Lettre Mensuelle juillet 2018
juillet 2018 Chers frères ! Pour la première fois, j’écris des nouvelles de la maison générale et ainsi que certaines informations recueillies dans la Congrégation entière au nom du Supérieur... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 13 juillet 2018
 Toute occasion est bonne pour porter le message du Christ ! » (pape François) Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés, Note : La semaine prochaine nous... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 5 juillet 2018
« Que Dieu soit toujours béni pour tout ce qu’il a fait, fait et fera en chacun de nous ! »  (pape François) Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 21 juin 2018
 « La dignité de la personne ne dépend pas de son statut de citoyen, de migrant ou de réfugié. Sauver la vie de qui s'échappe de la guerre et de la misère est un acte d'humanité » (pape... Czytaj więcej
MESSAGE A LA FAMILLE SALETTINE du 15 juin 2018
Le développement ne se réduit pas à la simple croissance économique. Pour être authentique, il doit être intégral, c'est-à-dire promouvoir tout homme et tout l'homme. Ce qui compte pour nous, c'est l'homme, chaque... Czytaj więcej
prev
next

Sanctuaires les plus visités

News

La Parole de Dieu n’est pas une proposition, il faut du courage pour la faire pénétrer

 «La Parole de Dieu ne peut pas être considérée comme une proposition, ou comme une bonne idée philosophique ou morale. Elle doit être proposée avec franchise, avec force, et avec courage, pour que la Parole pénètre, comme le dit Paul, jusqu’aux os. La personne qui n’a pas de courage spirituel pourra dire quelque chose d’intéressant, quelque chose de philanthropique, mais il n’y a pas la Parole de Dieu (…).La Parole de Dieu peut sortir seulement d’un cœur en prière. La prière, pour que le Seigneur accompagne cette façon de semer la Parole, pour que le Seigneur arrive à semer pour que la Parole germe. (…) Seule la Parole de Dieu proclamée avec franchise, avec ce courage, et dans la prière est capable de former le peuple de Dieu.»  (Pape François –14  février 2017 en la fête des Saints Cyrille et Méthode)


Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

 

« Eh bien ! moi je vous dis… soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait »  (Mt 5, 48)

Progressant dans son enseignement lors du « sermon sur la montagne », après nous avoir présenté les Béatitudes, et instruits sur la juste interprétation et pratique de la Loi, Jésus nous invite à aller encore plus loin dans l’exercice de la « vertu », afin de tendre vers la perfection, à l’image de son Père. Nous venons de vivre une année de la Miséricorde, où nous avons été invités à transformer notre cœur et notre regard sur le monde, sur nos frères et sœurs, à changer nos comportements. Les fruits sont-ils vraiment là ? Nous pouvons faire un petit « test » à partir des paroles de l’Evangile de ce dimanche : « tendre l’autre joue », « rendre le bien pour le mal », « donner encore plus à celui qui nous vole », « faire davantage que ce qu’on nous demande »,  « aimer nos ennemis », « prier pour ceux qui nous font du mal et nous blessent », en sommes nous vraiment capables ? Si nous examinons notre vie, nous nous rendons compte que nous sommes souvent bien loin « d’être vraiment les fils de notre Père des Cieux ! ». Certainement que cela dépasse nos capacités humaines, mais ne perdons pas courage ni espérance. Si Jésus nous enseigne, ce n’est pas pour nous démoraliser, mais pour nous encourager ; Jésus sait ce qu’il est capable LUI de réaliser en nous si nous nous abandonnons à LUI, si nous LUI faisons confiance. Jésus nous donne l’exemple et il nous rend capables de faire de même. C’est LUI qui nous donne la capacité d’aimer, de nous dépasser, d’ouvrir notre cœur à la compassion, et de tendre à la perfection.  Alors demandons lui cette semaine de nous aider à mettre en pratique une œuvre de Miséricorde : faire quelques pas avec quelqu’un qui nous « dérange », prier pour quelqu’un qui nous veut du mal, aller vers ceux qui nous rebutent, faire un geste de solidarité dont nous n’avons pas envie… pour nous rapprocher un peu plus de notre Père « qui fait pleuvoir sur les justes comme sur les injustes ».

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut sur toutes les lectures de ce dimanche.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- prions pour tous nos malades,  pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage, pour toutes les personnes en maison de retraite, les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- pour André Guiboux, le papa de Sœur Elisabeth décédé lundi dernier, à l’âge de 83 ans, après plusieurs mois de maladie. Ses funérailles ont lieu ce samedi 18 février à 10 h à l’église et Michel de Dijon. Unissons-nous dans la prière, pour Soeur Elisabeth, pour sa famille, pour sa maman, Que le Seigneur et la Sainte Vierge les accompagnent en ce moment douloureux, que la Foi et l’Espérance leur permettent de poursuivre leur route dans la sérénité, la paix  et la confiance en Dieu.

- prions aussi pour  Sœur Jannie (SNDS à Madagascar) qui a perdu sa maman,  et pour le frère Armand Fedette, MS qui est décédé. Que le Seigneur accueille les défunts dans son Royaume de paix et de lumière et apporte réconfort à leurs familles.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : la petite Charlotte Radcliffe, 3 ans, qui est très malade, Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Soeur Peggy Byrne, Christine Stark, Vivien et son mari Felix,

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité.

- prions en particulier pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se multiplient depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, en crise économique et financière, Madagascar, où les aléas climatiques, l’insécurité, aggravés par les trafics et la corruption jettent de plus en plus de familles dans la misère.

- Prions notamment pour le peuple malgache, et pour leur pays consacré en cette année par leurs évêques à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. »

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical, confions au Seigneur la mission que Soeur Estelle doit effectuer en Algérie – du 19 février au 8 mars si elle obtient son visa. Nous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

Prière à Notre Dame de la Salette  :  La prière pour le 19 du mois, nous est proposée en ce mois d février par le Père André Patanaute, ms des Etats Unis : une méditation sur la prière, sur notre pratique dominicale et sur la valeur de chacun de nos actes quotidiens (voir ci joint)

► Centenaire de Notre Dame de Fatima : pour cette année jubilaire du centenaire des Apparitions de la Vierge Marie à Fatima (du 13 mai au 13 octobre 1917), nous vous proposons cette Prière jubilaire de consécration : Salut, ô Mère du Seigneur, Vierge Marie, Reine du Rosaire de Fatima ! Tu es bénie entre toutes les femmes, tu es l’image de l’Église revêtue de la lumière pascale, tu es l’honneur de notre peuple, tu es le triomphe sur l’empreinte du mal. Prophétie de l’Amour miséricordieux du Père, éducatrice de l’Annonce de la Bonne Nouvelle du Fils, Signe du feu ardent de l’Esprit Saint, enseigne-nous, dans cette vallée de joies et de douleurs, les vérités éternelles que le Père révèle aux tout-petits. Montre-nous la force de ton manteau protecteur. Dans ton Cœur Immaculé sois le refuge des pécheurs et le chemin qui conduit jusqu’à Dieu. Uni/e à mes frères, dans la foi, l’espérance et l’amour, à toi je me confie. Uni/e à mes frères, par ton intercession, je me consacre à Dieu, ô Vierge du Rosaire de Fatima. Et enfin, enveloppé/e dans la lumière qui jaillit de tes mains, je rendrai gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen.

Nous vous rappelons aussi que le pape François a accordé au Sanctuaire de Fatima de conférer l’indulgence plénière aux pèlerins – aux conditions habituelles prévues par l’Eglise – à l’occasion de l’année jubilaire pour le centenaire des apparitions de la Vierge Marie, et qu’ une Grande neuvaine mensuelle à Notre Dame de-Fatima est proposée, à partir de la prière effectuée par le pape Saint Jean Paul II en la fête de l'Annonciation 25 Mars 1984. Pour toutes infos sur ND de Fatima en cette année jubilaire  : http://www.fatima.pt/fr )

We are celebrating the Centenary of the Apparition of Our Lady of Fatima (May 13th to October 13) We salute Our Blessed Mother with this prayer: “We greet you Mother of the Lord Jesus.  You are the Queen of the Rosary of Fatima!  You are blessed among women; you are the prophecy of the Father’s merciful love.  Teach us in this valley of joy and sorrows the eternal truth.  Show us the strength of your protective coat and offer your immaculate heart as refuge for sinners.  Virgin of the Rosary of Fatima you are the path that leads to God.  Amen”

► Prière pour la Paix : La prière pour la Paix est au cœur du message de Fatima. En cette année jubilaire, renouvelons quotidiennement notre prière pour la Paix dans le monde. Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes, si on ne peut pas aller tous les jours à la messe, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

► 25ème Journée mondiale du malade à Lourdes :  « Accepter et vivre la situation de fragilité dans laquelle se trouvent les malades et vivre la proximité avec ceux qui souffrent »  « A Lourdes, ce qui frappe, c’est de voir la foi des gens. Outre la guérison, le malade demande la capacité d’accepter la situation de fragilité qu’il vit et de l’offrir. C’est  le sommet de l’expérience chrétienne …être pareil à Jésus sur la croix.  Le message de Lourdes, c’est « le message de proximité à l’homme qui souffre » : la Vierge qui se fait proche et qui nous invite à nous faire proches de toutes les personnes qui sont malades … y compris des maladies psychiques. Mais aussi la proximité aux pécheurs car la plus grave maladie c’est le péché » (Cardinal Parolin, lors de la Journée du malade à Lourdes – 11 février 2017). Vous pouvez revivre cette journée du 11 février à travers un petit reportage sur le Cardinal Parolin, légat pontifical, envoyé spécial du pape, ainsi que la vidéo de la célébration eucharistique .

► Méditation  :  « Aller vers les pauvres » (avec le Père Joseph Wresinski, fondateur « d’Agir Tous pour la Dignité (ATD) Quart Monde », dont nous fêtons cette année le centenaire de la naissance). Le Seigneur ne dit pas « va vers celui que les autres méprisent », mais « va vers ceux qui n’ont  personne pour les mépriser, qui sont totalement abandonnés, ignorés, par toi et par tous. Va vers le perdu du troupeau, vers celui qui sera ta peine, parce que resté trop longtemps seul, il risque de ne pas comprendre même son état, et par conséquent ce que tu lui veux. Va lui révéler qu’il est l’appelé du Seigneur, qu’il est la réalité même de l’Eglise ». Il n’y a pas d’autre salut pour le chrétien, homme de foi et de méditation, que de retrouver en son cœur et dans sa vie celui qui est au plus bas dans le monde. Et il ne suffit pas de se dépouiller, de se reconnaître en lui, de le considérer comme son égal. Il faut en faire son partenaire privilégié, quotidien. C’est pourquoi il est si difficile pour les chrétiens d’accepter l’Eglise des pauvres.

Carême 2017 : Une retraite en ligne avec Ste Elisabeth de la Trinité est proposée par les frères Carmes Déchaux de la Province de Paris. Thème : Cheminons vers Pâques en laissant plus de place à Dieu dans nos cœurs.

Après une introduction à la retraite envoyée le mercredi des cendres 1er  mars, vous recevrez chaque vendredi un message électronique hebdomadaire comprenant une méditation à partir des textes de la Parole de Dieu et d’Élisabeth de la Trinité, 3 pistes de mise en pratique, 6 courtes méditations en images avec des phrases d’Élisabeth, pour prier chaque jour, ainsi qu’ une version audio résumée de ce contenu en 4-5 minutes et une piste d’approfondissement sur Internet (vidéo, montage, conférence, etc..)

Voici les étapes qui constitueront cet itinéraire de carême : 1 engager la lutte - 2 regarder et écouter Jésus3 adorer en esprit et en vérité4 accueillir la lumière du Christ5 intercéder avec justesse - Semaine sainte : Vivre la Pâque de JésusPâques : Rayonner Dieu

Vous pouvez voir la vidéo de présentation  et vous inscrire en cliquant sur Inscription retraite de Carême

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne.  Prions notamment pour notre pays à l’approche des élections présidentielles. Rappelons que le site de prière Hozana nous invite à cet effet à une Neuvaine de prière pour la France, 9 semaines de prière du 18 février au 22 avril. (voir : Prier pour la France avant les élections). Pour agir spirituellement : nous pouvons avec Foi demander au Seigneur d’agir dans les cœurs et les consciences de nos concitoyens, de nos élus. Dieu ne peut agir qu’à la mesure de notre foi ! Pour être dans l’espérance : Dieu a vaincu le mal, une fois pour toutes ! Prier, tout confier au Seigneur, c’est aussi lâcher nos inquiétudes et nous garder de tout découragement. « Ne soyez inquiets de rien, mais, en toute circonstance, dans l’action de grâce, priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes. » (Philippiens 4,6) Pour nous convertir : nous savons tous que nous ne faisons pas toujours le bien qui est à notre portée. Dieu agira d’autant plus à travers nous que nous nous laisserons conduire par lui, en vivant une amitié plus grande avec lui, dans la prière. Rappelons qu’à l’Ile Bouchard, dans le contexte politique tendu du début de la Guerre Froide, la Vierge Marie a demandée aux enfants de prier pour la France. Comme à la Salette, elle s’est adressée à des enfants, qui même s’ils n’avaient pas les clés de compréhension politique, avaient la possibilité de faire quelque chose pour leur pays : prier. Rappelons aussi le document des évêques de France d’octobre 2016 : Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique, par lequel les évêques nous exhortent à évaluer les enjeux qui engagent notre avenir « à la lumière de nos convictions enracinées dans la tradition chrétienne… ». Ils nous invitent ainsi à investir toutes nos capacités « pour construire une société plus juste et plus respectueuse de chacun ».

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois de février 2017 :

Accueillir les personnes en situation difficile : « Prions pour toutes les personnes qui connaissent l’épreuve, en particulier celles qui sont pauvres, réfugiées ou marginalisées, pour qu’elles trouvent dans nos communautés accueil et réconfort. »

Welcome the Needy and comfort for the Afflicted :That all those who are afflicted, especially the poor, refugees, and marginalized, may find welcome and comfort in our communities”. ‘

► Les petites réflexions sur l’écologie humaine : Chronique de Tugdual Derville sur KTO du mercredi 15 février : Vieillir-en-s-humanisant   Dans notre société où l’on pense souvent qu’il ne fait pas bon vieillir, où l’on cherche à « prolonger » sa jeunesse, voir même à penser qu’à un certain âge la vie ne vaut plus la peine d’être vécue, Tugdual Derville nous invite à découvrir la « sagesse » des personnes âgées, l’expérience enrichissante qu’elles ont accumulée tout au long de leur vie, et surtout le fait qu’elles sont toujours, même dans la maladie et la perte de leurs capacités, des personnes humaines à part entière. Il nous propose cette semaine, quel que soit notre âge, les blessures subies et les « cicatrices » que la vie a pu laisser, de jeter un regard positif sur nous-mêmes, d’apprécier la chance que nous avons eue de vivre jusqu’à présent, et de partager cette expérience avec notre entourage.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : dans la suite de ce qui a été vécu en 2015/2016, la communauté poursuit cette année les récollections mensuelles, ouvertes à tous. Prochaine  journée le mercredi 22 mars 2017,  puis les mercredis19 avril, 17 mai  2017 et 28 juiin 2017.

