour Christophe, papa de 3 enfants, dépressif.

- Confions à la Miséricorde du Père le jeune couple d’ Anne et Nicolas qui a fait le choix de ne pas mener à terme la gestation de leur enfant, et prions pour leur famille affligée qui ne comprend pas leur décision.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : la petite Charlotte Radcliffe, 3 ans, qui est très malade, Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Maggie Devine, John Moar, Ken Telesca, et pour leur défunt : Paul Andino: que le Seigneur l’accueille dans son Royaume de Paix et de lumière, et apporte soutien et réconfort à sa famille.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats. Pour les nombreuses victimes et sinistrés des inondations meurtrières en Colombie, pour les victimes et les blessés de l’attentat de Saint Pétersbourg et leurs familles., pour les victimes de l’attaque au gaz en Syrie.  

- Prions pour toutes les populations des pays en guerre, en particulier pour l’Irak et pour la population de Mossoul. 

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour les catéchumènes qui vont recevoir le baptême lors de la nuit pascale, notamment pour ceux dont la démarche n’est pas comprise par leur famille. Qu’ils trouvent dans leur paroisse des personnes ouvertes pour les accompagner et les soutenir.

- Prions pour tous nos prêtres, en particulier ceux dont la tâche est de plus en plus lourde ; qu’ils puissent être entourés et soutenus par les équipes de laïcs au sein de leurs paroisses.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité. Prions pour les immigrés, qui vivent dans la peur d’être expulsés, et pour ceux qui ont déjà quitté le pays.

- Et prions aussi pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se poursuivent depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, en crise économique et financière, Madagascar, où les aléas climatiques, l’insécurité, aggravés par les trafics et la corruption, la violence, jettent de plus en plus de familles dans la misère.

- Prions notamment pour le peuple malgache, et pour leur pays consacré en cette année par leurs évêques à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. »

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Prière pour la Paix : La prière pour la Paix est au cœur du message de Fatima. En cette année jubilaire, renouvelons quotidiennement notre prière pour la Paix dans le monde. Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes, si on ne peut pas aller tous les jours à la messe, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne.  Prions notamment pour notre pays à l’approche des élections présidentielles. Le site de prière Hozana nous invite à cet effet à une Neuvaine de prière pour la France, 9 semaines de prière du 18 février au 22 avril. (voir : Prier pour la France avant les élections). Pour agir spirituellement : nous pouvons avec Foi demander au Seigneur d’agir dans les cœurs et les consciences de nos concitoyens, de nos élus.

La prière pour la France de L’Ile-Bouchard : " Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église. Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France. Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Évangile de ton divin Fils. Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. "

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois d’avril 2017 :

Les jeunes : Pour les jeunes afin qu’ils sachent répondre généreusement à leur vocation en envisageant, aussi, la possibilité de se consacrer au Seigneur dans le sacerdoce ou la vie consacrée.

Young PeopleThat young people may respond generously to their vocations and seriously consider offering themselves to God in the priesthood or consecrated life..

► La Vidéo du pape : comme chaque mois, une petite vidéo accompagne l’intention de prière du Saint Père. Vous pouvez la retrouver en cliquant sur  La vidéo du pape avril 2017  Traduction du message : « Je sais que vous les jeune, vous ne voulez pas vivre dans l’illusion d’une liberté soumise à la mode actuelle, que vous voulez viser plus haut. Ai-je tort ou raison ? Ne laissez pas d’autres que vous être acteurs du changement. Vous les femmes, tenez l’avenir dans vos mains. Je vous demande de le bâtir, de vous mettre au travail pour un monde meilleur. C’est un défi, oui c’est un défi. L’acceptez-vous ? Demandez avec moi que les jeunes sachent répondre généreusement à leur vocation en se mobilisant pour les grandes causes du monde. »

The pope Francis Video April 2017 : “I know that you, young people, don’t want to be duped by a false freedom, always at the beck and call of momentary fashions and fads. I know that you aim high. Is that true, or am I wrong?  Don’t leave it to others to be the protagonists of change. You, young people, are the ones who hold the future! I ask you to be builders of the world, to work for a better world. It is a challenge, yes it is a challenge. Do you accept it?”

► Une prière que nous partagent nos amis des Etats Unis pour accompagner la prière du pape

 OJesus, through the Immaculate Heart of Mary, I offer You my prayers, works, joys, and sufferings of this day in union with the Holy Sacrifice of the Mass throughout the world. I offer them for all the intentions of Your Sacred Heart: the salvation of souls, reparation for sin, and the reunion of all Christians. I offer them for the intentions of our bishops and of all Apostles of Prayer, and in particular for those recommended by our Holy Father this month. The Apostles of Prayer offer themselves to God each day for the good of the world, the Church, one another, and the Holy Father’s intentions.