- Communauté de saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette. Attention les dates ont changé Une initiation pour toute personne qui voudrait connaître la Salette et son rayonnement dans le monde. - croyants ou non : Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie. Dates (de 10 h à 17 h) : Prochaine journée samedi 18 février 2017 : la pédagogie et les symboles de MarieSamedi 18 ou 25 mars 2017 : l’actualisation du message dans nos viesSamedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

- Saint Désert : Repas solidaire - 19 mars 2017 :  Comme chaque année les Sœurs organisent un repas solidaire à la Salle de fête Rocheriaux à Saint Désert, à l’issue de la messe dominicale (de 12 h à 16 h 30). Au programme : apéritif exotique suivi du repas, danses et chants, témoignages sur la vie des religieuses salettines, vente d’art malgache.  Inscriptions : Sœurs Notre Dame de la Salette -  28 avenue de Bourgogne 71390 Saint Désert– tél : 03 85 47 93 82 – email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  (voir programme et fiche d’inscription avecle message du 3 février)

- Gières : Inauguration officielle de la Maison Mère des Soeurs de Notre Dame de la Salette, après travaux de rénovtion, le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques) en présence de gr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Célébration eucharistique à 10 h 30.

Grand pèlerinage à la Salette du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin (voir tract et bulletin d’inscription joints au message du 10 février) avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) amedi matin, conférence du Père Ragonneau, Jésuite. Inscription auprès des communautés SNDS ou auprès de notre association (Secrétariat AASA-SNDS ) avant le 31 mars.

Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sont proposés aux participants au pèlerinage (le samedi après midi) :

Atelier 1 : Joseph accueille Marie alors qu’elle est enceinte et que l’enfant qu’elle porte n’est pas de lui : Comment accueillir, dans une famille, un enfant qui n’est pas le sien (famille recomposée, adoption, …) et y trouver la joie de construire une famille ?

Atelier 2 : La blessure de la mort d’un enfant. Marie a vu son fils mourir devant elle. Maximin a perdu sa maman, il avait 18 mois. Etre orphelin, avoir perdu sa maman, son papa jeune : l’absence. Marie l’appelle « mon enfant »  Quel chemin Marie nous ouvre-t-elle?

Atelier 3 : Après la mort de la maman de Maximin, son papa se remarie assez vite. Maximin aura une demi-soeur. Le remariage, la famille recomposée: la place de chacun parents, beaux-parents, enfants Comment la Sainte famille peut-elle aider à ce que chacun trouve sa place dans la famille?

Atelier 4 : Le papa de Mélanie parcourait la France pour trouver du travail et essayer de nourrir sa famille. La famille peut être détruite par le chômage : Elle peut aussi souffrir de l’absence du père ou de la mère qui doit partir travailler loin pour subvenir aux besoins de la famille (délocalisation d'entreprise en France ou à l'étranger, migration pour fuir les violences d'un pays ou pour des raisons économiques) Comment ne pas laisser la famille être rongée par le désespoir et la distance ? Sur quoi, sur qui peut-elle s’appuyer ?

Atelier 5 : Maximin et Mélanie n’avaient aucune éducation spirituelle, ni même humaine. Comment éduquer nos enfants dans la foi?

► Un nouveau site Internet pour les Soeurs de la Salette : Le nouveau site est encore en cour d’élaboration, mais vous pouvez dès à présent le découvrir et le consulter au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/

► « Notre Dame de la Salette : Une mère et ses enfants » : Un nouveau livre de Sœur Marie-Agripine à commander. Il existe de nombreux livres sur le fait et le message de La Salette, mais moins sur Celle qui est venue visiter ses enfants de la terre en  apparaissant à deux petits bergers. Sœur Marie Agripine (SNDS) a souhaité sortir des chemins  battus et mettre à la disposition de tous ses réflexions sur notre Mère du Ciel qui a été aussi celle de Notre Seigneur. Le livre qu’elle propose est un regard spirituel sur la Vierge Marie et  comporte des méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. La parution de ce livre (160 pages) aura lieu le 10 mars. En attendant, nous vous proposons un bon de souscription (au prix de 9 euros le livre – voir ci joint) vous permettant  d’être rapidement en possession de cet ouvrage qui vous aidera à prier davantage et à méditer sur Notre Mère du Ciel en cette année de la famille au Sanctuaire de Notre Dame de La Salette. Les commandes sont à effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59)

► Infos AASAA-SSNDS :  Une date à retenir : Dimanche 2 avril 2017 : Assemblée Générale de notre association à BLESLE (près de Brioude – Haute Loire)

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Loto Bingo familial : dimanche 19 février 2017 sponsorisé par les « Chevaliers de Colomb » salle Farell, au bénéfice des vocations des Soeurs de Notre Dame de La Salette en Pologne. Si vous ne pouvez pas assister à cet événement familial, vous pouvez néanmoins participer en versant le prix d'un ou de plusieurs billets. Cela nous aidera à soutenir notre cause. Nous aurons boissons sans alcool, des Hot Dogs et Chilis, biscuits, gâteaux, cakes, à vendre !Nous vous sollicitons aussi pour nous apporter des biscuits maison, gâteaux, ou d'autres produits alimentaires pour notre vente qui se tiendra pendant le Bingo familial. (Veuillez apporter tous vos produits salle Farrell avant 13h30). La salle sera ouverte à 13h30, les Jeux de Bingo débuteront à 14 h et termineront à 16 h. Tarifs : adulte: $ 10.00 pour deux billets; les billets supplémentaires coûtent 5,00 $ chacun. Jeunes adolescents (12 ans à 18 ans): 5,00 $ le billet. Un grand prix à gagner.

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de partage.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : Ouverture de la Saison 2017 dans un mois : le vendredi 17 mars. Weekend « famille » avec Saint Joseph du 17 au 19 mars 2017.  Vous pouvez retrouver tout le programme de la saison en cliquant sur La Salette - agenda 2017  

Précision importante : Le Sanctuaire n’est pas fermé pendant cette période hivernale. Seuls l’hébergement et la restauration sont arrêtés pour des raisons économiques durant cette période de faible fréquentation. Vous pouvez toujours venir effectuer une démarche de pèlerinage, profiter de la beauté du paysage enneigé, venir vous ressourcer auprès de la Belle Dame, et rencontrer si vous le désirez un prêtre ou une religieuse. Il suffit de vous présenter à la réception, et s’il n’y a personne, décrochez le téléphone intérieur, composez le 5 ; il y aura toujours quelqu’un pour vous répondre et venir à vous.

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou 04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde. Vous pouvez aussi y retrouver le  Bulletin du Conseil Général des MS de janvier 2017 ainsi qu’un compte rendu du Conseil de Congrégation des MS qui s’est tenu début février  à Bangalore (Inde)

Rappel : Vous pouvez contribuer à l’action du « SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► Pèlerinage en Terre Sainte : Il y a encore dEs places Disponibles mais il faut s’inscrire RAPIDEMENT pour le Pèlerinage organisé par le Père Marcel Schlewer, MS, du 9 au 18 mai 2017sur les traces de Jésus en Galilée et autour de Jérusalem, mais aussi sur les traces des Patriarches, de Moïse et des Hébreux à travers le désert. Voir les infos et le programme détaillé sur le site de Chemins et Rencontres  http://www.chemins-et-rencontres.fr/pelerinage-en-terre-sainte-salette  Prix : 1998 euros. 

Renseignements et inscriptions : PELERINAGES Chemins et Rencontres  - BP 35 -  28-32 Place Poissonnière F-71002 MACON Cedex  Tél : 03.85.32.96.82 / 03.85.21.91.24  Email : pelerinages@chemins-et-rencontres.fr (- ou auprès de Marcel Schlewer BP 149   9 chemin de la Viotte - 38702 La Tronche cedex   Tél :  04.76.63.33.92 – Et faites le savoir autour de vous.

► Quelques Tweets et messages de Miséricorde du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :  

- Soyons proches des frères et sœurs qui vivent l’expérience de la maladie et de leurs familles (10 février)

- Je désire vous encourager tous à contempler en Marie, Salut des malades, la garante de la tendresse de Dieu pour chaque être humain (11 février)

- La dignité des enfants doit être respectée : demandons que soit éliminer l’esclavage des enfants soldats dans le monde entier (12 février)

-Ne posons jamais de conditions à Dieu ! Avoir confiance en Dieu veut dire entrer dans ses desseins sans rien prétendre (13 février)

- C’est beau de savoir que le Seigneur prend soin de nos faiblesses, nous relève avec patience et nous donne la force de recommencer (14 février)

- La culture du rebut n’est pas de Jésus. L’autre est mon frère, par-dessus toutes les barrières sociales, la nationalité, la religion (15 février)

► A l’écoute de notre pape François : Le fondement de notre espérance, c’est l’Amour de Dieu

Dans sa Catéchèse du 15 février 2017 le pape a médité sur l’espérance chrétienne dont parle saint Paul dans la lettre aux Romains (Rm 5,1-5), et sur la certitude de l’amour de Dieu. Saint Paul nous encourage à nous « vanter » ou à « mettre notre fierté » dans l’abondance de la grâce divine dont nous sommes bénéficiaires. « Tout est grâce, tout est don ! », précise le pape, et grâce à cette certitude, nous sommes en paix avec Dieu … et cette paix s’étend ensuite à tous les domaines et à toutes les relations de notre vie : nous sommes en paix avec nous-mêmes, nous sommes en paix en famille, dans notre communauté, au travail et avec les personnes que nous rencontrons tous les jours sur notre chemin ». « L’espérance ne déçoit pas ! », a insisté le pape à plusieurs reprises. Elle n’est pas fondée sur ce que nous pouvons faire ou être, ni même sur ce en quoi nous pouvons croire. Le fondement de l’espérance chrétienne, est ce qui peut exister de plus fidèle et de plus sûr, c’est-à-dire l’amour que Dieu lui-même nourrit pour chacun de nous… « Dieu m’aime » : c’est une certitude, c’est la racine de notre sécurité, la racine de notre espérance ». Ainsi, le chrétien, selon Saint Paul peut aussi « se vanter », « mettre sa fierté », dans  les tribulations qu’il subit, car il expérimente à travers elles « que Dieu nous aime et qu’il est toujours à nos côtés, qu’il ne nous laisse même pas un moment seul dans notre vie ». Même dans les moments les plus durs et bouleversants, la miséricorde et la bonté du Seigneur sont plus grandes que tout et que rien ne nous arrachera de ses mains et de la communion avec lui ». « Nous mettons notre fierté dans la détresse elle-même, puisque la détresse, nous le savons, produit la persévérance ; la persévérance produit la vertu éprouvée ; la vertu éprouvée produit l’espérance ; et l’espérance ne déçoit pas, puisque l’amour de Dieu a été répandu dans nos cœurs par l’Esprit Saint qui nous a été donné » (Rm 5, 3-5). Et alors notre fierté la plus grande sera d’avoir pour Père un Dieu qui ne fait pas de préférences, qui n’exclut personne, mais qui ouvre sa maison à tous les êtres humains, à commencer par les derniers et ceux qui sont loin, pour que, étant ses enfants, nous apprenions à nous consoler et à nous soutenir les uns les autres.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et « briques Bemahatazana » seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour aider au dispensaire ou mettre leurs compétences au service de l’enseignement sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Nouvelles de Bemahatazana : le projet de ferme pédagogique avance avec l’association « le petit Baobab » et la contribution de deux agroécologistes, Didier et Dominique. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires » Le financement a été trouvé pour pouvoir démarrer la ferme (outils, animaux, semences) et un système de parrainage été lancé pour assurer le fonctionnement et le salaire des deux agroécologistes.

Rappel ; l’association le petit Baobab a été créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret  L’association fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur :  : http://lepetitbaobab38.org/index.php/2017/01/29/janvier-2017/

► L’Association Santé et Développement présidée par notre ami Maurice Collin, qui intervient en matière de santé, de développement, notamment pour l’aide à l’assainissement et l’accès à l’eau potable dans divers pays, et notamment à Madagascar, a récemment fourni, comme nous en avions déjà informés,  des « kit lumière » pour l’école de Bemahatazana . Voir ci joint un article paru cette semaine dans le « Dauphiné Libéré » (ne tenez pas compte du commentaire de la photo au cas où vous ne reconnaitriez pas Sœur Marie Victoire !). Vous trouverez aussi ci joint la dernière Lettre de Santé et Développement présentant les diverses actions réalisées en 2016. Voir aussi l’article Sante-et-developpement-soutien-considerable-pour-Madagascar

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à vivre la perfection, comme  ton Fils nous le demande »

Fraternellement et amicalement.

En union de prières

Pierrot, Patou 

Publié dans INFO (FR)

Qui fait l’expérience dans sa vie de l’amour fidèle de Dieu et de sa consolation a le devoir d’être proche de ses frères les plus faibles et de prendre en charge leurs fragilités. Si nous sommes proches du Seigneur, nous aurons cette force pour être proches des plus faibles, des plus démunis, pour les consoler et leur donner de la force. (Pape François –catéchèse du 22 mars 2017)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

 « J’étais aveugle, et à présent je vois. » (Jn 9, 25)

L’évangile de ce dimanche relate la guérison d’un aveugle de naissance. Mais au delà de lui redonner la vue, Jésus le guérit aussi de sa  cécité spirituelle. Et c’est là l’enseignement essentiel qui s’adresse aussi à chacun de nous en ce quatrième dimanche de Carême.  Jésus nous invite à Le reconnaître, et pour cela à accepter de Le « rencontrer » dans tout ce que cette rencontre peut avoir de déroutant, de remise en question, et aussi de renouveau pour nous. Car il y a en nous un combat permanent entre les ténèbres et la Lumière. Comme l’aveugle, laissons-nous « toucher » par Jésus, qui est capable de nous guérir de l’aveuglement du cœur. C’est un chemin de conversion auquel nous sommes tous appelés, car « celui qui s’enferme dans ses certitudes ne peut même plus ouvrir les yeux ; tandis que celui qui fait un pas sur le chemin de la foi est prêt à accueillir la grâce qui s’offre ; et peut alors recevoir de Jésus la véritable lumière »

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut sur toutes les lectures de ce dimanche.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Prions pour toutes les personnes en maison de retraite, pour Andrée, et son mari Bernard, pour la maman de Patou, pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour Alain, pour Marie Claude, pour Marie Rose gravement malade, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage.

- Avec Marie et Stéphane Chavanon rendons grâce pour la naissance de leur petite Agathe le 12 mars.

- Prions pour un jeune couple, Anne et Nicolas dont le mariage est prévu cet été, confronté à une grossesse non attendue, et qui songe à l’avortement.  