"O Jésus, par le Cœur Immmaculé de Marie, je t’ offre mes prières, mes actions, mes joies et mes souffrances en ce jour, en union avec le Sacrifice de la messe dans le monde entier. Je les offre pour toutes les intentions de Ton Sacré-Cœur: le salut des âmes, la réparation des péchés et la réunion de tous les chrétiens. Je les offre pour les intentions de nos évêques et de tous les Apôtres de la Prière, et en particulier pour ceux qui nous sont  recommandés par notre Saint Père ce mois-ci. Les apôtres de la prière s'offrent chaque jour à Dieu pour le bien du monde, l'Église, l'autre et les intentions du Saint-Père ».

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Changer-de-regard-sur-le-travail

Par son activité, par son ingéniosité l’homme est capable de « fabriquer » une multitude de  choses. Nous sommes des transformateurs du monde, grâce à notre travail. Mais à une époque où on valorise beaucoup les loisirs, il est bon de reconsidérer le travail. Et pas uniquement le travail « rémunéré » ou salarié, mais tout travail qui permet de donner un « sens »  à notre vie, et qui contribue à la transformation du monde.  Eduquer ses enfants, prendre soin de son domicile, s’occuper de ses parents, tout cela c’est un travail bienfaisant. Sans oublier le travail associatif ou culturel. Essayons, lorsque nous réalisons un travail, de déceler quel sens il donne à notre existence et comment nous pouvons à travers lui participer à l’embellissement du monde, à l’embellissement de notre « maison commune »  

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Gières :  A partir du 3 avril : Sœur Sonia est nommée supérieure de la communauté  Sœur Gloria est nommée membre de la Communauté.

- Inauguration officielle de la Maison Mère des Soeurs de Notre Dame de la Salette à Gières, après travaux de rénovation, le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques) en présence de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Célébration eucharistique à 10 h 30 à l’église de Gières, suivie de la bénédiction de la maison – à midi verre de l’amitié et repas fraternel, au 2 rue de la Plaine – 38610 Gières.

- Communauté de Fontaines Saint Martin : dans la suite de ce qui a été vécu en 2015/2016, la communauté poursuit cette année les récollections mensuelles, ouvertes à tous. Prochaine  journée le mercredi 19 avril 2017,  puis les mercredis 17 mai  2017 et 28 juiin 2017.

- Communauté de Saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette. Une initiation pour toute personne qui voudrait connaître la Salette et son rayonnement dans le monde. - croyants ou non : Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie.  Dernière journée : samedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées (de 10 h à 17 h) sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

Grand pèlerinage à la Salette du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) Samedi matin, conférence du Père Ragonneau, Jésuite. RAPPEL : L’nscription auprès des communautés SNDS ou auprès de notre association (Secrétariat AASA-SNDS ) devait être faite avant le 31 mars. Si vous avez oublié de vous inscrire, dépêchez-vous de vous annoncer.  Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sur la famille sont proposés aux participants le samedi après midi. (voir tract avec programme en cliquant sur Pèlerinage la Salette 9 au 11 juin 2017)

► Site Internet pour les Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : « Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est disponible auprès de notre association. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes peuvent aussi être effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Neuvaine mensuelle – avec Rosaire et méditation  : quatrième journée dimanche 9 avril 2017 de 14 h à 16 h à la paroisse Ste Marie des Douleurs, - chapelle du Saint Sacrement,  à Fairfax (5222 Sideburn Road, Fairfax, VA 22032). 

- Projet Rachel : « Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus (Mt 2, 18 »). Prochaine veillée de prière : mardi 11 avril 2017: à 19 h 30, - église historique Sainte Marie des Douleurs (Rte 123 Oxford  Road  et Fairfax Station Road - Fairfax, Virginia. LSLC et SNDS soutenons le Projet Rachel initié par le diocèse. Nous participons à cette Heure Sainte de guérison pour nos frères et sœurs qui ont été impliqués dans l'avortement et implorons l'amour et le pardon de Dieu. Cette guérison post-avortement procure confort et guérison à nos frères et sœurs qui souffrent. Joignons-nous à eux dans cette Heure Sainte. « Bienheureuse Vierge Marie, notre Mère, nous vous en supplions, soutenez et aidez votre bien-aimée fille « Rachel ». Aidez-la à venir à Jésus pour obtenir sa miséricorde, son pardon et sa guérison. Amen »

- Le prochain loto BINGO organisé  par les Chevaliers de Colomb est prévu le dimanche 30 avril 2017, à 14 h à la paroisse St Marie des Douleurs. Notre association LSLC apporte son soutien et sa participation par la confection et la vente de pâtisseries, hot dogs etc….

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage. .

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie ". L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins. Vous pouvez consulter le programme complet de la saison en cliquant sur La Salette-agenda-complet-2017 et découvrir  aussi les programmes du  Dimanche-des-Rameaux , de la Semaine-Sainte , du Triduum-pascal , et de la  Fête-de-Pâques  ainsi que l’ Agenda complet de la saison . Signalons aussi la Rencontre-nationale-des-Laïcs salettins du 31 mars au 2 avril, (voir ci après) , le Rassemblement-des-collégiens-et lycéens de la zone C  du 3 au 7 avril, et la Retraite-pascale  du mercredi Saint 12 avril au dimanche de Pâques 16 avril 2017 sur le thème : " Cheminer vers la joie pascale " Cette retraite proposée pendant la Semaine Sainte, nous permettra de célébrer le mystère du Christ, jour par jour, surtout le Triduum Pascal. Nous pourrons nous ressourcer, renouveler notre vie de baptisés. En lien avec le thème d’année 2017 : "La joie de la famille avec Marie", nous essayerons de mettre en évidence et d’approfondir quelques aspects de la vie de famille. Cette retraite sera prêchée par le Père Antoni Skalba MS, Recteur du Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette. Chaque jour, deux conférence vous seront proposées, une le matin (9h) et l’autre l’après-midi (16h). Vous aurez l’occasion de participer aux offices (Laudes, Vêpres) et à l’Eucharistie.

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou 04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

Visitez le site du sanctuaire http://lasalette.cef.fr/ : pour toutes vos informations sur le Sanctuaire, les célébrations, les activités, les grands événements.  A découvrir notamment sur le site : L’histoire des Soeurs-de-la-Salette ou encore Les-laïcs-associés (textes, témoignages, homélies de la rencontre européenne des laïcs salettins en septembre 2011), ainsi que Le-Message-commenté de la Belle Dame

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

Rappel : Vous pouvez contribuer à l’action du « SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► A voir sur le site « Marie de Nazareth » :  Notre histoire avec Marie : Notre Dame de la Salette

► Quelques Tweets et messages de Miséricorde du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :

- L’espérance est celle qui ouvre le croyant aux surprises de Dieu (6 avril)

- Essayons de suivre les traces du Christ concrètement, en nous mettant au service des frères et sœurs dans le besoin (5 avril)

- Aujourd’hui : Journée Mondiale contre les mines antipersonnel. Renouvelons, s’il vous plaît, l’engagement pour un monde sans mines ! (4 avril)

- Le Carême est par sa nature un temps d’espérance car il nous conduit à renaître «d’en haut», de l’amour de Dieu (3 avril)

- Quand l’esprit saint habite nos coeurs, il nous fait comprendre que le Seigneur est proche et qu’il prend soin de nous (2 avril)

- Jeûner orgueilleux de coeur fait plus de mal que de bien. Le premier jeûne c’est l’humilité (31 mars)

- La prière est puissante, la prière vainc le mal, la prière apporte la paix (30 mars)

Vous pouvez aussi retrouver les tweets du pape en  anglais, en espagnol, en italien, en portugais

► A l’écoute de notre pape François : « Rendre compte de notre espérances par nos actes »