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : la petite Charlotte Radcliffe, 3 ans, qui est très malade, Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Soeur Peggy Byrne, Christine Stark, Sandy Obuchowski, Kring Kring Rodrigues Tulabut, Steve Thornhill, Arthur Behnke, et pour leurs défunts : Curtis Barlett et Mary Lacey : que le Seigneur les accueille dans son Royaume de Paix et de lumière, et apporte soutien et réconfort à leurs familles.

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, accidents, attentats. Pour les nombreuses victimes et sinistré des inondations meurtrières au Pérou, pour les victimes et les blessés de l’attentat de Londres et leurs familles,

- Prions pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité. Prions pour les immigrés, qui vivent dans la peur d’être expulsés, et pour ceux qui ont déjà quitté le pays.

- Et prions en particulier pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se multiplient depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, en crise économique et financière, Madagascar, où les aléas climatiques, l’insécurité, aggravés par les trafics et la corruption jettent de plus en plus de familles dans la misère.

- Prions notamment pour le peuple malgache, et pour leur pays consacré en cette année par leurs évêques à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. »

► ASSEMBLEE GENERALE de notre association AASAA-SSNDS :  Dimanche 2 avril 2017 à BLESLE 

Vous pouvez encore vous inscrire pour le repas et l’hébergement (il reste des places disponibles) auprès de la Communauté des Sœurs de la Salette – Presbytère – 43450 BLESLE – tél 04.71.76.26.83 ou 06.43.63.96.32 ou par Email :  <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Membre adhérents, pensez aussi à envoyer votre cotisation pour 2017 (15 euros minimum) à notre trésorier (voir à la fin du message), et votre « pouvoir » si vous ne pouvez pas être présent.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Centenaire de Notre Dame de Fatima : pour cette année jubilaire du centenaire des Apparitions de la Vierge Marie à Fatima (du 13 mai au 13 octobre 1917), nous vous proposons cette Prière jubilaire de consécration : Salut, ô Mère du Seigneur, Vierge Marie, Reine du Rosaire de Fatima ! Tu es bénie entre toutes les femmes, tu es l’image de l’Église revêtue de la lumière pascale, tu es l’honneur de notre peuple, tu es le triomphe sur l’empreinte du mal. Prophétie de l’Amour miséricordieux du Père, éducatrice de l’Annonce de la Bonne Nouvelle du Fils, Signe du feu ardent de l’Esprit Saint, enseigne-nous, dans cette vallée de joies et de douleurs, les vérités éternelles que le Père révèle aux tout-petits. Montre-nous la force de ton manteau protecteur. Dans ton Cœur Immaculé sois le refuge des pécheurs et le chemin qui conduit jusqu’à Dieu. Uni/e à mes frères, dans la foi, l’espérance et l’amour, à toi je me confie. Uni/e à mes frères, par ton intercession, je me consacre à Dieu, ô Vierge du Rosaire de Fatima. Et enfin, enveloppé/e dans la lumière qui jaillit de tes mains, je rendrai gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen.

► Prière pour la Paix : La prière pour la Paix est au cœur du message de Fatima. En cette année jubilaire, renouvelons quotidiennement notre prière pour la Paix dans le monde. Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes, si on ne peut pas aller tous les jours à la messe, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

► 24 heures pour le Seigneur :Cette initiative lancée par le pape François en 2014, invite toutes les paroisses du monde et tous les fidèles à se rapprocher particulièrement du Seigneur les vendredi et samedi précédant le 4e dimanche de Carême, pour prier aux intentions de l’Eglise et du monde, écouter la Parole de Dieu, et aussi recevoir le sacrement de réconciliation. Les « 24 heures pour le Seigneur » ont lieu cette année les 24 et 25 mars.  Thème de l’initiative : « Je veux la miséricorde » (Mt 9, 13) .

► Se confesser et recevoir le pardon  : une priorité pastorale : Nous sommes invités, tout particulièrement en ce temps de Carême à une véritable démarche de conversion en accueillant le pardon et la Miséricorde de Dieu.  Vendredi dernier 17 mars le pape François a présidé à la liturgie pénitentielle, à l’occasion du lancement de la quatrième édition de «24  pour le Seigneur», en la Basilique Saint-Pierre. Le pape a invité les participants à 15 minutes de silence, et leur a proposé en guise d’examen de conscience une vingtaine de questions autour de 3 paroles de Jésus :  « Tu aimeras le Seigneur ton Dieu de tout ton cœur » ; « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés » ; « Soyez parfaits comme le Père ». A cette occasion un document  a été distribué, pour aider à l’examen de conscience et à recevoir le pardon (Vous le trouverez ci joint ou en cliquant sur Sacrement-du-pardon-les-suggestions-du-vatican-pour-l-examen-de-conscience)

Auparavant le pape avait reçu les participants à une formation organisé par la « Pénitencerie apostolique ».  Ce fut l’occasion pour le pape de prodiguer aux séminaristes et jeunes prêtres présents ses Conseils_pour_devenir_de_bons_confesseurs en rappelant trois aspects essentiels :  un « bon confesseur » : c’est avant tout un véritable ami de Jésus, un homme de prière ; c’est aussi un homme de discernement, un homme de l’Esprit Saint ; enfin c’est un pasteur qui sait évangéliser, le confessionnal devant être « un véritable lieu d’évangélisation ».

« C’est dans la prière que les cœurs blessés sont soignés par l’huile de la miséricorde, dans la prière que nous devons demander le don d’humilité pour recevoir le don gratuit et surnaturel du pardon, et dans la prière que nous invoquons l’Esprit Saint qui permet le discernement et la compassion pour les souffrances des autres.

► Une parole du pape à méditer  : « Se convertir, ce n’est pas seulement changer sa façon de vivre, mais aussi sa façon de penser »

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne. Prions notamment pour notre pays à l’approche des élections présidentielles. Le site de prière Hozana nous invite à cet effet à une Neuvaine de prière pour la France, 9 semaines de prière du 18 février au 22 avril. (voir : Prier pour la France avant les élections). Pour agir spirituellement : nous pouvons avec Foi demander au Seigneur d’agir dans les cœurs et les consciences de nos concitoyens, de nos élus. Dieu ne peut agir qu’à la mesure de notre foi ! Pour être dans l’espérance.

" Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église. Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France. Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Évangile de ton divin Fils. Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. " (prière pour la France de L’Ile-Bouchard)

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois de mars 2017 :

Venir en aide aux chrétiens persécutés : Pour les chrétiens persécutés afin qu’ils éprouvent le soutien de toute l’Église à travers la prière et l’aide matérielle.

Le pape François nous demande de prier un mois chaque année spécialement pour les chrétiens persécutés. Cette année cette prière se situe au moment du Carême, Une bonne opportunité pour inclure aussi le jeûne et l'aumône pour eux. Pour plus d’infos, voir  : Intention-de-prière-du-pape-François-pour-mars-2017 et la Vidéo du pape - Mars 2017

Support for Persecuted Christians: “That persecuted Christians may be supported by the prayers and material help of the whole Church.”

Pope Francis has asked us to schedule a month each year for special prayers for persecuted Christians.  This year’s request falls at the start of Lent, “a good time to include fasting and almsgiving for them.”

Francis has asked us to schedule a month each year for special prayers for persecuted Christians.  This year’s request falls at the start of Lent, “a good time to include fasting and almsgiving for them.” See more :  Pope Francis' Prayer Intentions for March 2017   and The Pope Video - March 2017

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » : Se-renforcer-par-ses-faiblesses Cette semaine et pour ce temps de carême nous sommes invités une « traversée de notre désert intérieur », pour débusquer, identifier, et apprivoiser quelques émotions sauvages qui nous habitent et qui peuvent nous pourrir régulièrement la vie et agresser les autres à notre insu. C’est un exercice  qui n’est pas évident, car on voit plus facilement la paille chez les autres que la poutre en nous. Ces émotions qui peuvent ainsi nous habiter sont la colère, la jalousie, la honte, la peur, la rancœur, la tristesse, l’impatience, la violence…. Essayons de voir comment des événements extérieurs peuvent régulièrement réveiller ces  « monstres » enfouis en nous, et qui peuvent être « réactivés » à cause de très vielles blessures qui les ont fait naître. Pour éviter qu’elles continuent de nous miner, essayons non de les refouler, mais de les apprivoiser, et non de les refouler déceler avec lucidité ces émotions fortes qui peuvent nous habiter, les traiter avec bienveillance qui  ce qui suppose de les nommer, de décrire leur impact physique sur nos corps, et aussi de reconnaitre leur utilité. Mais nous pouvons faire de ces émotions deviennent des « alliées », si nous réalisons ce qu’elles disent de précieux sur nous : ainsi la colère peut révéler que nous avons besoin de justice et de respect ; la jalousie que nous avons besoin  de reconnaissance et de fidélité, la peur, notre besoin de sécurité etc… Alors ce qu’il y a de néfaste, d’encombrant, de douloureux en nous peut laisser place à plus de paix, plus d’ouverture aux autres, plus d’humanité, tout en nous permettant de reconnaître nos limites, notre fragilité, notre vulnérabilité,… pour notre bien et celui des autres.

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette:

- Communauté de Gières :  A partir du 3 avril : Sœur Sonia est nommée supérieure de la communauté  Sœur Gloria est nommée membre de la Communauté.

- Inauguration officielle de la Maison Mère des Soeurs de Notre Dame de la Salette à Gières, après travaux de rénovtion, le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques) en présence de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Célébration eucharistique à 10 h 30 à l’église de Gières, suivie de la bénédiction de la maison – à midi verre de l’amitié et repas fraternel, au 2 rue de la Plaine – 38610 Gières. (voir ci joint l’invitation).

- Communauté de Fontaines Saint Martin : dans la suite de ce qui a été vécu en 2015/2016, la communauté poursuit cette année les récollections mensuelles, ouvertes à tous. Prochaine  journée le mercredi 19 avril mars 2017,  puis les mercredis 17 mai  2017 et 28 juiin 2017.

- Communauté de Saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette. Une initiation pour toute personne qui voudrait connaître la Salette et son rayonnement dans le monde. - croyants ou non : Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie.  Prochaine journée : Samedi 25 mars 2017 : l’actualisation du message dans nos vies. Puis samedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées (de 10 h à 17 h) sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

- Italie– Tricarico : du 16 au 27 mars Sœur Sonia et Sœur Gloria, conseillères Générales, sont en Italie pour accueillir le nouvel évêque de Tricarico et vivre un temps fraternel avec nos Sœurs. Nous rendons grâce à Dieu pour la persévérance dans la vocation avec Sœur Marta (Adelina Kamya Tchimbanda) qui a renouvelé ses vœux le 23 mars. Sœur Clotilde de Madagascar arrivera en Italie le 3 avril pour la mission. Suite au départ en Angola pour la mission de Sœur Rosalina et Sœur Tecla, Sœur Renata est nommée Supérieure de la communauté de Garaguso : nous lui souhaitons une bonne mission. Nous portons dans la prière nos Soeurs d’talie ainsi que Soeurs Sonia et Gloria.

- Angola : Rendons grâce pour le don de la vocation avec l'entrée au noviciat le 19 mars d'Amélia Naquinda Joao Tchingombe, Luisa Veronica MATROQUELA, Angélia CHIMBANGO et Palmira MANDECA Nous rendons grâce à Dieu pour la persévérance dans la vocation de : Sœur Avelina Tembo Perreira, Sœur Firmina Segunda Guilherme, Sœur Mariana Kalumbo, Sœur Maria Livanga Muteca qui ont renouvelé leurs voeux le 23 mars. Et pour l'admission au postulat le 19 mars de : Bernadeth Tchambula Yongolo, Isabel Kalumessi Tarcíso, Judith Mombo et Severina Navindula Vissimilo Kangele.

- Philippines : Nous rendons grâce pour les vocations qui nous viennent du Vietnam avec Kieu et Xoan qui sont admises au postulat le 25 mars.

- USA : Nous rendons grâce pour le stage fait par Sr Jadwiga (Pologne) auprès de nos Sœurs et pour l'accueil qu'elle a reçu. Ces échanges sont source d'une meilleure connaissance mutuelle et d'un approfondissement de la langue pour une unité plus grande.

- France : Sœur Catherine, Sœur Charlette et Sœur Elysée de Madagascar arriveront le 27 mars pour la saison en France

Grand pèlerinage à la Salette du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) Samedi matin, conférence du Père Ragonneau, Jésuite. RAPPEL : Inscription auprès des communautés SNDS ou auprès de notre association (Secrétariat AASA-SNDS ) avant le 31 mars. Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sur la famille sont proposés aux participants le samedi après midi. (voir tract avec programme en cliquant sur Pèlerinage la Salette 9 au 11 juin 2017)

► Site Internet pour les Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/ Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine est en vente. Ce livre est un regard spirituel sur la Vierge Marie comporte de méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes sont à effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

Nouvelles et infos des SNDS et laïcs LSLC  des Etats Unis :

- Projet Rachel : « Un cri s’élève dans Rama, pleurs et longue plainte : c’est Rachel qui pleure ses enfants et ne veut pas être consolée, car ils ne sont plus (Mt 2, 18 »). Prochaine veillée de prière : mardi 9 avril 2017: à 19 h 30, - église historique Sainte Marie des Douleurs (Rte 123 Oxford  Road  et Fairfax Station Road - Fairfax, Virginia. LSLC et SNDS soutenons le Projet Rachel initié par le diocèse. Nous participons à cette Heure Sainte de guérison pour nos frères et sœurs qui ont été impliqués dans l'avortement et implorons l'amour et le pardon de Dieu. Cette guérison post-avortement procure confort et guérison à nos frères et sœurs qui souffrent. Joignons-nous à eux dans cette Heure Sainte. « Bienheureuse Vierge Marie, notre Mère, nous vous en supplions, soutenez et aidez votre bien-aimée fille « Rachel ». Aidez-la à venir à Jésus pour obtenir sa miséricorde, son pardon et sa guérison. Amen »

Nous nous unissons par la pensée et la prière à nos amis des Etats Unis pour ces temps de prière et de partage. .

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie "  L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins. Vous trouverez ci joint quelques photos de l’ouverture de la saison vendredi dernier 17 mars. Vous pouvez découvrir aussi le programme du  Dimanche-des-Rameaux , de la Semaine-Sainte , du Triduum-pascal , et de la  Fête-de-Pâques  ainsi que l’ Agenda complet de la saison . Signalons aussi la Rencontre-nationale-des-Laïcs salettinsdu 31 mars au 2 avril, (voir ci après) , le Rassemblement-des-collégiens-et lycéens de la zone C  du 3 au 7 avril, et la Retraite-pascale  du mercredi Saint 12 avril au dimanche de Pâques 16 avril 2017 sur le thème : " Cheminer vers la joie pascale " Cette retraite proposée pendant la Semaine Sainte, nous permettra de célébrer le mystère du Christ, jour par jour, surtout le Triduum Pascal. Nous pourrons nous ressourcer, renouveler notre vie de baptisés. En lien avec le thème d’année 2017 : "La joie de la famille avec Marie", nous essayerons de mettre en évidence et d’approfondir quelques aspects de la vie de famille. Cette retraite sera prêchée par le Père Antoni Skalba MS, Recteur du Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette. Chaque jour, deux conférence vous seront proposées, une le matin (9h) et l’autre l’après-midi (16h). Vous aurez l’occasion de participer aux offices (Laudes, Vêpres) et à l’Eucharistie.

Voir le programme complet de la saison en cliquant sur La Salette-agenda-complet-2017

- Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette(parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou 04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

- Visitez le site du sanctuaire http://lasalette.cef.fr/ : pour toutes vos informations sur le Sanctuaire, les célébrations, les activités, les grands événements.  A découvrir notamment sur le site : L’histoire des Soeurs-de-la-Salette ou encore Les-laïcs-associés (textes, témoignages, homélies de la rencontre européenne des laïcs salettins en septembre 2011), ainsi que Le-Message-commenté de la Belle Dame

- Nous vous invitons aussi à découvrir une petite vidéo sur la Salette tournée par « Midi France » : La Salette, le "Lourdes des Alpes"

► Rencontre nationale des Laïcs salettins : du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril 2017 au Sanctuaire de N-D de la Salette. Thème : « Notre identité de Laïcs Salettins », avec les Pères Jeannot Rakotonindrainy MS et Louis de Pontbriand MS. Rencontre ouverte à toutes les personnes. « Nous sommes Laïcs Salettins : nous sommes invités à continuer la mission confiée à Maximin et Mélanie par la Belle Dame, et nous sommes accompagnés par le Père Jeannot Rakotonindrainy MS. Chaque année, nous nous retrouvons au niveau national. Si vous acceptiez de vous joindre à nous, lors de cette rencontre nationale, nous nous en réjouissons à l’avance. Il est encore temps de s’inscrire à condition de le faire rapidement »

Renseignements, réservation de l’hébergement et inscription au Sanctuaire de Notre Dame de La Salette Service Réception Tél : 04 76 30 32 90 Fax : 04 76 30 03 65 Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Vous pouvez  télécharger ici le bulletin d’inscription.

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde.

Rappel :Vous pouvez contribuer à l’action du« SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► Quelques Tweets et messages de Miséricorde du Pape... à méditer et appliquer(parmi d’autres) :

- Que la certitude de la foi soit le moteur de notre vie (23 mars)

- Même si nous sommes des hommes de peu de foi, le Seigneur nous sauve. Espérons toujours dans le Seigneur ! (22 mars)

- Il est urgent de semer le bien: cultiver la justice, accroitre la concorde, soutenir l’intégration, sans jamais se fatiguer (21 mars)

- Je vous invite à construire des ponts, pas des murs, à vaincre le mal par le bien, l’offense par le pardon, à vivre en paix avec tous (18 mars)

- Jeûner n’est pas uniquement renoncer à la nourriture, mais à toute tentation morbide, surtout le péché (17 mars)

- L’Eglise souhaite être proche de chacun à travers l’amour, la compassion et le réconfort qui nous viennent du Christ (16 mars)

- La Parole de Dieu nous aide à ouvrir les yeux pour accueillir la vie et l’aimer, surtout quand elle est faible (15 mars).

- Souvenons-nous des frères et soeurs qui souffrent des persécutions à cause de leur foi. Unissons-nous à eux (24 mars)

► A l’écoute de notre pape François :  « Nous, les forts, nous devons porter la fragilité des faibles » et devenir pour eux des semeurs d’espérance ». Le pape poursuit toujours son enseignement sur l’Espérance chrétienne, - qui est autre chose que de l’optimisme - en s’appuyant sur Saint Paul. Dans sa  Catéchèse du 22 mars 2017  il insiste sur deux attitudes très importantes, que Saint Paul développe dans la lettre aux Romains (15, 1-2 ; 4-5) et qui mettent en lumière ce qu’est l’espérance : il s’agit de la persévérance et la consolation (ou le réconfort). La persévérance, c’est la patience, la capacité « supporter », de « porter sur soi », même lorsque le fardeau devient insoutenable, et que nous avons envie de tout laisser tomber. Tandis que le réconfort « est la grâce de savoir saisir et montrer en toute situation la présence et l’action pleine de compassion de Dieu ». La Parole de Dieu nous invite à mieux connaitre Jésus, à nous conformer à lui, et à lui ressembler toujours plus. Et elle nous montre aussi que le Seigneur est vraiment « le Dieu de la persévérance et du réconfort », qui demeure toujours fidèle et persévérant dans son amour pour nous : « il prend soin de nous, recouvrant nos blessures avec la caresse de sa bonté et de sa miséricorde, il  nous réconforte et ne se lasse pas non plus de nous réconforter ». C’est pourquoi, comme le déclare Saint Paul, « nous, les forts, nous devons porter la fragilité des faibles » et devenir pour eux des semeurs d’espérance. Mais ayons bien conscience que notre force, notre capacité de consoler, ne viennent pas de nous, mais du Seigneur. Celui qui fait l’expérience dans sa vie de l’amour fidèle de Dieu et de sa consolation est en mesure, et a le devoir d’être proche de ses frères les plus faibles et de prendre en charge leurs fragilités. Nous devenons ainsi des canaux  pour transmettre l’espérance, qui se traduit concrètement dans le partage, et un service réciproque. Car même celui qui est « fort » peut se retrouve un jour face à la fragilité et avoir besoin du réconfort des autres ; dans la faiblesse, on peut toujours offrir un sourire ou une main au frère en difficulté. Tout ceci est possible si l’on met le Christ au centre avec sa Parole, parce qu’il est le « fort », il est celui qui nous donne la force, qui nous donne la patience, qui nous donne l’espérance, qui nous donne la consolation. Il est celui qui nous porte sur  ses épaules du Bon Pasteur et nous enveloppe de son regard tendre et attentif.

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et « briques Bemahatazana » seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour aider au dispensaire ou mettre leurs compétences au service de l’enseignement sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Nouvelles de Bemahatazana : le projet de ferme pédagogique avance avec l’association « le petit Baobab » et la contribution de deux agroécologistes, Didier et Dominique. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires » Le financement a été trouvé pour pouvoir démarrer la ferme (outils, animaux, semences) et un système de parrainage été lancé pour assurer le fonctionnement et le salaire des deux agroécologistes.

Rappel ; l’association le petit Baobab a été créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret  L’association fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur :  : http://lepetitbaobab38.org/index.php/2017/01/29/janvier-2017/

 ► Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, aide-nous à nous laisser toucher et  guérir par ton Fils »

Fraternellement et amicalement.

Bon chemin de carême

En union de prières

Pierrot, Patou      

Publié dans INFO (FR)

 

Isaïe 50: 4-7;
Philippiens 2: 6-11;
Matthieu 26: 15-27: 66

La première fois que je participai à la procession eucharistique de l'après-midi sur la montagne sainte de La Salette fut à la fin des années 1960. A la fin, tout le monde se mit à genoux sur le sol brut, avec les bras tendus en forme de croix, tout en chantant : « Pitié, Seigneur, pour ton peuple, ne garde pas une éternelle colère. » (cf. Joël 2,17)
Ce fut un acte de « réparation », ce qui à l'époque était une forme de dévotion populaire, qui consistait à faire quelque chose de douloureux ou inconfortable comme un moyen d'expiation pour le péché, et de faire un acte expiatoire pour les "pauvres pécheurs" impénitents.
Notre-Dame de La Salette a dit : « Vous aurez beau priez, beau faire, jamais vous ne pourrez récom¬penser la peine que j'ai prise pour vous autres. »
Ce genre de défi a encouragé la poursuite du mouvement de réparation qui existait déjà.
Imposer sur soi-même une part dans les souffrances du Christ est un moyen de participer à son acte rédempteur, qui à son tour était le grand geste d'Expiation en faveur de son Père. Saint Paul écrivit, "Jésus s’est abaissé ». Comme le Serviteur Souffrant Jésus a refusé de se défendre, comme nous le voyons dans le récit de la Passion selon Matthieu.
En portant un grand crucifix sur sa poitrine, au bout d'une lourde chaîne, la Belle Dame attire notre attention sur la Passion et la mort de Jésus. Elle qui, dans l’Évangile de Luc, s'appelle la « servante du Seigneur » et de Dieu « l'humble servante, » apparut humblement dans une attitude de faiblesse, pleurant devant deux enfants, deux étrangers.
La Passion selon saint Jean, que nous entendrons le Vendredi saint, décrit la scène de Marie au pied de la croix. Ici s'accomplit la prophétie de Siméon : « Et toi, ton âme sera traversée d’un glaive » (Luc 02:35). Elle a participé intimement dans sa souffrance rédemptrice.
Aux Colossiens, (1:24) St. Paul écrit: « Je trouve la joie dans les souffrances que je supporte pour vous ; ce qui reste à souffrir des épreuves du Christ dans ma propre chair, je l’accomplis pour son corps qui est l’Église. » Les théologiens se trouvent en désaccord sur le sens exact du texte, mais nous trouvons un écho dans le message de Marie: « Depuis le temps que je souffre pour vous autres ! »
Jésus a souffert pour nous. Marie souffre pour nous. Peut-on choisir de ne pas entrer, en quelque sorte, dans leur souffrance ?

Publié dans MISSION (FR)

Tôt ou tard, les portes de la mort se fermeront derrière nous comme ils le firent pour Lazare. En grande partie de l'Ancien Testament, la tombe apparaît comme la prison ultime, l'exile sans retour, même de Dieu. Les morts « sont loin de ta main, crie le psalmiste, fais-tu des miracles pour les morts ? leur ombre se dresse-t-elle pour t'acclamer ? » (PS. 87 : 6, 11) Par l’intermédiaire d’Ezéquiel, cependant, Dieu, en utilisant l'image de la mort, promet la délivrance de l’exil : « Je vais ouvrir vos tombeaux et je vous en ferai remonter, ô mon peuple, et je vous ramènerai sur la terre d’Israël ».
« Ceux qui sont sous l’emprise de la chair ne peuvent pas plaire à Dieu », écrit saint Paul. Il entend par là ceux qui n'ont pas l'Esprit, ceux qui sont dépourvus d'une vie spirituelle. Ils vivent dans un exil auto-imposé, loin de Dieu.
Ce sont les gens que Marie appelle « mon peuple. » Leur comportement montre qu'ils ont rejeté le salut gagné pour eux par son Fils. Ils se sont coupés de son peuple, de « la terre des vivants » (Isaïe 53 : 8). Ils « ne peuvent pas plaire à Dieu. »
La Belle Dame est profondément préoccupée par les conséquences qu’apporte une telle attitude : elle pleure sachant que la famine est imminente et, pire encore, la mort des enfants. Son invitation à Mélanie et Maximin, « Avancez, mes enfants, » est adressée à tout son peuple.
C'est dans l'esprit d’Ézéchiel que Notre Dame, Reine des Prophètes, fait une promesse proprement sienne. Elle signale qu’il y a de l'espoir, un grand espoir pour son peuple, « s'ils se convertissent. » Son message paraphrase le Psaume 94 : « Aujourd'hui écouterez-vous sa parole ? Ne fermez pas votre cœur. » Et cela nous rappelle encore une autre promesse d’Ézéchiel : « Je vous donnerai un cœur nouveau, je mettrai en vous un esprit nouveau. J’ôterai de votre chair le cœur de pierre, je vous donnerai un cœur de chair » (Ézéchiel 36 :26).
La foi de Marthe et Marie est exemplaire. Contrairement à ceux qui durcissent leur cœur et blâment Dieu pour leurs problèmes, elles continuent à croire en Jésus, bien qu'il ne fût pas arrivé à temps pour sauver leur frère de la mort.
Jésus nous montre qu'il n'est jamais trop tard pour mettre notre confiance en lui. Marie à La Salette nous rappelle le même. Pour la réconciliation il n’est jamais trop tard.
(Traduction : Paul Dion)

Publié dans MISSION (FR)

"Jésus est l’ami fidèle qui ne nous abandonne jamais, car même lorsque nous péchons, il attend patiemment notre retour à Lui et, par cette attente, il manifeste sa volonté de pardon" (pape François)

Chers amis des Sœurs de la Salette, chères Sœurs, chers Pères, chères communautés,

► Vous trouverez ci-joint  les commentaires et la méditation  de l’évangile du dimanche 19 mars 2017, troisième dimanche de Carême

« Donne-moi à boire  » (Jn 4, 7)

Surprenante cette demande de Jésus à une Samaritaine rencontrée au bord d’un puits. C’est en fait l’occasion pour Jésus de toute une « catéchèse » qui amènera la femme à se « convertir »  et à entrainer à sa suite tous les habitants de la ville. Sur notre chemin vers Pâques, saurons-nous entendre cette demande de Jésus qu’il nous adresse à nous aussi, à chacun de nous ? Cette « soif » qu’a Jésus de nous voir nous convertir ? Comme la Samaritaine, entrons dans ce chemin de foi, et laissons-nous abreuver par Jésus. Dans la continuité de l’évangile de dimanche dernier, écoutons-le nous enseigner, méditons ses paroles de Vie, laissons-nous imprégner et transformer par elles, et qu’elles soient notre force, notre appui pour accomplir notre mission, la mission pour laquelle il veut que nous nous engagions, pour laquelle il veut que nous nous convertissions.

Comme un cerf altéré cherche l'eau vive, ainsi mon âme te cherche toi, mon Dieu. Mon âme a soif de Dieu, le Dieu vivant ; quand pourrai-je m'avancer, paraître face à Dieu ? Psaume 41 (42), 2-3

Vous pouvez aussi retrouver sur le site de l’Eglise catholique de France les commentaires de Marie Noëlle Thabut sur toutes les lectures de ce dimanche.

Et pour les enfants : L’évangile du dimanche commenté pour les enfants L'évangile des enfants illustré et commenté.

Rappel : en cliquant sur les liens surlignés en bleu, vous pouvez accéder aux textes concernés.

► Petite méditation : « Entendre la parole de Dieu » En ce temps de carême nous sommes invités tout spécialement à nous « abreuver » de la Parole de Dieu. Nous voulons suivre le Seigneur, mais très souvent nous agissons comme si nous n’avions jamais lu ou écouté les paroles du Christ. Combien de fois voudrions-nous passer directement à la gloire de Dieu sans passer par la croix. Mais comme avec ses disciples à qui il explique longuement les écritures, Jésus est patient avec nous. Durant ce Carême, il veut nous rappeler que, oui, il y a bien la Résurrection, mais il faut passer par la croix. Cette croix qui est celle des difficultés, des incompréhensions, que nous portons tous les jours, et qui peut être tout simplement d’apprendre à pardonner et à servir les autres.