Lors de l'audience générale du  mercredi 5 avril, le Pape François a continué sa Catéchèse sur l’Espérance en s’appuyant sur la première lettre de Saint Pierre (1P 3, 8-17), qui nous appelle à toujours « rendre compte de l’Espérance qui est en nous »  Ainsi en cette semaine précédant la Semaine Sainte, cet écrit qui plonge ses racines directement dans la Pâque, dans le cœur du mystère que nous allons célébrer, nous fait percevoir que toute la lumière et la joie jaillissent de la mort et de la résurrection du Christ. Le Christ est vraiment ressuscité et ceci est une belle salutation à nous échanger le jour de Pâques a rappelé le pape. Le Christ est ressuscité, il est vivant parmi nous, il est vivant et habite en chacun de nous ; c’est pour cela que saint Pierre nous invite avec force à l’adorer dans notre cœur. Le Seigneur a pris sa demeure en nous au moment de notre baptême, et de là il continue à nous renouveler, nous et notre vie, nous comblant de son amour et de la plénitude de l’Esprit. Voilà alors pourquoi l’apôtre nous recommande de rendre raison de l’espérance qui est en nous. Et « notre espérance « n’est pas un concept, ce n’est pas un sentiment, ce n’est pas un téléphone portable ». Notre espérance est une personne, c’est le Seigneur Jésus que nous reconnaissons vivant et présent en nous et en nos frères, parce que le Christ est ressuscité. C’est pourquoi, a insisté le pape, il ne faut pas tant rendre raison de cette espérance au niveau théorique, en paroles, mais surtout par le témoignage de la vie, et que ceci soit à l’intérieur de la communauté chrétienne, que ce soit en-dehors d’elle. L’espérance qui habite en nous ne peut pas rester cachée à l’intérieur de nous-mêmes, notre espérance doit avoir le courage de sortir et de se faire voir, (...)  « prenant la forme exquise et incomparable de la douceur, du respect et de la bienveillance envers le prochain, arrivant carrément à pardonner celui qui nous fait du mal ». Une personne qui n’a pas d’espérance ne réussit pas à pardonner, ne réussit pas à donner la consolation du pardon et à avoir la consolation de pardonner. La bénédiction n’est pas une formalité, ce n’est pas seulement un signe de courtoisie mais c’est un grand don que nous avons reçu en premier et que nous avons la possibilité de partager avec nos frères. C’est l’annonce de l’amour de Dieu, un amour démesuré, qui ne s’épuise pas, qui ne diminue jamais et qui constitue le vrai fondement de notre espérance. (…). Chaque fois que nous faisons cela, nous resplendissons comme des signes vivants et lumineux d’espérance, devenant ainsi un instrument de consolation et de paix, selon le cœur de Dieu. Ainsi, avançons avec la douceur, l’humilité, l’amabilité et en faisant du bien aussi à ceux qui ne nous aiment pas ou qui nous font du mal. Le Pape François est revenu aussi sur le Sacrifice du Christ que nous allons célébrer la semaine prochaine : « lorsque nous acceptons de souffrir pour le bien, nous sommes en communion avec le Seigneur qui a accepté la croix pour notre salut »  a t-il affirmé.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations «parrainage Madagascar » et des autres actions de soutien à divers projets des Soeurs seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour mettre leurs compétences au service des Sœurs sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Nouvelles de Bemahatazana - Madagascar :

L’association "Santé et Développement" du Docteur Maurice Collin a pu obtenir grâce à la Fondation ANBER une aide de 3500 euros pour aider à créer un centre d'handicapés adultes à Bemahatazana .

Signalons aussi que notre amie Michou et son association SOA ont mis en place à l’automne dernier une classe pour enfants handicapés, où sont actuellement accueillis 12 enfants, pris en charge par deux enseignants éducateurs, ainsi qu’une crèche permettant de soulager des femmes en difficulté pour prendre en charge leurs bébés.

Le projet de ferme pédagogique prend forme également  avec Marie Christine Veyret et l’association « le petit Baobab », et la contribution de deux agroécologistes, Didier et Dominique. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires » Le financement a été trouvé pour pouvoir démarrer la ferme (outils, animaux, semences) et un système de parrainage été lancé pour assurer le fonctionnement et le salaire des deux agroécologistes.

Rappel ; l’association Le petit Baobab a été créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret et fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur : : Le petit Baobab

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à nous à accompagner ton Fils tout au long de cette Semaine Sainte»

Fraternellement et amicalement.

Bonne Semaine Sainte

En union de prières

Pierrot, Patou              

Secrétariat AASA-SNDS

17 rue des Charrons – 67240 BISCHWILLER

Tél : 03.88.63.59.35 / 06.61.71.40.38

Publié dans INFO (FR)

(Troisième dimanche de Pâques : Actes 2, 14,22-33 ; 1 Pierre 1, 17-21 ; Luc 24, 13-35)
Si les deux disciples sur la route d’Emmaüs avaient possédé des téléphones portables, ils n’auraient peut-être jamais eu de conversation avec le voyageur mystérieux qui les avait rejoints. Dans leur monde, cependant, il était normal qu’ils l’accueillissent en tant que compagnon de route. Ils parlèrent avec lui, l’écoutèrent et l’invitèrent à souper. Et puis, tout à coup, il était parti.