Intentions de prière et actions de grâces :

- Demandons au Seigneur d’ouvrir notre cœur à la compassion, au pardon, à la bienveillance, d’ouvrir nos yeux pour déceler tous les signes de sa tendresse qu’il nous donne quotidiennement, d’ouvrir nos mains pour aider nos frères dans le besoin – ceux que nous aimons et ceux que nous aimons moins -, supplions-le de nous aider à grandir dans l’esprit de miséricorde, et rendons grâces pour sa présence aimante avec nous et en nous ». Et que nous nous laissions façonner par lui pour devenir vraiment ses disciples.

- Prions pour toutes les personnes en maison de retraite, pour Andrée, et son mari Bernard, pour la maman de Patou, pour les personnes qui se retrouvent en situation de dépendance, pour celles qui perdent leurs facultés de communication, pour celles qui ont du mal à accepter les « imprévus » de la vie, et pour leurs proches.

- Continuons de prier pour tous nos malades, pour les personnes âgées, qui ont été confiées à nos prières ces dernières semaines, ou qui font partie de vos familles, de votre entourage.

- rendons grâce pour Alain Cois, qui a pu sortir de  l‘hôpital, mais dont l état de santé nécessite encore de nombreux soins ; continuons de prier pour lui et son épouse Régine.   

- prions pour Stéphane et Marie dans l’attente de la naissance de leur bébé ; que l’accouchement se passe bien.

- Avec nos amis laïcs des Etats-Unis (LSLC) prions pour tous leurs malades et les personnes qui leur ont été confiées : la petite Charlotte Radcliffe, 3 ans, qui est très malade, Stella Castenza, la maman de Carolyn laRosa, Soeur Peggy Byrne, Christine Stark, Mary Chiarodo, Waler Kleiman, (le mari d’Ilse), Bonie Darolan, tante de Deirdre Darolan-Dorflinger,

- Prions pour les victimes des catastrophes naturelles, spécialement les victimes du typhon à Madagascar, les victimes d’ accidents, ou d’attentats.

- Prins pour le frère de Soeur Jacinta (SNDS Myanmar) qui est engagé dans la guerre civile qui affecte leur pays.

- Prions pour nos Sœurs et Missionnaires de la Salette âgés, malades ou souffrants.

- Prions pour tous les couples et familles, pour que le pardon et la réconciliation vécus concrètement soient en permanence des facteurs de paix, d’épanouissement, et permettent de faire rayonner la « joie de l’amour » au sein de la famille et dans l’entourage. Prions pour tous les couples séparés ou divorcés, portons sur eux un regard de miséricorde et confions les à la Miséricorde du Seigneur.

- Prions pour tous ceux et celles qui de façon discrète ou anonyme parfois se confient à nos prières, pour les personnes blessées dans leur corps ou dans leur âme, pour tous ceux qui sont ou se sentent rejetés, pour ceux qui ont du mal à pardonner. Prions pour tous ceux qui souffrent des divisions au sein de leurs familles, parents, enfants, grands parents.  Prions pour toutes les personnes en difficulté, pour celles qui vivent éloignées de Dieu, pour celles qui ne le connaissent pas. Qu’elles trouvent dans le Christ, l’étoile qui leur montrera le chemin, la vérité, la vie. Prions aussi pour toutes les « brebis perdues », dans une société qui n’est pas en mesure de leur apporter un peu d’espoir et de dignité, afin qu’ils trouvent une main tendue pour les sortir de la déchéance matérielle ou psychique dans laquelle ils se sont enfoncés.  Et rendons grâces pour tous ceux que la Belle Dame guide sur le chemin de la conversion, du renouveau, de l’espérance, de la paix.

- Prions pour la population des Etats-Unis, pour qu’elle retrouve plus de compassion, de civilité et de respect mutuel, pour qu’elle se détourne de la haine et du manque de respect pour les personnes de race, de sexe ou d'origine différente. Prions notamment pour le nouveau gouvernement, qu’il sache mener le pays sur un chemin de justice et de paix, de respect et de fraternité. Prions pour les immigrés, qui vivent dans la peur d’être expulsés, et pour ceux qui ont déjà quitté le pays.

- Prions aussi pour la Syrie, et pour tous les habitants de ce pays en guerre depuis maintenant 6 ans, guerre qui a fait 312 000 morts et des millions de personnes déplacés 145 000  disparus et où les enfants les plus affectés. Qu’une solution puisse enfin être trouvée pour des négociations de paix, et que cessent les approvisionnements en armes qui entretiennent les belligérants.

- Et prions en particulier pour divers pays où sont implantées nos Soeurs de la Salette et MS : les Philippines, où les exécutions  « extrajudiciaires » se multiplient depuis l’avènement du nouveau président, Myanmar, où la situation politique est toujours très instable, avec la guerre civile qui se poursuit entre différentes ethnies, et afin que le processus de démocratisation se poursuive et que cesse la répression des minorités musulmanes dans le nord du pays, l’Angola, en crise économique et financière, Madagascar, où les aléas climatiques, l’insécurité, aggravés par les trafics et la corruption jettent de plus en plus de familles dans la misère.

- Prions notamment pour le peuple malgache, et pour leur pays consacré en cette année par leurs évêques à la Miséricorde divine : « Notre Père, riche en Miséricorde nous te confions tous les cœurs blessés : les victimes d’exploitation et d’abus sexuels, les familles divisées, les prostituées et les enfants abandonnés, les veuves et les orphelins ; les prisonniers, les pauvres sans nourriture ni travail et les sans abris ; les personnes âgées isolées, les malades et tous ceux dont toi seul connais la misère. Père miséricordieux, penche-toi sur nos péchés, guéris nos faiblesses, rends-nous sensibles à la misère des autres et renouvelle nos cœurs  pour qu’ensemble nous donnions de nouveaux signes d’espérance. »

► Prière spéciale pour tous les catéchumènes, tous ceux qui se préparent au baptême, notamment ceux qui s’engagent dans cette démarche et se retrouvent face à l’incompréhension, voire le rejet de leur famille ou d’une partie de leur famille. .C’est souvent le cas, notamment lorsque cette conversion intervient dans une famille musulmane (près de 150 personnes d’origine musulmane seront baptisées cette année en France) Un véritable défi qui demande un chemin de conversion et d’accueil de la différence et qui souvent nécessite  une longue durée, un cap que seul un véritable amour pour l’autre permet de franchir, en guérissant les blessures (voir . un petit témoignage vidéo diffusé sur KTO, en cliquant sur  :  Catéchumène-dans-une-famille-musulmane 

 

► ASSEMBLEE GENERLE de notre association AASAA-SSNDS :  Dimanche 2 avril 2017 à BLESLE 

Si vous ne l’avez pas encore fait, il est URGENT de S’INSCRIRE  pour le repas et l’hébergement auprès de la Communauté des Sœurs de la Salette – Presbytère – 43450 BLESLE – tél 04.71.76.26.83 ou 06.43.63.96.32 ou par Email :  <Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Membre adhérents, pensez aussi à régler votre cotisation pour 2017 (15 euros minimum) à notre trésorier (Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS ), et de remplir votre « pouvoir » si vous ne pouvez pas être présent.

Ci-joint vous trouverez un petit document "découverte" du village de Blesle, l'un des plus beaux villages de France.

Prière pour les SNDS  : Nous continuons de prier pour les Sœurs, en vue de l’obtention de leur reconnaissance pontificale, pour Sœur Elisabeth et son Conseil Général, pour toutes les Soeurs en responsabilité dans leurs pays et pour leurs missions, notamment celle de mener à bien la refondation de la Congrégation et de la conduire vers sa reconnaissance en droit Pontifical., et vous invitons à reprendre cette prière pour les SNDS : « Père Saint, Dieu d'Amour, tu as fait une alliance éternelle avec ton peuple. Tu es un Dieu miséricordieux et compatissant, lent à la colère et plein de bonté envers ton peuple ; nous te rendons grâces. Marie, Mère de Jésus, lorsque tu es apparue aux deux petits bergers de la Salette, tu nous as appelés à aimer et honorer ton Fils à travers la prière, la pénitence, et le zèle apostolique. Seigneur, nous te remercions pour l´engagement de l´Eglise en la personne de l’évêque de Grenoble qui veille sur la Congrégation et  accompagne notre vocation salettine, et qui nous inclue dans sa famille religieuse diocésaine. Père-Saint, nous prions maintenant par l´intercession de la Vierge en pleurs, Notre Dame de la Salette, que ta grâce et que tes bénédictions nous accompagnent dans le processus du droit Pontifical. Que l’Esprit Saint éclaire notre intelligence et fortifie notre volonté pour êtres fidèles aux promesses que nous avons prononcées dans l´Eglise.  Par le Christ notre Seigneur. Amen. »

► Des nouvelles de quelques pays où nos Sœurs et MS sont en mission :

- Madagascar : après le passage du cyclone ENAWO : Le cyclone a surtout ravagé le nord-est de Madagascar, surtout la région de SAVA, une région connue par ses forêts et ses verdures ainsi que les plantations de vanilles. Les dégâts sont énormes dans cette partie de Madagascar. Les routes sont coupées, des maisons détruites, des inondations partout, des infrastructures publiques ravagées. Et surtout beaucoup de sans-abris. Le cyclone a traversé la partie orientale des hauts plateaux. Il a causé des pluies partout, presque dans toute l’ile. Heureusement, sa puissance a diminué quand il est entré dans les hautes terres. Mais les dégâts sont très sérieux partout. Même si Antananarivo n’était pas dans le trajet de l’oeil du cyclone, donc n’a pas été directement touché, les pluies qu’il a causées ont entrainé des inondations partout dans la capitale. Des digues ont cédé et il y a beaucoup de sinistrés, des sans-abris. L’eau et l’électricité ont été coupées le 9 mars à Antananarivo. Même à Antsirabe nous avons eu des coupures d’électricité pendant la journée du 9 mars. (…) On parle de plusieurs de dizaines de millier de sinistrés et des dizaines de morts dans toute l’ile.  Quant à nos missions, pour le moment, la plupart ont été épargnées. (…) A Antsirabe on s’est déjà préparé pour le pire. Heureusement, le cyclone n’est pas passé par ici. Il a causé des pluies et des vents mais pas dangereux du tout.  Les nouvelles commencent à arriver, et le nombre des victimes ne cesse d’augmenter. J’espère que tous les missionnaires de la Salette sont sains et saufs. (message du Père Romuald, MS du 10 mars 2017- voir document ci joint, ainsi qu’un article de RFI Afrique, et un appel du Père Pedro)

- Myanmar (Birmanie) : vers des relations diplomatiques avec le Saint-Siège. Le parlement de Myanmar a donné son accord, le 10 mars 2017, à l’établissement de relations diplomatiques avec sept Etats, dont le Vatican. La proposition du Vatican avait été présentée le 8 février dernier à la conseillère d’État et ministre des Affaires étrangères, Daw Aung San Suu Kyi, par l’archevêque Mgr Paul Tsang in-Nam, nonce en Thaïlande et délégué apostolique pour le Myanmar. Le cardinal Charles Maung Bo – archevêque de Rangoun -, le nonce en Birmanie, Mgr Paul Tsang in-Nam, et le père Maurice Nyunt Wai, secrétaire de la Conférence épiscopale, ont été les protagonistes de cet accord qu’AsiaNews qualifie d’ « historique ». Le Parlement de la République du Myanmar a approuvé « à l’unanimité »la proposition du Vatican d’instaurer des relations diplomatiques: la nouvelle a été transmise par la télévision d’État dès le 10 mars et a été publiée le 11 mars par le Mirror, organe de presse officiel du gouvernement. (source : agence missisonnaire italienne AsiaNews)

- Philippines : les évêques refusent le rétablissement de la peine de mort  Les évêques catholiques des Philippines ont déclaré leur opposition à l’initiative du président Rodrigo Duterte en vue de rétablir la peine de mort. (voir article Le Point du 2 mars 2017 : Le-grand-pas-des-Philippines-vers-la-peine-de-mort ) Les évêques critiquent également la « croisade nationale contre la drogue » annoncée par le président qui s’est transformée en une chasse à l’homme et a provoqué, en près de six mois, la mort de 7 000 personnes, entre présumés trafiquants et consommateurs de drogue. Les évêques ont condamné cette situation parlant d’une « peine de mort en acte, sans la garantie d’un juste procès ». À la fin de leur récente assemblée plénière, les évêques philippins ont publié un communiqué dans lequel ils affirment que « lutter contre la violence par la violence ne résoudra rien ». L’appel de la Conférence épiscopale a déclenché un vif débat dans la presse proche du gouvernement, n’hésitant pas à railler l’Eglise Catholique. « La persécution ne se limite pas à la violence, un autre type de persécution existe : vouloir museler la voix de l’Église, en lui demandant de ne pas s’impliquer dans les questions politiques, économiques et culturelles. Nos détracteurs pensent qu’il faut faire taire les évêques, les prêtres et les religieux pour arriver à leurs fins, ou du moins pour réduire l’influence de l’Église catholique. Mais ce n’est pas dans la nature de l’Église de rester silencieuse. Elle a un devoir d’implication et d’annonce dans le monde. » (propos de Mgr  Socrates Villegas, président de la Conférence des évêques catholiques des Philippines et archevêque de Lingayen-Dagupan, au nord de Manille)

Prière à Notre Dame de la Salette :  Comme chaque 19 du mois, une prière à Notre Dame de la Salette sera diffusée dimanche 19 mars sur les ondes de la radio RCF Lorraine. La prière pour ce 19 janvier, nous est proposée par André Ferranti, employé au Service Audiovisuel du Sanctuaire de Notre Dame de la Salette.

« Marie, je te prie pour que ce monde apprenne la tolérance, pour qu’il soit plus à l’écoute du plus petit, du plus humble, du plus pauvre. Avec ton Fils Jésus, Marie imprègne ce monde de la douceur de l’amour. Que ce monde ne soit plus attiré par les richesses, par les pouvoirs, par la facilité. Aide nos coeurs à s’emballer à chaque rencontre de Dieu, dans le plus démuni, ou dans le plus nanti. Aide-nous à déceler la lumière de ton Fils dans chaque être que nous rencontrons. Comme tu nous l’as demandé ici, aide-nous à oser avec témérité, à faire passer ton message, celui d’annoncer au peuple entier que la Réconciliation est plus qu’un trésor ; elle est une voie immense qui couvrira de paix chaque parcelle de vie sur cette terre. Marie, rattrape-nous avec ton fil de tendresse quand nous nous éloignons sans nous en rendre compte. Tu nous as dit : « Avancez mes enfants, n’ayez pas peur » ; donne nous la force de lever le pied sur ce frein de la peur qui nous empêche d’avancer vers ton Fils.  Merci Marie d’intervenir sans cesse auprès du Père, auprès du Fils, auprès du Saint Esprit. Amen. »

Prière à Saint Joseph : Fête de Saint Joseph – 19 mars – (célébrée cette année le 20 mars puisque le 19 est le 3ème dimanche de carême) – Demandons l’intercession de Saint Joseph :

Saint Joseph, modèle de foi,  nous désirons accéder à cette foi qui fut la tienne, pour que Dieu habite en nous et que nous soyons fidèles à ses intentions.  Nous sommes parfois vacillants dans notre vie chrétienne.  Nous croyons en Dieu, au Christ, à l'Eglise ;  mais nous vivons souvent en marge de notre foi.  Comme la foi a commandé toute notre vie, ainsi nous désirons qu'elle devienne pour nous la lumière qui nous attire sans cesse, le guide de nos actions quotidiennes. Que par la foi, nous pressentions toujours la main de Dieu dans les évènements, afin de participer ainsi à son oeuvre de justice, de paix et d'amour ! 

Saint Joseph, modèle d’espérance, enseigne-nous à espérer envers et contre tout : le mal ne pourra jamais éteindre celui qui regarde vers Dieu.  Au-delà de toutes les faiblesses, il y a la fidélité du Créateur ;  et c'est sur lui que nous désirons compter.  Que pour nous, il n'y ait pas d'autres façons de vivre que d'espérer !  Et que cette espérance nous transforme en nous donnant une assurance forte, le goût du combat et de l'action ! 

Saint Joseph, modèle de charité, toi qui as si bien trouvé l'amour dans ta vie, enseigne-nous à aimer.  Fais-nous comprendre que l'amour vient de Dieu.  Lorsque nous sommes brisés par l'incompréhension ou la haine, aide-nous à orienter notre vie selon son désir.  Nous savons que le jour où notre coeur sera vraiment ouvert à la charité, la face du monde aura changé.  Et la personne à côté de nous ne sera plus à combattre, mais à aimer. Aide-nous à voir combien la vie chrétienne est contenue entièrement dans l'amour, et qu'en dehors de l'amour de Dieu et du prochain, tout est sans importance.  Comme toi, Saint Joseph, nous voulons aimer Dieu de plus en plus, et partager avec notre prochain le même amour fidèle et généreux.  Amen. 

► Centenaire de Notre Dame de Fatima : pour cette année jubilaire du centenaire des Apparitions de la Vierge Marie à Fatima (du 13 mai au 13 octobre 1917), nous vous proposons cette Prière jubilaire de consécration : Salut, ô Mère du Seigneur, Vierge Marie, Reine du Rosaire de Fatima ! Tu es bénie entre toutes les femmes, tu es l’image de l’Église revêtue de la lumière pascale, tu es l’honneur de notre peuple, tu es le triomphe sur l’empreinte du mal. Prophétie de l’Amour miséricordieux du Père, éducatrice de l’Annonce de la Bonne Nouvelle du Fils, Signe du feu ardent de l’Esprit Saint, enseigne-nous, dans cette vallée de joies et de douleurs, les vérités éternelles que le Père révèle aux tout-petits. Montre-nous la force de ton manteau protecteur. Dans ton Cœur Immaculé sois le refuge des pécheurs et le chemin qui conduit jusqu’à Dieu. Uni/e à mes frères, dans la foi, l’espérance et l’amour, à toi je me confie. Uni/e à mes frères, par ton intercession, je me consacre à Dieu, ô Vierge du Rosaire de Fatima. Et enfin, enveloppé/e dans la lumière qui jaillit de tes mains, je rendrai gloire au Seigneur pour les siècles des siècles. Amen.

► Prière pour la Paix : La prière pour la Paix est au cœur du message de Fatima. En cette année jubilaire, renouvelons quotidiennement notre prière pour la Paix dans le monde. Comme le disait Soeur Lucie, l’une des voyantes, si on ne peut pas aller tous les jours à la messe, on peut toujours avoir un chapelet dans sa poche et prier le Rosaire pour la Paix. Prière à N-D de Fatima : « Seigneur, Père très Saint, en Jésus-Christ, tu nous as donné ta paix et par lui tu as voulu nous conduire à ton cœur, – en ce lieu où la Vierge Marie nous invite à prier pour la paix dans le monde et où l’Ange de la Paix nous exhorte à adorer Dieu seul –, nous te prions pour que la concorde règne entre les peuples, pour que les responsables des nations trouvent des chemins de justice, pour que nous parvenions tous à la paix du cœur et pour que, par l’intercession de la Reine de la paix, nous soyons des bâtisseurs d’un monde plus fraternel. Par Jésus Christ, Notre Seigneur. Amen. »

► Une parole du pape à méditer  : « Se convertir, ce n’est pas seulement changer sa façon de vivre, mais aussi sa façon de penser »

► Prière pour la France : Nous vous invitons comme chaque semaine à prier pour notre pays (voir  la prière pour la France) pour qu’ « qu’advienne la grâce d’une France priante, », et que la prière retrouve sa place dans nos maisons, nos familles, et notre vie quotidienne.  Prions notamment pour notre pays à l’approche des élections présidentielles.

Prière pour la France de L’Ile-Bouchard : " Seigneur Jésus, nous te confions notre pays, la France, et tous ses habitants. Nous te bénissons pour les nombreuses grâces que tu lui as accordées, pour la variété et la beauté de ses paysages, pour les saints qu’elle a donnés au monde, pour sa vocation de fille aînée de l’Église. Que nos responsables politiques soient remplis de sagesse, qu’ils soient désintéressés et déterminés à gouverner avec justice et à promulguer des lois qui respectent la vie et les personnes. Qu’ils reconnaissent les racines chrétiennes de la France. Marie, toi qui as visité notre pays à plusieurs reprises, toi qui as demandé à L’Ile-Bouchard aux petits enfants, de « prier pour la France », aide-nous à aimer notre pays, à prier pour lui et à y répandre l’Évangile de ton divin Fils. Apprends-nous à rester fidèles aux grâces de notre baptême. Donne-nous de saintes vocations pour servir l’Église et montre-nous comment dire oui à Dieu toute notre vie. "

Pour votre info : L’ Ile-Bouchard est une petite commune de Touraine (France), à quelques kilomètres de la ville de Chinon. Du 8 au 14 décembre 1947, quatre petites filles déclarent voir la Sainte Vierge et l’ange Gabriel dans l’église paroissiale Saint-Gilles de L’Ile-Bouchard. “Dites aux petits enfants de prier pour la France, car elle en a grand besoin” leur a demandé la Vierge Marie ; “Je donnerai du bonheur dans les familles” leur a-t-elle promis. Les pèlerinages et le culte public à Notre-Dame de la Prière ont été autorisés par décret de Mgr André Vingt-Trois, alors archevêque de Tours, le 8 décembre 2001. L’animation de la paroisse Saint-Gilles de L’Île-Bouchard, est confiée à une équipe de prêtres de la Communauté de l’Emmanuel depuis juin 1998. La prière pour la France est au centre de la dévotion de ce lieu de pèlerinage.

Prière pour le pape  :  Prions pour le pape : Un « Je vous salue Marie » tous les jours,…des millions de « Je vous salue Marie » à travers le monde.

Prière pour le pape (à Notre Dame de Fatima)  « Seigneur, Bon Pasteur de l’humanité, qui as confié à Pierre et à ses successeurs la mission d’affermir leurs frères dans la foi et de les éclairer par l’écoute de la Parole – en ce lieu où les petits bergers de Fatima ont témoigné d’une profonde dévotion au Saint-Père et d’un intense amour pour l’Église –, nous te demandons que ton Esprit de sagesse éclaire le pape François dans sa mission de successeur de Pierre ; que ta miséricorde le protège et le réconforte ; que le témoignage de tes fidèles l’encourage dans sa mission et que la tendre présence de Marie soit pour lui un signe de ton amour ; qu’il soit fort dans la foi, audacieux dans l’espérance et ardent dans la charité. Toi qui es Dieu avec le Père dans l’unité du Saint-Esprit. Amen ».

Intention de prière du pape pour le mois de mars 2017 :

Venir en aide aux chrétiens persécutés : Pour les chrétiens persécutés afin qu’ils éprouvent le soutien de toute l’Église à travers la prière et l’aide matérielle.

Le pape François nous demande de prier un mois chaque année spécialement pour les chrétiens persécutés. Cette année cette prière se situe au moment du Carême, Une bonne opportunité pour inclure aussi le jeûne et l'aumône pour eux. Pour plus d’infos, voir  : Intention-de-prière-du-pape-François-pour-mars-2017 et la Vidéo du pape - Mars 2017

Support for Persecuted Christians: “That persecuted Christians may be supported by the prayers and material help of the whole Church.”

Pope Francis has asked us to schedule a month each year for special prayers for persecuted Christians.  This year’s request falls at the start of Lent, “a good time to include fasting and almsgiving for them.”

Francis has asked us to schedule a month each year for special prayers for persecuted Christians.  This year’s request falls at the start of Lent, “a good time to include fasting and almsgiving for them.” See more :  Pope Francis' Prayer Intentions for March 2017   and The Pope Video - March 2017

Un documentaire de KTO : Cinq Apparitions de la Vierge Marie reconnues par l'Eglise : Lourdes, Pontmain, Pellevoisin, Paris (rue du Bac), La Salette, qui, reliés dans un certain ordre, forment la lettre M... comme Marie. Une rencontre avec cette femme qui a une place privilégiée dans l'Eglise catholique, et dans le coeur de nombreux croyants. A voir en cliquant sur : http://www.ktotv.com/video/00090983/m-comme-marie

► Petites réflexions et méditations sur « l’écologie humaine » :  Se-libérer-de-l-excès-de-technologie   Tugdual Derville nous fait réfléchir dans sa chronique du mercredi 15 mars, à la manièe dont nous utlisons toute la « technologie » qui est à notre disposition. Est-nous qui la « commandons », ou bien est-ce elle qui nous dirige, qui nous domine ? Comment utilisons-nous nos téléphones portables, nos smartphones ? Ne les utilisons-nous pas plus que de raison, plus que nécessaire ? Combien d’heures nous sont ainsi « volées » parce que nous ne savons pas les maîtriser ? Et cela peut générer indifférence ou ignorance  Le téléphone devient une sorte de drogue qui rentre en compétition avec la réalité. Alors posons-nous deux questions : nos écrans ne font-il pas écran entre nous et la nature, et pire, entre nous et nos proches ? Sommes-nous vraiment libres de nos déconnecter, ou bien nous sentons-nous enfermés, étouffés. Il nous propose donc pour ce temps de carême un  « jeûne de Technologie » pour nous permettre de gouter au « grand silence »

INFOS Soeurs de Notre Dame de La Salette :

- Communauté de Fontaines Saint Martin : dans la suite de ce qui a été vécu en 2015/2016, la communauté poursuit cette année les récollections mensuelles, ouvertes à tous. Prochaine  journée le mercredi 22 mars 2017,  puis les mercredis19 avril, 17 mai  2017 et 28 juiin 2017.

- Communauté de saint Désert : Formation diocésaine sur la spiritualité de la Salette. Une initiation pour toute personne qui voudrait connaître la Salette et son rayonnement dans le monde. - croyants ou non : Connaitre la spiritualité de la Salette - Découvrir le message de la Salette et son actualité - Redécouvrir la place de Marie dans notre vie.  Prochaine journée : Samedi 25 mars 2017 (et non le 18 come annoncé initialement) : l’actualisation du message dans nos vies. Puis samedi 29 avril 2017 : témoignages et table ronde. Inscriptions au 03.85.47.16.33 (Soeur Lalao) – voir nouveau programme  ci joint. Les journées (de 10 h à 17 h) sont indépendants les unes des autres, on peut donc s’inscrire séparément aux unes ou aux autres.

- Saint Désert : Repas solidaire – dimanche 19 mars 2017 : Comme chaque année les Sœurs organisent un repas solidaire à la Salle de fête Rocheriaux à Saint Désert, à l’issue de la messe dominicale (de 12 h à 16 h 30). Au programme : apéritif exotique suivi du repas, danses et chants, témoignages sur la vie des religieuses salettines, vente d’art malgache.  Inscriptions : Sœurs Notre Dame de la Salette -  28 avenue de Bourgogne 71390 Saint Désert– tél : 03 85 47 93 82 – email : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  (voir programme et fiche d’inscription avec le message du 3 février)

- Gières : Inauguration officielle de la Maison Mère des Soeurs de Notre Dame de la Salette, après travaux de rénovtion, le lundi 17 avril 2017 (lundi de Pâques) en présence de Mgr Guy de Kérimel, évêque de Grenoble. Célébration eucharistique à 10 h 30 à l’église de Gières, suivie de la bénédiction de la maison – à midi verre de l’amitié et repas fraternel, au 2 rue de la Plaine – 38610 Gières.

- Italie – Tricarico : du 16 au 27 mars Sœur Sonia et Sœur Gloria, conseillères Générales, seront en Italie pour accueillir le nouvel évêque de Tricarico et vivre un temps fraternel avec nos Sœurs. Sœur Clotilde de Madagascar arrivera en Italie le 3 avril pour la mission. Nous portons dans la prière nos Soeurs d’talie ainsi que Soeurs Sonia et Gloria.

Grand pèlerinage à la Salette du vendredi 9 juin au dimanche 11 juin avec la participation des « Prêtres » (veillée du samedi soir) Samedi matin, conférence du Père Ragonneau, Jésuite. Inscription auprès des communautés SNDS ou auprès de notre association (Secrétariat AASA-SNDS ) avant le 31 mars. Ce pèlerinage s’inscrit dans « l’année de la famille » célébrée cette année à la Salette. C’est pourquoi divers ateliers sur la famille sont proposés aux participants le samedi après midi. (voir tract avec programme en cliquant sur Pèlerinage la Salette 9 au 11 juin 2017)

► Site Internet pour les Soeurs de la Salette : Consultez aussi le nouveau site des Sœurs de la Salette au lien suivant : http://www.soeurs-lasalette.com/

 Vous y trouverez diverses nouvelles des communautés, une belle galerie photos, ainsi que le programme du pèlerinage du mois de juin.

► « Notre Dame de la Salette : Une mère et ses enfants » : Le nouveau livre de Sœur Marie-Agripine vient d’être édité. Le livre qu’elle propose est un regard spirituel sur la Vierge Marie et  comporte des méditations, poèmes et prières, en trois parties : Marie et son Fils du Ciel, - Marie et ses enfants de la terre, - Marie et notre relation à Elle. Les commandes sont à effectuer auprès de Sœur Agripine, Cté SNDS de Serres – 35 rue Henri Peuzin – 05700 SERRES, ou aussi par mail (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) ou encore par téléphone (06.56.80.11.59) – Prix 10 euros hors frais de port.

► Infos Sanctuaire Notre Dame de la Salette : " La joie de la famille avec Marie "  - Ouverture de la Saison 2017 . L’année 2017 au Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette est placée sous le thème : " La Joie de la famille avec Marie ". Elle sera ponctuée par divers événement destinés aux familles et à tous les pèlerins. A l’occasion de la fête de saint Joseph,  saint patron des familles, des animations spéciales vous sont proposées, du vendredi 17 au dimanche 19 mars 2017. Vous pouvez découvrir aussi le programme du  Dimanche-des-Rameaux , de la Semaine-Sainte , du Triduum-pascal , et de la  Fête-de-Pâques  ainsi que l’ Agenda complet de la saison . Signalons aussi la Rencontre-nationale-des-Laïcs salettins du 31 mars au 2 avril, (voir ci après) , le Rassemblement-des-collégiens-et lycéens de la zone C  du 3 au 7 avril, et la Retraite-pascale  du mercredi Saint 12 avril au dimanche de Pâques 16 avril 2017 sur le thème : " Cheminer vers la joie pascale " Cette retraite proposée pendant la Semaine Sainte, nous permettra de célébrer le mystère du Christ, jour par jour, surtout le Triduum Pascal. Nous pourrons nous ressourcer, renouveler notre vie de baptisés. En lien avec le thème d’année 2017 : "La joie de la famille avec Marie", nous essayerons de mettre en évidence et d’approfondir quelques aspects de la vie de famille. Cette retraite sera prêchée par le Père Antoni Skalba MS, Recteur du Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette. Chaque jour, deux conférence vous seront proposées, une le matin (9h) et l’autre l’après-midi (16h). Vous aurez l’occasion de participer aux offices (Laudes, Vêpres) et à l’Eucharistie.

Voir le programme complet de la saison en cliquant sur La Salette-agenda-complet-2017

Abonnement à la revue de la Salette et demande de messe : Si vous souhaitez vous abonner à la Revue de la Salette (parution bimestrielle) ou demander une messe, vous pouvez le faire soit par Internet (cliquez sur Abonnement à la revue ) soit en vous adressant au Service des Annales - Sanctuaire de Notre-Dame de La Salette 38970 La Salette - Téléphone : 04 76 30 31 32 ou 04 76 30 00 11. Vous pouvez aussi télécharger le formulaire d'abonnement et de demande de messe .

► Rencontre nationale des Laïcs salettins : du vendredi 31 mars au dimanche 2 avril 2017 au Sanctuaire de N-D de la Salette. Thème : « Notre identité de Laïcs Salettins », avec les Pères Jeannot Rakotonindrainy MS et Louis de Pontbriand MS. Rencontre ouverte à toutes les personnes. « Nous sommes Laïcs Salettins : nous sommes invités à continuer la mission confiée à Maximin et Mélanie par la Belle Dame, et nous sommes accompagnés par le Père Jeannot Rakotonindrainy MS. Chaque année, nous nous retrouvons au niveau national. Si vous acceptiez de vous joindre à nous, lors de cette rencontre nationale, nous nous en réjouissons à l’avance. Il est encore temps de s’inscrire à condition de le faire rapidement »

Renseignements, réservation de l’hébergement et inscription au Sanctuaire de Notre Dame de La Salette Service Réception Tél : 04 76 30 32 90 Fax : 04 76 30 03 65 Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. . Vous pouvez  télécharger ici le bulletin d’inscription (voir aussi ci joint)

►  INFOS Missionnaires de la Salette et laïcs salettins :

Nous sommes invités à visiter régulièrement le site des Missionnaires de la Salette http://www.lasalette.info/fr/  (traduction en 6 langues). Vous pouvez notamment y visionner plusieurs vidéos sur divers événements vécus à la Salette ou ailleurs à travers le monde. Vous pouvez aussi y retrouver le  Bulletin du Conseil Général des MS de janvier 2017 ainsi qu’un compte rendu du Conseil de Congrégation des MS qui s’est tenu début février  à Bangalore (Inde) ainsi que l’Homélie-de-la-cloture-du-conseil-de-Congregation par le Père Silvano Marisa, Supérieur Général. 

Rappel : Vous pouvez contribuer à l’action du « SMAM » (Service Missionnaire Antsirabe Madagascar ) géré par les Missionnaires de la Salette et qui soutient des projets à Madagascar, notamment à travers la collecte de timbres poste.

► Notre Dame du Laus : Le sanctuaire fête la restauration intérieure de la basilique. Le dimanche 19 mars 2017 à 10h30, Mgr Jean-Michel di Falco Léandri présidera la messe d’inauguration de la basilique restaurée. Ceux qui aiment le Laus, qui ont reçu des grâces en ce lieu, ainsi que les bienfaiteurs, les pèlerins, les habitants de la région… tout le monde est bienvenu pour cette messe solennelle, avec la présence d’un chœur ukrainien, «  Les « cordes et voix magiques d’Ukraine qui interviendra au cours de la messe solennelle à 10 h 30 et offrira un concert à 14 h dans la basilique. Ce concert est librement ouvert à tous.

► Quelques Tweets et messages de Miséricorde du Pape... à méditer et appliquer (parmi d’autres) :  

- La Parole de Dieu nous aide à ouvrir les yeux pour accueillir la vie et l’aimer, surtout quand elle est faible (15 mars).

- Prions les uns pour les autres afin de savoir ouvrir nos portes au faible et au pauvre (14 mars)

- L’Esprit Saint nous guide vers un vrai chemin de conversion, pour redécouvrir le don de la Parole de Dieu (13 mars)

- Le Carême est un temps favorable pour se renouveler en rencontrant le Christ vivant dans sa parole, les Sacrement et notre prochain (12 mars)

- De l’amour à la haine, le chemin est facile. Celui de la haine à l’amour est plus complexe, mais il apporte la paix (11 mars)

- En ce Carême essayons de jeûner non pas en faisant la moue mais avec le sourire (10 mars)

- Jeûnez non seulement de nourriture mais surtout des mauvaises habitudes, pour acquérir une plus grande maîtrise de vous-mêmes (message aux jeunes – audience générale du 15 mars 2017)

► A l’écoute de notre pape François :  Se référant à un passage de la lettre de saint Paul aux Romains, (Rm 12, 9-13) le pape François, dans sa cat     nous rappelle que notre vocation, c’est d’aimer. Aimer Dieu de tout notre cœur, de tout notre esprit, de toute notre force, et aimer le prochain comme soi-même. « Soyez unis les uns aux autres par l’affection fraternelle, rivalisez de respect les uns pour les autres, ne ralentissez pas votre élan, restez dans la ferveur de l’Esprit… » nous dit saint PaulCet amour est lié à l’espérance, qui procure la joie d’aimer. Le pape nous met cependant en garde : que notre charité ne soit pas hypocrite ! C’est le cas si nos actes de charité  sont « intéressés », si nous les pratiquons pour « nous monter nous-mêmes », pour nous mettre en valeur. La charité authentique, sincère,  n’est pas une invention de l’homme, déclare le pape, elle est une grâce, un don de Dieu. Et cette grâce, Dieu nous la donne volontiers si nous la lui demandons, et elle nous permet d’aimer comme lui nous aime. Avec St Paul le pape nous invite cependant à reconnaître que nous sommes pécheurs, incapables d’aimer comme il faut ; notre amour est marqué par le péché. Mais en même temps c’est une occasion de conversion : car Dieu est capable de nous convertir pour vivre ce grand commandement de l’Amour. Alors tout ce que nous pourrons faire pour nos frères et sœurs sera la réponse à ce que Jésus lui-même a fait. En commençant par les plus démunis, les plus nécessiteux, en lesquels Dieu se reconnaît. Et pour vivre cela, Saint Paul nous en livre le secret : avoir la joie de l’espérance : ainsi, à travers nos échecs, et en « toutes circonstances », nous pourrons nous donner à fond à nos frères.

► La Bible sur Internet : ll est possible de consulter la Bible sur Internet, et de l’avoir toujours avec soi sur son téléphone portable, comme nous le demande le pape François. Ainsi vous pouvez par exemple télécharger en pdf diverses versions de la Bible comme notamment  La Bible de Jérusalem , ou encore la consulter en ligne. Nous vous signalons notamment le site AELF (Association Episcopale Liturgique pour les pays Francophones) [lien : https://www.aelf.org/ ]  où vous trouverez la  Nouvelle Traduction Liturgique de la Bible datant de 2013 (accès facile et rapide – classement par « Livres » - Ancien Testament -  Nouveau Testament –Psaumes – et par chapitre). Vous y trouverez également les textes de la liturgie des Heures et de la messe du jour. Donc si vous avez un smartphone avec connexion Internet, vous pouvez ainsi être accompagnés « intelligemment » et « spirituellement »  tout au long de la journée !

Nous invitons ceux qui utilisent ainsi d’autres applications à nous les partager. Cela peut faire aussi partie du « partage » spirituel de ce temps de carême.

► Journée mondiale de la Trisomie 21 : Après Marseille, Paris, Lyon ... la 12ème  édition de la Journée mondiale de la Trisomie 21 se déroulera les 16, 17 et 18 mars 2017 sur le campus universitaire de Grenoble autour de la thématique : « Trisomie 21, le bénéfice sociétal d'une intégration réussie : les apports de la recherche et de l'innovation ». Ces journées ouvertes aux personnes avec trisomie 21 et leurs familles, aux étudiants, aux professionnels, aux chercheurs, aux institutionnels et plus largement, aux acteurs de la société civile offriront un programme riche autour de conférences, de spectacles, une table ronde, un raid sportif. Au contact des personnes trisomiques et plus largement des personnes handicapées, la société devient plus tolérante face aux différences et assimile plus facilement la notion d'intégration. « Cette année, nous souhaitons porter le regard sur ce que ces personnes nous apportent et la manière dont elles questionnent leur environnement et contribuent à faire évoluer les pratiques et les préjugés ». C'est un projet ambitieux que de vouloir démontrer que les personnes déficientes intellectuelles apportent autant à notre société que ce que cette société leur apporte.  Consultez le programme de la Journée mondiale 2017 

Nous vous proposons aussi de découvrir deux articles nous montrant les capacités et surtout la persévérance et l’opiniâtreté dont peuvent faire preuve des personnes Trisomiques : Atteinte-de-trisomie-21-elle-court-un-semi-marathon et Sa-trisomie-lui-ferme-des-portes-elle-ouvre-celles-de-sa-patisserie : Des leçons pour tous.

► Un magnifique témoignage d’amour, d’abandon à Dieu et d’accueil de la vie  : « Vivre avec un enfant vulnérable » : Une prière exaucée de façon inattendue à l’Ile Bouchard – Conférence-de-Sophie et Damien-Lutz donnée le 11 février 2017 à l’le Bouchard pour la journée mondiale du malade. Sophie et Damien Lutz sont parents de Philippine, un enfant né avec un lourd handicap. Ils témoignent : « Vivre avec un enfant vulnérable, un enfant fragile, c’est découvrir que Dieu a voulu cette vie, il a voulu faire quelque chose avec elle (…) C’est quand on suit la volonté de Dieu, que l’on devient une personne originale, et que notre vie devient vraiment originale  (…)  Accepter la vie comme elle est, c’est  abandonner tout « perfectionnisme » tant matériel que spirituel (…) Cette aventure change notre manière d’être parents. On sent que l’on coopère avec Dieu on ne se « sacrifie » pas pour notre enfant, on « se donne » à lui : c’est la Sainte Vierge qui nous a appris cela ».

Sophie Lutz est aussi auteur du livre « Philippine, La force d’une vie fragile » (décembre 2015 – éditions de l’Emanuel) qui raconte comment l'accueil de la fragilité de Philippine transforme peu à peu la vie de ses parents et les rend plus humains, et comment le "scandale" du handicap peut être source de vie. « Un récit grave et très concret où se révèlent profondément le cœur, l'intelligence et la foi intimement unis de l'auteur. Un livre à lire avec grande attention par tous ceux qui cherchent à vivre humainement et œuvrent pour une société plus juste et plus humaine ». (Préface de Jean Vanier) « Je donnerai du bonheur à vos familles » (paroles de Marie à l’Ile Bouchard)

Actions pour aider les Sœurs de Notre Dame de la Salette :

- La Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette, du fait de sa reconnaissance légale obtenue au niveau de l’Etat français, est désormais en capacité de recueillir des dons et des legs et de délivrer des reçus fiscaux. Dorénavant, les dons au bénéfice des opérations « parrainage Madagascar » et « briques Bemahatazana » seront à effectuer directement à la Congrégation des Soeurs de Notre Dame de La Salette.

Nous poursuivons toujours la collecte des bouchons de bouteille en plastique en faveur de ces opérations, et les bénévoles qui souhaiteraient passer quelques mois à Madagascar pour aider au dispensaire ou mettre leurs compétences au service de l’enseignement sont les bienvenus. Si vous êtes intéressés ou si vous connaissez des personnes susceptibles de donner un peu de leur temps, merci  de nous le signaler (renseignements : Secrétariat AASA-SNDS)

Nouvelles de Bemahatazana : le projet de ferme pédagogique avance avec l’association « le petit Baobab » et la contribution de deux agroécologistes, Didier et Dominique. Cette ferme pédagogique devrait ouvrir en septembre. Elle sera rattachée au lycée et devrait permettre de remettre en action les « jardins scolaires » Le financement a été trouvé pour pouvoir démarrer la ferme (outils, animaux, semences) et un système de parrainage été lancé pour assurer le fonctionnement et le salaire des deux agroécologistes.

Rappel ; l’association le petit Baobab a été créée à l’initiative de notre amie Marie-Christine Veyret  L’association fonctionne sur le principe du financement participatif. Vous pouvez  découvrir ses activités sur son blog et vous renseigner si vous souhaitez soutenir ses actions en cliquant sur :  : http://lepetitbaobab38.org/index.php/2017/01/29/janvier-2017/

Adhésion à notre association AASA-SNDS :  (Association d’Aide et de Soutien à l’Action des Soeurs de Notre Dame de la Salette dans le monde). Le bulletin d'adhésion peut être téléchargé sur notre site Internet.

Vous pouvez envoyer vos cotisations ou dons, soit à notre adresse (voir ci dessous) ou à notre trésorier Christian Tissot, Concerto Cello, 70 C rue Matthieu Dussurgey – 69190 SAINT FONS.

Vous pouvez aussi retrouver notre lettre hebdomadaire chaque semaine sur le site Internet de notre association http://www.aasasnds.fr/ et la faire connaitre à vos amis (rubrique « Infos et nouvelles ») ainsi que la méditation de l’évangile du dimanche (rubrique « Comprendre la Parole de Dieu »

Et n’oubliez pas : votre participation et votre collaboration, pour alimenter et agrémenter cette lettre hebdomadaire sont les bienvenus ! (Avant le mercredi soir pour la semaine en cours). Et si vous ne souhaitez pas continuer de recevoir notre lettre veuillez en avertir simplement le Secrétariat.

 «  Notre Dame de la Salette, Réconciliatrice des pécheurs, Mère de Miséricorde, fais que nous ayons soif des paroles de Vie éternelle de ton Fils »

Fraternellement et amicalement.

Bon chemin de carême

En union de prières

Pierrot, Patou              

Publié dans INFO (FR)

REBOISEMENT

Organisé par les laïcs salettins de Madagasikara « FITIA LASALETY »

et les chrétiens de la paroisse de Mahazoarivo ainsi que les jeunes en formation MS et SNDS

Le 25 Février 2017 dernier, les laïcs salettins « FITIA LASALETY » Madagasikara avec les paroissiens de Mahazoarivo ainsi que les jeunes en formations des missionnaires de Notre Dame de la Salette et les Sœurs de Notre Dame de la Salette ont effectués ensemble un reboisement à Andepondava ; une localité près de 30 km de la ville d’Antsirabe.