Sur une montagne, toute éloignée de quelque route que ce soit, deux enfants rencontrèrent une dame mystérieuse et belle. Elle calma leurs peurs, leur parla, les encouragea à transmettre ses mots. Et puis elle était partie.
Les disciples ont reconnu Jésus dans la fraction du pain. Les enfants au début pensaient que la dame était une femme ou une mère battue. Après qu’elle eut disparu, ils ont deviné qu’elle pourrait être une grande sainte, mais ce fut une femme âgée de la localité qui a reconnu que ce devait être la Sainte Vierge.

L’élément le plus important que ces deux histoires ont en commun est ce qui est arrivé aux disciples et aux enfants. Ils ont été changés, transformés.
Malgré l’heure avancée, les disciples retournèrent à Jérusalem pour partager leur expérience. De « tout tristes » ils étaient devenus des hommes enflammés. « Notre cœur n’était-il pas brûlant en nous ? »
D’après plusieurs récits, Mélanie et Maximin avaient tous deux le cœur brûlant, mais, chargés de surveiller huit vaches, ils devaient attendre l’heure normale pour quitter la montagne. Quand ils étaient redescendus dans le petit hameau appelé Les Ablandens, la jeune fille avait ses corvées à faire et n’a rien dit. Le garçon, d’autre part, répondant à son employeur à propos de sa journée, lui raconta avec enthousiasme, ainsi qu’à d’autres, ce qui s’était passé sur la montagne.

Mais non seulement les enfants, ni seulement les disciples sur la route d’Emmaüs, se sont transformés. Le feu qui brûlait dans leurs cœurs s’étendait bien au-delà.
D’autres « ont pris feu », pour ainsi dire. Parmi eux les Missionnaires de Notre Dame de La Salette, les Sœurs de Notre Dame de La Salette et bon nombre de laïcs dans le monde, désireux de répandre le même feu, de partager la Bonne nouvelle du Christ ressuscité, qui trouve son écho dans la « Grande Nouvelle » de la Belle Dame.

Publié dans MISSION (FR)

(Deuxième dimanche de Pâques : Actes 2, 42-47 ; 1 Pierre 1, 3-9 ; Jean 20, 19-31)
Nous avons tendance à considérer la foi comme une question de l’entendement, comme la connaissance ou la conscience de toute vérité. Mais nous voyons dans les lectures d'aujourd'hui que la foi est beaucoup plus.

La première communauté des croyants a été conduite par la foi, à partager tout ce qu'ils avaient entre eux. Les croyants auxquels Saint-Pierre écrivit étaient prêts à prouver leur foi à travers des épreuves. Thomas l'apôtre, une fois envahi par la foi dans le Christ ressuscité, cria du plus profond de son être : « Mon Seigneur et mon Dieu ! »
Dans le cas de l'Apparition de Notre-Dame de La Salette, la réponse de ceux qui sont venus à croire prit principalement deux formes.

Tout d'abord, un retour à la pratique de leur foi. Le père de Maximin, M. Giraud, comme Thomas dans l’Évangile, n'est pas venu facilement à cette croyance. Mais une fois qu'il devint croyant, la première chose qu'il a fait était d'aller se confesser. Après cela, il est allé à la messe tous les jours pour le reste de sa vie. (Il est mort près de deux ans et demi plus tard.)
Une deuxième réponse fut une meilleure compréhension du rôle de Marie dans notre vie. Ce fut les croyants ordinaires, et non pas l'Eglise officielle, à donner à Notre Dame de La Salette son titre de Réconciliatrice des Pécheurs.

Oui, la réconciliation avec Dieu, la réconciliation avec l'Eglise—Mr. Giraud en est un bon exemple—sont les effets naturels et spontanés de la foi en la Belle Dame. Et, comme la foi présentée dans les lectures d'aujourd'hui, elle nous conduit à « nous réjouir d'une joie indescriptible et glorieuse », « avec joie et sincérité de cœur », tout comme « les disciples furent remplis de joie en voyant le Seigneur ».
Il se peut que nous-mêmes avons connu des périodes de doute. Tous, nous connaissons des gens qui ont peu ou pas du tout de foi. Ceci est pénible pour tous ceux qui connaissent la vraie différence entre la connaissance ordinaire et la foi.

La connaissance regarde le contenu, des faits qui peuvent être utiles, fascinants, et même beaux mais qui, finalement, ne comptent vraiment pas. Saint Thomas d'Aquin, un des plus grands théologiens de l'histoire, s'est rendu compte un beau jour que tout ce qu'il avait écrit n'était autre qu'un tas de paille.
La foi nous touche en tant de manières importantes, et constitue une base solide pour notre vie. La foi, ça compte.

Publié dans MISSION (FR)
lundi, 10 avril 2017 21:34

Rencontre national des Laics Salettins

COMPTE-RENDU de la RENCONTRE NATIONALE DES LAICS SALETTINS

Encore une belle rencontre !
Les Laïcs Salettins se sont donc retrouvés au Sanctuaire pour leur rencontre nationale du 31 mars au 2 avril, autour du thème : « Notre identité de laïcs salettins ». A partir de mots ou expressions issus du message, chacun a témoigné d'une facette de cette identité. L’échange fraternel a permis de réaliser comment la Belle Dame a accompagné le cheminement de chacun pour les transformer et en faire un témoin de l’amour de son fils. A travers des mots simples, nous avons pu voir combien le laïc est missionnaire et a sa place dans la famille salettine, auprès des Missionnaires et des Sœurs.

De beaux témoignages ont été exprimés et reçus dans un très grand respect. L'historique de la Congrégation des Missionnaires de la Salette a été une découverte intéressante pour comprendre comment l'Esprit Saint s'est débrouillé à travers les décennies pour faire passer le message de la Belle Dame, particulièrement au moment de la séparation de l'Eglise et de l'Etat,début 1900. Quelle aventure ! C’est réconfortant de constater comment, d’un petit groupe de Missionnaires Diocésains, la congrégation a essaimé pour être maintenant à 950 (pour ne citer que les Pères) dans plus de 30 pays à travers le monde. Nous avons écouté l'historique des Laïcs de France. C'est une histoire plus récente (1993). Tout d'abord appelés « laïcs associés », c'est lors de la 1ère rencontre internationale en 2011 que le Conseil Général a souhaité que nous fassions partie de la Famille Charismatique Salettine sous le nom de « Laïcs Salettins ». Des groupes se structurent de plus en plus ( Grenoble, Sète, Morlaix et bientôt Besançon). Ils organisent des rencontres assez régulières autour du 19 de chaque mois.

Nous avons pris un temps pour relire et commenter les Décisions prises lors de la 2ème rencontre internationale d'Octobre 2016.Il reste encore beaucoup de travail ! Nous avons terminé par une célébration de la Réconciliation et l'Eucharistie avec les Communautés et les pèlerins présents.
Cette rencontre à la Salette a été un temps fort de partage fraternel dans un esprit de prière de convivialité, de famille, d’attention à l’autre. Chacun a apprécié la bonne préparation. Nous nous sommes quittés avec la promesse de nous rebvoir pour toujours mieux répondre à l'appel de la Belle Dame.

Anne-Marie Héritier ( coordinatrice nationale)

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)
dimanche, 09 avril 2017 16:32

Pâques 2017

« Voici que je vais faire une chose nouvelle,

déjà elle pointe, ne la reconnaissez-vous pas? »

(Isaïe  43,19)

Pâques 2017

 

Chers Confrères,

Le chemin de Carême que nous venons de parcourir à la lumière de la Parole de Dieu et du discernement nécessaire pour un changement de route et de mentalité, nous amène, cette année également, à célébrer la Résurrection de Jésus dans la joie. Victorieux de la mort, Jésus a en effet redonné au monde l’espérance que tout peut se renouveler et s’améliorer, pourvu que notre vie soit chevillée à la sienne.

De tout cœur j’espère que le chemin de Carême fut pour tous l’occasion de vérifier sur quelles bases nous avons construit ou sommes en train de construire notre vie religieuse, communautaire et apostolique. Le Pape François en propose trois à notre attention : la mémoire, la foi et l’amour miséricordieux. À nous d’en faire notre profit.

  1. La mémoire : au cours de ce temps fort de l’esprit, vécu dans un climat marqué par la prière, le silence et l’écoute de la Parole, nous avons sans aucun doute à plusieurs reprises été invités à demander la grâce de retrouver le souvenir de ce que le Seigneur a accompli en nous et pour nous depuis la dernière célébration pascale,- ceci afin de ne pas oublier note véritable identité de religieux ni le sens de la mission à laquelle nous sommes appelées dans l’Église et dans le monde. Ce don de la mémoire avait également le but de nous aider à regarder en direction de l’avenir avec davantage de sérénité, pleinement conscients que Dieu ne nous abandonne jamais seuls, car il chemine toujours à notre côté.
  1. La foi : comme le dit également le Pape François, il y a toujours le danger d’atténuer la lumière de la foi : il y a la tentation de la réduire à une affaire du passé, à quelque chose d’important mais appartenant à d’autres temps, comme si la foi était une affaire déjà pleinement acquise et un beau livre de miniatures à conserver dans un musée. Mais si la foi demeure enfermée dans les archives de l’histoire, elle perd sa force transformatrice, sa vive beauté, son ouverture positive envers tous. Car la foi naît et renaît de la rencontre vivifiante avec Jésus, de l’expérience de sa miséricorde, laquelle jette une lumière sur toutes les situations de la vie.
  1. L’amour miséricordieux. L’amour concret est la carte de visite du chrétien. À partir de là tous sauront que nous sommes ses disciples : si nous avons de l’amour les uns pour les autres… Dieu en effet habite là où l’on aime, en particulier là où, avec courage et compassion, on prend soin des faibles et des pauvres (cf. A.Tornielli, Francesco in viaggio, Ed. Piemme, pages 279-280 passim).