Les participants sont autours de 200 personnes et nous avons plantés 10 000 pieds de sapins

Dans son objectif, cette activité de reforestation consiste à promouvoir l’éducation environnemental et offre aux gens la chance de restaurer un écosystème de type forestier.

P. Karlis, ms Mada

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)

Voir la lumière, être la lumière
S’il vous est déjà arrivé d’être interrogé par des gens qui ne veulent pas vous croire, vous pouvez vous faire une bonne idée de ce que l'homme né aveugle a éprouvé. Et vous vous rendez compte aussi ce que les deux enfants qui ont vu Notre-Dame de La Salette ont vécu.
Ils ont d'abord été soumis à un interrogatoire par le maire, qui ne voulait pas que sa ville soit associée à un évènement tel qu’une apparition, et lui-même était nullement disposé à y croire. Il a même essayé de soudoyer Mélanie, dont la famille était désespérément pauvre, pour la faire nier ce qu'elle avait vu et entendu.
Après tout, qui pourrait raisonnablement croire que la Vierge pourrait venir à cet endroit isolé, et à des personnes que celles-ci ? Mais, comme il est écrit dans la première lecture, « Dieu ne regarde pas comme les hommes : les hommes regardent l’apparence, mais le Seigneur regarde le cœur. »
Même les membres du clergé étaient naturellement sceptiques. Ils ne voulaient pas voir une fraude perpétrée au nom de la sainte Vierge. Eux aussi, interrogèrent les enfants, tout en essayant de les faire trébucher dans leur histoire ; mais, à la différence du maire, ils sont repartis convaincus de deux choses au moins : ces enfants ne mentaient pas, et ils étaient loin de pouvoir inventer une telle histoire et un tel message.
Plus la lumière se faisait autour de l'événement, plus la vérité de l'événement devenait évidente. Saint Paul écrit que « la lumière a pour fruit tout ce qui est bonté, justice et vérité. » Il va même jusqu'à dire que les chrétiens sont la lumière.
L'homme né aveugle a reçu la lumière en stages : physiquement d'abord, puis spirituellement. L'hostilité qu'il rencontrait, en réalité l'a aidé à approfondir sa compréhension de ce qui lui était arrivé, pour le préparer à sa profession de foi à la fin du récit.
Le Carême est moitié passé. Il fournit une occasion pour nous d'être progressivement éclairé, à la fois durant une période de six semaines et d'année en année. La discipline du Carême n’est pas censée être facile. Par elle, nous sommes interpellés, ou nous nous défions, nous nous efforçons à tourner toujours plus vers la lumière qui est le Christ.

Publié dans MISSION (FR)

Cher(e)s ami(e)s,

Cela fait déjà très longtemps que nous souhaitions avoir un contact régulier avec vous.

Par ce courrier mensuel nous essaierons de vous donner régulièrement des nouvelles des uns et des autres. D'autre part nous vous proposerons également une piste de réflexion en lien avec le message de Marie (cf pièce jointe). Pour cela nous nous sommes inspirés de documents écrits par le Père James Henault M.S. qui a participé, l'année dernière, à la rencontre internationale.

De votre côté, n'hésitez pas à nous donner de vos nouvelles et à partager avec nous vos réflexions. A l'aide de ces documents, nous espérons pouvoir nous sentir plus soudés les uns aux autres, membres de la grande famille salettine.

Voici le premier envoi que nous vous proposons :
1) Vous trouverez donc en pièce jointe le premier thème de réflexion.
2) Et quelques nouvelles :
 Nous préparons notre rencontre nationale annuelle au sanctuaire qui aura lieu du 31 mars au 2 avril et dont le thème sera : « Notre Identité de Laïcs Salettins ». Il est encore temps de s'inscrire à condition de le faire rapidement. Durant cette rencontre nous aurons l'occasion d'accueillir de nouveaux membres.
 Une rencontre des laïcs salettins de la région Ouest aura lieu les 25 et 26 février 2017 au monastère Notre Dame de la Victoire « Sœurs Augustines de Morlaix ». Elle sera animée par le Père Paulino MS et aura pour thème « Mettre l'Apparition de ND de la Salette dans le concret de nos vies ».
 Le Père Louis de Pontbriand, provincial de France, participe actuellement au conseil de la congrégation qui a lieu en Inde et auquel assiste toute l'administration générale ainsi que tous les provinciaux du monde.
 Nous recommandons à votre prière Mr André GUIBOUX, papa de Sœur Elisabeth GUIBOUX Supérieure Générale des Sœurs de Notre Dame de La Salette, décédé le 13 février à Dijon.
 Certains parmi vous le savent déjà, sœur Marie-France, sœur de la Salette, vient d'être nommée directrice au sanctuaire. Nous lui souhaitons bon courage dans cette nouvelle mission.

Pour le bureau des laïcs salettins de France.

Françoise Raison

 

Voici le thème de réflexion proposé par le Père James Henault M.S.

Invitation de Marie

Marie dit : »Approchez-vous mes enfants... »

Cette invitation nous fait penser à certains passages du nouveau testament que voici :

« Venez à ma suite, et je vous ferai pêcheurs d'hommes » Mt – 4 : 19

« Jésus leur dit : « Que cherchez-vous ? » Ils lui répondirent : « Rabbi – ce qui veut dire : Maître - , où demeures-tu ? » Il leur dit : « Venez et vous verrez. » Jean 1 : 38-39

« Jésus leva les yeux et l'interpella : « Zachée, descends vite : aujourd'hui il faut que j'aille demeurer dans ta maison. » Luc 19 : 5

Approfondissons notre réflexion par le texte ci-dessous :

A la Salette, Marie invite deux jeunes enfants à s'approcher. Jésus, le Fils de Marie, à travers son ministère invite les disciples, la foule et même des percepteurs et des pécheurs à venir et passer du temps avec lui, l'accompagner.
La force de ces invitations peut vraiment changer et influencer nos vies et celles des autres. Etre invité à vivre des évènements ou une relation est ainsi souvent le début d'une nouvelle expérience dans la vie.
Comme les enfants de la Salette avec Marie, nous avons besoin de partager avec d'autres l 'amour de Dieu pour nous. Il est plus aisé de partager un moment ou une expérience avec d'autres que de les affronter seul.

° Quand ai-je invité quelqu'un dans quelque chose de nouveau ?
° Comment ai-je été changé par une invitation ?
° Comment puis-je évaluer mes capacités d'accueil ?

 

 

 
   


            

                                                   Déroulement de la rencontre nationale

                                                             du 31 mars au 2 avril 2017

                              

                                             « NOTRE IDENTITE de LAICS SALETTINS »

                                                    

    Vendredi 31 mars

     14H30   Accueil   Prière

  

   Réflexions et partages sur le Message de la Salette

                   ( ce qui me touche, ce qui me parle le plus...)

   Pause

   Mise en commun : partage et présentation

     18H   Eucharistie entre nous.

     Repas

     La soirée est libre.

   Samedi 1er Avril

     8H30   Prière

    9H     La Congrégation des MS et les MS de France – coup d'oeil historique (père Jeannot)

     11H15 Préparation de l'Eucharistie du dimanche            

     Repas

     14H30   Histoire des Laïcs Salettins de France -

                 Témoignages des uns et des autres : comment nous situons-nous comme laïcs salettins ?

     Pause

                   Les décisions d'aujourd'hui suite à la rencontre internationale et vote.        

     Repas

     En soirée : continuation des échanges, pot convivial

     Dimanche 2 Avril

     8H45   Célébration de la Réconciliation

   10H30 Eucharistie ( animation par les L.S.)

               Photo du groupe

     Repas

     Après 14H envoi

Publié dans LAIQUE ASSOCIÉS (FR)

Chers confrères, le Conseil de Congrégation, commencé le six février dernier, se termine avec la présente célébration eucharistique, non sans avoir porté son programme à terme.
Le Seigneur et la Vierge de La Salette, nous en sommes sûrs, nous ont accompagnés tout au long de ces trois semaines, et nous croyons fermement que le Saint Esprit nous a guidés dans les discussions et les décisions qui s’en sont suivies. Pour tout cela nous exprimons à Dieu un merci sincère.

Nous nous sommes efforcés de dialoguer entre nous, écoutant les raisons des uns et des autres en esprit de communion et de famille, avec notre regard toujours dirigé en direction du bien de notre Congrégation et de la mission que celle-ci est appelée à remplir dans l’Église et dans le monde.

Étant données les différences dans les sensibilités culturelles et linguistiques, nous nous sommes rendus compte que cheminer ensemble n’est pas toujours facile. Cependant il se révèle toujours une richesse qui ouvre des horizons nouveaux et de nouvelles possibilités de compréhension et de collaboration.

Notre Congrégation vit actuellement une période vraiment significative d’interdépendance, faite de soutien et de collaboration réciproque entre les Provinces, et cela à divers niveaux : au niveau pastoral, missionnaire, communautaire et aussi financier. C’est là un moment de grâce : gardons-nous de le gâcher, faisons-le fructifier au maximum !

Il me semble que trois décisions prises dans ce Conseil de Congrégation caractérisent nettement le cheminement de notre Congrégation en ce moment précis de son histoire : l’érection du District du Myanmar en Région, la réponse missionnaire donnée à une Église particulière de périphérie avec l’ouverture d’une nouvelle mission salettine au Mozambique, et le travail en commun avec les laïcs désireux de faire leur le charisme de la réconciliation pour le vivre en commun avec nous. Ces décisions constituent de véritables défis que nous devons affronter dans la foi, avec courage et sans peur, pleinement confiants et conscients que Dieu est toujours avec nous et que la Belle Dame ne refusera jamais de nous diriger et de nous protéger en Mère.

Avec ce Conseil de Congrégation nous avons également commencé officiellement la préparation du Chapitre Général, qui aura lieu à Las Termas (Argentine) du 9 avril au 5 mai 2018. Comme les autres Chapitres, il formera une étape très importante sur le chemin charismatique et missionnaires que notre Congrégation est appelée à parcourir au sein de l’Église et comme service au monde d’aujourd’hui.
À cet événement ecclésial et charismatique nous devons arriver bien préparés, ensemble avec tous nos confrères, et soutenus par la solidarité humaine et spirituelle de tant de laïcs, amis et bienfaiteurs, qui partagent ensemble avec nous les joies et les défis de la mission.

« Dans la grâce de La Salette, prophètes pour un monde réconcilié » : c’est le thème que nous avons choisi pour accompagner la préparation et la célébration du Chapitre Général. Il contient trois éléments importants, sur lesquels il y a lieu d’attirer l’attention de tous et de chacun : le retour aux racines de notre vocation religieuse et salettine, constituée par l’apparition de la Vierge à Maximin et à Mélanie, identité qu’il nous faut exprimer clairement ; l’appel de la part de l’Église à être des témoins crédibles par notre vie et notre parole ; mettre notre charisme au service de la réconciliation.
Chers Provinciaux, je vous demande d’aider nos confrères à vivre ce temps de préparation comme un temps de grâce, comme une occasion nouvelle offerte pour une profond renouvellement identitaire, religieux, personnel, communautaire et aussi missionnaire.

À la lumière d’Isaïe 43,19, notre thème d’année, je vous invite à voir avec l’aide de l’Esprit Saint tout le bien que les confrères sont en train d’accomplir, pour en remercier le Seigneur et, en même temps, pour accueillir les nouveautés en train d’émerger de nous et autour de nous, dans les communautés et sur le terrain des missions. Cette attention prêtée aux signes des temps est une caractéristique qui nous accompagne depuis les débuts de notre présence dans l’Église. Ouvrir les yeux sur la réalité qui nous entoure, péché, injustice, mépris de la dignité humaine ; entendre le « cri des pauvres », des exclus, de ceux qui ne comptent pas et être prêts à intervenir là où l’Église nous appelle, voilà quelle est notre mission dans le monde d’aujourd’hui.

Silvano Marisa MS

General Sup.

Publié dans INFO (FR)

(Troisième dimanche du Carême : Exode 17, 3-7 ; Romains 5, 1-8 ; Jean 4, 5-42)
Il y a beaucoup de sources qui ruissellent dans les montagnes autour de La Salette ; une seul est appelée miraculeuse, et cela pour deux raisons. Tout d'abord, généralement elle s’asséchait durant l'été, mais depuis le 19 septembre 1846, elle n'a jamais cessé de couler. Et deuxièmement, un grand nombre de guérisons miraculeuses ont été attribuées à ses eaux.
L'évangile d'aujourd'hui comporte un puits. Sa source n'était pas considérée comme miraculeuse, et aucun miracle n'était attribué à l’eau, Mais ce fut un miracle de conversion, non seulement de la Samaritaine, mais de plusieurs autres villageois.
Dans le désert, Dieu a fait couler une source de la roche moyennant l’action de Moïse, pour répondre aux plaintes du peuple. Ils étaient allés jusqu'à demander : « Le Seigneur est-il au milieu de nous ou non ? »
La Belle Dame a parlé avec tristesse de ceux qui n'ont pas reconnu le Seigneur au milieu d'eux ; qui entremêlaient le nom de son Fils parmi leurs jurons prononcés en colère. Elle est venue nous dire que le Seigneur est vraiment au milieu de nous, c'est-à-dire parmi nous et en chacun de nous. Ses paroles reflètent ce que saint Paul écrit : « L'amour de Dieu a été versé dans nos cœurs ».
C'est ce que beaucoup de personnes ont vécu sur la Sainte Montagne de la Salette. A partir de ce que nous pouvons appeler la source miraculeuse des larmes de Marie, ainsi que par ses avertissements et ses encouragements, les pèlerins sont venus à connaître et à rencontrer l'amour illimité de Dieu, la présence de Dieu dans leur vie. On a souvent dit qu'à La Salette les miracles les plus vrais et les plus profonds ont lieu dans le confessionnal.
Une image biblique semblable à la source est celle du torrent, un ruisseau de précipitation typiquement causé par la fonte des neiges ou une tempête sévère. Quelques torrents sont si violents qu'ils emportent tout sur leur passage.
Cette image peut être utilisée dans un sens positif. Combien il est difficile de résister au torrent des larmes de la Sainte Vierge. Combien il est difficile de résister au torrent de l'amour de Dieu une fois que nous en avons pris conscience.
Le Carême est le moment idéal pour faire cette découverte, ou pour l'approfondir. C'est un rappel—dans une tonalité différente, pour ainsi dire—d'Emmanuel, Dieu-avec-nous, Dieu au milieu de nous.

Publié dans MISSION (FR)
Page 1 sur 2
Sign in with Google+ Subscribe on YouTube Subscribe to RSS Upload to Flickr

Sanctuaire La Salette

Login >>> ELENCHUS

Aller au haut