Ces trois “bases” ne sont absolument pas étrangères à notre spiritualité, à notre cheminement religieux et communautaire, à notre charisme.

Dans son apparition, la Belle Dame nous rappelle en effet que c’est depuis longtemps qu’elle pense à nous et souffre pour nous, que Dieu ne nous a jamais oubliés et que sa grande joie consiste à pouvoir nous embrasser de nouveau, dans une étreinte de pardon, de miséricorde et de réconciliation.

Elle nous rappelle également que notre foi ne doit pas se limiter à être simplement occasionnelle ou se réduire à quelques actes d’ordre formel ou répétitif, même si ceux-ci ont leur importance. Elle doit devenir chair de notre chair et aboutir à une manière de penser et de vivre transparente, cohérente et compréhensible par tous.

La lecture des “signes des temps” est enfin un appel à porter  notre regarde attentif et aimant sur tant de situations de gêne, de difficulté, d’émargination, de solitude existant autour de nous et parfois présentes également à l’intérieur de nos communautés. Nous sommes appelés à leur témoigner notre proximité, leur offrant la contribution précieuse et désintéressée de notre service fraternel.

Puisse la Pâque de cette année être une occasion propice au renouvellement et à l’approfondissement de nous-mêmes pour commencer, repensant et réformant notre rapport avec Dieu et avec les autres, en particulier celui concernant la vie fraternelle en communauté et notre application au ministère en tant que missionnaires de la réconciliation.

Les décisions adoptées par le CdC tenu à Bengaluru (Inde) du 6 au 26 février dernier montrent que celui-ci fut caractérisé par un renouvellement de la prise de conscience missionnaire de la part de notre Congrégation avec la prochaine ouverture d’une communauté salettine au diocèse de Pemba (Mozambique), la relance de la mission à Haïti et du mouvement de Laïcs Salettins, ainsi qu’avec l’érection du District du Myanmar.

Le temps passé en terre indienne fut vécu comme une grâce particulière, que le Seigneur et la Vierge de La Salette ont voulu réserver en premier lieu à chacun des participants et, à travers eux, à toute la Congrégation.

Le thème de l’année, tiré de Is. 43,19, et qui a été proposé à l’attention de la Congrégation nous aide à saisir avec gratitude et reconnaissance les signes de nouveauté, de vitalité et d’espérance issus du CdC de l’inde et qui caractérisent   l’aujourd’hui de la Congrégation.

Je prie afin que l’appel à prendre le large, à oser de nouveaux horizons, mette dans le cœur de chacun de nous un désir renouvelé ainsi qu’un profond enthousiasme intime en vue de dépenser ses énergies pour la cause de l’Évangile dans le monde d’aujourd’hui, sans s’épargner, sans peur aucune mais en vérité avec le même mordant et la même détermination que ceux qui accompagnèrent l’élan missionnaire de nos premiers confrères.

D’autre part le CdC offrit l’occasion de convoquer officiellement le prochain Chapitre Général, lequel aura lieu en Argentine au printemps 2018, et de mettre en route sa préparation, avec la participation de la Congrégation tout entière. En vue de ce but a été défini le thème qui servira de “fil rouge” pour ce cheminement personnel et communautaire de prière, de réflexion et de recherche :

“Dans la grâce de la Salette, prophètes pour un monde réconcilié

Cette devise met en évidence trois éléments, que je vous invite à avoir bien présents dans vos esprits durant cette année dans le travail personnel, les réunions de communauté et le ministère :

+ l’Apparition de La Salette avec son message est une grâce et une richesse non seulement pour nous, mais pour toute l’Église ;

+ cette grâce nous a été accordée afin que nous la mettions au service du monde d’aujourd’hui, lequel a plus que jamais besoin de pardon et de réconciliation ;

+ nous, Missionnaires de la Salette, appelés à être des annonciateurs et des ministres crédibles de cette grâce, nous devons à notre tour devenir d’infatigables faiseurs de “ponts”, lesquels permettront aux hommes de se rencontrer, de dialoguer et de se réconcilier entre eux et avec Dieu.

Pâques est la fête d’une espérance qui fait irruption dans l’histoire personnelle de chacun et du monde, une histoire marquée par le péché et la fragilité. Pâques offre une fois de plus une occasion de renaître à la vie nouvelle.

Puissent mes vœux ainsi que ceux du Conseil Général rejoindre chacun de vous, chers confrères, où que vous vous trouviez : jeunes en formation, malades et anciens de nos communautés ! Puissent-ils atteindre les Soeurs de La Salette, nos amis et bienfaiteurs, comme aussi les nombreux Laïcs salettins qui, touchés comme nous par la grâce de l’Apparition, désirent nous accompagner dans la mission difficile mais également enthousiasmante de l’annonce de la Bonne Nouvelle de Jésus ressuscité !

Que la Belle Dame de La Salette, notre Mère et notre Patronne, continue à protéger et à guider sur la voie de la fidélité évangélique et charismatique tous et chacun d’entre nous !

Bonnes et Saintes Pâques !

Fraternellement vôtre,

P. Silvano Marisa MS

Supérieur Général

 

 

Nouvelles de Rome

+ Samedi 11 mars tôt le matin le P. Adilson est rentré à Rome, de retour d’une visite d’une dizaine de jours à la communauté salettine du Myanmar. Elle avait pour but la préparation de la première réunion “ad instar Capituli”, qui y aura lieu à Mandalay du 8 au 12 mai prochain. La réunion en question aura pour tâche principale élire le Conseil de la nouvelle Région, puis discuter les nouveaux Statuts et les approuver, puis finalement préciser les lignes directrices concernant la mission de la communauté pour le proche avenir.

+ Au cours de la matinée du 24 mars, la communauté religieuse de la Paroisse s’est unie à celle de la Maison Généralice pour une première réunion commune, laquelle sera suivi régulièrement de réunions à un rythme bimestriel.

+ Comme annoncé au cours du CdC ( Inde 2017), du 20 au 23 mars s’est tenue dans notre Maison Généralice la première rencontre de l’Équipe coordinatrice des Laïcs salettins, sous la présidence de Mr Mario Apone, le nouveau Coordinateur international. Étaient présents les PP. Adilson et Silvano. Seulement quatre Provinces et une Région étaient représentées : l’Argentine, le Brésil, l’Inde, l’Italie et les USA. Pour les représentants des autres Provinces (Angola, Philippines, France, Madagascar, Pologne) sera organisée une autre rencontre, du 13 au 16 novembre 2017, également à Rome.

+ Le Conseil économique de la Congrégation (CeC), dans sa réunion annuelle qui s’est tenue à la Maison Généralice du 27 au 30 mars, a examiné les comptes du Conseil Général ainsi que ceux de toutes les Provinces. Durant quelques moments a également participé à cette rencontre le Dr Corrado La Rosa. Ce dernier est l’avocat du Conseil Général en ce qui concerne le nouveau contrat à conclure entre la Congrégation et la Commune de Rome au sujet de la location de l’ex scolasticat.

+ Samedi 1er avril, le P. Adilson a commencé, avec la communauté de Naples, la visite canonique de la Province d’Italie. Elle durera jusqu’au 26 et sera la dernière de l’actuelle Administration Générale.

+ Les jeunes Sœurs de La Salette qui se préparent à participer à la PPP 2017, ont passé quatre jours pleins à Rome, hôtes de la Maison Généralice. Elles étaient accompagnées par l’actuelle Directrice de l’hôtellerie du Sanctuaire (France), Sr Marie-France, responsable également du programme suivi par les Sœurs en guise de préparation à la PPP. Sans aucun doute, le séjour romain leur a permis de découvrir et d‘apprécier la richesse historique, religieuse et culturelle de la ville éternelle, et encore plus de respirer et de toucher de leurs mains le visage universel de l’Église.

+ S O S :  on demande aux Supérieurs Provinciaux, s’ils ne l’ont pas encore fait, de confirmer les noms et les-mails de ceux qui sont sensés de participer à la PPP 2017 et de les communiquer, le plus tôt possible, au Secrétaire  Général.

Publié dans INFO (FR)
Page 1 sur 2
Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Récemment ajouté

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut